La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A. La conquête II. En France, le droit à léducation a été une conquête progressive Chapitre 1 : Léducation un droit, une nécessité, une conquête.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A. La conquête II. En France, le droit à léducation a été une conquête progressive Chapitre 1 : Léducation un droit, une nécessité, une conquête."— Transcription de la présentation:

1 A. La conquête II. En France, le droit à léducation a été une conquête progressive Chapitre 1 : Léducation un droit, une nécessité, une conquête

2 Etudie la chronologie de la mise en place de lécole publique en France, puis répond aux questions : 1794 : Loi prévoyant une instruction obligatoire et gratuite pour les enfants de 6 à 8 ans : Loi Guizot : toute commune de plus de 500 habitants doit entretenir une école élémentaire publique pour les garçons : Interdiction du travail des enfants de moins de 8 ans : Loi Falloux : elle encourage lenseignement privé mais contraint aussi toute commune de plus de 800 habitants à entretenir une école élémentaire publique pour les filles : interdiction du travail des enfants de moins de 10 ans, limitation du travail des enfants à 6 heures par jour : Lois Jules Ferry : les écoles primaires de filles et de garçons sont gratuites. Lenseignement primaire est obligatoire jusquà 12 ans et laïque : les instituteurs des écoles publiques sont des laïcs : Limitation du travail des enfants de 12 à 16 ans à 10 heures par jour : gratuité de lenseignement secondaire : scolarité obligatoire jusquà 14 ans : scolarité obligatoire jusquà 16 ans : Loi Haby : « le collège unique ». 1) Souligne en rouge les lois qui concernent le travail des enfants ; en vert celles sur lécole primaire. 2) Quel est le temps écoulé entre louverture décoles pour les garçons et louverture décoles pour les filles ? COLLER LA FICHE 3

3 Etudie la chronologie de la mise en place de lécole publique en France, puis répond aux questions : 1794 : Loi prévoyant une instruction obligatoire et gratuite pour les enfants de 6 à 8 ans : Loi Guizot : toute commune de plus de 500 habitants doit entretenir une école élémentaire publique pour les garçons : Interdiction du travail des enfants de moins de 8 ans : Loi Falloux : elle encourage lenseignement privé mais contraint aussi toute commune de plus de 800 habitants à entretenir une école élémentaire publique pour les filles : interdiction du travail des enfants de moins de 10 ans, limitation du travail des enfants à 6 heures par jour : Lois Jules Ferry : les écoles primaires de filles et de garçons sont gratuites. Lenseignement primaire est obligatoire jusquà 12 ans et laïque : les instituteurs des écoles publiques sont des laïcs : Limitation du travail des enfants de 12 à 16 ans à 10 heures par jour : gratuité de lenseignement secondaire : scolarité obligatoire jusquà 14 ans : scolarité obligatoire jusquà 16 ans : Loi Haby : « le collège unique ». 4) Entoure en noir les trois dates donnant lâge de la scolarité obligatoire.. 5) Remets dans lordre chronologique les 4 adjectifs concernant lécole: obligatoire, publique, laïque, gratuite. Explique ces 4 adjectifs. Lécole est publique, c'est-à-dire quelle dépend de lÉtat. Elle est obligatoire, gratuite et est indépendante de toute religion : elle est laïque.

4 Fiche : l'école de Jules ferry (documentaire, collection Galilée) 1) Que doit-on à Jules Ferry ? 2) Dans quel contexte ? 3) Comment se caractérisait lécole avant Jules Ferry ? 4) Quel est le symbole de la République présent dans les écoles ? 5) Quel était lhabit de lécolier ? La blouse était portée par tous les écoliers. Il est à lorigine de lécole laïque (1883). La Troisième République est jeune et cherche à senraciner Les filles et les garçons étaient séparés. La discipline était importante. Le buste de Marianne est le symbole de tous les citoyens français. COLLER LA FICHE 4

5

6 Fiche : l'école de Jules ferry (documentaire, collection Galilée) 5) Quel était lhabit de lécolier ? La blouse était portée par tous les écoliers. 6) Quels sont les trois grands principes de la République française transmis à lécole ? Les principes (et la devise) de la République sont : Liberté, Égalité, Fraternité.

7 « La liberté est le pouvoir qui appartient à l'Homme de faire tout ce qui ne nuit pas aux droit de autrui » (Déclaration des droits de l'Homme de 1993) « L'égalité consiste en ce que la loi est la même pour tous » (Déclaration des droits de l'Homme de 1995) La fraternité consiste à faire à autrui le bien que l'on souhaiterai en recevoir.

8 Fiche : l'école de Jules ferry (documentaire, collection Galilée) 5) Quel était lhabit de lécolier ? La blouse était portée par tous les écoliers. 7) Quelle est la spécificité de lécole française ? Lécole est laïque. 8) Quel est le rôle de lécole de Jules Ferry ? Son rôle est de former de « bons citoyens » en transmettant les valeurs de la république. 9) Quapprenait-on à lécole ? Quelle image avait-on de la France ? A travers les textes et les images, les élèves apprenaient à être de bons citoyens et que la France était un grand pays. 10) Quelle était la place de linstituteur ? Quelle image avait-on de lui ? Linstituteur était respecté et sévère.

9 Paris, le 17 novembre 1883 Monsieur l'Instituteur, [...] La loi du 28 mars se caractérise par deux dispositions qui se complètent sans se contredire : d'une part, elle met en dehors du programme obligatoire l'enseignement de tout dogme particulier, d'autre part elle y place au premier rang l'enseignement moral et civique. L'instruction religieuse appartient aux familles et à l'église, l'instruction morale à l'école. [...] Extrait de la lettre du ministre de l'instruction publique, Jules Ferry, aux instituteurs (1883) Expliquer le sens des éléments soulignés: c.f. 3 p; 29

10 A. La conquête II. En France, le droit à léducation a été une conquête progressive Chapitre 1 : Léducation un droit, une nécessité, une conquête B. L'État est garant de cette conquête

11 Cette conquête est intégrée à la constitution : Article 13: La Nation garantit l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, à la formation professionnelle et à la culture. L'organisation de l'enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l'État. c.f. 2 p.31 La constitution La constitution rassemble les lois fondamentales qui définissent les devoirs et les droits des citoyens et du gouvernement.

12 A. La conquête II. En France, le droit à léducation a été une conquête progressive Chapitre 1 : Léducation un droit, une nécessité, une conquête B. L'État est garant de cette conquête C. L' école, un service public en France

13 Lécole publique applique la devise française : LIBERTE : lEtat respecte la liberté de conscience : cest pourquoi il existe aussi des écoles privées sous contrat (aidées et contrôlée par lEtat) et des écoles privées totalement indépendantes. EGALITE : lécole est accessible à tous, les diplômes et les programmes sont nationaux. FRATERNITE ou solidarité : gratuité et aides (le fond social collégial).

14 Le budget de l'Éducation Nationale est le premier budget de l'État

15 En vous aidant du texte ci-dessous, entoure de couleurs différentes les compétences des différentes institutions. Attention, il peut arriver quun domaine soit pris en charge par des institutions différentes. Ministère commune Conseil général famille COLLER LA FICHE


Télécharger ppt "A. La conquête II. En France, le droit à léducation a été une conquête progressive Chapitre 1 : Léducation un droit, une nécessité, une conquête."

Présentations similaires


Annonces Google