La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le traitement de la difficulté scolaire 2009/2010 Christine SERRE Conseillère pédagogique BEZIERS NORD.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le traitement de la difficulté scolaire 2009/2010 Christine SERRE Conseillère pédagogique BEZIERS NORD."— Transcription de la présentation:

1 Le traitement de la difficulté scolaire 2009/2010 Christine SERRE Conseillère pédagogique BEZIERS NORD

2 LE CADRE INSTITUTIONNEL Obligation de résultat pour tous les élèves 15% délèves en difficulté à lentrée au collège Objectif : 5% dici 3 ans Retard à lentrée en 6 ème Objectif : moins de 5%

3 Références Le Socle commun des connaissances et des compétences Les programmes 2008 plus condensés, recentrés sur lessentiel La nouvelle organisation de la semaine sur 4 jours Le livret scolaire

4 ORGANISATION DU TEMPS Multiplicité des modalités dactions en direction des élèves en difficulté: La différenciation pédagogique Laide personnalisée Le PPRE Les stages de remise à niveau (CM1 CM2) Laccompagnement éducatif (REP, RAR) Le PPS Laide spécialisée apportée par les RASED

5 Quel dispositif? pour qui? Comment? quel contenu? pour plus de cohérence, pour une aide efficace Niveau 1 Difficulté passagère: - Aide en classe en adaptant sa pédagogie (pédagogie variée, décloisonnement, différenciation….) - Aide personnalisée sans PPRE Niveau 2 Difficultés repérées dans les compétences du socle commun en prenant comme support les évaluations diagnostiques (7 piliers ) Niveau 1 auquel sajoute: - Atelier PPRE - Co-intervention RASED avec projet de classe - Aide personnalisée - Aides extérieures - Stages de remise à niveau Niveau 3 En cas de difficultés plus graves, persistantes et si laide apportée en classe par lenseignant dans le cadre du PPRE ne suffit pas, il sollicite le réseau daide: chaque partenaire apportera alors ses compétences en fonction de sa spécificité Niveau 2 auquel sajoute: - demande daide au RASED, travaux de remédiation en petit groupe - Aides extérieures: orthophonistes, psychiatres, psychologues, CMP……. - Pas daide personnalisée Niveau 4 Enfants en danger: signalement Elèves qui relèvent de la loi sur le Handicap: Enseignant- Référent de la MDPH

6 LAIDE PERSONNALISEE Quels élèves? Sur quel temps? Quelle information aux familles? Comment composer les groupes? Quels dispositifs ? Quelles activités? Ce que ne doit pas être laide personnalisée: une étude dirigée (aide aux devoirs) un temps pour finir les exercices non réalisés en classe une reprise des activités de la classe à l identique

7 LES DERIVES POSSIBLES Ne plus mettre en place de différenciation pendant le temps de classe. Faire classe pour les élèves « qui suivent » et différer la prise en compte des difficultés des élèves les plus fragiles au temps d AP. Présenter l AP comme une sanction.

8 Laide personnalisée: une aide adaptée en 4 temps 1.Le repérage des élèves susceptibles d être aidés observation en classe du travail quotidien et du « fonctionnement de lélève » évaluation diagnostique précise: évaluations de classe, décole ou évaluations nationales analyse objective des connaissances et compétences à acquérir confrontation des différents regards (enseignants précédents, maître spécialisé…)

9 Une aide adaptée en 4 temps 2. Repérage des difficultés lors des premières séances: mettre en lumière les points forts sur lesquels pourra sappuyer lAP ainsi que lorigine de difficultés de lélève et définir ainsi avec précision le ou les objectifs visés et les critères de réussite correspondants.

10 Repérer lélève en difficulté Cibler les erreurs Déficit de connaissances (Code grapho-phonétique,numération, opérations, vocabulaire, culture générale…..) Erreur de procédure (Traitement de linformation dans un texte, lecture non structurée, réponse sans référence aux ressources….) Erreur de représentation (lélève ne se situe pas dans le champ dapprentissage, pb lexical, spatio-temporel…) Raisonnement défectueux (en résolution de pb mathématique ou scientifique, pas de vérification dhypothèses, pas de modélisation…) Absence dattitude critique (pas de relecture, pas de soin à la mise en page, peu de rigueur…) Logiques individuelles (traitement particulier de la consigne, production de texte hors sujet, obstination sur une méthode mathématique…) Pas de projet personnel de lélève

11 Une aide adaptée en 4 temps REPERER LELEVE EN DIFFICULTE Difficultés dans les connaissances.Difficultés dans les procédures. Difficultés dans les attitudes. (SAVOIRS, SAVOIR FAIRE, SAVOIR ETRE.) manque de connaissances, lacunes manque dattention problème dorganisation erreurs de représentation de lélève ET DEFINIR avec précision le ou les objectifs visés et les critères de réussite correspondants.

12 Une aide adaptée en 4 temps 3. Mise en place effective des actions de: -Remédiation compétence non acquise au cours des années précédentes compétence non acquise au cours d une séquence conduite en classe -Consolidation entraînement, travail de la compétence dans un autre contexte -Prévention anticipation sur l apparition d une difficulté à venir (révision, préparation de lactivité, méthodologie...) Une fiche de suivi par élève permettra de garder trace des activités proposées et des difficultés et progrès constatés.

13 Une aide adaptée en 4 temps 4. Évaluation des résultats conduisant à larrêt de lAP à la poursuite sur un objectif similaire à une adaptation du projet pour la période suivante

14 Sur quel temps ? Composition des groupes et dispositifs? Cadre des 60 heures de service des enseignants Projet déquipe : le conseil des maîtres définit lorganisation validée par IEN 2 heures par semaine Aide personnalisée :4 x 30mn ou 2 x 1h ou 3x40mn selon les circonscriptions Soit le matin, le soir après la classe, ou bien lors de la pause méridienne Groupes de besoin Groupes hétérogènes Effectifs réduits Le maître de la classe ou celui dune autre classe

15 INFORMATION AUX FAMILLES Laide personnalisée est proposée par lécole et non en réponse à une demande des familles Les parents doivent être associés et donner leur accord. En cas de refus des parents cette aide ne peut être mise en œuvre Réaliser un écrit entre lenseignant, l élève et la famille, linformation aux familles est essentielle.

16 Quelles activités? -Proposer dautres démarches pédagogiques, dautres supports pour contourner la situation dapprentissage en proposant une alternative différente de ce qui est vécu en classe. -Développer les aspects ludiques et la réussite individuelle -Mettre lenfant en situation dacquisitions, de re- motivation et de confiance -Travailler avec plus de matériel (manipulation) - Revenir aux fondamentaux, si nécessaire - Multiplier les interactions entre élèves - Penser des activités de structuration - Créer des outils plus personnalisés - Réfléchir à laide méthodologique - Valoriser par des projets (théâtre, jeux logiques, projets décriture…)

17 Démarches de lenseignant Observer lélève dans ses procédures de travail, de raisonnement, de prise de parole Analyser les difficultés (ou les écarts de maturité) pour bien cibler ce qui doit être fait. Se concerter en cycle pour coordonner lA.P. en articulation avec le travail de classe. Élaborer lAide personnalisée en valorisant : - La prise de parole par lélève: explicitation de la situation, de la tâche, la verbalisation des représentations - Lélaboration avec les élèves des critères de réussite - La manipulation par lélève de matériels concrets et doutils variés dans des tâches limitées nexcluant pas la complexité - Lanticipation dapprentissages à venir - La préparation au retour en classe

18 et mathématiques Les domaines qui peuvent être travaillés: …en priorité Maîtrise de la Langue et mathématiques En CP et CE1 … Lapprentissage de la lecture: Conscience phonologique et principe alphabétique travail de syllabisation: décodage et encodage Déchiffrage accompagné de textes de longueur adaptée Lecture suivie et compréhension La construction du nombre: numération, comptage, classement des nombres. manipulations de cubes, bûchettes, jetons etc…. Les catégorisations: collections, tris, comparaisons, classements. Techniques opératoires Exercices de géométrie guidés (reproduire des figures…) Résolution de problèmes

19 Prévenir…anticiper sur lapparition dune difficulté à venir… Méthodologie Gestes préalables à la réalisation d une tâche matériel à rassembler, chronologie des actions à réaliser, identification des éléments importants du support de lexercice... Compréhension des consignes Maîtrise des automatismes recopier au tableau, souligner, encadrer, corriger … Apprendre à apprendre Apprendre à mémoriser Donner des repères dorganisation de la journée à venir ou du lendemain Anticiper sur des contenus denseignement et les obstacles possibles, clarifier lactivité intellectuelle

20 ACCULTURATION cycle 1 cycle 2 cycle 3 Multiplier les rencontres artistiques et culturelles, les lectures dœuvres littéraires, donner des repères communs pour comprendre le monde (historiques, géographiques, civiques…) pour que les élèves, les enfants puissent puiser dans les matériaux riches et diversifiés quil aura structurés dans sa mémoire et qui sont, à proprement parler, sa culture…. » Tisser des liens, mettre en relation…

21 Les 7 familles daide aux élèves en difficulté selon R. GOIGOUX Professeur en Sc. de lEducation à l IUFM dAUVERGNE Les 7 familles daide 1 EXERCER 2 REVISER 3 SOUTENIR 4 PREPARER 5 REVENIR EN ARRIERE 6 COMPENSER 7 FAIRE AUTREMENT

22 EXERCER (milieu ou fin dapprentissage) Il sagit de donner un temps supplémentaire pour systématiser (travail intensif), automatiser des procédures, expliquer plus lentement et sentraîner. Cette modalité pédagogique sadresse aux élèves qui ont besoin de sexercer très longtemps pour automatiser une procédure. Le temps collectif ou individuel pendant la classe ne suffisant pas, il sagit de faire des gammes. Exemples: En graphisme/écriture: refaire des tracés, réécrire des lettres, puis des mots Exercer la mémoire: redire des comptines, des poésies Exercer la bonne prononciation des mots Sexercer au comptage en manipulant Reconnaître les petites quantités (lotos, jeux dassociations, constellations/nombres) Dire la comptine orale (des nombres, des jours,…) Faire des opérations Conjuguer des verbes Accorder dans le GN : mettre au pluriel, au singulier Classer des mots Lire à haute voix

23 REVISER (fin dapprentissage) Cela permet de faire le point, de revenir sur ce quon a fait, de synthétiser (faire la clarté cognitive en explicitant.. ), et même de préparer une évaluation commune. Cette modalité pédagogique sadresse aux élèves qui ont besoin de savoir sur quoi ils vont être évalués, qui ont besoin davoir en amont mobilisé les connaissances nécessaires pour réussir. Exemples: Aider à dégager lessentiel dune leçon, donc guider pour réviser, expliquer les attendus Préparer une évaluation sur les nombres: mobiliser ce quil faut savoir: reconnaître les chiffres, associer une quantité à un nombre, dénombrer une quantité Sur les sonorités de la langue: revoir les lettres, dénombrer les syllabes, revoir les sons… Sur les nombres: écrire sous la dictée, ranger des nombres, comparer, placer des nombres sur une ligne, intercaler des nombres

24 SOUTENIR (pendant lapprentissage) Le soutien passe par lobservation du travail de lélève sur les tâches ordinaires pour étayer leur réalisation: faire verbaliser lélève pour savoir quels chemins il emprunte, pour savoir ce qui fait blocage pour lapprentissage. Pour cela il faut remonter les tâches pour viser les habiletés requises pour réaliser la tâche. Verbaliser ce que lon est entrain dapprendre, ce que lon sait déjà. La différenciation relève de la connaissance des habiletés qui soutendent les tâches denseignement. Exemples: Ranger des images séquentielles Donner du sens aux chiffres Faire mentalement des calculs simples Inférer pour comprendre un texte

25 PREPARER (avant lapprentissage) Le travail danticipation peut permettre de réunir les conditions de la compréhension de la future séance collective (différenciation en amont). Lobjectif est de réduire, pour les élèves en difficulté, la part dinconnu et de permettre de diminuer le déficit attentionnel et le déficit de compréhension. Il sagit de préparer la prochaine séance, cest-à-dire leur permettre dentrer dans lactivité en même temps que les autres, quil ny ait pas deffet retard, de comprendre à lavance ce quon va apprendre. Exemples: Préparer les ateliers de la semaine Travail préparatoire à la lecture: travailler en amont lidentification des mots: toute une série de mots quon sentraîne à lire, en précisant le but de cette tâche: … demain ces mots auront déjà été identifiés vous comprendrez mieux…. Dans la lecture silencieuse ou à haute voix, faire attention au lexique trop complexe, à la structure complexe de lhistoire avec trop dinconnus: préparer le lexique comme précédemment, préparer un contexte pour aider à la représentation mentale dune histoire, donner une base de connaissances plus fortes …demain vous travaillerez sur lhistoire de… HYPOTHESE: ils ne font pas attention donc ils ne comprennent pas HYPOTHESE ALTERNATIVE: ils ne comprennent pas donc ils ne font pas attention

26 REVENIR EN ARRIERE ( avant ou pendant lapprentissage) Laide peut permettre de combler les lacunes, de reprendre les bases (les cibles prioritaires), de revenir en arrière. Il sagit de remédier à la maîtrise dune compétence non acquise au cours des années précédentes ou bien au cours dune séquence conduite en classe. Exemples: Retravailler le décodage en cycle 3 Retravailler la conscience phonologique en CE1 Reprendre la correspondance oral/ écrit en CP Reprendre la numération de position Au moment de lapprentissage du passé composé, lélève ne sait pas conjuguer le verbe avoir au présent, revenir sur cet apprentissage. Revenir sur un lexique non acquis et nécessaire aux apprentissages en cours et futurs

27 COMPENSER (pendant lapprentissage) Laide permet denseigner des compétences requises mais non enseignées comme des procédures et stratégies, transversales ou spécifiques. Cela peut concerner des compétences méthodologiques, les gestes préalables à la réalisation de la tâche, la maîtrise dautomatismes (souligner, encadrer, corriger), apprendre à mémoriser, à apprendre, la maîtrise de repères spatio-temporels… Exemples: Pour ranger des images séquentielles leur a-t-on appris à le faire de gauche à droite? Écrire de gauche à droite Tenir le crayon La copie: prise dindices, copie différée, prise dinfo, segmentation, mémorisation La relecture La mémorisation: comment apprend-on une poésie, une leçon de maths, de géographie…quattend le maître? Quest ce que je dois faire? Renseigner, comprendre un tableau à double entrée

28 FAIRE AUTREMENT (pendant ou après lapprentissage) Pour certains enfants, on peut enseigner la même chose autrement ou le faire faire par quelquun dautre -par le changement de support: manipulations, faire le lien avec la leçon -par le changement de personne: compétences différentes -par détours pédagogiques: appui sur les compétences propres de lélève -par lutilisation dautres entrées: TICE Exemples: -Pour le graphisme utiliser une planche avec du sable -Pour le repérage dans lespace, utiliser des logiciels (ex: le labyrinthe)

29 Mise en situation et recherche par groupes Lecture du tableau qui croise les 7 familles daides de GOIGOUX avec les types de difficulté le plus souvent observées dans les classes Consigne: Rechercher des activités pour remplir le tableau, par groupes constitués denseignants de CP et CE1 mélangés (ne pas se regrouper par école) Un secrétaire par groupe sera chargé de nous envoyer le tableau par mail, nous en ferons la synthèse que nous vous renverrons.


Télécharger ppt "Le traitement de la difficulté scolaire 2009/2010 Christine SERRE Conseillère pédagogique BEZIERS NORD."

Présentations similaires


Annonces Google