La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ÊTRE, DIRE, FAIRE PAROLE DONNÉE N° 173 MERCREDI 18 DÉCEMBRE 2013 Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme. William Ernest Henley.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ÊTRE, DIRE, FAIRE PAROLE DONNÉE N° 173 MERCREDI 18 DÉCEMBRE 2013 Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme. William Ernest Henley."— Transcription de la présentation:

1 ÊTRE, DIRE, FAIRE PAROLE DONNÉE N° 173 MERCREDI 18 DÉCEMBRE 2013 Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme. William Ernest Henley Invictus Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme. William Ernest Henley Invictus William Ernest Henley

2 Discussion par tables Première partie Discussion par Tables Première partie Discussion par Tables

3 TABLE 1 : ÊTRE MIEUX, DIRE MIEUX, FAIRE MIEUX EN 2014 En 2014, je serai un meilleur acteur de ma vie. Je « dirai mieux mon texte », je « jouerai mieux mon rôle » Essayez de choisir un domaine assez précis (vie affective, études, travail, autres …) où vous allez travailler sur ces trois points : être, dire, faire.

4 TABLE 1 Alain : Dimanche dernier, jai assisté à une réunion de « constellation familiale », qui est une forme de thérapie. Jai alors décidé de donner plus damour, dêtre davantage à lécoute et de toujours étudier davantage. Emmanuel : je vois beaucoup de différences entre la personne que je voudrais être et qui je suis maintenant (problèmes personnels et environnement). La plus grande cohérence dans ma vie touche à la musique (je suis compositeur). Le plus difficile, cest laffectif ; dautre part, je suis un chemin spirituel bouddhiste. Acteur de ma vie, cest une conviction pour moi. Chie : mon père était éducateur, directeur décole, soccupait des gens, jai parfois eu un rôle dassistante, et je veux suivre cette voie pour aider son père. Jai eu des idées lors dun colloque récent auquel jai participé. Hanae : être lacteur de sa vie, est-ci sûr ? (et si on a un accident par exemple ?) Jusquici, jai beaucoup travaillé dans mes études, sans être très heureuse pour autant. Je veux être plus moi-même, être plus juste, faire les choses avec plus de cœur et de motivation. Marie : au travail, jexprime difficilement mes pensées, je veux mexprimer mieux en 2014, et vaincre mes difficultés au travail avec la hiérarchie. Julija : je ne veux pas changer de personnalité mais me parfaire, surtout dans les études, lire des livres, connaître le français. Franz-Pol : le domaine sur lequel je travaillerai le plus en 2014 sera affectif. Au moment des fiançailles, on est au top. Puis, dans la vie quotidienne, il y a des défis. Julia est plus romantique que moi. Je dois maméliorer en 2014.

5 TABLE 2 : LE PERSONNAGE QUE VOUS NE VERREZ PLUS Concentrez-vous sur un domaine précis de votre vie où vous sentez que avez « joué faux » en ayant des propos et des actes qui ne vous correspondent pas vraiment. Il ne sagit pas de se remettre totalement en cause, mais seulement un aspect de votre vie quil vaudrait mieux changer.

6 TABLE 2 Nous avons examiné des situations où lon « joue faux » à cause de la société. Dans le RER, on voudrait parler à certaines personnes, mais on reste réservé, on se retient Devant une injustice, on veut réagir et on ne les fait pas. Parce quon ne connaît pas ces personnes et on n ose pas. Dans un entretien dembauche, on peut dire des choses qui ne sont pas forcément vraies, mais qui « passent bien ». Parfois, il y a donc un choix délibéré de « jouer » un peu. On ne peut pas être naturel avec chacun. En famille aussi, on peut jouer « faux » avec certains membres de la famille, sans vraiment le vouloir. Il peut arriver quon tienne des propos trop idéalistes devant les parents pour ne pas les décevoir.

7 TABLE 3 – RÉSOLUTIONS – VISION 2020 La France en 2020 Ce quelle doit être, Ce quelle doit dire ce quelle doit faire dire faireêtre Quel langage et quelle action dignes de sa vocation notre pays doit-il adopter ?

8 TABLE 3 Faire : en 2020, atténuer les clivages Gauche-Droite, religieux-athées, chrétiens-musulmans. Un pays important doit être un exemple. Il faut souhaiter que la France soit moins belliqueuse dans sa diplomatie. Récemment, elle intervient beaucoup en Afrique, peut-elle trouver dautres solutions que militaires pour faire avancer le continent africain ? Souhaitons aussi que notre pays soit moins rigide et sache prendre le meilleur de ce qui se fait dans le monde. Alors que notre modèle éducatif laisse à désirer, ne pouvons-nous rien importer des autres modèles éducatifs ? Ce serait du gâchis. Être un acteur important de lintégration européenne. Jadis acteur important, la France est un peu en panne en ce moment, elle donne limpression dêtre en retrait. Améliorer le système éducatif. Test PISA. Niveau en maths a baissé. Écart entre les élites et le reste du pays. Former les futures générations. Il faut aussi apprendre à voir la mondialisation comme source dopportunités. Dire : la France doit dire plus clairement ce quelle est, affirmer son identité. Le rapport récent sur lintégration tenait un discours confus et déroutant. Qui sont les Français et que disent-ils ? Il faut des réponses claires et nettes, plus décomplexés par rapport au passé. Ce sont dabord les idées qui doivent être plus claires. La France a perdu de vue ses valeurs spirituelles, en se tenant uniquement aux valeurs humanistes. Celles-ci sont nobles, mais pourquoi seffrayer de tenir aussi un discours beaucoup plus spirituel quand il le faut ?

9 Deuxième Partie Exposé de Laurent Ladouce, directeur de lEspace Culture et Paix

10

11 Que dois-je faire ? jugement des actes Que dois-je dire ? Jugement de la parole Qui dois-je être ? Jugement de la personnalité LES TROIS JUGEMENTS La vie est un combat dont je dois sortir vainqueur. Une grande partie du combat est de savoir si jai été du bon côté, ou si jai trahi ma vocation, en paroles ou dans mes actes.

12 LA VIE DE NELSON MANDELA (1918 – 2013) ET LES TROIS JUGEMENTS Président de la République dAfrique du Sud ( : un seul mandat de 5 ans) Son rayonnement dépasse la sphère politique et le continent africain. Il semble avoir touché la conscience universelle. Pourquoi et comment a-t-il pu agir plus justement, dans un pays où les actes de ses partisans et de ses adversaires se radicalisaient à lextrême ? Laction politique est souvent salissante. Lidéalisme de la jeunesse est terni par les longues carrières au bilan ambigu. Mandela a éclairci son action politique. Symbole dune politique injuste, il a pardonné à ses oppresseurs quand il avait le pouvoir de se venger. Il a réussi dans le domaine suprême de laction politique : offrir une paix noble et sans conditions aux ennemis motels dhier. Il a fait un seul mandat Pourquoi et comment a-t-il su penser et parler plus justement ? Ses paroles souvent déconcertantes furent plusieurs fois prophétiques (notamment pour la victoire des Springboks en 1995, thème du film Invictus ) En quoi fut-il si attirant ? Pourquoi sa façon dêtre a-t-elle touché ? Comment devint- il la personnalité africaine la plus respectée ? Président de la République dAfrique du Sud ( : un seul mandat de 5 ans) Son rayonnement dépasse la sphère politique et le continent africain. Il semble avoir touché la conscience universelle. Pourquoi et comment a-t-il pu agir plus justement, dans un pays où les actes de ses partisans et de ses adversaires se radicalisaient à lextrême ? Laction politique est souvent salissante. Lidéalisme de la jeunesse est terni par les longues carrières au bilan ambigu. Mandela a éclairci son action politique. Symbole dune politique injuste, il a pardonné à ses oppresseurs quand il avait le pouvoir de se venger. Il a réussi dans le domaine suprême de laction politique : offrir une paix noble et sans conditions aux ennemis motels dhier. Il a fait un seul mandat Pourquoi et comment a-t-il su penser et parler plus justement ? Ses paroles souvent déconcertantes furent plusieurs fois prophétiques (notamment pour la victoire des Springboks en 1995, thème du film Invictus ) En quoi fut-il si attirant ? Pourquoi sa façon dêtre a-t-elle touché ? Comment devint- il la personnalité africaine la plus respectée ?

13 NELSON MANDELA, VU PAR ABDOU DIOUF Saint (amour) Héros (courage) Sage (savoir) … Mandela avait réussi la synthèse des trois (Le Point N° 2152) … Mandela avait réussi la synthèse des trois (Le Point N° 2152) Quand jétais en terminale, on disait quil y avait différentes valeurs. Certains développent le courage, ils deviennent des héros ; certains cultivent le savoir et deviennent des sages ; dautres enfin cultivent lamour du prochain et deviennent des saints … Voir aussi « Saint Mandela » – Éditorial de Bernard Henri-Lévy dans Le Point N° 2152)

14 Saint malgré lui « On me considérait comme un saint. Je ne lai jamais été, même si lon se réfère à la définition terre à terre selon laquelle un saint est un pécheur qui essaie de saméliorer. » Saint malgré lui « On me considérait comme un saint. Je ne lai jamais été, même si lon se réfère à la définition terre à terre selon laquelle un saint est un pécheur qui essaie de saméliorer. » NELSON MANDELA VU PAR LUI-MÊME Saint (être) Héros (actes) Sage (parole) Héros malgré lui « Jai appris que le courage nest pas labsence de peur, mais la capacité de la vaincre. » Son action : libérer les blancs et les noirs de la peur. Action politique brève. Mandela sest abstenu de faire mal. Il fut à la fois hyper- responsable et adepte dun « laisser faire » Héros malgré lui « Jai appris que le courage nest pas labsence de peur, mais la capacité de la vaincre. » Son action : libérer les blancs et les noirs de la peur. Action politique brève. Mandela sest abstenu de faire mal. Il fut à la fois hyper- responsable et adepte dun « laisser faire » Sage malgré lui « je me tiens devant vous non comme un prophète, mais comme un serviteur » (à sa sortie de prison). Pratique lart du non-dit, libère la parole des autres. Sage malgré lui « je me tiens devant vous non comme un prophète, mais comme un serviteur » (à sa sortie de prison). Pratique lart du non-dit, libère la parole des autres.

15 Mandela se nourrit des grands classiques, notamment Shakespeare et simprègne du poème Invictus (voir diapo suivante) Il adopte lhumanisme africain de lubuntu (voir diapo 18) Il renie loption de la violence et de la lutte armée pour résoudre les problèmes du pays. Mandela se nourrit des grands classiques, notamment Shakespeare et simprègne du poème Invictus (voir diapo suivante) Il adopte lhumanisme africain de lubuntu (voir diapo 18) Il renie loption de la violence et de la lutte armée pour résoudre les problèmes du pays. Durcissement de lapartheid mis en place par les blancs en 1948 (voir diapos 36-38) => Mandela et lANC font le choix du discours marxiste-léniniste et de laction violente, une option très différente de Gandhi ou Martin Luther King Durcissement de lapartheid mis en place par les blancs en 1948 (voir diapos 36-38) => Mandela et lANC font le choix du discours marxiste-léniniste et de laction violente, une option très différente de Gandhi ou Martin Luther King DES PAROLES, DES ACTES, UNE PERSONNALITÉ Avant la prison En prison, après la prison Cela ne fait pas de Mandela un saint ni un héros, et tant mieux : la personne ordinaire peut davantage sidentifier à quelquun qui sest détourné peu à peu de limpasse.

16 Dans les ténèbres qui menserrent, Noires comme un puits où lon se noie, Je rends grâce aux dieux quels quils soient, Pour mon âme invincible et fière, Dans de cruelles circonstances, Je nai ni gémi ni pleuré, Meurtri par cette existence, Je suis debout bien que blessé, En ce lieu d'opprobre et de pleurs, Je ne vois qu'horreur et ombres. Les années s'annoncent sombres, Mais je ne connaîtrai pas la peur. Aussi étroit que soit le chemin, Bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme; Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme. Les paroles qui ont guidé Nelson Mandela Invictus - William Ernest Henley

17 UBUNTU, PAROLE FONDAMENTALE GUIDANT MANDELA L Ubuntu (humanisme africain) est souvent résumé par le proverbe zoulou : « un individu est un individu à cause des autres individus ». M gr Desmond Tutu, auteur d'une théologie ubuntu précise : « mon humanité est inextricablement liée à ce qu'est la vôtre » Ubuntu ne signifie pas quon ne doive pas s'occuper de soi-même. La question est : « que vas- tu faire de façon à développer la communauté autour de toi et permettre de l'améliorer ? Ce sont les choses importantes dans la vie. Et si tu peux faire cela, tu as fait quelque chose de très important qui sera apprécié. » Ubuntu a marqué la constitution de 1993 et la loi fondamentale de 1995 sur la promotion de lunité nationale et de la réconciliation. En créant la ligue de jeunesse de l'ANC en 1944, le manifeste du mouvement souligne que, « à l'inverse de l'homme blanc, l'Africain voit l'univers comme un tout organique qui progresse vers l'harmonie, où les parties individuelles existent seulement comme des aspects de l'unité universelle » Nelson Mandela voyait lUbuntu comme la philosophie d'aider les autres mais aussi de voir le meilleur en eux, principe qu'il applique tout au long de sa vie : « les gens sont des êtres humains, produits par la société dans laquelle ils vivent. Vous encouragez les gens en voyant ce qui est bon en eux ». C'est également pour lui une notion historique, l'invasion des colons blancs qui dépossèdent le peuple Xhosa de ses terres et de sa société démocratique coïncidant avec la perte de l'ubuntu ancestral.

18

19 LE SALAUD SARTRIEN ET NELSON MANDELA Sartre définit lexistence humaine comme un projet libre. Au départ, lêtre humain nest rien du tout, mais aspire à être quelquun. Je serai ce que jai choisi dêtre, ce que la voix de ma conscience ma dicté. Plus tard, je ferai les actes émanant naturellement de lêtre que ma conscience et la liberté mont dicté de devenir. Pour Sartre, lhomme devient un « salaud » sil ne suit pas la voix de sa conscience mais un déterminisme qui sert dexcuse à ne pas oser être libre. Et il posera alors des actes inauthentiques. Ses actes témoigneront de sa mauvaise foi et de sa nature de « salaud ». Sartre aurait décrit les Afrikaners qui ont emprisonné Mandela pendant 27 ans, comme des « salauds » qui se déshumanisent en déshumanisant autrui en le « chosifiant » comme « noir ». Ce qui réduit lautre à a race, cest une parole de mauvaise foi, en loccurrence lidéologie de lapartheid (1948 – 1989) Lapartheid est une partition artificielle dun peuple qui oblige ensuite chacun à jouer une partition fausse.

20 MANDELA ET LA PASSION SARTRIENNE DE LA LIBERTÉ Devenu « chose » entre les mains de loppresseur, Mandela choisit dêtre quelquun, jour après jour, en suivant la parole intérieure. Il prouve à loppresseur blanc quil se trompe. Le projet politique devient un projet spirituel et moral : révéler au monde la dignité de lhomme noir comme être libre, apte à être le capitaine de son peuple car il est capitaine de son âme. « La prison et les autorités conspirent pour dépouiller chacun de sa dignité. Cela en soi ma permis de survivre. » Au terme de 27ans demprisonnement, le maître blanc tout puissant se sent de moins en moins maître de son destin. Son discours insensé le mène à la ruine morale et mène le pays à la catastrophe. Le maître blanc va chercher le prisonnier de conscience le plus célèbre du monde pour lui confier le destin du pays. Dun point de vue sartrien, le « salaud » renonce à son discours faux, et à des actes qui mènent à la ruine. Le maître demande la coopération de lesclave pour laider à retrouver son humanité perdue. Aussi étroit que soit le chemin, Bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme; Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme. » Aussi étroit que soit le chemin, Bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme; Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme. »

21 OPPRESSEUR ET OPPRIMÉ « Lopprimé et loppresseur sont tous deux dépossédés de leur humanité. Je savais parfaitement que loppresseur doit être libéré comme lopprimé. Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de sa haine, il est enfermé derrière les barreaux de ses préjugés et de létroitesse desprit. Quand jai franchi les portes de la prison, telle était ma mission : libérer à la fois lopprimé et loppresseur. » Il existe une aliénation plus fondamentale que toutes les formes daliénation politiques, sociales économiques et culturelles. Pour éradiquer les injustices à la racine, la justice (au sens de redressement pénal dun tort ou dune offense) ne suffit pas. Lêtre humain doit en outre cultiver la justesse (voir « Parole Donnée N° 162) Être juste, cest trouver envers chacun lattitude exacte qui convient ; être justifié, cest, en cas de débat, démontrer non pas tant son innocence que la justesse de tout son comportement, cest faire éclater sa propre justice » (Jacques Guillet) Il existe une aliénation plus fondamentale que toutes les formes daliénation politiques, sociales économiques et culturelles. Pour éradiquer les injustices à la racine, la justice (au sens de redressement pénal dun tort ou dune offense) ne suffit pas. Lêtre humain doit en outre cultiver la justesse (voir « Parole Donnée N° 162) Être juste, cest trouver envers chacun lattitude exacte qui convient ; être justifié, cest, en cas de débat, démontrer non pas tant son innocence que la justesse de tout son comportement, cest faire éclater sa propre justice » (Jacques Guillet) JUSTICE ET JUSTESSE

22 La Justesse, subjective et personnelle, condition intérieure de la justice justesseIdéalCorps Moi Esprit La Justice, manifestation objective et extérieure de la justesse. justice Règlesautres collectivité Moi

23 LA JUSTESSE DANS LE BOUDDHISME Voie qui mène à la cessation de la souffrance (dukkha) ainsi qu'à la délivrance totale (nirvanna). Cette voie comporte huit chemins : cest loctuple sentier. Aussi appelé « Chemin du milieu », il évite les deux extrêmes que sont la poursuite du bonheur dans la dépendance du plaisir des sens et d'autre part la poursuite de la libération dans la pratique de l'ascétisme et de la mortification. Loctuple sentier insiste sur la parole juste et laction juste

24 « Je nétais pas un messie, mais un homme ordinaire devenu un leader en raison de circonstances extraordinaires » (Nelson Mandela)

25 LE CINÉMA ET LA VIE Le cinéma, ce sont des actes et des acteurs. Lacteur dit son texte et joue le rôle du scénario, effectuant les actes indiqués par le metteur en scène. Le personnage qui parle et agit dune certaine façon, incarne un type universel et singulier dêtre humain. cinéma : art de révéler lêtre profond derrière les paroles et les actes, dans des situations données. Dans Invictus, Morgan Freeman joue le rôle de Mandela. Mais peut-on dire que Mandela parlait vraiment ainsi, agissait vraiment ainsi, était vraiment lhomme que joue son interprète dans le film ? Le vrai Mandela était un personnage bien plus complexe que licône souvent représentée Dans la vie réelle, je dois savoir qui je suis, et incarner mon personnage. Je dois connaître mon texte et aller jusquau bout de mon rôle. La vraie vie, ce nest pas de la vidéo, ce nest pas un reality show, il ny a pas deffets spéciaux. Il ny a que les paroles que je dis, les actes que je fais, lêtre que je suis. Morgan Freeman et Matt Damon dans le film Invictus Nelson Mandela et François Pienaar dans la réalité

26 LE POINT DE VUE UNIFICATIONNISTE Lêtre humain nest censé jouer, au départ, quune seule « partition » : être lacteur qui incarne la parole de Dieu. Nos actes devraient refléter lunité de cœur et desprit avec le Créateur. La Chute est la tragédie qui a séparé lêtre humain de Dieu et la amené à « faire le mal quil ne veut pas », et « ne pas faire le bien quil voudrait » Lêtre humain ne sait pas ce quil dit, ne fait pas ce quil veut et ne fait pas ce quil dit. Nous jouons souvent une « partition » qui sonne faux. De plus, après la Chute, lêtre humain est devenu ambigu, lié à deux maîtres. Une partition (division) est devenue nécessaire, et Caïn et Abel en sont venus à jouer deux partitions (discours et actes), antagonistes. Le rôle « messianique » parfois attribué à Nelson Mandela est inséparable de cette problématique. Il sest efforcé de jouer la partition qui permettrait à tout un peuple de mettre fin à linjuste partition de 1948 (politique dapartheid)

27 NOTRE RÔLE DU POINT DE VUE DU CRÉATEUR Dieu 1. ETRE Dieu 1. ETRE union acteur actrice le texte de lhomme Laction de lhomme Lêtre de lhomme le texte de la femme Laction de la femme Lêtre de la femme 2. Parole 3. action Dieu créa lhomme à Son image, à Son image il les créa, homme et femme Il les créa

28 POURQUOI JOUONS-NOUS A CONTRE EMPLOI ? Eve ArchangeAdam Talmud : "A lépoque, le rusé serpent se dit en son coeur : puisque je ne suis pas capable dentraîner Adam dans la Chute, jirai vers Eve et la ferai chuter. Il alla, sassit à ses côtés et parla beaucoup avec elle. Que projetait alors le rusé serpent ? Il se dit : je taillerai Adam en pièces. Jépouserai sa femme, et je serai le roi du monde et je jouirai des plaisirs royaux. Dieu Maître serviteur mariamant

29 Après la Chute du Mur de Berlin, Francis Fukuyama publie La fin de lHistoire (1992) et annonce la fin de la guerre et des conflits, donc la fin des partitions. Des espoirs de paix resurgissent en Europe, en Corée, dans le sous-continent indien, en Afrique du Sud et au Proche-Orient. Avec le recul, Mandela apparaît comme le symbole le plus convaincant des prophéties de paix annoncées. QUELLE « FIN DE LHISTOIRE ? »

30 HANTISE DES « PREMIÈRES FUNÉRAILLES » (FIN DU 19 E SIÈCLE)

31 Guerre civile mondiale Adam, Eve, Archange Caïn & Abel « DES CHOSES CACHÉES DEPUIS LA FONDATION DU MONDE » DE LA PREMIÈRE À LA DERNIÈRE PARTITION DE LHUMANITÉ Deux nations sont en ton sein, laîné servira le cadet « Deux nations sont en ton sein, laîné servira le cadet »

32 Eve AAAdam Dieu CaïnAbel frère moins juste Paroles moins justes Œuvres moins justes frère plus juste Paroles plus justes Œuvres plus justes Fondement de foi Offrande symbolique (dire) Figure Centrale Parole Temps Se séparer du mal Tendre symboliquement vers le vrai et le bien Fondement de foi Offrande symbolique (dire) Figure Centrale Parole Temps Se séparer du mal Tendre symboliquement vers le vrai et le bien Fondement de substance Offrande substantielle (faire) Conditions dindemnité pour éliminer la nature déchue. Caïn renonce à ce quil est, ce quil dit, ce quil fait et sunit à Abel. Fondement de substance Offrande substantielle (faire) Conditions dindemnité pour éliminer la nature déchue. Caïn renonce à ce quil est, ce quil dit, ce quil fait et sunit à Abel.

33 Loccasion manquée de la paix universelle Entre 1945 et 1948, lONU, les vainqueurs de 1945 et leurs nouveaux alliés ont manqué loccasion de sceller la paix universelle. Lhistoire de division du monde sest prolongée encore 40 ans ( ) A partir de 1948, le monde entre dans lâge de la terreur nucléaire Le destin de lAfrique du Sud et de Mandela est lié à ce contexte général

34 Deux nations sont en ton sein … Le feu fratricide sorti des entrailles de la mère Alma Mater …

35 1948 : lannée des partitions

36 Gandhi, « figure maternelle », essaya jusquau bout dinstaurer un climat de confiance entre la majorité hindouiste et la minorité musulmane. Gandhi, « figure maternelle », essaya jusquau bout dinstaurer un climat de confiance entre la majorité hindouiste et la minorité musulmane. "There's a Hindu bomb, a Jewish bomb and a Christian bomb. There must be an Islamic bomb." (Ali Bhutto, 1974) Nehru et Jinna, « fils » de lAlma Mater britannique et de Gandhi. Jinna ne put jamais faire confiance à Nehru ni à Candhi Vivisection de Gandhi est assassiné en janvier 1948

37 MAI mai 1948 : proclamation de la République de Corée du Sud,partition de fait de la péninsule coréenne => Guerre de Corée (3millions de morts). Nucléarisation de la Corée 14 mai 1948 : proclamation de lEtat dIsraël, guerres israélo-arabes(1948, 1956, 1967, 1973, intifadas). Bombe israélienne. 26 mai Jan Smuts, un des fondateurs de la Ligue des Nations etle principal rédacteur du préambule de la charte des Nations-Unies,battu par le pasteur Daniel Malan qui instaure lapartheid (théorie dela séparation des races. Bombe sud-africaine Le Coup de Prague marque le début de la Partition de lEurope ( ), aggravée par linsurrection de Budapest (1956), le Mur de Berlin (1961), le Printemps de Prague (1968). LEurope entre dans lâge nucléaire) Le Coup de Prague marque le début de la Partition de lEurope ( ), aggravée par linsurrection de Budapest (1956), le Mur de Berlin (1961), le Printemps de Prague (1968). LEurope entre dans lâge nucléaire)

38 MANDELA ET LE « FONDEMENT POUR LE MESSIE » Fondement de foi Séparation du mal Un temps où la parole a agi sur lêtre profond de Mandela Temps : 40 ans ( de prison à Roben Island et Polsmoor Offrande: lecture de Shakespeare, de Invictus, réflexion. Apprend lAfrikaner. Adopte la non- violence. Figure Centrale : Nelson Mandela (matricule 46664) Transformation intérieure : devient un Abel, un réunificateur Bien Mal (Apartheid, violences, divisions, désespoir) Mal (Apartheid, violences, divisions, désespoir) Fondement de substance : Caïn se soumet volontairement à Abel et le sert. Frederick de Clerk, président de la République d'Afrique du Sud de 1989 à 1994, dernier président blanc de l'Afrique du Sud, il mène les réformes qui abolissent l'apartheid en 1991 et les négociations constitutionnelles avec le Congrès national africain de Nelson Mandela qui aboutirent au premier gouvernement multiracial du pays. En 1993, tous deux reçoivent le prix Nobel de la paix. De 1994 à 1996, il est l'un des deux vice-présidents de la République d'Afrique du Sud sous la présidence de Nelson Mandela.

39 UNE EXCEPTIONNELLE DÉCENNIE « Toute ma vie je me suis consacré à la lutte pour le peuple africain. J'ai combattu contre la domination blanche et j'ai combattu contre la domination noire. J'ai chéri l'idéal d'une société libre et démocratique dans laquelle toutes les personnes vivraient ensemble en harmonie et avec les mêmes opportunités. C'est un idéal pour lequel j'espère vivre et agir. Mais, si besoin est, c'est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir » Les événements survenus en Afrique du Sud entre 1989 et 1999 sont exceptionnels. Aucun pays na connu le schéma de réconciliation nationale entamé par De Klerk et Mandela.

40 REPÈRES DANS LA VIE DE MANDELA : 40 ans dapartheid, une application pervertie du calvinisme 1989 – 2010 : 21 ans de transition plutôt réussie vers une société multiraciale, multilinguistique, pluraliste : réussite de la Coupe du Monde de Rugby, victoire des Spring Boks à Pretoria 2010 : Réussite de la Coupe du Monde et puissant symbole de laccession des Pays-Bas à la finale => exorcisme national LAfrique du Sud moderne reste un pays prospère et la locomotive du continent africain, mais la présidence de Mandela lui a en outre donné un rôle croissant pour la paix sur le continent.


Télécharger ppt "ÊTRE, DIRE, FAIRE PAROLE DONNÉE N° 173 MERCREDI 18 DÉCEMBRE 2013 Je suis le maître de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme. William Ernest Henley."

Présentations similaires


Annonces Google