La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Nutrition et cancer en médecine générale 21 ème Journée de Médecine Générale Paris, Faculté Bichat, 2010 T Cartier, JC Cittée, M Djouab, JC Melchior.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Nutrition et cancer en médecine générale 21 ème Journée de Médecine Générale Paris, Faculté Bichat, 2010 T Cartier, JC Cittée, M Djouab, JC Melchior."— Transcription de la présentation:

1 Nutrition et cancer en médecine générale 21 ème Journée de Médecine Générale Paris, Faculté Bichat, 2010 T Cartier, JC Cittée, M Djouab, JC Melchior

2 Introduction Alimentation = nécessité et plaisir Alimentation = nécessité et plaisir Traitements anti-cancéreux et alimentation : Traitements anti-cancéreux et alimentation : Mauvaise tolérance Mauvaise tolérance Précautions à respecter Précautions à respecter Prise en charge de la dénutrition Prise en charge de la dénutrition

3 Après chirurgie ORL et œsophage : ORL et œsophage : Changement de texture nécessaire Changement de texture nécessaire Liquide, haché puis retour à une alimentation normale Liquide, haché puis retour à une alimentation normale Estomac : Estomac : Fractionnement de lalimentation Fractionnement de lalimentation Régime pauvre en fibres Régime pauvre en fibres Colon : Colon : Régime adapté, notamment en cas de colostomie Régime adapté, notamment en cas de colostomie Objectif : normalisation du transit Objectif : normalisation du transit

4 En cours de radiothérapie Région cervicale : Région cervicale : Difficultés à avaler, modifications du goût Difficultés à avaler, modifications du goût Fractionnement des repas Fractionnement des repas Modification de la texture : Modification de la texture : Potages, laitages, compotes, viande hachée Potages, laitages, compotes, viande hachée Eviter les aliments épicés Eviter les aliments épicés

5 En cours de radiothérapie Région thoracique : Région thoracique : Atteinte de lœsophage : mêmes conseils que pour la région cervicale Atteinte de lœsophage : mêmes conseils que pour la région cervicale Région abdominale et petit bassin : Région abdominale et petit bassin : Risque de douleurs, de nausées, de diarrhée Risque de douleurs, de nausées, de diarrhée Alimentation pauvre en fibres, anti- diarrhéique Alimentation pauvre en fibres, anti- diarrhéique

6 Pendant la chimiothérapie Salimenter un peu avant la perfusion Salimenter un peu avant la perfusion Privilégier le petit-déjeuner Privilégier le petit-déjeuner Anti-émétiques et réhydratation Anti-émétiques et réhydratation En cas de mucite/aphtes : En cas de mucite/aphtes : Eviter les aliments acides, épicés Eviter les aliments acides, épicés Diminuer sel et sucre Diminuer sel et sucre Plutôt liquide et froid Plutôt liquide et froid Compléments nutritionnels Compléments nutritionnels

7 « Je nai plus dappétit » Manger : Manger : 6 à 8 fois par jour 6 à 8 fois par jour Petites quantités Petites quantités Aliments riches en calories Aliments riches en calories Se faire plaisir Se faire plaisir Souvrir lappétit : Souvrir lappétit : Exercice physique, arrêter de fumer Exercice physique, arrêter de fumer Se rincer à la bouche Se rincer à la bouche A distance des traitements A distance des traitements

8 « Jai perdu du poids » Augmenter la valeur énergétique : Augmenter la valeur énergétique : Matières grasses (beurre, crème fraîche, chantilly, mayonnaise…) Matières grasses (beurre, crème fraîche, chantilly, mayonnaise…) Aliments riches en graisses : chips, saucisson, fromage, oléagineux… Aliments riches en graisses : chips, saucisson, fromage, oléagineux… Aliments riches en sucre : sucre, miel, chocolat, entremets… Aliments riches en sucre : sucre, miel, chocolat, entremets…

9 Place des compléments nutritionnels Grande variété Grande variété Remboursés si prescrits sur la base du prix LPPR /!\ Le prix varie en fonction des pharmacies/prestataires Remboursés si prescrits sur la base du prix LPPR /!\ Le prix varie en fonction des pharmacies/prestataires A consommer 2h avant ou en fin de repas, à la place du dessert A consommer 2h avant ou en fin de repas, à la place du dessert Produits concentrés : à consommer lentement Produits concentrés : à consommer lentement

10 Augmenter la teneur en protéines Augmenter la consommation de laitages Augmenter la consommation de laitages Ajouter du lait en poudre aux aliments lactés Ajouter du lait en poudre aux aliments lactés Ajouter du jambon, du fromage, des œufs dans les salades Ajouter du jambon, du fromage, des œufs dans les salades

11 « Je prends du poids » En cas dhormonothérapie ou de corticothérapie En cas dhormonothérapie ou de corticothérapie Sous corticoïdes : Sous corticoïdes : Régime pauvre en sel : charcuterie, chips, apéritifs, fromage, conserves, eaux minérales sodées Régime pauvre en sel : charcuterie, chips, apéritifs, fromage, conserves, eaux minérales sodées Régime pauvre en glucides/lipides Régime pauvre en glucides/lipides 3 repas/jour 3 repas/jour Bien shydrater Bien shydrater

12 « Jai des nausées et/ou des vomissements » Eloigner lalimentation des traitements (nocturne) Eloigner lalimentation des traitements (nocturne) Lester lestomac Lester lestomac Eviter les laitages Eviter les laitages Aliments lisses et épais Aliments lisses et épais Aliments froids plutôt que chauds Aliments froids plutôt que chauds Pas dacidité Pas dacidité

13 « Jai une altération du goût »

14 « Jai la bouche sèche » Bicarbonate en gargarismes ou badigeonnage Bicarbonate en gargarismes ou badigeonnage Puis Lansoyl/Bioxtra Puis Lansoyl/Bioxtra Eau de Vichy (sauf CI) Eau de Vichy (sauf CI) Brossage des dents / nettoyage prothèses Brossage des dents / nettoyage prothèses Brumisateur : attention aux fausses routes Brumisateur : attention aux fausses routes Salive artificielle / stimulants : pas defficacité réelle démontrée Salive artificielle / stimulants : pas defficacité réelle démontrée

15 « Jai la bouche sale » Nettoyer la muqueuse : Nettoyer la muqueuse : Ananas Ananas Coca-Cola* Coca-Cola* Eau oxygénée Eau oxygénée Eviter les mélanges bicar/antifongiques en prévention: développement des résistances Eviter les mélanges bicar/antifongiques en prévention: développement des résistances Pas de solutions alcoolisées Pas de solutions alcoolisées Antifongique si mycose Antifongique si mycose Aphtes : tampons dUlcar ou daspirine Aphtes : tampons dUlcar ou daspirine

16 « Jai du mal à avaler » Surveiller le risque de « fausses routes » Surveiller le risque de « fausses routes » Stimuler la production de salive : Stimuler la production de salive : Aliments fortement salés ou sucrés Aliments fortement salés ou sucrés Produits acidulés ou épicés Produits acidulés ou épicés Aliments chauds Aliments chauds Epaissir les aliments Epaissir les aliments Supprimer les aliments en grains/morceaux Supprimer les aliments en grains/morceaux Eviter les aliments à plusieurs textures Eviter les aliments à plusieurs textures

17 « Jai mal quand javale » Aphtes, mycose ou mucite Aphtes, mycose ou mucite Soins locaux Soins locaux Repas crémeux, onctueux, aliments mixés, sauces Repas crémeux, onctueux, aliments mixés, sauces Eviter aliments durs ou acides Eviter aliments durs ou acides Boire à la paille Boire à la paille Conseils de prévention ++ Conseils de prévention ++

18 « Jai de la diarrhée » Traitements anti-diarrhéiques Traitements anti-diarrhéiques Se réhydrater : bouillon, thé… Se réhydrater : bouillon, thé… Aliments : Aliments : Carotte, riz, banane… Carotte, riz, banane… Eviter les aliments riches en fibres, les légumes secs et flatulents, les céréales Eviter les aliments riches en fibres, les légumes secs et flatulents, les céréales Lait sans « lactose » et éviter les laitages Lait sans « lactose » et éviter les laitages Eviter boissons glacées, gazeuses Eviter boissons glacées, gazeuses Eviter aliments gras Eviter aliments gras Eviter les confiseries sans sucre (sorbitol) Eviter les confiseries sans sucre (sorbitol)

19 « Je suis constipé » Aliments riches en fibres : Aliments riches en fibres : Légumes verts, fruits, céréales Légumes verts, fruits, céréales Jus de fruit à jeun Jus de fruit à jeun Augmenter la prise de boisson Augmenter la prise de boisson Aliments mouillés Aliments mouillés Sauf si obstruction intestinale ! Sauf si obstruction intestinale !

20 Les messages à retenir Adapter lalimentation au stade du cancer et à son traitement Adapter lalimentation au stade du cancer et à son traitement Un changement de régime est une réelle alternative à un empilement médicamenteux Un changement de régime est une réelle alternative à un empilement médicamenteux Utilité de la diététicienne ++ Utilité de la diététicienne ++ Se méfier de la solution de facilité des compléments alimentaires Se méfier de la solution de facilité des compléments alimentaires

21 Bibliographie Natali F. Les soins de bouche. Médecine. Mai 1996: Heron JF. Soins de bouche Charbonnel S. La fin de vie à domicile : à propos de quelques situations particulières. EPU-BS. Mai 2005.


Télécharger ppt "Nutrition et cancer en médecine générale 21 ème Journée de Médecine Générale Paris, Faculté Bichat, 2010 T Cartier, JC Cittée, M Djouab, JC Melchior."

Présentations similaires


Annonces Google