La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LUTILISATION DES JEUX DE RÔLES EN SALLE DE CLASSE Lucie Côté, Dieppe Techniques dintervention en délinquance 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LUTILISATION DES JEUX DE RÔLES EN SALLE DE CLASSE Lucie Côté, Dieppe Techniques dintervention en délinquance 1."— Transcription de la présentation:

1 LUTILISATION DES JEUX DE RÔLES EN SALLE DE CLASSE Lucie Côté, Dieppe Techniques dintervention en délinquance 1

2 But Pratique des techniques spécifiques Encrage, encrage, encrage Apprentissage par les pairs Développe son propre style Autoévaluation 2

3 Salle de simulation 1 étudiant intervient avec un client dans la salle de simulation pendant que la classe visionne le jeu de rôle en direct dans la salle de classe. Je suis souvent la cliente. Japporte différentes situations pour pouvoir toucher un peu de tout. Je choisis le scénario avant de savoir qui sera lintervenant pour être la plus objective possible Lorsque lintervenant est bloqué et qui a besoin dautres pistes, nous retournons en classe (time out) 3

4 … Salle de simulation Un à la fois, les observateurs peuvent donner des pistes, une direction différente, des questions à demander… Lintervenant écoute. (je ne donne pas de piste) En aucun temps, lintervenant ne justifie la raison de son choix. Lorsque lintervenant se sent prêt, on retourne en salle de simulation pour reprendre le jeu de rôle au même point. 4

5 Je suis modèle Je suis lintervenante et un étudiant est un client Je leur dis quelle sorte de client je veux Crise, suicide, etc… (client mécontent…) Difficulté: facile, moyen, difficile Jeune ou adulte, femme ou homme, parent ou enfant Je modèle les techniques désirées Chaque étudiant observe quelque chose de spécifique et note ce que JE dis et non ce que le client dit. Sils peuvent repérer la technique dans lintervention, ça veut dire quils ont entamé lintégration des techniques et pourront le reproduire dans plusieurs situations. Pendant la rétro, je demande à chaque personne de me dire ce quils ont noté. Si quelquun a de la difficulté, je demande lassistance des collègues de classe. 5

6 … Je suis modèle Sans leur dire, jai déjà commencé avec les techniques à ne pas faire pour leur démontrer que peu importe le client, nous avons une grande influence sur la situation Je fais un temps darrêt (time out), je fais la rétroaction pour ensuite reprendre la situation avec bonnes techniques 6

7 Pendant lenseignement Parfois lorsque les étudiants ont des questions, au lieu de leur donner une réponse théorique, jentre dans un rôle. Silence vs « silent treatment » Comment peut-on ventiler les émotions lorsquon demande au client de passer le balai. Écoute active Time out lorsque jenseigne et jai fait une technique 7

8 Surprise, surprise Sans que les étudiants le sachent, ils entrent en classe et je suis déjà dans un rôle. Il faut quils sorganisent entre eux. Je le fais en début de session et je le refais à la fin On visionne lenregistrement pour comparer. Ils ont beaucoup dhabileté au départ, il sagit de leur donner un cadre, une structure à leurs interventions et surtout rendre les techniques conscientes alors, lorsquils prendront des risques, les risques seront plus calculés. 8

9 Round Robin Je suis la cliente assise devant la classe. Les élèves de la classe sont UN intervenant Je fais comme si je parle à un intervenant au lieu de 19 différents intervenants. Ils ont la chance de voir les différents styles, voir les choses à ne pas faire, les techniques à utiliser. Ils peuvent aussi remarquer mon comportement, changement immédiat de comportement à une question ou commentaire. 9

10 Danse en ligne Le sujet doit être le plus simple possible et le même pour tout le monde (balais, télé) Mettre lemphase sur les techniques et non lhistoire ½ de la classe = client; lautre moitié = intervenant Parle au client séparé des intervenants. Il faut une variété, mais le client choisit ce quil veut faire. Je leur donne un défi: prendre ce quils ont le plus de difficulté Niveau de crise Client passif vs demandant vs ne sait ce quil veut vs arrogant vs agressif vs veut des faveurs… Dynamique de groupe: personne sait tout vs timide vs … 10

11 … Danse en ligne Les clients se placent en ligne droite et les intervenants sassocient à un client. Au signal, les intervenants posent la question et le client prend le rôle prédéterminé. Si lintervenant nutilise pas les techniques demandées, le client à la permission de changer de niveau, descalader la crise dans mon cas. Lintervenant peut demander une pause pour regarder ses notes, sajuster. 11

12 … Danse en ligne Au signal, les clients restent en place et les intervenants vont voir le client à leur droite. Lintervenant se déplace 3 à 4 fois. Les clients deviennent intervenants et intervenants deviennent clients. Nous répétons les mêmes étapes avec une histoire différente. Nous avons été au gymnase pour avoir plus despace. Si le nombre détudiants est impair, un sera obs. 12

13 3 X 3 Jutilise souvent celui-ci pour briser la glace. Les premières fois, ils choisissent leur groupe, par la suite, défis = dêtre avec des personnes avec qui ils ne travaillent pas habituellement. Dans chaque groupe, il y a 1 obs, 1 client et 1 inter. Sil y a une 4 e personne, il y aura 2 observateurs. À tour de rôle, ils seront obs, client, inter. Je circule et jai le plaisir dêtre le client ou lintervenant au besoin lorsque le groupe est bloqué. Lorsque le groupe est ok, jarrête et ils continuent. 13

14 … 3 X 3 (sources: Jean Seville Suffield et Richard Coutu) Rôle du client (un des meilleurs enseignants pour lintervenant) Décrire votre client Âge, sexe, votre relation avec lintervenant Décrire brièvement la situation Être à laise et avoir du plaisir Être un participant actif Soutenir lintervenant dans lapprentissage Jouer votre rôle en résistant moyennement (à moins davis contraire) Ne jamais se jouer soi-même. Dire à lintervenant (après le jeu de rôle) Ce qui vous a aidé Ce qui vous a mis à laise Une question que vous auriez aimé que lon vous pose 14

15 … 3 X 3 (sources: Jean Seville Suffield et Richard Coutu) Rôle de lintervenant Établir le climat de confiance avec le client Être à laise et avoir du plaisir Aider le client à reprendre contrôle de sa vie Demander un temps darrêt si vous êtes incapable de poursuivre le jeu de rôle Demander à lobservateur de vous aider si nécessaire Une direction à prendre Une suggestion Une question à poser Etc. Sautoévaluer par rapport à : Lambiance Les procédures qui mènent vers le changement Les différents types de questions posées Proposer une approche ou une stratégie différente 15

16 … 3 X 3 (sources: Jean Seville Suffield et Richard Coutu) Rôle de soutien et dobservateur Aider à démarrer le jeu de rôle Demander quel type de client lintervenant désire rencontrer Demander au client sil se sent à laise à jouer ce type de client Aider lintervenant à apprendre et intégrer le processus Demander à lintervenant sil désire que lon observe un ou des points spécifiques Demander au client dêtre aux aguets des questions clés (questions qui apportent un changement) Aider et faciliter le processus dauto-évaluation Inviter un feed-back du client si utile (ex. une question quil aurait aimé être posée) Offrir un feed-back si demandé Être gardien du temps Noter les questions verbalisées par lintervenant et les partager lors du feed- back Être aux aguets des questions clés – des bijoux Travailler intensément mais en ayant du plaisir 16

17 Rétroaction Rétroaction tout aussi importante que les jeux de rôles Autoévaluation importante Avant tout jeu de rôle, nous discutons du format de la rétroaction Je les guide au début 17

18 … Rétroaction On établit les règles de base: Respect Confidentialité Ne jamais se jouer Parle à la personne même et non à moi Parle en « je » Observation spécifique ou je leur demande ce quils veulent dire Autres règles que les étudiants veulent 18

19 … Rétroaction Je fais la rétroaction dans lordre suivant: Intervenant Client (lorsque je ne suis pas la cliente) Classe Moi intervenant 19

20 … Rétroaction (sources: Jean Seville Suffield et Richard Coutu) Auto-évaluation - intervenant Cétait comment pour toi le rôle dintervenant? Que voulais-tu accomplir? Comment as-tu établi un rapport avec le client? Peux-tu ressortir certaines questions à cet effet? Si tu te retrouvais dans une même situation, y a-t-il une autre direction que tu aimerais explorer et tu poserais quelles questions? Y a-t-il autre chose que tu aurais voulu savoir dans le présent cas? Quest-ce que tu as fait que tu as aimé? Si cest à refaire, quest-ce que tu ferais de différent? 20

21 … Rétroaction (sources: Jean Seville Suffield et Richard Coutu) Auto-évaluation - client Comment le processus sest-il déroulé pour toi? Quest-ce qui ta le plus aidé? Quas-tu appris de ce jeu de rôle? Y a-t-il une question ou un temps où tu as senti que tu progressais? Y a-t-il une ou des questions que tu aurais aimé que lon te pose? 21

22 Évaluation On apprend beaucoup par nos erreurs et lorsquon prend des risques Performance vs apprentissage 22


Télécharger ppt "LUTILISATION DES JEUX DE RÔLES EN SALLE DE CLASSE Lucie Côté, Dieppe Techniques dintervention en délinquance 1."

Présentations similaires


Annonces Google