La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Impressions des élèves malgaches et français après le séjour des malgaches en Touraine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Impressions des élèves malgaches et français après le séjour des malgaches en Touraine."— Transcription de la présentation:

1 Impressions des élèves malgaches et français après le séjour des malgaches en Touraine

2 Une élève malgache et sa correspondante française « Un séjour qui ma marqué » Au début de lannée scolaire , je ne pensais pas qu après quelques mois de dur travail scolaire, il y aurait ce voyage surprise. Tours, comme jen rêvais !!! Je ne croyais pas que le rêve était devenu réalité en voyant tous ces français autour de moi et la ville de Tours si propre. Malgré un temps un peu frais, les visites étaient parfaites avec une ambiance chaleureuse. Jai conservé délicieusement dans mon souvenir le goût de chaque repas. Jai reçu un accueil très sympathique et jai vécu de bons moments. Les accompagnateurs et accompagnatrices à Mada comme à Tours ont fait le maximum pour nous satisfaire. Ce beau séjour marquera ma vie. Nos correspondants et nos amis de Tours ont tous été Cool. Merci ! Notre reconnaissance est grande ce qui se dit en malgache : « Ny fankasitrahanay tsy ho lany hamamiana ». je souhaite que le jumelage continue afin que lon dise ce dicton malagasy « Santatra am-bava rano ihany iny fa ny manetsa be mbola ho avy » cest à dire : ce nétait quun début, mais la suite viendra. M. Durant ces deux semaines, nous avons passé beaucoup de temps autour de la table, pendant que nous mangions, à parler de la vie de M. à Madagascar, de sa famille, de ses projets personnels, des problèmes que rencontre le pays, de la politique, des religions, de l'histoire de nos deux pays et de la société française. Le samedi, après notre longue grasse matinée, nous lui avons fait découvrir le bowling. Le dimanche, nous sommes allées au marché et nous l'avons accompagnée au temple protestant. M. nous a également fait découvrir ses repas à Madagascar en nous faisant un repas typique et nous avons fait des repas bien français (la raclette par exemple) avec elle. Malgré un rythme chargé, chaque soir nous parlions toutes les deux, sur le lit, pour mieux apprendre à se connaître. Personnellement, cet échange m'a fait prendre un peu plus confiance en moi et m'a plus ouverte vers l'extérieur (avec la pièce de Cendrillon par exemple), m'a fait découvrir un autre pays que je trouve magnifique et m'a surtout donné envie de le découvrir de mes propres yeux. Collectivement, cet échange nous a permis à tous de nous rapprocher (malgaches-français, malgaches-malgaches, français-français) et de passer des moments inoubliables et extrêmement agréables. La séparation a été difficile pour nous tous mais nous restons toujours en très bon contact et nous sommes tous impatients de nous revoir. E.

3 Les deux semaines passées avec les élèves de Tours et les accompagnateurs étaient vraiment merveilleuses. Tout est allé si vite. Maintenant que jy repense, janalyse les événements. Il y a eu tellement de joie. Nos correspondants et nos accompagnateurs nous ont donné beaucoup daffection ; On a partagé beaucoup démotions. Qui aurait cru quun jour il nous serait possible de voir la France ? Merci ! Vous nous avez rendu possible ce quon pensait impossible. Vous étiez tous là à notre arrivée à nous attendre pour nous offrir un petit bout de votre vie. La belle histoire a pris une drôle de proportion, difficile de la prévoir. On y croyait mais personne naurait pensé que cela se réaliserait. Jai vécu tant dévénements inattendus entre la surprise du bel accueil et létonnement devant la vue des beaux châteaux. On a fait des kilomètres, on a vu les péages, on a admiré les paysages, tout était nouveau pour nous. Tout cela nous laisse des souvenirs quon noubliera jamais. Jai aimé la fraîcheur du temps, est ce que cétait le printemps ? Jai aussi bien aimé la visite des châteaux, cétaient aussi de belles promenades. De retour à Tana, jessaie de réaliser, surtout de prendre conscience que tout cela a bien existé. Je vous en suis reconnaissante. De savoir quon vous a apporté, modestement, un peu de bien en créant tous ces liens, me réchauffe le cœur. Ces deux semaines en France mont offert le plaisir du voyage, la joie des rencontres, la découverte dautres visages. S. Je me rappelle quau début de notre rencontre avec S., cela sest bien passée bien que pour ma part, javais quelques difficultés à lui parler car je suis plutôt timide. Mais peu à peu, cela a changé et nous avons parlé. Jai découvert ses passions comme par exemple le piano pour lequel elle nous a fait une démonstration. Elle nous a fait découvrir quelques spécialités culinaires de son pays. Malgré lemploi du temps chargé, nous avons beaucoup parlé de tout, de son pays, de sa culture, de la vie à Madagascar... Elle a découvert une grande famille française puisque nous sommes six. Nous lui avons fait voir le château de Chenonceau, découvrir les montgolfières, les brocantes, etc.… Je suis heureuse davoir participé à cet échange culturel et humain. Cela nous a donné à tous de beaux souvenirs que ce soit les malgaches ou les français. Nous nous sommes rapprochés, nous avons appris à connaître toutes les personnes qui ont participé à ce magnifique voyage dans deux pays différents. A.

4 SEJOUR INOUBLIABLE Jai été ravie davoir vu les châteaux de La Loire, les monuments historiques de la région de Tours, davoir goûté aux spécialités de Tours. Partout où nous étions, nous étions accueillis chaleureusement comme la fait ma famille daccueil. Pour moi, ce voyage a été une découverte, mais aussi un voyage de relations où lamitié dite fihavanana en malgache durera à jamais. Un proverbe malgache dit : « Ho fihavanam-bava sy tanana ny antsika ; koa raha marary ny tanana dia mitsoka ny vava, ary raha marary ny vava dia misafo ny tanana » qui se traduit : « que nos rapports damitié soient comme les rapports de la bouche et de la main ; quand la main a mal, la bouche souffle dessus et quand la bouche a mal, cest la main qui frotte » Bref, ce voyage a été magnifique et superbe ! R. Je tiens tout dabord à remercier tous ceux qui nous ont donné loccasion de faire le voyage et de découvrir la ville de Tours, particulièrement merci à lassociation TOURAINE-MADAGASCAR. Cette expérience a permis de mouvrir un autre horizon, une culture différente de celle de mon pays. Grâce à vous, Tours nous a dévoilé toute sa splendeur par la beauté de ses châteaux, de ses différents édifices et encore tant dautres monuments. En quelques jours seulement, je suis tombé amoureux de Tours car il sest passé entre nous quelque chose de magique. Cette rencontre ma permis de faire découvrir ma civilisation et ma culture et en retour, jai pu apprendre beaucoup de Tours et des Tourangeaux. Jai trouvé des gens formidables qui ont bien voulu partager de bons moments avec moi. Tout en habitant à lautre bout de la terre, je noublierai jamais tout ce que vous aviez fait pour nous. Vous avez à mes camarades et moi, exaucé nos souhaits. Je ne saurai comment vous rendre la pareille. Je peux vous dire que vous avez donné à dix jeunes la possibilité de réaliser leurs rêves. Même si notre pays traverse actuellement des moments difficiles, nous espérons que Madagascar retrouvera bientôt le calme, la prospérité et le développement. On a beaucoup appris de ce voyage. Notre rôle et aussi notre tâche sera de partager cette expérience avec nos amis lycéens et aussi nos compatriotes malgaches. Jespère que notre collaboration continuera toujours et que les échanges seront de plus en plus enrichissants. Y.

5 Le séjour que nous avons passé ensemble est le plus beau que jai jamais vécu, deux semaines de bonheur ! Grâce à nos correspondants, nous avons découvert une autre culture, un autre état d'esprit... J'ai vécu des moments extraordinaires avec R. Mes parents nous disaient de nous coucher tôt mais nous discutions tous les soirs jusquà 1h ou 2h du matin. Nous avions plein de choses à nous dire sur sa journée, les visites quil avait faites, sur nous, notre vie, nos amies et amis ! C'était la première fois que R. venait en France et je voulais que ces deux semaines restent à jamais dans sa mémoire. Jai voulu lui montrer ce que jaime le plus - la cuisine - et je lui ai fait goûter et manger de tout. Il nosait pas dire quand il naimait pas... Il y a des moments que je noublierai jamais comme la fête foraine où il sont montés dans des manèges à sensation sans avoir peur alors quils nen avaient jamais fait ! Beaucoup de choses ont étonné R. notamment le fait que nous sommes une société très consommatrice. Ce qui m'a le plus étonné, moi, est le premier jour quand ils sont arrivés, ils connaissaient beaucoup de choses sur nous, sur notre famille... se rappelant de nos échanges sur Internet ! Il y a eu des moments très forts en particulier lors du spectacle en salle Appel dair quand P. et Y. ont chanté, cela nous a vraiment tous beaucoup émus... jusqu'aux larmes ! La séparation à Paris a été vraiment très difficile, dans ce moment là on ne peut pas se jurer de ne pas pleurer... mais on sait quils resteront à jamais dans nos cœurs ! Je leur ai promis que jirai les voir à Madagascar même si ce nest pas avec le club Tanà. Ils font pour moi tous partie de ma famille et je les aime. Jattends de les revoir avec impatience ! K. Séjour avec nos amis les malgaches

6 Impressions de voyage Je commencerai par dire que ce voyage fut un des moments les plus merveilleux de ma vie. Non seulement, jai beaucoup appris mais jai aussi fait la connaissance dune culture autre que la mienne : dans la manière de vivre, dans la manière de penser et même de concevoir les choses. Cet échange et cette rencontre ont été pour moi un bonheur éblouissant et le mot est faible pour exprimer ce que je ressens. Malgré nos différences, nos origines diverses, nos coutumes, malgré la distance en km qui nous sépare, jai pu constater la facilité de communication entre nous. Nos relations ont été très bonnes. Aussi, même si nous sommes éloignés, je sais quau fond de moi, je pourrai toujours compter sur cette amitié. Un proverbe malgache dit : « Toy ny mpirahalahy mianala, izaho tokiny ary izy tokiko » autrement dit « on est comme deux frères en pleine forêt, chacun peut compter lun sur lautre quelle que soit la situation » Merci pour toutes les choses que jai reçues au cours de ce voyage. N. « 15 jours de joie qui mont fait vibrer de bonheur et voir des merveilles. Une opportunité de vivre un rêve de toujours. Après avoir connu Tours, elle est devenue une ville que jadmire énormément. Mais en dessus de tout, 15 jours qui mont donné la chance de communiquer avec de nombreuses personnes aux caractères merveilleux : ma famille daccueil (qui est désormais ma famille aussi), les encadreurs et surtout les amis qui resteront à tout jamais dans mon cœur. 15 jours inoubliables ! Merci à tous ceux qui ont organisé ce voyage, tous sans exception ! Je vous embrasse très fort ! »

7 UN GRAND MERCI A TOUS Ce séjour en France est lun des plus beaux moments de ma vie. Vous, les organisateurs et accompagnateurs, vous nous avez gâtés car vous aviez fait tout ce qui était possible pour nous faire venir. Je me suis toujours sentie bien pendant le séjour, bien encadrée, bien entourée, bien aidée. La famille de L., ma famille daccueil a tout fait pour que je me sente à laise. Jai été touchée par leurs gestes plein de chaleur. Les visites de la ville, des châteaux, des musées ont été très enrichissantes, intéressantes et culturelles. Jai beaucoup appris. Les repas que jai goutés, différents des nôtres mont plu. Jai tout adoré. Tout a été exquis. Je vivais comme dans un rêve. Je navais jamais cru pouvoir aller un jour en France surtout à mon âge.Jai voyagé en avion, jai pris un train TGV, jai été en métro dans Paris. Incroyable ! La première fois en avion, au décollage à Ivato, jai eu un peu peur. Angoisse qui a vite disparu laissant place à la joie de réaliser mon premier long voyage. En arrivant à Paris, japerçois la tour Eiffel. Enorme ! Le voyage en car vers Tours ma permis dapprécier les routes propres, toutes goudronnées. Les voitures roulent sur autoroute à plus de 100 km/h, bien ordonnées. Il y a plein de panneaux de signalisation. Je remarque aussi quil ny a pas un seul emballage de biscuits et bonbons par terre. Je ne peux mempêcher de comparer avec les routes à Tana. Jen suis stupéfaite. A Tours, le programme a été bien rempli, peut être un peu chargé pour la durée de 14 jours mais cétait déjà merveilleux. Jai pu comme les autres de mon groupe mieux connaître les meilleurs endroits de la ville. Le retour a été plus dur. En effet, à Paris, ma valise qui a perdu une roulette dans le métro était difficilement transportable et jétais aussi fatiguée. Dommage, la visite de Paris sest faite sous la pluie alors que tout était intéressant. Je men souviendrai. Le moment le plus triste a été la séparation à laéroport. Jai détesté ce moment. Jespère vite revoir nos amis de Tours en Tous les moments que jai passés en France sont inoubliables et non pas comme dit le malgache : « Toy ny kitapo afaka entana, tsy tsaroanny olona intsony » ce qui signifie « Tel un sac vidé de son contenu dont personne ne se souviendrait». Je penserai toujours à ce voyage mais aussi à vous tous. M.


Télécharger ppt "Impressions des élèves malgaches et français après le séjour des malgaches en Touraine."

Présentations similaires


Annonces Google