La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Objectifs du séminaire Donner une idée globale des notions fondamentales qui constituent le développement du jeune enfant, des expériences qui façonnent.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Objectifs du séminaire Donner une idée globale des notions fondamentales qui constituent le développement du jeune enfant, des expériences qui façonnent."— Transcription de la présentation:

1 Objectifs du séminaire Donner une idée globale des notions fondamentales qui constituent le développement du jeune enfant, des expériences qui façonnent sa personnalité et des conditions qui favorisent un développement harmonieux et qui permettent à lenfant de prendre sa place au monde. Montrer par-là la grande précocité du développement du jeune enfant, limportance des toutes premières expériences de vie et la valeur primordiale à accorder à lobservation attentive de lexpression et des comportements du jeune enfant. Les deux premières années de lenfant : léveil à la vie et la construction des fondements de la personne. Découvrir comment sintègrent les états psychiques fondamentaux qui vont amener le jeune enfant dun état de dépendance totale à une autonomie qui le mènera sur le chemin de la conscience de lui-même en tant que personne/sujet, libre de son désir. Mettre en regard ce que lon sait du développement de lenfant et la vie en collectivité dans les lieux daccueil de la petite enfance. Revisiter la question de la socialisation de lenfant.

2 « Une vie commence. Savons-nous vraiment l'accueillir ? Médecin des temps modernes, je sais que l'enfant qui arrive n'est pas seulement le fruit de notre science. Si nous l'oublions, nous banalisons la vie. Mais il n'y a dans nos maternités aucun endroit pour la fête, le rituel, ou même le sacré... J'ai toujours été en quête de cet accueil. Ce livre vient de là. Il est fait de voyages et de souvenirs. Il raconte les rites et les gestes du monde entier autour de l'enfant qui va naître, les secrets des mères, ici et ailleurs. J'ai voulu me mettre à l'écoute du chant du monde, retenir le temps, le rêve, et célébrer le goût de naître ». Les Secrets des mères, René Frydman Cycle de la vie dans la pensée africaine La place de lhumain

3 Les différentes matrices dévolution et les portes de passage Dynamique du développement de lenfant ? conception 0-1 mois 4 mois mois 10 – 16 mois mois mois Mise en place lien fusionnel Oral passif Oral actif Indépendance motrice Maîtrise du langage Environnement Découverte Regard peau voix odeur Relationnel Activité Confrontation naissance sevrage Station debout Contrôle des sphincters

4 La pyramide de Maslow

5 LES PRINCIPALES ETAPES DU DEVELOPPEMENT Origines de lenfant et conception Désir et imaginaire. Le mystère de la conception ou lirrépressible appel de la Vie à elle-même La grossesse 0 – 4 mois et demi : stade sensori-moteur (stade oral passif) : Accouchement et Naissance : la première expérience de séparation et le choc de la rencontre Laccouchement et la notion de passage La naissance côté maman La naissance côté bébé Larrivée dans lenvironnement humain Les premiers jours Les premiers contacts Le Moi-Peau Un monde de sensations : les cinq sens chez le nouveau-né Corps à corps : le premier dialogue et la seule réponse à linsécurité de base Le contact charnel et le « dialogue tonique » Langage et communication

6 Evolutions (repères à observer ) Lévolution des phases sommeil-éveil Lévolution de lappétit Lévolution motrice Lattention, le sourire et le dialogue du regard Lévolution du langage et le dialogue vocal Le besoin de sucer, stade oral passif Les débuts de la connaissance Les rythmes propres, la réponse aux demandes et la notion de concordance La dépendance affective Situation vers 4 mois et demi 4 mois et demi – 10 mois et demi : La manipulation et le stade oral actif Lactivité des mains et la préhension La poursuite du développement moteur Connaissance de son corps, connaissance des objets Le babillage La notion de lobjet permanent. Naissance de lidée Lobjet transitionnel La connaissance du nom et la compréhension du langage Les expériences de jeu et lâge clown Lexpérience du sevrage

7 10 mois et demi – 16 mois : lacquisition de lindépendance motrice La position debout. Les débuts de la marche Lactivité exploratoire Les tentatives dindépendance Le refus de rester seul et lexigence vis-à-vis de la mère Lépreuve de force Le développement du langage 16 mois – 22/24 mois : lacquisition du contrôle des sphincters et le début de la maîtrise du langage Lacquisition de la « propreté » La phase du « non » Le fonctionnement par pulsions Les débuts de la pensée réflexive La maîtrise du langage et le début du « je » 24 mois : le début de lautonomie. Jouer plutôt de jouets. La mer plutôt que la piscine. Explorer. « Aide-moi à faire tout seul » ! Le jeu avec les autres Lenfant de 2 ans

8 Socialisation de lenfant et autorité « Il faut tout un village pour élever un enfant » dit un proverbe africain Cultiver lart du vivre ensemble

9 Quelques points de réflexion : Ne pas confondre socialisation et vie en collectivité. La socialisation est un processus continu de régulation entre lindividu et le groupe (qui dure toute une vie). La socialisation est une expérience sociale dans laquelle lenfant est acteur de ses propres expérimentations et construit son identité (son individuation). Attention à la normalisation sociale qui dicterait quun bébé socialisé est un bébé en collectivité (dans les lieux daccueil de la petite enfance). La collectivité denfants nest quune étape et une des formes de sa socialisation et non le début de celle-ci. Etre aimé avant dêtre socialisé Attachement comme enracinement de la socialisation la construction de soi dans un cadre sécurisant et bienveillant comme base LAutorité et son exercice tient une place centrale dans ce processus de socialisation. Elle est loutil de régulation et de transmission des règles et des valeurs.

10 Le conseil de lEurope : Construire une Europe pour et avec les enfants On sétonne que les jeunes expriment de plus en plus tôt la violence alors que la société la leur impose de plus en plus tôt. La violence subie dans lenfance se retrouve agie à ladolescence. Mais nous oublions que les enfants sont les citoyens de demain, cest pourquoi ils devraient être au centre des préoccupations dun pays.

11 Le conseil international des 13 grands-mères indigènes Il existe une prophétie connue de nombreuses tribus indigènes qui énonce cette prière : " Quand les Grands-mères des 4 directions parleront, un nouveau temps arrivera " Sagesse tibétaine : La tendresse aimante a toujours été une des pierres angulaires de la tradition spirituelle tibétaine. Nous prenions soin les uns des autres. Les grands-parents soccupaient des jeunes enfants et leur enseignaient à avoir un esprit positif. Grands-parents et enfants recherchaient la sagesse les uns des autres. Il est fondamental pour une culture fructueuse quil y ait une relation entre les très jeunes et les très vieux. Prendre soin des enfants et créer de la paix devraient être nos principales priorités. Si les enfants ne sont pas élevés dans le but davoir un esprit positif, ils deviennent un problème pour la société.

12 Laccompagnement de la petite enfance en question Familles, crèches, lieux daccueil, lieux de vie, maisons ? Garder, accueillir, accompagner, élever, éduquer ? Notions nouvelles autour de la « pédagogie » de la petite enfance Education non-violente Education à la non-violence Pédagogie du respect et bientraitance Ecologie résidentielle Qui prend soin du jeune enfant ? Où et comment?

13 Les aménagements Cap Enfants conçoit l'architecture des crèches autour "d'une place de village, l'Atrium, qui abrite une hutte centrale : "la Bulle Musicale®" ! Pour aider les parents à lépanouissement de leur enfant et par là-même à assurer leur sérénité, Cap Enfants sengage autour de valeurs fortes : le respect, le plaisir, linnovation, la confiance, linternational et la qualité. Visite d'une crèche (vidéo) "C'est une histoire d'amour. Je suis tombé amoureux du projet Cap Enfants. Pour moi c'est la structure, la crèche de mes rêves." Jean Epstein Psychosociologue français, Jean Epstein travaille auprès des jeunes enfants, des adolescents et des familles depuis Il est reconnu en France et à l'étranger comme l'expert-référent de la petite enfance. Apprécié pour son humour et son positivisme, Jean Epstein est également chercheur, formateur et conférencier. Des lieux daccueil innovants

14 LE PYRAMIDHOME Cuisine et cantine : La nutrition Espace professionnels : la pensée Un lieu réservé aux adultes Lespace familles : le poumon Véritable lieu daccueil Un espace où sassurent les liens dattachement et la séparation En plein cœur : le home, centre vital A quand un seul lieu daccueil pour les moins de six ans? Anna Pinelli et Catherine Sanejouand, 1001 BB, Ed. Erès, 2009

15 LATRIUM Remis à lhonneur dans les crèches dans les années 1990, sa transposition moderne en fait une aire de liaison et de médiation autour de laquelle sarticulent les différents secteurs de la crèche. LAtrium romain était une salle de transition située entre lentrée et les pièces de vie plus intimes de la famille. Leau de limpluvium et le feu du foyer en étaient les principaux symboles de vie. Elément central de la crèche, seule salle à demeurer ouverte, accessible à tous et en permanence

16 LES PETITS SABOTS

17 LA VIE EN CLAIRE ET EN VERT

18 HAKOUNAMATATA

19 Violence précoce en crèche : le désarroi des professionnels de lenfance Extrait dun article de Norbert BON (psychologue et psychanalyste), paru dans Le journal des Psychologues, novembre 2003 Quelques éléments de réflexion : modifications de la cellule familiale. modifications profondes de léconomie qui ont mis au premier plan la consommation, doù cette difficulté à supporter le manque. prévalence de la réalisation personnelle de chacun sur la prise en compte des intérêts collectifs, la compétition sur lentraide. intolérance à la frustration, incapacité de se mettre à la place de lautre et daccepter la réciprocité. logique de la jouissance immédiate qui ne supporte ni délai, ni contrariété, ni intrusion de lautre avec qui il y aurait à composer ou à partager. alors que les enfants sont collectivisés de plus en plus tôt, ils sont de moins en moins sociables. ce nest plus la parole qui prévaut, qui règle symboliquement les échanges, mais la méfiance et lévitement de lautre et, si nécessaire, lagression. … Et le problème est loin dêtre purement technique !

20 Des actes quotidiens porteurs de dérapage Rythmes imposés systématiques Rituels, habitudes, routinesSituation dinsécurité affective Absence de représentation, par lenfant, de lacte proposé Paroles dadultes sur le « dos » des enfants (entre professionnels, sur lenfant, sur les parents)Atteinte réelle à la personne Gestuelle inappropriée Paroles dadultes non respectueuses de lenfant Libre expression des ressentis immédiatsConséquences sur le Inégalité de la qualité des relationsdéveloppement de la avec les enfantspersonnalité Jugements, étiquettes Les situations institutionnelles, entre dérives et négligences Remédier aux douces violences, Christine Schuhl, Chronique Sociale Les facteurs déclencheurs les conditions institutionnelles (fonctionnement de linstitution) le travail en équipe (lhistoire du groupe dadultes) la démarche pédagogique (organisations des journées, les rythmes) lenfant et les parents (leurs comportements et leur histoire)

21 MERCI !

22 Diaporama réalisé par Claire Dufour-Jaillet dans le cadre de la formation continue CEFOC de Genève - Janvier 2014 Références bibliographiques qui ont inspiré et enrichi ce diaporama : Venir au monde : Les rites de l'enfantement sur les cinq continents, Lise Bartoli, Payot, 2007 (Poche) Pour une naissance sans violence, Frédérick Leboyer, Points, 2008 Shantala : Un art traditionnel, le massage des enfants, Frédérick Leboyer, Seuil, 2004 Les deux premières années de la vie : Le prodigieux éveil de lenfant, Dr Julien COHEN-SOLAL, Collection « Réponses » / Robert Laffont, Les étapes majeures de l'enfance, Françoise Dolto, Gallimard, Collection : Folio essais Points forts : Les moments essentiels du développement de votre enfant, T.Berry Brazelton, traduction Isabella Morel, LGF, Poche, 1999 Léveil au monde : les trois premières années de la vie, Janine LEVY, Ed. Seuil, 1980 Je comprends mon bébé : ce qui se joue entre 0 et 3 ans, Edwige Antier, Ed. Jacob-Duvernet, 2002 Les Premiers liens, Lattachement parents-bébé vu par un pédiatre et un psychiatre. T. Berry BRAZELTON et Bertrand CRAMER, Le Livre de poche, 1991 Nos enfants sont-ils heureux à la crèche?, Anne Wagner, Jacqueline Tarkiel, Ed. Albin Michel, Réaliser un projet accueil petite enfance : Du projet d'établissement au projet pédagogique, Christine SCHUHL, Ed. Chronique Sociale, 2005 Qui doit garder le jeune enfant ? : Modes d'accueil et travail des mères dans l'Europe en crise, JANSON-SINEAU, Ed. LGDJ / Montchrestien, Le lendemain des crèches, réinventer laccueil de la petite enfance, Laurence RAMEAU, Ed. Erès, 1001 BB, A quand un seul lieu daccueil pour les moins de six ans ? Crèches, jardins déveil, école maternelle, Anna PINELLI, Catherine SANEJOUAND, Ed. Erès, 1001 BB, 2009 Vivre en crèche, remédier aux douces violences, Christine SCHUHL, Chronique Sociale, 2003.

23 DVD / DOCUMENTAIRES Le bébé est une personne, Bernard MARTINO, Vidéo cassette, TF1 Vidéo, 1984 Lincroyable Monsieur Bébé, Paule ZAJDERMANN, Vidéo Parents, 1989 Questions denfants, Naître, être nourri, porté, lavé, jouer, parler, Brigitte Trévenot, Aldo Naouri, Vidéo cassette, France3 vidéo1999 Bébés du monde, Béatrice FONTANEL, Claire DARCOURT, Emmanuelle NOBECOURT, 2000 Toi, mon bébé, Leanne Klein, David Kickman, 2003 Du baiser au bébé, Thierry BERROD, 2005 Lodyssée de la vie, Niels TAVERNIER, FRANCE2, 2005 Le monde selon bébé, Bernard George, 2006 REFERENCES INTERNET Conseil de lEurope : / Le conseil de lEurope petite enfancewww.coe.int Maisons vertes : Education non-violente, éducation à la non-violence : / Olivier Maurel, Observatoire de la violence éducative ordinaire / Cette association a pour objectif le soutien des parents dans leurs efforts déduquer sans violence. /Campagne pour l'Education à la non-violence et à la paix / MAN, Mouvement pour une Alternative Non-violen te Formations : Formation des professionnels de laccueil des jeunes enfants / Centre d'excellence pour le développement des jeunes enfants / Bulletins / Centre dentraînement aux méthodes déducation active


Télécharger ppt "Objectifs du séminaire Donner une idée globale des notions fondamentales qui constituent le développement du jeune enfant, des expériences qui façonnent."

Présentations similaires


Annonces Google