La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La mort assistée: jusquoù doit-on aller? Pierre Deschamps 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La mort assistée: jusquoù doit-on aller? Pierre Deschamps 2010."— Transcription de la présentation:

1 La mort assistée: jusquoù doit-on aller? Pierre Deschamps 2010

2 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 2 Introduction Nos opinions sont nécessairement colorées par nos expériences de vie.

3 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 3 Mourir Nous naurons à vivre personnellement la mort quune seule fois dans notre vie. Nous aurons cependant à faire lexpérience du mourir dautrui à quelques reprises.

4 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 4 Mourir Mourir comporte son lot dinquiétudes, de peur, de craintes, de souffrances et de douleurs.

5 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 5 Mourir dignement Mourir dans la dignité est une revendication de plus en plus présente en société.

6 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 6 Le droit de refuser des soins Le droit de refuser des soins est souvent associé au droit de mourir dignement. (Nancy B.)

7 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 7 Leuthanasie et le suicide assisté Cela dit, pour plusieurs, leuthanasie et le suicide assisté sont des façons dassurer une mort digne.

8 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 8 Francine Lalonde

9 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 9 Projet de loi C-384 (Droit de mourir dans la dignité) Aide au suicide Personne âgée dau moins 18 ans Éprouve des douleurs physiques ou mentales aiguës sans perspective de soulagement Atteinte dune maladie en phase terminale Un médecin nest pas coupable dune infraction du fait quil aide une personne à se donner la mort dignement sil respecte les exigences de la loi.

10 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 10 Marielle Houle

11 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 11 Marielle Houle Marielle Houle, qui s'est reconnue coupable du suicide assisté de son fils, a été condamnée à trois ans de probation, évitant ainsi la prison. La dame de 60 ans a admis avoir aidé son fils atteint de sclérose en plaques à s'enlever la vie, en septembre Elle affirme l'avoir fait par compassion. Charles Fariala, 36 ans, voulait mourir, ne pouvant plus supporter les souffrances liées à sa maladie dégénérative. L'infirmière auxiliaire à la retraite avait préparé un cocktail de médicaments que son fils a ingurgité. Elle lui a ensuite donné la mort par asphyxie. La défense recommandait une peine à purger dans la collectivité. Quant à la Couronne, elle avait laissé l'entière décision au juge. Marielle Houle était passible de 14 ans de prison. Elle a reçu sa sentence au palais de justice de Montréal.

12 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 12 André Bergeron

13 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 13 André Bergeron André Bergeron, qui a tenté d'abréger la vie de sa femme, Marielle Houle, n'ira pas en prison. Il a été condamné à trois ans de probation, jeudi, au palais de justice de Sherbrooke. La juge Danielle Côté dit avoir tenu compte du fait qu'il a fait preuve d'un dévouement exemplaire envers son épouse, qu'il a refusé à plusieurs reprises de mettre fin à ses jours, même si elle le lui avait demandé, et qu'il était dépressif lorsqu'il est passé à l'acte. Le 7 juillet 2005, André Bergeron a tenté de mettre fin aux jours de son épouse à leur résidence de l'arrondissement Fleurimont, à Sherbrooke. Mme Houle est morte trois jours plus tard. André Bergeron a toujours affirmé avoir agi par amour pour sa femme, qui était atteinte de l'ataxie de Friedreich, une maladie dégénérative incurable. Après avoir été accusé de tentative de meurtre, il a finalement plaidé coupable à une accusation réduite de voies de fait graves mettant la vie en danger.

14 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 14 Stéphane Dufour

15 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 15 Stéphane Dufour En septembre 2006, Stéphan Dufour aurait aidé Carol Maltais, 49 ans, à se suicider. Ce dernier souffrait de poliomyélite et se déplaçait en fauteuil roulant. Il aurait aussi demandé à d'autres membres de sa famille de l'aider à mourir et avait fait plusieurs tentatives de suicide ratées. Selon la Couronne, Stéphane Dufour, 30 ans, aurait été la personne qui a placé dans le garde-robe de Chantal Maltais l'objet qui a permis à celui-ci de se pendre, soit un collier étrangleur. La poursuite a aussi présenté l'accusé comme quelqu'un de généreux qui s'occupait de son oncle. Stéphane Dufour a été déclaré non coupable par un jury. La Couronne en a appelé de cette déclaration de non culpabilité.

16 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 16 Le droit de mourir (dignement) Le droit de mourir dignement emporte-t-il le droit de contraindre autrui à mettre un terme à la vie dune personne? Le droit de mourir dignement emporte-t-il le droit dexiger dautrui quil nous aide à mettre un terme à notre vie?

17 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 17 Collège des médecins du Québec Sa position sur leuthanasie et laide au suicide

18 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 18 Mourir dans la dignité Le médecin doit agir de telle sorte que le décès dun patient qui lui paraît inévitable survienne dans la dignité. Il doit assurer à ce patient le soutien et le soulagement appropriés. Code de déontologie des médecins du Québec, article 58.

19 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 19 Euthanasie et suicide assisté Le Còllège des médecins est davis quil faut distinguer la question de leuthanasie et du suicide assisté.

20 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 20 Les soins appropriés Les soins doivent être appropriés, cest-à-dire à la fois proportionnés et individualisés. Mais, en dernière analyse, il savère que les soins sont jugés appropriés parce que le processus décisionnel a été bien mené. Position du Collège des médecins du Québec, 2009.

21 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 21 Les soins palliatifs Les soins palliatifs, où laccompagnement est une part du traitement aussi essentielle que les interventions techniques, sont en quelque sorte devenus lexemple par excellence de soins appropriés, à la fois personnalisés et proportionnés. Position du Collège des médecins du Québec, 2009

22 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 22 Euthanasie Il existe des situations où leuthanasie pourrait être considérée comme une étape ultime, nécessaire pour assurer, jusquà la fin, des soins de qualité. La question de leuthanasie doit être le plus tôt possible replacée dans le cadre des soins appropriés en fin de vie. Si leuthanasie doit être permise, cest certainement dans un contexte de soins et à titre dacte médical quelle devrait lêtre. Position du Collège des médecins du Québec, 2009

23 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 23 Euthanasie Le statut quo menace les médecins de sanctions criminelles.

24 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 24 Barreau du Québec Le Barreau ne recommande pas de décriminaliser laide au suicide ou leuthanaise mais den assouplir lapplication dans un contexte de fin de vie. Sa position sur leuthanasie et laide au suicide

25 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 25 Assistance pour mourir Dans un contexte de fin de vie, le Barreau estime quil serait nécessaire dassouplir lapplication des règles actuelles afin quune assistance médicale à mourir puisse être apportée à un patient qui le réclame dans des circonstances exceptionnelles. Seule la personne apte, résidente du Québec, pourrait solliciter lintervention médicale pour laide à mourir. Les volontés dune personne majeure inapte devraient être respectées par son représentant si celles-ci ont été émises avant son aptitude.

26 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 26 Soins palliatifs Le Barreau estime que la société québécoise doit rendre possible laccès aux soins palliatifs à toutes les personnes qui souhaitent en bénéficier.

27 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 27 Circonstances exceptionnelles La maladie incurable où une personne fait face à une souffrance physique ou psychique constante et insupportable que la médecine ne permet pas de traiter ou de soulager dans des conditions tolérables pour la personne et qui résulte dune affection pathologique ou accidentelle grave ou incurable La maladie incurable où une personne souffre dune maladie qui, selon létat des connaissances médicales, risque probablement dentraîner la mort de cette personne dans les six mois qui suivent létablissement du diagnostic

28 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 28 Pays-Bas

29 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 29 Pays-Bas Les sénateurs néerlandais ont approuvé, mardi 10 avril 2001, une loi légalisant l'euthanasie. Les Pays-Bas sont ainsi devenus le premier pays au monde à légaliser définitivement cette pratique médicale controversée. La légalisation de l'euthanasie est assortie de plusieurs conditions. Les médecins devront s'assurer que le malade est affligé de "souffrances insupportables", qu'il n'a aucun espoir de survie et qu'il veut effectivement mettre fin à sa vie. Ils devront ensuite se soumettre au contrôle de commissions régionales chargées de veiller au respect de ces conditions. Les mineurs entre 12 et 16 ans auront également la possibilité de recourir à l'euthanasie, s'ils bénéficient de l'accord de leurs parents. Pour les jeunes âgés de plus de 16 ans, ce consentement parental ne sera plus nécessaire.

30 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 30 Oregon

31 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 31 Oregon On October 27, 1997 Oregon enacted the Death with Dignity Act which allows terminally-ill Oregonians to end their lives through the voluntary self- administration of lethal medications, expressly prescribed by a physician for that purpose.

32 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 32 Washington State The Washington Death with Dignity Act, Initiative 1000, codified as RCW , passed on November 4, This act allows terminally ill adults seeking to end their life to request lethal doses of medication from medical and osteopathic physicians. These terminally ill patients must be Washington residents who have less than six months to live.Washington Death with Dignity Act, Initiative 1000RCW

33 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 33 Québec Le Québec doit-il devenir un pionnier en matière deuthanasie en Amérique du Nord?

34 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 34 Une maison de fin de vie

35 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 35 Mourir dans la dignité

36 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 36 Mourir dans la dignité

37 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 37 Mourir dans la dignité

38 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 38 Le geste euthanasique

39 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 39 Les soins palliatifs Les soins palliatifs cherchent à améliorer la qualité de vie des patients et de leur famille, face aux conséquences dune maladie potentiellement mortelle, par la prévention et le soulagement de la souffrance, identifiée précocement et évaluée avec précision, ainsi que le traitement de la douleur et des autres problèmes physiques, psychologiques et spirituels qui lui sont liés. (OMS, 2002) Développer les soins palliatifs et les rendre accessibles au plus grand nombre: une question de justice sociale.

40 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 40 Prendre soin jusquà la fin

41 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 41 Prendre soin jusquà la fin

42 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 42 Conclusion

43 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 43 Conclusion Leuthanasie: acte par lequel on met fin à la vie dun patient. Leuthanasie Un acte médical réservé exclusivement aux membres de la profession médicale ? Une nouvelle vocation du médecin de soins palliatifs ? Un acte délégué aux infirmières ?

44 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 44 Et il y a ces cas ……(Chantal Sébire)

45 EUTHANASIE ET SOINS PALLIATIFS 45 Et puis il y a cela


Télécharger ppt "La mort assistée: jusquoù doit-on aller? Pierre Deschamps 2010."

Présentations similaires


Annonces Google