La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Deutschlehrertag Goethe-InstitutParis 5 décembre 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Deutschlehrertag Goethe-InstitutParis 5 décembre 2009."— Transcription de la présentation:

1 Deutschlehrertag Goethe-InstitutParis 5 décembre 2009

2 Un exposé en trois parties Létat de la discipline : les données quantitatives Létat de la discipline : les données quantitatives Létat de la discipline : les données qualitatives Létat de la discipline : les données qualitatives Bilan et perspectives Bilan et perspectives

3 Mobilit é des é l è ves Participants Voltaire 2007/2008/ Participants Sauzay 2005/2006/2007/

4 La courbe démographique en second degré

5

6

7 Effectifs de germanistes en sections européennes de 2003 à 2009

8 Part des élèves germanistes sur lensemble des sections européennes Evolution de 2003 à 2009

9 Evolution des effectifs dans les sections européennes Analyse différenciée par type détablissement de 2003 à 2009

10 Part de lallemand en sections européennes selon le type détablissement Evolution de 2003 à 2009

11 Les données en premier degré Année Année ,52%8,75%

12 Evolution des effectifs globaux de Sixième Courbe de 2002 à 2009

13 Nombre de sections bilangues allemand- anglais Evolution de 2002 à 2009

14 Effectifs en sections bilangues allemand-anglais de 2002 à 2009

15 Courbes dévolution des trois « grandes langues » (Effectifs)

16 Evolution en pourcentage

17 Pourcentage délèves germanistes en collège, Legt et LP Comparaison de 2002 à 2009

18 3 scenarii Avec site LV1 solide en amont de la sixième : 19h ( =13h en LV1 + 2x3h en LV2) Avec site LV1 solide en amont de la sixième : 19h ( =13h en LV1 + 2x3h en LV2) Sans site LV1 en amont et sans bilangue : 6h en LV2 Sans site LV1 en amont et sans bilangue : 6h en LV2 Sans site LV1 en amont, mais avec bilangue : 12h Sans site LV1 en amont, mais avec bilangue : 12h

19 Quelques données sur la situation des professeurs Nb titulaires Nb TZ R Nb vacataires/c ontractuels Nb prof titulaires (enseignement public) exerçant dans 2 ou 3 établissements (autres que TZR) % Toulous e ,61 Paris ,86 Poitiers ,55 Bordeau x ,69 Strasbo urg ,16 Besanç on ,59 Amiens ,13 Nantes Total ,88

20

21

22

23 Pourcentage délèves germanistes de bilangues sur lensemble des germanistes de Sixième Evolution de 2003 à 2009

24 Part des élèves bilangues sur lensemble des germanistes de 6 ème – Part des élèves bilangues allemand-anglais sur lensemble des élèves de Sixième Années 2008 et 2009

25 A1A2B1SOCLE ALLEMAND 0735%45%16%61% ALLEMAND 0829%54%16.5%71% ALLEMAND 0931%51%16%67% ANGLAIS 0733%45%14,5%59% ANGLAIS 0827%54%18%72% ANGLAIS 0929%53.518%71.5 ARABE 0727%32%14%45% ARABE 0826%44%11%55% ARABE 0923%54%17%71% ESPAGNOL 0733%51%13,4%64% ESPAGNOL 0828%53%16%69% ESPAGNOL 0931%52%9.5%61.5% ITALIEN 0735%33%9%42% ITALIEN 0819%54%7%61% ITALIEN 0945% 10%55% PORTUGAIS 0721%44%18%62% PORTUGAIS 0824%70%6%76% PORTUGAIS 0931%56%13%69% Lexemple des évaluations fin de 3 ème de Strasbourg

26 Strasbourg –Réussite globale

27 Strasbourg – Réussite Année 2009

28 Les résultats obtenus par les élèves des sections bilangues (51,5% des germanistes de 3 ème évalués) Année 2009 AllemandSocleAnglaisSocle A113%(31%)11%(29%) A261%(51%)85%(67%)53%(53%)82%(71%) B124%(16%)29%(18%)

29 Dautres aspects qualitatifs Les acquis des élèves germanistes tels que nous les révèlent les certifications Les acquis des élèves germanistes tels que nous les révèlent les certifications Lanalyse de 3000 copies de baccalauréat Lanalyse de 3000 copies de baccalauréat

30

31

32

33

34

35 Certifications 2009 en anglais élèves de seconde européenne testés

36 Comparaison allemand anglais 2009

37 Etude sur lexpression écrite au baccalauréat dallemand copies dune dizaine dacadémies différentes 3000 copies dune dizaine dacadémies différentes Un cadrage préalable de lépreuve Un cadrage préalable de lépreuve Une grille de correction commune à tous les correcteurs Une grille de correction commune à tous les correcteurs Un barème permettant la conversion des points de score dune part en note sur 20, dautre part en niveau de compétence : A2, B1, B1/B2, B2 Un barème permettant la conversion des points de score dune part en note sur 20, dautre part en niveau de compétence : A2, B1, B1/B2, B2

38 Annexe 2 : Sujets de LV1, séries L, S et ES – session 2009

39 LV1LV2 Série L Séries S et ES BTN Série L Série S B2 9,22 % 9,64 % 0 % 5,32%4,30% B1/B2 24,27 % 19,57 % 8,40 % 11,97%10,30% A2/B1 29,13 % 25,76 % 24,37 % 19,68%24,20% A2 25,73 % 32,84 % 45,38 % 36,70%34,10% en dessous de A2 11,65 % 11,21 % 28,57 % 25%26,60% Lexpression écrite au baccalauréat Les résultats constatés sur un échantillon de 3000 copies de la session 2009

40 Que peut-on en déduire ? Seule une minorité des candidats atteint le niveau visé en fin de second cycle (B1/B2) Seule une minorité des candidats atteint le niveau visé en fin de second cycle (B1/B2) 33,49% en L et 29,21% en ES-S pour la LV1 33,49% en L et 29,21% en ES-S pour la LV1 17,29% en L et 14,60% en S pour la LV2 17,29% en L et 14,60% en S pour la LV2 Les élèves de L obtiennent de meilleurs résultats que ceux des autres séries Les élèves de L obtiennent de meilleurs résultats que ceux des autres séries Les 37,38% délèves de L LV1 et 44,05% de S-ES LV1 qui se situent au niveau A2 ne peuvent manifestement pas bénéficier dun enseignement leur permettant de passer de B1 à B2. Les 37,38% délèves de L LV1 et 44,05% de S-ES LV1 qui se situent au niveau A2 ne peuvent manifestement pas bénéficier dun enseignement leur permettant de passer de B1 à B2. Quid dun enseignement ciblé vers les élèves « moyens » dune classe ? Quid dun enseignement ciblé vers les élèves « moyens » dune classe ? Nécessité de développer les groupes de compétence au- delà de la classe de seconde ? Nécessité de développer les groupes de compétence au- delà de la classe de seconde ?

41 Niveau approximatif Total des points- score obtenus Grammaire (sur 6) MoyenneLexique Moyenne < A2 1 à 9 1,160,86 A2 10 à 16 2,052,23 A2 / B1 17 à 20 2,752,84 21 à 23 3,093,38 B1 / B2 24 à 26 3,743,92 27 à 30 4,14,34 31 à 33 4,355,78 B2 34 à 36 5,316 Compétences grammaticale et lexicale

42 Groupe A2/B1 Groupe B1/B2 4 ou 6 points-score en récit/description et dans largumentation 55,75 % 91,68 % 4 ou 6 points-score en récit ou description 78,32 % 96,08 % 4 ou 6 points-score dans largumentation 70,40 % 95,11 % 4 ou 6 points-score à la fois pour la correction grammaticale et pour la richesse de la langue 4,78 % 73,60 % 4 ou 6 points-score pour la correction grammaticale 11,36 % 79,21 % 4 ou 6 points-score pour la richesse de la langue 25,86 % 90,70 %

43 Quen déduire ? Sauf pour le groupe 1, la compétence lexicale est prépondérante Sauf pour le groupe 1, la compétence lexicale est prépondérante Cest le développement de la compétence lexicale qui crée le passage qualitatif de B1 à B2 Cest le développement de la compétence lexicale qui crée le passage qualitatif de B1 à B2 Plus que sur la grammaire, cest sur lacquisition, la mémorisation et la maîtrise du lexique quil faut mettre laccent dans la discipline (cf coefficient 2 dans la grille) Plus que sur la grammaire, cest sur lacquisition, la mémorisation et la maîtrise du lexique quil faut mettre laccent dans la discipline (cf coefficient 2 dans la grille)

44 Le contenu lexical des copies Méthodologie Objectif : Examiner la réalité lexicale des productions écrites au passage A2/B1 et B1/B2 Objectif : Examiner la réalité lexicale des productions écrites au passage A2/B1 et B1/B2 Observation de 20 copies ayant obtenu entre 17 et 23 PS (A2/B1), de 20 copies ayant obtenu entre 27 et 33 PS (B1/B2), et de 10 copies ayant obtenu entre 34 et 36 PS (niveau B2 et au-delà) Observation de 20 copies ayant obtenu entre 17 et 23 PS (A2/B1), de 20 copies ayant obtenu entre 27 et 33 PS (B1/B2), et de 10 copies ayant obtenu entre 34 et 36 PS (niveau B2 et au-delà) Copies de L, S, ES LV1 ayant traité le même sujet et les mêmes questions Copies de L, S, ES LV1 ayant traité le même sujet et les mêmes questions Lanalyse porte sur tous les lexèmes présents dans les copies à lexception des « mots grammaticaux » (auxiliaires de temps, marques du comparatif, des cas,…) et des articles des substantifs. Lanalyse porte sur tous les lexèmes présents dans les copies à lexception des « mots grammaticaux » (auxiliaires de temps, marques du comparatif, des cas,…) et des articles des substantifs. Nont pas été pris en compte les lexèmes présents dans les consignes, ni les mots du texte ayant fait lobjet dune note de traduction Nont pas été pris en compte les lexèmes présents dans les consignes, ni les mots du texte ayant fait lobjet dune note de traduction

45 groupe PS Groupe PS Groupe PS Nombre de lexèmes différents produits Nombre de lexèmes présents dans au moins 3 copies (ou 2 copies pour le dernier groupe) % du corpus représenté par les lexèmes différents présents dans au moins 3 copies (ou 2 copies pour le dernier groupe) 75 % 73 % 72,08 % Le contenu lexical des copies Etendue du lexique

46 Quelles conséquences en tirer ? Après 7 années dapprentissage commun, le bagage lexical commun est très réduit Après 7 années dapprentissage commun, le bagage lexical commun est très réduit On note une très grande dispersion du lexique utilisé, alors que les champs sémantiques visés sont relativement « classiques » On note une très grande dispersion du lexique utilisé, alors que les champs sémantiques visés sont relativement « classiques » Lacquisition lexicale semble davantage liée aux opportunités lexicales quà un projet pédagogique construit dans le domaine lexical Lacquisition lexicale semble davantage liée aux opportunités lexicales quà un projet pédagogique construit dans le domaine lexical

47 La précision lexicale 1/3 Ratio moyen entre le nombre derreurs lexicales et le nombre de lexèmes différents utilisés GroupeA2/B1GroupeB1/B2Groupe B2 et + 0,140,11 (+21% de précision par rapport au groupe précédent) 0,04 (+63% de précision par rapport au groupe précédent)

48 Type derreurs commises groupe 17 à 23 PS groupe 27 à 33 PS Groupe 34 à 36 PS sur le genre, le pluriel des substantifs, sur lemploi des adjectifs, la valence des verbes ou le régime des prépositions 10,25 % 6,10 % 2,50% sur la valeur sémantique des termes 2,28 % 2,30 % 2,40 % sur lorthographe 1,61 % 2,20 % 1,50 % confusion avec langlais 0,25 % 0,15 % 0 % Total des erreurs : 14, 39 % 11,03 % 4,38 % La précision lexicale 2/3

49 La précision lexicale 3/3 Les enseignements à tirer Limprécision lexicale porte non sur la valeur sémantique, mais sur lemploi Limprécision lexicale porte non sur la valeur sémantique, mais sur lemploi Un effort particulier simpose quant au soin à apporter à la précision demploi du lexique Un effort particulier simpose quant au soin à apporter à la précision demploi du lexique Dautant que ce critère est un levier puissant de la performance lexicale et communicative Dautant que ce critère est un levier puissant de la performance lexicale et communicative

50 Groupe PS A2/B1 Groupe PS B1/B2 Groupe PS B2 et + Niveau A1 45,29 % 37,72 % 37,5 % Niveau A2 36,47 % 37,27 % 28,85 % Niveau B1 15,88 % 18,63 % 19,36 % Niveau B2 2,35 % 6,36 % 14,22 % Les caractéristiques du bagage lexical observé Classement du lexique utilisé par niveau du Cecrl (Profile deutsch)

51 Groupe PS (sur 171 mots communs) Groupe PS (sur 220 mots communs) Groupe PS (sur 258 mots communs) Niveau A1 78 mots 83 mots 95 mots Niveau A2 62 mots 82 mots 74 mots Niveau B1 27 mots 41 mots 51 mots Niveau B2 4 mots 14 mots 38 mots Les caractéristiques du bagage lexical observé Classement du lexique utilisé par niveau du Cecrl (Profile deutsch)

52 Quelle analyse ? Le lexique de base (A1 et A2) reste quantitativement majoritaire dans les trois groupes (de 66% à 82%) Le lexique de base (A1 et A2) reste quantitativement majoritaire dans les trois groupes (de 66% à 82%) La plus grande réussite est liée à laugmentation de lexèmes classés B1 et B2 dans le répertoire actif La plus grande réussite est liée à laugmentation de lexèmes classés B1 et B2 dans le répertoire actif Si nous voulons améliorer le niveau des élèves, il nous faut intégrer cette dimension Si nous voulons améliorer le niveau des élèves, il nous faut intégrer cette dimension

53 Groupe PS Groupe PS Groupe PS Notions générales 45,88 % 55,90 % 56,69 % Vocabulaire thématique 46,47 % 40 % 38,18 % Actes de parole 7,64 % 4,09 % 5,11 % La composition du lexique

54 Les enseignements à en tirer La progression entre les trois groupes tient moins à lacquisition dun vocabulaire thématique quà lenrichissement des moyens lexicaux liés aux notions générales La progression entre les trois groupes tient moins à lacquisition dun vocabulaire thématique quà lenrichissement des moyens lexicaux liés aux notions générales La discipline doit accorder davantage de poids aux Allgemeine Begriffe et donner des orientations plus claires pour le choix du thematischer Wortschatz La discipline doit accorder davantage de poids aux Allgemeine Begriffe et donner des orientations plus claires pour le choix du thematischer Wortschatz

55

56 Pour conclure La situation de lallemand semble stabilisée, notamment grâce au levier des bilangues. La situation de lallemand semble stabilisée, notamment grâce au levier des bilangues. La réunion des recteurs et des Kultusminister a confirmé ses orientations de Sarrebruck La réunion des recteurs et des Kultusminister a confirmé ses orientations de Sarrebruck Les bilangues ne doivent pas faire oublier le statut de LV1 Les bilangues ne doivent pas faire oublier le statut de LV1 Les échanges franco-allemands sont un atout majeur quil faut encore bonifier Les échanges franco-allemands sont un atout majeur quil faut encore bonifier Les certifications sont un levier puissant de progrès pour la discipline Les certifications sont un levier puissant de progrès pour la discipline La synergie allemand-anglais dune part, lenseignement et la mémorisation du lexique dautre part sont les axes majeurs de réflexion et de formation. Un effort de transformation des pratiques de cours est sans doute nécessaire dans ces deux domaines La synergie allemand-anglais dune part, lenseignement et la mémorisation du lexique dautre part sont les axes majeurs de réflexion et de formation. Un effort de transformation des pratiques de cours est sans doute nécessaire dans ces deux domaines


Télécharger ppt "Deutschlehrertag Goethe-InstitutParis 5 décembre 2009."

Présentations similaires


Annonces Google