La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ETAT DES LIEUX DE LA MISE EN OEUVRE DU CSLP : Enjeux, défis, perspectives Par Arthémon NTUNZWENAYO C/O: SP-REFES 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ETAT DES LIEUX DE LA MISE EN OEUVRE DU CSLP : Enjeux, défis, perspectives Par Arthémon NTUNZWENAYO C/O: SP-REFES 1."— Transcription de la présentation:

1 ETAT DES LIEUX DE LA MISE EN OEUVRE DU CSLP : Enjeux, défis, perspectives Par Arthémon NTUNZWENAYO C/O: SP-REFES 1

2 CONTENU DE LEXPOSE 1.Rappel du Processus du CSLP 2.Bilan des réalisations de la mise en œuvre du CSLP I 3.Perspectives 4.Conclusion générale 2

3 1.1.CONSTAT GENERAL PROGRESSION DE LA PAUVRETE DANS LES PAYS EN VOIE DE DEVELOPPEMENT Une CROISSANCE QUI NE SACCOMPAGNE PAS NECESSAIREMENT DE LA REDUCTION DE LA PAUVRETE IMPACT LIMITE DE LAPD 3

4 1.2. PRISE DE CONSCIENCE INTERNATIONALE 4 SOMMET MONDIAL SUR LE DEVELOPPEMENT SOCIAL DE COPENHAGUE EN 1995 DECISION DE LA BM ET DU FMI DE LIER LAIDE A LEXISTENCE DE POLITIQUE DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE UNE PREPARATION DES DOCUMENTS STRATEGIE DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE CONDITIONNE LACCES AUX MECANISMES DALLEGEMENT DE LA DETTE MANDAT EST DONNE A LA BM ET AU FMI POUR APPUYER CHAQUE PAYS A PREPARER SON DSLP

5 5 CENTRER LA STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT SUR LES POLITIQUES AYANT UN IMPACT SIGNIFICATIF SUR LACCROISSEMENT DU POUVOIR DACHAT DES POPULATIONS ET UN MEILLEUR ACCES AUX SERVICES SOCIAUX DE BASE OBJECTIFS DES DSLP

6 6 LE CSLP DOIT ETRE: MENE PAR LE PAYS BASE SUR LA CONSULTATION ET LA PARTICIPATION ETRE INCLUSIF PERMETTRE LAPPROPRIATION ET LA RESPONSABILITE 1.4. PRINCIPES DE BASE

7 CSLP-INTERIMAIRE : LANCE OFFICIELLEMENT EN JUILLET 2000 ADOPTE PAR LE GOUVERNEMENT EN NOVEMBRE 2003 ANALYSE CONJOINTE PAR LA BM ET LE FMI EN JANVIER 2004 CSLP-COMPLET: LANCE OFFICIELLEMENT EN JUILLET 2005 ADOPTE PAR LE GOUVERNEMENT EN SEPTEMBRE 2006 ANALYSE CONJOINTE PAR LA BM ET LE FMI EN NOVEMBRE 2006 ATTEINTE DU POINTS DACHEVEMENT PAR LE GOUVERNEMENT JANVIER ETAPES FRANCHIES DANS LE PROCESSUS DU CSLP

8 2.BILAN DES REALISATIONS DES TROIS ANNEES DE MISE EN ŒUVRE DU CSLP 8

9 2.1 Sécurité, Paix et Gouvernance Actions Menées Signature des accords de paix avec les FNL Intégration des ex-combattants dans les forces de défense et de sécurité Remise de 33% des armes détenues illégalement Recensement des effectifs Sécurité Résultats Justice Actions Menées Constructions et équipement des TR Formations et augmentation des effectifs de magistrats Traitements des dossiers relatifs aux mineurs et aux VBG Accroissement des arriérés judiciaires Pourcentage des jugements exécutés en baisse Augmentation des détenus pour habitants Taux doccupation des prisons en augmentation Résultats 9

10 Sensibilisation sur les principes fondamentaux des DH et de lEnfant Révision du Code Pénal Mesures de fermeté dans la discipline des FDN et de la PNB Initiation du Projet de Loi sur la CNIDH Redynamisation de la CNTB Projet pilote de sécurisation foncière Création des villages ruraux intégrés Adoption de la lettre de politique foncière Mise en place de la Commission Vérité Réconciliation Organisation des consultations après des parties prenantes et production dun rapport synthèse Promotion de lEtat de DroitGestion des Conflits du Passé Renforcement de la Gouvernance Gouvernance Politique Lettre de politique sur la décentralisation Cadres de dialogue Gouvernance Administrative Recensement des fonctionnaires fictifs Document cadre de Politique de décentralisation Création de lENA Gouvernance Economique Modernisation de la gestion des finances publiques Mise en place de nouvelles structures de contrôle Introduction de la TVA et du TEC, Code des marchés publics Loi organique et stratégie de gestion des finances publiques 10

11 Les Secteurs Porteurs Agriculture et Elevage Accroissement des budgets Stratégie Nationale Agricole et Plan dActions Irrigation et intrants Libéralisation du secteur café mais cyclicité Diffusions des animaux Faible croissance de la production vivrière Bonne performance de lélevage sauf le port et le poisson Augmentation des cultures non traditionnelles 2.2 Croissance Durable et Partagée Indice de Production Industrielle Exportations de Produits Miniers Tourisme Regain dactivités lié au tourisme visiteurs en Emergence des Tours Operateurs Stratégie Nationale de Développement du Tourisme Problème dinfrastructures et de liaisons aériennes directes 11

12 Infrastructures de Transport Poursuite des travaux dasphaltage Augmentation des ressources du FRN Etude sur la modernisation du transport sur le Lac Tanganyika Bientôt, tous les chefs lieux des provinces seront reliées par des routes brumées Accroissement du nombre de km entretenus Télécommunications Facteurs de Croissance Abonnés à la téléphonie Emplois Investissements (en millions de Fbu) CA (En millions de Fbu) Energie Electrique Promulgation du code des investissements Mise en place de lAgence de Promotion des Investissements Mise sur pied dun cadre de concertation entre le secteur public et le secteur privé Apurement des arriérés envers les operateurs privés Mise en place de la Chambre Fédérale Développement du Secteur Privé 12

13 2.3 Développement du Capital Humain EducationSanté Enseignement Primaire Le taux brut de scolarisation Le taux net de scolarisation La parité filles/garçons Le ratio élèves/maître Le taux d'abandon dans le primaire Le taux d'achèvement primaire Pourcentage d'enseignements non qualifiés Manuel/élève Indicateurs Nbre de médecins pour hab Nbre d'infirmiers pour hab Nbre de CdS pour hab Taux d'incidence du paludisme Détection de la tuberculose (TPM+, %) Succès thérapeutique TB (%) Accouchement assistés (%) Taux d'utilisation contraception Mortalité infantile pour 1000 naiss Couvert. vaccin. glob. (moins 1 an, %) VIH/SIDA Indicateurs Taux de prévalence du VIH (Global) 2.97 Nombre préservatifs distribués (Mn) Nombre de centre de dépistage Personnes dépistées au cours de l'année (nombre) Centres de prévention de la transmission mère-enfant (PTME) Femmes sous PTME (%)614 PVVIH sous ARV (nombre) PVVIH en dénuement soutenus (AGR) Prestataires de soins formés (nbre) Progrès réels en matière de parité filles/garçons au primaire mais faible aux secondaire et supérieur Progrès au niveau des textes légaux pour réduction disparités et protection droits Taux de participation politique faible mais conforme aux textes constitutionnels Ampleur du phénomène de violences sexuelles Progrès dans les dispositions légales pour réprimer ce crime Réalisations dans les stratégies de promotion du genre Faible participation économique de la femme Genre 13

14 14 Axe 1 Progrès visibles dans le rétablissement de la sécurité La reduction des effectifs de la FDN et de la PNB suit un rythme satisfaisant, mais la réintégration reste problématique Des réformes novatrices ont renforcé la gestion des finances publiques Persistance des conflits fonciers Les résultats du secteur de la justice sont mitigés Axe 2 1 La croissance reste relativement modeste, surtout au niveau de agriculture 2 Lénergie est toujours problématique 3 Le tourisme est prometteur Axe Augmentation spectaculaire des taux de scolarisation avec faibles capacités dacceuil des infrastructures 2 La gratuité des soins, soutenue par des moyens financiers importants, a eu des résultats positifs 3 Lexpansion du VIH/SIDA saggrave en milieu rural Conclusion par Axe

15 2.4 Démographie et Performance Economique PIB réel (prix 1996) Mrds Fbu PIB réel (prix 1996) par habitant, Fbu 63,36645,92740,53542,669 Population5,356,0006,025,6576,700,0008,038,618 15

16 DEFIS: LA DEMOGRAPHIE Chiffres-clés: Population 1979: 4M 1990: 5,3M 2008: 8M Croissance démographique: 2,35% ( )

17 DEFIS: LA DEMOGRAPHIE Croissance du PIB/habitant, pour un taux de croissance démographique annuel de 2,9%, selon 3 scénarii de croissance du PIB Il faudra de 12 à plus de 30 ans pour retrouver le niveau de PIB/habitant davant la crise

18 2.5 Performances Macroéconomiques 1. Secteur réel PIB /Hab $ en $ en $ en 2009 Taux de croissance 3.6% en % en % en % en moyenne (6.8% prévisions du CSLP)

19 Performances Macroéconomiques 1. Secteur réel Contributions sectorielles

20 Performances Macroéconomiques 2. Inflation 14.5% (2007), 25.7% (2008), 4.6% (2009) contre 9% (prévisions FMI) 4.5% en moyenne

21 Performances Macroéconomiques 3. Monnaie Croissance de la masse monétaire M2 supérieur au PIB nominal Crédit BRB à lEtat: 43% (fin 2009) Baisse avoirs extérieurs nets Taux de change Réduction de lécart taux officiel/taux parallèle : autour de 1% Stabilisation du taux de change officiel FBU/USD Politique monétaire prudente et mise en œuvre des réformes sur le marché de change

22 Performances Macroéconomiques 4. Secteur extérieur

23 Performances Macroéconomiques 5. Budget Aperçu

24 Performances Macroéconomiques 5. Budget Besoins de financement

25 Performances Macroéconomiques 5. Budget Appui budgétaire

26 Performances Macroéconomiques 5. Budget Dépenses pro pauvres

27 Performances Macroéconomiques 5. Budget Financement du CSLP Axes stratégiquesBudgetAppuisTotal% Amélioration de la Gouvernance et de la Sécurité 386,810,425,824201,904,285,160588,714,710, Promotion d'une croissance Economique Durable et Equitable 150,988,478, ,175,925, ,164,404, Développement du capital humain 427,461,035, ,137,123, ,598,158, Lutte Contre le VIH/SIDA 9,090,272,352 64,927,176,478 74,017,448, TOTAL 974,350,211,906 1,145,144,511,066 2,119,494,722,972100

28 4. Perspectives pour lavenir Protéger les acquis en matière de sécurité Intensifier la réforme de gestion des finances publiques et poursuivre la lutte contre la corruption Lancer une réforme administrative Accélérer la réforme de la justice: infrastructures, équipements, formations, indépendance de la magistrature, justice transitionnelle, sécuriser les propriétés foncières

29 Perspectives pour lavenir(suite) Reconstruction de systèmes de recherche et de vulgarisation agricole Réforme et diversification de lagriculture dexportation Amélioration et augmentation des infrastructures économiques: transport, énergie, TIC, TEC, tourisme avec Investissements publics et privés Infrastructures régionales dans le cadre de la CAE Amélioration sensible dans le climat des affaires Promouvoir les PME, micro entreprises et micro-finance

30 Perspectives pour lavenir(suite) Développer les infrastructures scolaires et mettre laccent sur la qualité Adapter loffre du secondaire et du supérieur à laugmentation des effectifs formés par le primaire et aux besoins du marché Poursuivre la réforme du système de santé Renforcer la CAMEBU Améliorer loffre en matière de leau et de lassainissement et délectricité Poursuivre et intensifier les efforts de lutte contre le SIDA

31 5.Conclusion générale Nécessité des arbitrages pour le succès du CSLPII Développement des statistiques Laccélération de la croissance en même temps que le développement du capital humain sera conditionné par: La réduction des dépenses de souveraineté Mobilisation dimportantes ressources extérieures Implication du secteur privé notamment dans le développement des grandes infras tructures


Télécharger ppt "ETAT DES LIEUX DE LA MISE EN OEUVRE DU CSLP : Enjeux, défis, perspectives Par Arthémon NTUNZWENAYO C/O: SP-REFES 1."

Présentations similaires


Annonces Google