La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

©Yves BENOIT 1 MOUVEMENTS DES COURS DE BOURSE LANALYSE TECHNIQUE, ET ENSUITE… Pour lauteur, voir dernier écran.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "©Yves BENOIT 1 MOUVEMENTS DES COURS DE BOURSE LANALYSE TECHNIQUE, ET ENSUITE… Pour lauteur, voir dernier écran."— Transcription de la présentation:

1 ©Yves BENOIT 1 MOUVEMENTS DES COURS DE BOURSE LANALYSE TECHNIQUE, ET ENSUITE… Pour lauteur, voir dernier écran

2 ©Yves BENOIT PROBLÉMATIQUES Expliquer ou constater ? Les Hautes Technologies versus lArtisanat de lA.T. classique: un combat anarchique sans gagnants, ou un dialogue de sourds ? Les Prix: Un phénomène économique ou humain ? Pour construire des modèles de pointes, accepter lempirisme de lA.T. Pour nouer le dialogue avec les nouvelles technologies, structurer une A.T. Moderne. Un seul critère de réussite: le Back Test

3 ©Yves BENOIT 5 SECTIONS Introduction: TERMINOLOGIES DU M É TIER 1 - COMPRENDRE LES MOUVEMENTS DE PRIX 2 - L ANALYSE TECHNIQUE : 3 OBJECTIFS 3 - L ANALYSE TECHNIQUE :3 CHAMPS D ACTION Et ensuite: UNE ANALYSE TECHNIQUE AU FUTUR

4 ©Yves BENOIT Intro: TERMINOLOGIES DU MÉTIER a)CONFUSION DES VOCABULAIRES 1. Divergences culturelles 2. Scientifiques / financiers b)QUELQUES DEFINITIONS DE BASE 1. Les Instruments 2. Quantification: Les Données et Échelles de temps 3. Les Types de Représentation c)EXEMPLES PRATIQUES DAT / INDICES

5 ©Yves BENOIT Intro a. CONFUSION DES VOCABULAIRES 1.Divergences culturelles: a)Traders/Brockers/Banques: ex: le tick, b)Anglo-saxon: ex: Long-Short, c)Historique: Telex/Internet: ex: la bougie 2. Scientifiques et Financiers: La tentation du jargon pseudo-scientifique, pour les financiers ex: loscillateur, le stochastique, le parabolique, marche aléatoire! La méconnaissance des vrais objectifs des traders, par les scientifiques: ex: le rendement, les mesures doptimisation (cf Conclusion 2b) 4 définitions de la Volatilité! => Pour mieux dialoguer, clarifier!

6 ©Yves BENOIT Intro b. QUELQUES DEFINITIONS DE BASE Marché=? Place=? Trading=? Position=? 1.Les Instruments: a)Actions, Matières Premières, Taux, Monnaies b)Indices: ne sont pas des instruments c)Dérivés: Futures, Options,…, Certificats, Turbos 2.Données: a)Prix (ouverture, clôture, +haut,+bas), Volume, Volatilité b)Echantillonnage: /Temps (jour, intraday), /Tick, … 3. Types de Représentation: Courbes, Barres, Bougies, EquiTick, EquiVolume,…

7 ©Yves BENOIT Intro c. PRATIQUE: A.T. EN DIRECT 1.La sélection: a)Futures sur Indices de marchés: Russell 2000, S&P500, Cac40 b)Future sur les taux: Bund c)Monnaie: Euro$ Spot d)Future sur Matières Premières: Blé, Or, Pétrole 2.La plateforme: a)Graphiques des prix b)Tracés graphiques superposés: droites, intervalles c)Indicateurs: tracés sur les prix ou sous les prix d)(puis scanners et backtests) 3.Les mystères des supports et résistances: …

8 ©Yves BENOIT 1.COMPRENDRE LES MOUVEMENTS DE PRIX a)LANALYSE FONDAMENTALE? b)LA PSYCHOLOGIE DES MARCHÉS c)« LANALYSE TECHNIQUE », UNE APPROCHE ALTERNATIVE

9 ©Yves BENOIT 1.a LANALYSE FONDAMENTALE 1. Facteurs exogènes : Économie générale, Secteur Industriel, Entreprise, Dirigeants… 2. Facteurs endogènes : Compte dexploitation, Bilan, Trésorerie 3. Evaluation de lentreprise: DCF Discounted Cash Flow PER Price-to-Earnings P/B Price-to-Book Informations masquées, retardées, ou anticipées par le comportement réel du marché. Les hypothèses de rationalité et defficience ne sappliquent pas (sf à long terme?)

10 ©Yves BENOIT 1.b LA PSYCHOLOGIE DES MARCHÉS Les marchés sont gouvernés par le comportement humain. 1.Supports/résistances 2. Envie, stress et panique: Action, Contre-réaction, Sur-réaction (cf schéma) 3. Comportement retard et cycles: Constantes de temps et périodes 4. Apparence fractale: Motifs répétitifs, Oscillations dans loscillation, Sur chaque échelle de temps. 5. Vagues et harmoniques: vagues dElliott 1,2,3,4,5,A,B,C Harmonique 6 => PARADOXE INDIVIDUALISME-MIMÉTISME

11 ©Yves BENOIT 1.b.2.b Approche d un Mod è le de Psychologie des March é s

12 ©Yves BENOIT 1.c « LANALYSE TECHNIQUE » Les Traders ont progressivement é volu é de l Analyse Fondamentale vers l'interpr é tation psychologique des march é s. Ils ont commenc é à prendre leur d é cisions en partant presque uniquement de l examen des historiques des prix et volumes L A.T. s est d é velopp é e à partir d observations graphiques empiriques, puis du calcul d indicateurs, cr éé s surtout par des traders.

13 ©Yves BENOIT 2. LA.T. : 3 OBJECTIFS a)SÉLECTIONNER LES BONS INSTRUMENTS 1. Types (actions, futures,…) 2. Balayage par marché, par secteur,… b)DÉTECTER LES PHASES DE MOUVEMENT 1. Tendances 2. Stagnation c)ÉLABORER DES STRATÉGIES 1. Règles de décision 2. Gestion de Capital (Gain/Risque, Taille) 3. Ordres dentrée et sortie de position

14 ©Yves BENOIT 3. LA.T. : 3 CHAMPS DACTION a) SUPPORTS/RÉSISTANCES, CANAUX b) FIGURES c) INDICATEURS TRADITIONNELS et dorénavant … c bis ) INDICATEURS MODERNES

15 ©Yves BENOIT 3.a SUPPORTS/RÉSISTANCES, CANAUX 1. Seuils Horizontaux Les valeurs-clés des bougies (Ouverture, clôture, haut, bas) tendent à se concentrer sur des niveaux appelés Support ou Résistance. Effet psychologique dautoréalisation, de mimétisme; Effet de mémoire longue. 2. Canaux Obliques Durant les phases de tendances, les prix semblent rebondir entre des lignes parallèles. Lignes de vitesse.

16 ©Yves BENOIT 3.a.2 Canaux Obliques: Future Mini Russel 2000

17 ©Yves BENOIT 3.b SIX GROUPES DE FIGURES 1. Gaps: Types: Absolus, InterDay, IntraDay _ Qualifiés de: Rupture, Continuation, Fin _ 2. Bougies Japonaises (XIIIè, Homma? ): Doji, Marteau, Pendu, Avalement, Marabozu et beaucoup dautres… 3. Figures formelles: Double creux, Double sommet, Tête-épaule Triangle, Drapeau, Piano 4. Ratios de Fibonacci (1250): Nombres dor: 23%, 38%, 50%, et symétriquement : 62%, 76%, 100% (?) 5. Vagues dElliott: 1=Intuitifs, 2=consolide, 3=suiveurs, 4=consolide, 5=retardataires, A, B, C (?) 6. Figures composites entre prix et indicateur: Divergences sur Macd, Double Creux sur Bollinger, figures de Woodies

18 ©Yves BENOIT 3.c INDICATEURS TRADITIONNELS 1. Filtres: - Moyennes classiques : forts déphasage -Lignes de régression linéaire, : forts déphasage, sur-oscillations… 2. Signal:(indicateurs de vitesse) => Détection des phases de tendance - Prix-Prix=ROC ou Momentum, Prix-MoyenneCCI, Moyenne-Moyenne=Macd, -Pente de régression linéaire… 3. Bruit: (indicateurs de volatilité) => Mesure du Risque + Détection des phases de stagnation. -Average True Range (norme des extrêmes), Erreur standard (Erreur de régression) -Bollinger (Écart type): mais mélange bruit et signal (?) 4. Volume: - Mesure de lexcitation du marché 5. Autres indicateurs (constructions empiriques non prouvées): - RSI ou Williams, Stochastique (!), Dmi, Adx… (?)

19 ©Yves BENOIT 3.c bis INDICATEURS MODERNES 1. Filtres: Filtres à faibles déphasages: ex. Dema, Tema (méconnus; cf annexe) 2. Signal:(indicateurs de vitesse) Vitesse et/ou Accélération Optimisée (Maximum de vraissemblance)* Mesures de périodicités sur fenêtre étroite* Adaptativité des outils à ces périodicités * * algorithmes nouveaux: contacter lauteur 3. Bruit: (indicateurs de volatilité) Écart type sur échelle de temps inférieure 4. Volume: Masse des intervenants, Recherche sur lénergie cinétique (recherche en coure) Mesure de laccélération ou de la force (projet) 5.Modèles locaux (Recherche) Voir la partie finale intitulée « Et Ensuite »

20 ©Yves BENOIT Et Ensuite: UNE ANALYSE TECHNIQUE AU FUTUR a) PANORAMA DES RECHERCHES PASS É ES b) RELIER UNE A.T. MODERNE AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES c) TRAVAUX COH É RENTS ACTUELS

21 ©Yves BENOIT S.a) PANORAMA DES RECHERCHES PASS É ES R é gressions sur variables exog è nes AR, ARMA, ARIMA: autor é gression lin é aire H é t é rosc é dasticit é : GARCH, … Fourier, Ondelettes Neurones Chaos/Attracteurs: Non lin é aires, endog è nes Longue M é moire (Fractales, ARFIMA … ) En gris é : peu de succ è s connu, en ce qui concerne le trading directionnel

22 ©Yves BENOIT S.b) RELIER UNE A.T. MODERNE AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES Faire conna î tre la pratique des traders aux chercheurs. D é cider en commun des crit è res de r é sultat Ins é rer des outils modernes au sein de chaque phase de l A.T., sous forme d indicateurs et de mod è les locaux Renoncer à un Mod è le global permanent.

23 ©Yves BENOIT S.b.2) Faux Crit è res=> Fausse optimisation Rouge est gagnant Vert est perdant La distance math é matique classique est quasi identique ©Yves BENOIT

24 24 S.b.2) Faux Crit è res: la rentabilit é ne gouverne pas les prix - Les hypothèses de rationalité et defficience ne sappliquent pas R t =(P t+1 -P t +D t ) / P t P=Prix, D=Dividendes R=Rentabilité E(R t |I t )= r t r=taux dintérêt I=information « Le principe defficience » sappuie sur cette espérance rationnelle… qui nest en fait pas respectée. - Le regard sur les données analysées est dépassé: la variable utilisée par certains chercheurs en finance: Rt=ln(P t /P t-1 ) … nest utile que pour des historiques jours. Les plus haut et plus bas de chaque échantillon, utilisés par les traders, sont périmés.

25 ©Yves BENOIT S.c) TRAVAUX COH É RENTS ACTUELS a)Coint é gration (cf Granger) b)Filtrage de Tendance en Norme l 1 c)Recherche op é rationnelle de formes d)P é riodicit é s sur fenêtre é troite glissante * e)Dynamique des syst è mes appliqu é e par partie * f)Mod è le de d é cision paradoxal * * Contacter Yves BENOIT

26 ©Yves BENOIT Annexe 3.b Figures: Ratios de Fibonacci, Gann, Douzi è me, Sinus ©Yves BENOIT

27 27 Annexe 3.c bis Indicateurs modernes: TEMA Triple Exponential Moving Average de constante de temps P: M1=moyenne exponentielle P (X) M2=moyenne exponentielle P (M1) M3=moyenne exponentielle P (M3) Tema P =3*M1-3*M2+M3 Formule simple mais gros avantage car faible d é phasage

28 ©Yves BENOIT BIBLIOGRAPHIE I- Trading: LANGFORD Charles K., Chasseur de tendances. WEINSTEIN Stan, Secrets pour gagner en Bourse. ELDER Alexander, Vivre du trading. SKLAREW Arthur, Techniques of a professional commodity chart analyst. BOLLINGER John, Les bandes de Bollinger. NISON Steve, Chandeliers et autres techniques d extrême orient. MURPHY John J., L investisseur visuel. PRING Martin, Le Momentum. BECHU Thierry, L analyse Technique. CAHEN Philippe, L analyse technique dynamique.

29 ©Yves BENOIT BIBLIOGRAPHIE II- Scientifique: FORRESTER Jay W., Principles of systems. MIGNON Val é rie, March é s Financiers et mod é lisation des rentabilit é s boursi è res. TILL É Yves, S é ries Temporelles. ENGLE Robert F., Statistical Methods for Economic Time Series. GRANGER Clive W., Multicointegration. KAY Steven M., Modern Spectral Estimation, 1988 MARPLE Lawrence S., Digital Spectral Analysis BROCKWELL Peter J., Introduction to time series and forecasting, 1996

30 ©Yves BENOIT BIBLIOGRAPHIE III- Autres: TVEDE Lars, La psychologie des march é s financiers. SCHWAGER Jack D., Les Secrets des grands traders. LEFEVRE Edwin, M é moires d un sp é culateur.

31 ©Yves BENOIT LOGICIELS MultiCharts ®, logiciel d analyse technique des march é s financiers (TradeStation off-line). TradeStation ®, EasyLanguade ®, logiciel d analyse technique des march é s financiers. ProRealTime ®, logiciel d analyse technique des march é s financiers. VisualChart ®, logiciel d analyse technique des march é s financiers. VBA ® for Excel ®, logiciel de programmation pour Excel ®. Matlab ®, logiciel math é matique. XLStat ®, logiciel d analyse factorielle.

32 ©Yves BENOIT INTERNET Exemples de sites consult é s par les traders news, charts, broker, (French)http://www.boursorama.com/ technical analysis, news, forums, (French)http://www.pro-at.com/ glossary, (French)http://www.trading-school.eu/glossaire-bourse/ data feedhttp://forums.iqfeed.net/

33 ©Yves BENOIT Yves BENOIT Ing é nieur Sup é lec en automatique. Mod è les de pr é vision de march é s pour l'industrie. Trader depuis 1998 sur actions. Trader en intraday sur actions, warrants, et futures depuis Fondateur et Pr é sident du groupe de traders MAXIBOURSE, depuis Cr é ateur et Animateur du Forum Traitement du Signal sur Pro-AT (2003). Logiciels d'analyse technique pratiqu é s: MetaStock ®, TradeStation ®, ProRealTime ®, VisualChart ®, VBA ®, MultiCharts ®, et bientôt: Waldata ®, Express ®... Formateur pour cours collectifs ou individuels sur ces logiciels et leurs langages. Cours Complet d Analyse Technique et Programmation Quasi Syst é matique à International Market Maker, à Pro-AT, et en anglais à l International University of Paris. D é veloppement d'Indicateurs, Screeners, Strat é gies, y compris sur options Membre de l'Institut Itg, Centre de Formation Agr éé. D é veloppement d'un Syst è me de Trading sur Matlab ®. Anglais courant, (Espagnol, Portugais, Russe parlés)


Télécharger ppt "©Yves BENOIT 1 MOUVEMENTS DES COURS DE BOURSE LANALYSE TECHNIQUE, ET ENSUITE… Pour lauteur, voir dernier écran."

Présentations similaires


Annonces Google