La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les disparités régionales en matière de développement de lapprentissage Évolutions de lapprentissage : entre mutations structurelles et effets régionaux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les disparités régionales en matière de développement de lapprentissage Évolutions de lapprentissage : entre mutations structurelles et effets régionaux."— Transcription de la présentation:

1 Les disparités régionales en matière de développement de lapprentissage Évolutions de lapprentissage : entre mutations structurelles et effets régionaux Jean-Jacques Arrighi / INSEE (Céreq au moment de létude) Valérie Ilardi / chargée détudes - Céreq

2 Introduction Données et méthodologie : la progression de lapprentissage ne conduit pas à une homogénéisation des situations régionales : lapprentissage, la crise et la rénovation de la voie professionnelle Conclusion, discussion Plan 3ème Biennale du Céreq | 19 septembre 2013 | Paris - Cité universitaire

3 Depuis la réforme Seguin (1987) et la loi quinquennale (1993): succession de politiques incitatives en faveur de lapprentissage Lapprentissage gouverné par 2 acteurs publics, lEtat et les régions, suppose lintérêt, linitiative et linvestissement de nombreux acteurs privés Constat: les effectifs dapprentis ont doublé depuis 1995 Cette expansion sest-elle déroulée de manière uniforme selon les régions et les spécialités de formation ? Introduction 3ème Biennale du Céreq | 19 septembre 2013 | Paris - Cité universitaire

4 Présentation des données La base REFLET (Regard sur les flux de lenseignement technologique et professionnel) Présentation de lanalyse structurelle-résiduelle LASR applique à chaque structure régionale de lapprentissage (croisement niveau de diplôme et spécialité de formation) le taux de croissance national du nombre dapprentis Il en résulte deux indicateurs : le taux dévolution attendu (composante structurelle) et lécart au taux attendu Données et méthodologie 3ème Biennale du Céreq | 19 septembre 2013 | Paris - Cité universitaire

5 Un processus de rattrapage malgré lexistence de disparités… Part des apprentis en année terminale de formation dans leffectif total du CAP au DUT France métropolitaine: 17%France métropolitaine: 21% : la progression de lapprentissage ne conduit pas à une homogénéisation des situations régionales (1/3) Lévolution du nombre dapprentis a varié entre +1% et +46% selon les régions En 1997En ème Biennale du Céreq | 19 septembre 2013 | Paris - Cité universitaire Évolution des effectifs dapprentis en année terminale de formation entre 1997 et 2008

6 … expliquées pour moitié par la structure de loffre de formation en apprentissage… Trois constats: lapprentissage ne sest pas ou très peu développé dans les métiers où il était traditionnellement très présent élévation du niveau de recrutement des apprentis accompagné du boom des licences professionnelles pour autant, de nouveaux métiers sont préparés en apprentissage aux premiers niveaux de qualification : la progression de lapprentissage ne conduit pas à une homogénéisation des situations régionales (2/3) 3ème Biennale du Céreq | 19 septembre 2013 | Paris - Cité universitaire

7 … mais pas seulement : la progression de lapprentissage ne conduit pas à une homogénéisation des situations régionales (3/3) 3ème Biennale du Céreq | 19 septembre 2013 | Paris - Cité universitaire La structure de l'apprentissage selon les métiers préparés et le niveau de diplôme explique 50% des disparités régionales

8 Une période impactée par 2 chocs : - la crise économique - la réforme du baccalauréat professionnel en 3 ans (suppression du BEP) A lheure actuelle, impossibilité de réaliser une analyse comparative des 2 périodes et car: 1) De 2009 à 2011, les deux voies daccès au bac professionnel ont coexisté selon un calendrier de rénovation qui différait selon la spécialité de formation et lacadémie dexamen effet « bourrelet » 2) la base Reflet recense uniquement les effectifs inscrits en année terminale de formation , lapprentissage, la crise et la rénovation de la voie professionnelle (1/3) 3ème Biennale du Céreq | 19 septembre 2013 | Paris - Cité universitaire

9 Néanmoins, quelques observations peuvent être mises en évidence Hypothèse dune prolongation des tendances observées au cours de la période Lapprentissage semble résister à la crise notamment dans lenseignement supérieur Certaines spécialités ont été affectées par la conjoncture (métiers du bâtiment, travail du bois, réparation automobile …) Croissance du nombre dapprentis préparant un BP (dans lalimentation, coiffure, bâtiment) Au niveau V, lapprentissage recule dans la plupart des CAP excepté quelques CAP (CAP petite enfance, diplôme dagent de sécurité) , lapprentissage, la crise et la rénovation de la voie professionnelle (2/3) 3ème Biennale du Céreq | 19 septembre 2013 | Paris - Cité universitaire

10 Effets de la rénovation de la voie professionnelle Les effectifs inscrits au niveau IV devraient augmenter suite à la suppression du BEP Augmentation des effectifs totaux inscrits en bac pro depuis 2008 mais cette hausse ne suffit pas à compenser la disparition des effectifs inscrits en BEP aussi bien en apprentissage quen lycée professionnel Mais lapprentissage apparait plus impacté par le passage du bac pro en 3 ans: sa part diminue de moitié dans les entrées de cycle tandis quil progresse en voie scolaire, ce phénomène étant constaté dans chaque région Cependant, les jeunes qui nentrent pas dans le cursus baccalauréat à lissue de leur 3 e semblent plutôt être pris en charge par la voie scolaire au niveau V (ouverture de nombreux CAP) , lapprentissage, la crise et la rénovation de la voie professionnelle (3/3) 3ème Biennale du Céreq | 19 septembre 2013 | Paris - Cité universitaire

11 Malgré la progression de la part de lapprentissage entre , les évolutions régionales nont pas conduit à une forte homogénéisation des situations régionales Les disparités régionales sont expliquées à hauteur de 50% par la structure de lapprentissage (selon les spécialités et le niveau de formation) mais aussi par des effets géographiques spécifiques à chaque région lapprentissage ne relève pas seulement dune politique fiscale incitative Pour la période récente, on constate un prolongement des tendances observées au cours de la période La réforme du baccalauréat professionnel pose un problème réel à lapprentissage Conclusion 3ème Biennale du Céreq | 19 septembre 2013 | Paris - Cité universitaire

12 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Les disparités régionales en matière de développement de lapprentissage Évolutions de lapprentissage : entre mutations structurelles et effets régionaux."

Présentations similaires


Annonces Google