La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Urgences Ophtalmologiques D.I.U.M.U - 2003 Dr S.Fauquier Service dOphtalmologie du Dr Hullo CHLS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Urgences Ophtalmologiques D.I.U.M.U - 2003 Dr S.Fauquier Service dOphtalmologie du Dr Hullo CHLS."— Transcription de la présentation:

1 Urgences Ophtalmologiques D.I.U.M.U Dr S.Fauquier Service dOphtalmologie du Dr Hullo CHLS

2 Plan Introduction CAT devant un œil rouge –Œil rouge sans BAV ni traumatisme –Œil rouge avec BAV sans traumatisme –Œil rouge avec traumatisme –Contusions oculaires –Plaies perforentes +/- CEIO BAV brutale avec œil blanc Plaies des annexes Autres urgences en opht Conclusion

3 Introduction Y a-t-il un caractère durgence ? Faut-il adresser le patient à un ophtalmo ?

4 CAT devant un œil rouge Interrogatoire : –Atcd opht (herpès, uvéites, glaucome, lentilles, chir +++) –Y a-t-il eu un traumatisme ? –Y a-t-il une BAV ? + + +

5 CAT devant un œil rouge Examen de lœil : 1.Calmer la douleur avec oxybuprocaïne unidose 2.Inspection :Paupières (plaie, inflammation…) Conjonctives Cornée avec fluorescéine + lumière bleu (kératite, érosion, œdème, plaie…) Pupille (déformation, réactivité) Chambre antérieure ( hypopion, hyphéma…) 3.Palpation :hypertonie oculaire savoir retourner la paupière supérieure

6 Œil rouge sans BAV ni traumatisme 1. Hémorragie sous- conjonctivale Indolore, le + svt unilatérale Simple fragilité capillaire + fréquent si artériosclérose, HTA, diabète Pas de TTT, contrôle TA Cs opht si un des facteurs est présent (FO) Si récidive :bilan tble coag si jeune Kaposi

7 Œil rouge sans BAV ni traumatisme 2. Conjonctivites Infectieuses Allergiques CAT: nettoyage + anti-septiqueet Cs opht si pas mieux dans les 48 h; jamais cortisone !!!

8 Œil rouge avec BAV sans traumatisme 1. Kératites infectieuses Douleur, photophobie, larmoiement, blépharospasme Cornée Fluo + Atteinte - diffuse type KC à herpétique ou adénovirus - collectée (bactérie, parasite, mycoses) = abcé +/- hypopion Cs opht en urgence

9 Œil rouge avec BAV sans traumatisme 2. GAFA Douleur +++, +/- vomissement, unilatéral Œil dure comme du bois, cornée trouble (œdème), semi-mydriase aréflexive = blocage de la circulation de lhumeur aqueuse. Hospit en urg en opht : hypotonisants locaux et généraux + myotiques puis iridotomie

10 Œil rouge avec BAV sans traumatisme 3. Uvéite antérieure aiguë Douleur variable, photophobie Uni ou bilatérale (plus rarement) Précipités rétrodescemétiques, tyndall (LAF), parfois hypertonie, hypopion, synéchies IC Hospit en urgence pour bilan + TTT

11 Œil rouge avec traumatisme 1. Ulcérations cornéennes = coup dongle, branche, CE sous la paupière Douleur, larmoiement, +/- BAV Marques fluo +, pas de seidel TTT : collyre AB + cicatrisants + pansement Cs opht si pas mieux dans les 24h 2. CE superficiel (« paille ») Fluo + Cs opht : Ablation LAF (pas dans la nuit !!)

12 Œil rouge avec traumatisme 3. Brûlures oculaires a)Par agent chimique Bases + grave / Acides CAT: Lavage abondants (culs de sacs) + collyre AB et cicatrisants + Cs opht en urgence discussion lavage de Chambre antérieure b)Par agents physiques Thermique : Cs en urgence selon gravité Électrique (coup darc) : TT antalgique + collyre AB + cicatrisants + pansement pas de Cs la nuit !!! Radiations : rarement en urgence

13 Contusions oculaires Mécanismes: coup de poing, balle, bouchon de champagne … Syndrome contusif du SA Hyphéma risque dhypertonie, inflammation, cataracte traumatique Syndrome contusif du SP HIV, DR, contusion rétinienne CAT: Cs +/- hospit en opht en urgence

14 Plaies perforantes +/- CEIO Diagnostic parfois évident, parfois difficile (fine plaie sclérale petite porte dentrée, éclatement postérieur) Rx standards +/- TDM CAT: Urgence chir dans les 6 h + AB locaux et généraux

15 BAV brutale avec œil blanc 1. OACR 2. OVCR 3. HIV 4. DR 5. NO - Ant. aiguë - Rétro-bulbaire Cs oph en Urgence

16 Plaies des annexes Plaies des paupières Attention à la plaie du globe sous-jacente ! Peut attendre 48 h pour être suturée si pas dexposition cornéenne Plaie des voies lacrymales A évoquer devant plaie de paupière près de langle interne =>Chir en urgence

17 Autres urgences en ophtalmologie Diplopie brutale Révèle une POM dorigine tumorale, vasculaire, infectieuse,inflammatoire ou toxique Strabisme aiguë de lenfant Bilan neuro-radio ++ Leucocorie chez lenfant Rétinoblastome ++, cataracte congénitales +

18 Conjonctivites du Nx-né Au 3éme jour Gonocoque Cat: -prélèvements -Péni G 30mg/kg/j en 2 IM pendant 3j -collyre posicycline 10j Au 5éme-15éme jour Chlamydia Cat: -prélèvements nx-né et parents -érythromycine 50mg/kg/j 15j -posicycline 15j -ttt des parents

19 Dacryocystite aiguë Chez ladulte: –Mise sous AB –Chir à froid 3 semaine aprés Chez le nouveau né : –Sondage en urgence +++ –Mise en place dune intubation mono-canaliculonasale (AG)

20 Conclusions Retenir quun œil douloureux et/ou qui voit moins bien est une urgence qui doit être vue rapidement par un ophtalmo Que doit faire lurgentiste ? -instiller un collyre anesthésique si douleurs -Examiner lœil et ses annexes -Lavez abondamment en cas de brûlure -Retirez un CESP -TTT les cas sans BAV ni traumatisme -Protéger lœil en cas de trauma perforant Que ne doit pas faire lurgentiste ? –Extraire un CE intra-cornéen à lœil nu –Prescrire un collyre contenant un corticoïde


Télécharger ppt "Urgences Ophtalmologiques D.I.U.M.U - 2003 Dr S.Fauquier Service dOphtalmologie du Dr Hullo CHLS."

Présentations similaires


Annonces Google