La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Travail effectué par HAMMOU TANI Nassima SABER ZNAGUI Nawel MOUSSAOUI Abderrahim NACER Mohammed SEBBANE Soufyane ZEHAR Mohammed GHOUALI Amin Sous la tutelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Travail effectué par HAMMOU TANI Nassima SABER ZNAGUI Nawel MOUSSAOUI Abderrahim NACER Mohammed SEBBANE Soufyane ZEHAR Mohammed GHOUALI Amin Sous la tutelle."— Transcription de la présentation:

1 Travail effectué par HAMMOU TANI Nassima SABER ZNAGUI Nawel MOUSSAOUI Abderrahim NACER Mohammed SEBBANE Soufyane ZEHAR Mohammed GHOUALI Amin Sous la tutelle du Pr. MEGUENNI Dr. CHAABNI UNIVESITE ABOU BEKR BELKAID TLEMCEN FACULTE DE MEDECINE

2 L'AUTOMEDICATION

3 Plan de l'étude

4 Plan: Plan:RésuméIntroduction Contexte & Objectifs de l'étude Résultats Discussion et Recommandations ConclusionRemerciements

5 Résumé:L'ampleur du phénomène : « Automédication » est très mal connue, mais reste une réalité culturelle, sociale et d'actualité dans notre pays. Dans ce cadre, une étude épidémiologique descriptive a été faite sur un échantillon de la population de la wilaya de Tlemcen et qui a montré que parmi 76 personnes questionnées, 67 d'entre eux, soit plus de 88% ont recours à l'automédication.

6 Résumé: Selon notre études les causes sont diverses, on peut en citer : La détérioration de la confiance entre le patient et son médecin au fil des consultations et prescriptions sans effet significatif sur la guérison du concerné. La nature bénigne des symptômes. Manque de temps ou d'argent pour consulter un médecin. Dans l'attente d'un avis médical, pour palier temporairement aux troubles importants survenus.

7 Introduction

8 Introduction Quest-ce que l'automédication ??

9 Introduction Autos = soi-même en grec ancien. Sélectionner soi-même donc (sans passer par son médecin) le ou les médicaments les plus appropriés (ou non) pour atténuer ou supprimer les maux ou les répercussions indésirables. Elle comprend 2 types : L'automédication initiative du consommateur. La médication dite officinale qui est une proposition du pharmacien.

10 Objectifs & Contexte de l'étude

11 Objectifs & Contexte de l'étude Objectifs & Contexte de l'étude Connaître la fréquence de l'automédication. L'évaluer en fonction de l'âge, du sexe, de lassurance maladie, de son efficacité et de ses effets secondaires; et avoir une idée sur les médicaments les plus utilisés sans ordonnance. L'évaluer en fonction de l'âge, du sexe, de lassurance maladie, de son efficacité et de ses effets secondaires; et avoir une idée sur les médicaments les plus utilisés sans ordonnance.

12 Contexte & Objectifs de l'étude Et pour cela, une étude descriptive a été faite en 2 volets : Le 1er => un échantillon de la population de la wilaya de Tlemcen, une fiche d'enquête a été établie au début de l'étude comportant plusieurs variables. Le 2ème => un échantillon de clients qui se sont présentés au niveau de 6 différents officines, comportant deux variables.

13 Résultats détaillés

14 souventrarementjamais Sautomédiquent: 88% Fréquence de lautomédication autom é dication Fr é quence Souvent47% Rarement41% jamais12%

15 Répartition de lautomédication selon le sexe Sexe Recours à l autom é dication Non recours à l autom é dication Masculin80%20% F é minin 90.20%09.80%

16 Recours à lautomédication Non recours à lautomédicationAge Recours à l'autom é dication Pas de recours à l'autom é dication Total(15-29)85%15%39 (30-44)100%00%13 (45-59)89%11%18 (60-74)67%33%3 (75-89)100%00%3 76 Fréquence de lautomédication selon lâge

17 Recours à lautomédication Non recours à lautomédication Personnes assurées Personnes non assurées Lautomédication Et lassurance Recours à l'automédication Pas de recours à l'automédication TotalEffectif fréquenc e Effectif Assur é ¨%59.9%55 Non assur é %419.9%21 Total67976

18 Lautomédication et son efficacité Le médicament a été efficace Effectif Fréquence (en %) Oui5988,06% Non814,94% Total67100%

19 Répartition des médicaments pris selon leur classe pharmaceutique Classe Pharmaceutique Fr é quence (en %) Antalgiques28,76 Anti-tussifs17,8 Anti-inflammatoires13,69 Vitamines9,58 Antibiotiques8,21 Autres5,47 Laxatifs4,1 Contraceptifs4,1 Cortico ï des 2,73 Pansements Gastriques 2,73 Anti-spasmodiques1,63 Antiseptiques1,63

20 Discussion et Recommandation

21 Discussion & Recommandation Les constats de cette étude : La fréquence de l'automédication évalué à 88,16 %, due surtout au développement de secteur grand public de lindustrie pharmaceutique, des ovrages et revues de vulgarisation médicale. Le développement de la publicité qui crée une surinformation le plus souvent mal controlée dans son contenu et ses limites et de sa finalité exclusivement commerciale Lautomédication concerne toutes les tranches d'âge. Les femmes sont légerement plus touchées. 90,09% des gens assurés s'automédiquent contre 80,95% des non assurés. Les médicaments les plus utilisés sont : Les antalgiques suivit des antitussifs et les antibiotiques arrivent en 5ème position des drogues les plus utilisées

22 Discussion & Recommandation La question est donc l'apanage de toute la population sans discrimination. L'ensemble des acteurs de santé sont concernés (responsabilités) : Le patient. Le médecin. Le pharmacien.

23 Les critères de la bonne automédication ne sont pas respectés et ne peuvent pas l'être à une grande échelle. Les nombreux méfaits de cette pratique sur la santé sont à déplorer :

24 Discussion & Recommandation Retard de diagnostic. Survenue des effets secondaires. Interaction avec un traitement en cours. Toxicité. Aggravation de létat initial. Survenue de souches bactériennes. résistantes lors de l'utilisation anarchique d'antibiotiques Allergies potentielles.

25 Discussion & Recommandation Et pour essayer de contrôler le phénomène tout en empêchant son expansion ou du moins diminuant la panoplie de ses méfaits certains responsables sont pointés du doigt

26 Discussion & Recommandation QUI EST LE RESPONSABLE ? La responsabilité de lintéressé : Elle est majoritaire, et donc le patient corriger ses habitudes : Durée très courte d'utilisation (inférieures à une semaine). Par des médicaments commercialisés pour l'automédication Lire la notice et ne pas dépasser la posologie recommandée. Informer son médecin de toute automédication. Interdire : Toute "poly-automédication". Toute automédication : Pendant un traitement en cours. Pendant la grossesse et chez le petit enfant.

27 QUI EST LE RESPONSABLE ? La responsabilité du médecin : Absence de dialogue de la part du médecin => nuit à la relation de confiance mutuelle patient-médecin, Le médecin est obligé de faire une prescription rigoureuse précisant la posologie, la durée du traitement et la modalité d'administration S'interdire les prescriptions a posteriori des médicaments déjà achetés. Contrôler la pharmacie familiale, source d'automédications par des produits périmés voire dangereux.

28 Discussion & Recommandation QUI EST LE RESPONSABLE ? La responsabilité du pharmacien : Le pharmacien a un devoir particulier de conseil lorsqu'il est amené à délivrer des médicaments. amené à délivrer des médicaments. La prudence réclame une éducation de l'utilisateur notamment par une information pertinente. par une information pertinente.

29 Conclusion

30 Conclusion Il faut bien constater que l'automédication est un phénomène irréversible, c'est une réalité culturelle, sociale et dactualité dans notre pays. Vouloir linterdire, si cela même était possible, serait une erreur. Les acteurs de santé ont ici une place importante mais non exclusive. L'automédication doit être utilisée à bon escient, en connaissance de cause, et pour une durée très limitée. On ne s'improvise pas médecin, c'est dangereux ! D'ailleurs les fabricants se protègent en notant dans toutes les publicités (en petits caractères) : « pas d'utilisation prolongée sans avis médical »... et aussi (toujours en petits caractères) « lire la notice avant l'emploi »...

31 Remerciements Tous ceux qui ont participé à notre étude. Tous ceux qui nous ont aidé à la faire, spécialement les résidentes du service de l'épidémiologie. Tous ceux qui ont accepté de répondre à nos questionnaires. Enfin, vous qui nous écoutez avec tant d'intéressement. UNIVESITE ABOU BEKR BELKAID TLEMCEN FACULTE DE MEDECINE


Télécharger ppt "Travail effectué par HAMMOU TANI Nassima SABER ZNAGUI Nawel MOUSSAOUI Abderrahim NACER Mohammed SEBBANE Soufyane ZEHAR Mohammed GHOUALI Amin Sous la tutelle."

Présentations similaires


Annonces Google