La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ROULEMENT SANS GLISSEMENT VITESSE DE CONDITIONS DE RAPPEL DE COURS ETUDE DE CAS EXERCICES METHODE ANALYTIQUE 20/04/20141 Rappel de cours, roulement sans.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ROULEMENT SANS GLISSEMENT VITESSE DE CONDITIONS DE RAPPEL DE COURS ETUDE DE CAS EXERCICES METHODE ANALYTIQUE 20/04/20141 Rappel de cours, roulement sans."— Transcription de la présentation:

1 ROULEMENT SANS GLISSEMENT VITESSE DE CONDITIONS DE RAPPEL DE COURS ETUDE DE CAS EXERCICES METHODE ANALYTIQUE 20/04/20141 Rappel de cours, roulement sans glissement ICAM NANTES

2 ROULEMENT ET GLISSEMENT SOL S1S1 x y x1x1 RAYON R x (t) P I Si on sintéresse à la vitesse de I Nulle ? Voir la trajectoire si la roue roule sans glisser) °(t) x ? ??? Rappel de cours, roulement sans glissement 20/04/20142

3 SOL S1S1 x y x1x1 RAYON R x (t) P I Si on sintéresse à la vitesse de I Nulle ? Voir la trajectoire si la roue roule sans glisser) °(t) x ? ??? Il y a 3 points I : I, point de contact entre les deux solides. Ce point nappartient à aucun solide. On lappelle aussi point coïncidant ou point géométrique. Cest la vitesse que lon obtient si on dérive le vecteur OI = (t) x. VI/0 = [d OI /dt] 0 C 20/04/20143 Rappel de cours, roulement sans glissement

4 SOL S1S1 x y x1x1 RAYON R x (t) I Si on sintéresse à la vitesse de I Nulle ? Voir la trajectoire si la roue roule sans glisser) °(t) x ? ??? I, point du solide S 1. Avant, ce point sappelait P. Quand ce point est au contact de lautre solide, il sappelle I. Son vecteur position est OI = (t) x + r y – r x 1 avec x 1 confondu avec – y, ce qui nous interdit de dériver pour trouver VI 1/0 ; la dérivée dune fonction nulle à linstant t (r y – r x 1 ), nest pas nulle. On utilise alors léquiprojectivité des vecteurs vitesse des points du solide S 1 /S 0 VI 1/0 = VC 1/0 + IC 1/0. I, point du solide S 0. Dans ce cas, cette vitesse est nulle. C 20/04/20144 Rappel de cours, roulement sans glissement

5 La vitesse du point de contact sobtient par dérivation. VI/0 = [d OI /dt] 0 La vitesse de I, point du solide 1, se calcule par équiprojectivité à partir dun autre point dont on peut calculer la vitesse. VI 1/0 = VA 1/0 + IA 1/0 La vitesse de I, point du solide 2, se calcule par équiprojectivité à partir dun autre point dont on peut calculer la vitesse. VI 2/0 = VB 2/0 + IB 2/0 VI 1/2 sappelle la vitesse de glissement entre les deux solides. A BO I C 20/04/20145 Rappel de cours, roulement sans glissement 1 2 CONCLUSION

6 La vitesse du point de contact sobtient par dérivation du vecteur unitaire : VI/0 = [d OI /dt] 0 La vitesse de glissement se calcule par composition des vitesse des points des solides en présence : VI 1/2 = VI 1/0 - VI 2/0 Ou bien par composition des vitesse des points géométriques (méthode plus compliquée) VI/1 = VI/2 + VI 1/2 Avec : VI/1 = [d AI /dt] 1 avec A point fixe de 1 VI/2 = [d BI /dt] 2 avec B point fixe de 2 Et : La vitesse de glissement est TOUJOURS dans le plan tangent de contact. On lexprimera en fin de calcul selon des vecteurs unitaires appartenant à ce plan tangent de contact. A B I /04/20146 Rappel de cours, roulement sans glissement VI 1/2 CONCLUSION

7 EXERCICES TYPES Transformation de mouvement : pompe à essence Transformation de mouvement : pompe à essence Réducteur train dengrenages axes parallèles Odomètre Elévateur 20/04/20147

8 Transformation de mouvement Pompe à essence 20/04/20148

9 Le dispositif représenté ci-dessous modélise la transformation de mouvement dans un mécanisme de pompe à essence. Lexcentrique S 1 est en liaison pivot daxe (O, z 0 ) avec le bâti. Le poussoir S 2 est en liaison pivot glissant daxe (O, x 0 ) avec le bâti. Lexcentrique S 1 est en contact avec poussoir S 2 au point I. S1S1 S2S2 x0x0 y0y0 I OC = e. x 1 (t) =( x 0, x 1 ) Rayon de S 1 : R x1x1 Transformation de mouvement, pompe à essence 20/04/20149 C O

10 Déterminer la vitesse de glissement en I entre S 1 et S 2. Déterminer laccélération du point M appartenant au poussoir par rapport au bâti. Application numérique : N 1/0 = 3000tr/min ; R = 20mm ; e = 7mm. Pour quelle position de S 1 la vitesse de glissement est-elle la plus grande ? S1S1 S2S2 x0x0 y0y0 I OC = e. x 1 (t) =( x 0, x 1 ) Rayon de S 1 : R x1x1 C O (t) M 20/04/ Transformation de mouvement, pompe à essence

11 S1S1 S2S2 x0x0 y0y0 I OC = e. x 1 (t) =( x 0, x 1 ) Rayon de S 1 : R x1x1 C O VI S 1 /S 2 = VI S 1 /S 0 - VI S 2 /S 0 VI S 1 /S 2 = [ VO S 1 /S 0 + IO S 1 /S 0 ] - (t)° x 0 VI S 1 /S 2 = [ 0 + ( e x 1 + R x 0 ) (t)° z ] - (t)° x 0 VI S 1 /S 2 = ( e (t)° y 1 + R (t)° y - (t)° x 0 or (t) = R + e cos (t) (t)° = - e (t)°sin (t) (t) 20/04/ Transformation de mouvement, pompe à essence

12 S1S1 S2S2 x0x0 y0y0 I OC = e. x 1 (t) =( x 0, x 1 ) Rayon de S 1 : R x1x1 C O VI S 1 /S 2 = e (t)° y 1 + R (t)° y 0 - (t)° x 0 or (t) = R + e cos (t) (t)° = - e (t)°sin (t) y 1 = cos (t) y 0 - sin (t) x 0 VI S 1 /S 2 = [ e cos (t) + R ] (t)° y 0 (t) La vitesse de glissement est bien dans le plan tangent de contact. 20/04/ Transformation de mouvement, pompe à essence

13 Déterminer laccélération du point M appartenant au poussoir par rapport au bâti. M/R = (t)°° x 0 avec (t) = R + e cos (t) (t)° = - e (t)°sin (t) (t)°° = - e (t)°°sin (t) – e (t)°² cos (t) S1S1 S2S2 x0x0 y0y0 I OC = e. x 1 (t) =( x 0, x 1 ) Rayon de S 1 : R x1x1 C O (t) M 20/04/ Transformation de mouvement, pompe à essence

14 Autre problème REDUCTEUR A AXES FIXES AXES PARALLELES Réducteur axes fixes et parallèles, roues de friction ou engrenages 20/04/201414

15 Le réducteur est composé dune roue motrice 1, de rayon r 1,de centre O 1 dune double roue intermédiaire 2, de petit rayon r 2, de grand rayon R 2,de centre O 2 dune roue réceptrice 3, de rayon R 3,de centre O 3 Les trois roues sont en liaison pivot en leur centre avec le bâti. 1/0 = 1/0 z 2/0 = 2/0 z 3/0 = 3/0 z Calculer la vitesse de glissement en I et J. Si ces vitesses de glissement sont nulles, déterminer la loi entrée sortie 3/0 / 1/0 Si la puissance dentrée est égale à P = C m m, si le rendement est égal à 1, en déduire le couple de sortie en N.m. s1s1 s2s2 s3s3 I J O1O1 O2O2 O3O3 x y u 20/04/ Réducteur axes fixes et parallèles, roues de friction ou engrenages

16 VI 1/2 = VI 1/0 - VI 2/0 VI 1/2 = [VO 1 1/0 + IO 1 1/0 ] - [VO 2 2/0 + IO 2 2/0 ] VJ 2/3 = VJ 2/0 - VJ 3/0 VJ 2/3 = [VO 2 2/0 + JO 2 2/0 ] - [VO 3 3/0 + JO 3 3/0 ] s1s1 s2s2 s3s3 I J O1O1 O2O2 O3O3 x y u Si les vitesses de glissement sont nulles : IO 1 1/0 - IO 2 2/0 = 0 JO 2 2/0 – JO 3 3/0 = 0 -r 1 y 1/0 z – R 2 y 2/0 z = 0 -r 2 u 2/0 z – R 3 u 3/0 z = 0 -r 1 1/0 – R 2 2/0 = 0 et r 2 2/0 + R 3 3/0 = 0 En éliminant 2/0 des deux expressions, on obtient : 3/0 r 1 * r = /0 R 2 * R 3 20/04/ Réducteur axes fixes et parallèles, roues de friction ou engrenages

17 s1s1 s2s2 s3s3 I J O1O1 O2O2 O3O3 x y u Si les vitesses de glissement sont nulles : 3/0 r 1 * r = /0 R 2 * R 3 La relation générale sécrit : (avec p le nombre de contacts extérieurs ) SORTIE/0 (rayons des roues menantes) = ( -1) p ENTREE/0 (rayons des roues menées) 20/04/ Réducteur axes fixes et parallèles, roues de friction ou engrenages

18 ODOMETRE 20/04/201418

19 Véhicule s 1 s4s4 s2s2 s3s3 y1y1 z1z1 C I B y2y2 (t) y4y4 h Inspiré du CC A quoi est égale la cote (hauteur à la verticale) de B par rapport au sol ? En dérivant cette expression, déterminer la relation liant les paramètres (t) et (t), et leur dérivées. VB/0 = °(t) y 1 Rayon roue 4 : r ° sin + ° cos = 0 20/04/201419

20 Véhicule s 1 s4s4 s2s2 s3s3 y1y1 z1z1 C I B y2y2 (t) y4y4 h Inspiré du CC Calculer la vitesse du point I, point de contact entre S 4 et S 0, I point géométrique, dans son mouvement par rapport à S0. Montrer que cette vitesse est bien portée uniquement par y 1. VB/0 = °(t) y 1 (t) Rayon roue 4 : r VI/0 = [d( y 1 - y 2 – r z 1 )/dt] 0 = ° y 1 - ° y 2 - ( 2/0 y 2 ) = ° y 1 - ° y 2 - ° z 2 y 2 = cos y 1 + sin z 1 ; z 2 = - sin y 1 + cos z 1 VI/0 = ° y 1 - ° (cos y 1 + sin z 1 )- ° (- sin y 1 + cos z 1 ) = ° y 1 - ° cos y 1 + ° sin y 1 - ° sin z 1 - ° cos z 1 car ( ° sin + ° cos ) = 0 20/04/201420

21 Véhicule s 1 s4s4 s2s2 s3s3 y1y1 z1z1 C I B y2y2 (t) y4y4 h Inspiré du CC Calculer la vitesse de glissement en I entre S 4 et S 0, sachant que S 1 a un mouvement de translation rectiligne de vitesse ° y 1. Montrer que cette vitesse est bien portée uniquement par y 1. En déduire alors les conditions de roulement sans glissement, ° en fonction des autres paramètres. VB/0 = °(t) y 1 Rayon roue 4 : r 20/04/201421

22 Véhicule s 1 s4s4 s2s2 s3s3 y1y1 z1z1 C I B y2y2 (t) y4y4 h Inspiré du CC VI 4/0 = VC 4/0 + IC 4/0 (en dérivant OI on obtiendrait VI/0 ) VC 4/0 = là on peut dériver ! = [d OC /dt] 0 = ( °- °cos + ° sin ) y 1 IC 4/0 = r z 1 ( °+ °) x 1 = r ( °+ °) y 1 VI 4/0 = ( °- °cos + ° sin + r ( °+ °)) y 1 Conditions de roulement sans glissement : °- °cos + ° sin + r ( °+ °) = 0 VB/0 = °(t) y 1 Rayon roue 4 : r 20/04/201422

23 Elévateur 20/04/201423

24 20/04/ S3S3 S2S2 S1S1 S0S0 y1y1 x y y2y2 (t) Crémaillère Pignon Un élévateur de charge est motorisé par : un motoréducteur fixé sur le bâti agit sur le bras S 1 en O un motoréducteur fixé en bout de bras S1 agit sur le pignon S 2 en C Le solide S 3 est en liaison glissière avec le bâti S 0 Le solide S 2 est en liaison pivot (C, z ) avec le solide S 1 Le solide S 1 est en liaison pivot (O, z ) avec le solide S 0 En I, il y a engrènement du pignon S 2 sur la crémaillère S 3 O C I OC = L Pignon rayon r Déterminer, en utilisant la condition de roulement sans glissement, la liaison entre les deux paramètres (t) et (t). A

25 20/04/ S3S3 S2S2 S1S1 S0S0 y1y1 x y y2y2 (t) Crémaillère Pignon O C I La vitesse de glissement en I est définie par VI 3/2 On utilise la composition VI 3/2 = VI 3/0 + VI 0/2 = VI 3/0 - VI 2/0 Il ne faut surtout pas dériver pour trouver les vitesses des point I appartenant aux solides ! Il faut utiliser le champ distributif des vecteurs vitesses des points dun solide (équiprojectivité) VI 3/2 = [ VA 3/0 + IA 3/0 ] - [ VC 2/0 + IC 2/0 ] VI 3/2 = [ ° (t) y + IA 0 ] - [ VC 2/0 + IC 2/0 ] VI 3/2 = ° (t) y – [ - L ° x 1 + (-r y ) ( ° + ° ) z ] = ° (t) y + L ° x 1 + r ( ° + ° ) x Il faut maintenant vérifier que cette vitesse de glissement est bien sur x A x1x1 (t) On remarque que : (t) = L cos + r En dérivant par rapport au temps : ° (t) = - L ° sin et : x 1 = cos x + sin y

26 20/04/ S3S3 S2S2 S1S1 S0S0 y1y1 x y y2y2 (t) Crémaillère Pignon O C I VI 3/2 = ° (t) y + L ° x 1 + r ( ° + ° ) x ° (t) = - L ° sin x 1 = cos x + sin y Il faut maintenant vérifier que cette vitesse de glissement est bien sur x VI 3/2 = - L ° sin y + L ° (cos x + sin y ) + r ( ° + ° ) x VI 3/2 = (L ° cos + r ( ° + ° )) x Les conditions de roulement sans glissement sont : L ° cos + r ( ° + ° ) = 0 A x1x1 (t)

27 LANCEUR DE PIGEON DARGILE 20/04/201427

28 20/04/ Un lanceur de pigeon dargile est un dispositif permettant de lancer des « assiettes » en terre cuite lors des ball-traps. Linclinaison est constante. On arme le dispositif puis on lâche. Les forces dinertie expulsent le projectile vers lextérieur et les frottements lui appliquent un mouvement de rotation propre. A la fin du lancement, il sélance en lair avec une vitesse initiale et un mouvement de rotation (comme un frisbee).

29 20/04/ SCHEMA (t) I C O Ecrire la liaison entre les 3 paramètres de position. S1 S2 assemblage CAO d'un lanceur, sur you yube

30 20/04/ (t) S2 (t) C I O e Rayon r S1 SCHEMA La vitesse de glissement en I est définie par VI 1/2 On utilise la composition VI 1/2 = VI 1/0 + VI 0/2 = VI 1/0 - VI 2/0 Il ne faut surtout pas dériver pour trouver les vitesses des point I appartenant aux solides ! Il faut utiliser le champ distributif des vecteurs vitesses des points dun solide (équiprojectivité) VI 1/2 = [ VO 1/0 + IO 1/0 ] - [ VC 2/0 + IC 2/0 ] VI 1/2 = [ O + (- x 1 + e y 1 ) ° z ] - [ VC 2/0 + r y 1 ( °+ °) z ] VC 2/0 = ° x 1 + ° y 1 - (r-e) ° x 1 VI 1/2 = ° y 1 + e ° x 1 - [ ° x 1 + ° y 1 - (r-e) ° x 1 + r ( °+ °) x 1 ] VI 1/2 = - ( ° + r ° ) x 1 x1x1 x y

31 20/04/ (t) S2 (t) C I O e Rayon r S1 SCHEMA La vitesse de glissement en I est définie par VI 1/2 Mais on aurait pu faire beaucoup plus vite! En remarquant que lon connait VC 2/1 = ° x 1 et donc VC 1/2 = - ° x 1 VI 1/2 = VC 1/2 + IC 1/2 ( 1/2 = - 2/1 = - ° z ) VI 1/2 = - ° x 1 + r y 1 - ° z VI 1/2 = - ( ° + r ° ) x 1 VI 2/1 = + ( ° + r ° ) x 1 Les conditions de roulement sans glissement sont donc : ° = - r ° x1x1 x y


Télécharger ppt "ROULEMENT SANS GLISSEMENT VITESSE DE CONDITIONS DE RAPPEL DE COURS ETUDE DE CAS EXERCICES METHODE ANALYTIQUE 20/04/20141 Rappel de cours, roulement sans."

Présentations similaires


Annonces Google