La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

4 e Colloque de la vie scolaire 16 octobre 2012 Karine Thonnard Conseillère pédagogique au RÉCIT de lenseignement privé

Présentations similaires


Présentation au sujet: "4 e Colloque de la vie scolaire 16 octobre 2012 Karine Thonnard Conseillère pédagogique au RÉCIT de lenseignement privé"— Transcription de la présentation:

1 4 e Colloque de la vie scolaire 16 octobre 2012 Karine Thonnard Conseillère pédagogique au RÉCIT de lenseignement privé

2 https://www.youtube.com/watch?v=gsSgdHKeDlI&feature=plcp

3 « Les médias sociaux désignent un ensemble de services permettant de développer des conversations et des interactions sociales sur internet ou en situation de mobilité ». Frédéric Cavazza

4 Techniques de communication très accessibles Interactions sociales Création et échange de contenus générés par les utilisateurs Facile Gratuit Accessible à tous

5 Limpact des médias sociaux sur le paysage médiatique est majeur car ils facilitent la prise de parole de tout citoyen. Le paysage des médias devient «social, omniprésent, global, gratuit» Clay Shirky:

6 INFORMATION via les médias sociaux RÉSEAUX TRANSFORMATION CURATION SELECTION SOURCES MULTIPLES Mass médias «one to many» «many to many» Canaux de diffusion libres de tout contrôle éditorial DIVERSITÉS DES STATUTS DES PERSONNES QUI PRENNENT LA PAROLE DIVERSITÉS DES STATUTS DES PERSONNES QUI PRENNENT LA PAROLE

7 Les réseaux sociaux généralistes Les outils de publication Les outils de partage Les outils de discussion Les outils de micropublication Les univers virtuels Les plateformes de jeux multijoueurs

8 Communication Collaboration Partage de contenus

9 MÉDIAS

10 10 ans 17 ans

11 CONSOMMATION DIFFUSION …Naïfs? RESPONSABILITÉS? RISQUES?

12 Croissance exponentielle Sites de réseaux sociaux Lutilisation de ces plateformes Les appareils mobiles Sauf… lâge des utilisateurs Ils sont de plus en plus jeunes à utiliser les outils autant que les plateformes 12

13 Thonnard K. Récit de l'enseignement privé 13 «Toutes ces bribes dinformation composent une identité numérique plus globale qui caractérise un individu, sa personnalité, son entourage et ses habitudes. Ces petits bouts didentité fonctionnent comme des gènes : ils composent lADN numérique dun individu.»

14 Thonnard K. Récit de l'enseignement privé 14 Lanalogie de Philippe Bushini avec les tableaux pointillistes tableaux pointillistes «Un point seul (une trace) ne définit pas grand-chose. Mais tous les points rassemblés représentent le sujet dans son ensemble. Plus il y a de points, plus limage est précise.»

15 L'identité numérique se compose d'éléments relevant de quatre catégories ( source : Fadhila Brahimi ) :Fadhila Brahimi des éléments d'authentification : numéro d'identification, adresse IP, adresse courriel, nom d'usager, mot de passe, nom, prénom, pseudonyme, etc. des données : personnelles, administratives, bancaires, professionnelles, sociales, etc. des signes de reconnaissance : photo, avatar, logo, image, etc. des traces numériques : contributions à des blogues et autres systèmes de gestion de contenu, liens, etc. Thonnard K. Récit de l'enseignement privé 15

16 TRACES VOLONTAIRES ce que nous publions ou nous disons de nous TRACES INVOLONTAIRES ce que les systèmes informatiques retiennent de nous TRACES HÉRITÉES ce que l'on dit ou diffuse de nous sans que nous soyons toujours au courant Thonnard K. Récit de l'enseignement privé 16

17 Notre identité dépend autant de ce que nous faisons ou disons sur Internet que de ce que les autres en font ou en disent. 17

18 18 Consulter Déposer Télécharger

19 19

20 20

21 «Chaque individu dispose dun capital de vie privée. Comme le capital environnemental de lhumanité, le capital de vie privée nest pas indéfiniment renouvelable et il appartient à chacun de lutiliser avec prudence 21 Desgens, Guillaume, Freyssinet, Eric. L'identité à l'ère numérique. Dalloz, 2009, p.160

22 Historique Statistiques dutilisation Accès et diffusion de linformation Facilité daccès Nouveaux types dapprentissages Culture informationnelle adaptée à la société daujourdhui Nouvelle forme didentité

23 Les médias sociaux comme sujet et objetdapprentissage

24 Élèves= Citoyens numériques avertis

25 On s'inquiète de l'intimidation On questionne les relations apprenants-enseignants On a peur que la sécurité de l'école soit compromise trop facilement Nos enseignants ne sont pas formés à lutilisation de ces outils en classe On a peur que la sécurité des élèves soit compromise alors quils sont sous notre responsabilité On a peur des RISQUES

26

27 1. Situer les responsabilités Assumées par lécole, la commission scolaire et leurs préposés (politique, éducative et légale) des parents ou autres titulaires de lautorité parentale du participant, élève ou étudiant

28 2. Identifier et évaluer les risques (pour 8 applications différentes) Quest-ce que cest? Qui fait quoi? Utilisation en éducation Quels sont les risques associés? Comment évaluer les risques? Quelles sont les précautions à prendre?

29 3. Identifier et mettre en place les mesures et politiques pour une prise en charge appropriée des risques Politiques générales relatives à lutilisation dInternet Politiques et précautions spécifiques selon le type doutil Web 2.0 utilisé

30 Important didentifier les caractéristiques de loutil (paramètres de confidentialité, degré douverture…) des participants (âge, besoins de sécurité, niveau de langage et de maturité…) des activités prévues et possibles Se poser les bonnes questions

31 Exemple dans le cas du blogue : Est-ce que le bloggeur a accès à un système de modération de commentaires sur son blogue? Est-il activé? Est-ce quil y a présence de sons, dimages ou de vidéo? Est-ce que le bloggeur détient les autorisations nécessaires pour les utiliser? Est-ce que les participants communiquent dans lanonymat?

32 Exemple du blogue Établir une politique dutilisation Choisir un hébergeur de blogue qui permet un système de modération Énoncer les règles de conduite des participants Informer élèves et parents Pratiques pour minimiser les risques datteintes aux droits

33 Une description de lactivité, ses objectifs, les modalités de son déroulement Les risques associés à lactivité Les précautions à prendre pour minimiser les risques Des consignes pour bien réagir en cas de problèmes Un ensemble de recommandations afin de minimiser les risques lors de la poursuite dune activité à lextérieur de lécole

34 RISQUES Réseau sociaux Sites de partage de contenu Blogue Micro- Blogue Wikis Baladodiffu sion Divulgation de renseignements personnels xxxxx Lutilisation non autorisée de limage dune personne xxxxx Les atteintes au droit dauteur xxxxxx Les atteintes à la réputation xxxx Les propos haineux et les menaces xxxxx Le harcèlement x La consultation décontextualisée xxx Les rencontre hors-ligne avec des étrangers x La présence de contenus ne convenant pas aux enfants xxxxxx Les risques de falsification didentité x Le risque de vol dinformation personnelle, vol didentité, sollicitation indésirable xx La persistance de linformation x La responsabilité pour les informations diffusées xxx Lutilisation à des fins judiciaires ou disciplinaires ou commerciales xxxxx Les informations inexactes ou contrôlées x

35

36

37 37

38 Certains enseignants utilisent les médias sociaux en classe et Exploitent le potentiel pédagogique de ces outils Profitent de loccasion pour éduquer à un usage raisonné des outils daujourdhui dans un contexte structuré Innovent dans leur pratique pédagogique

39

40 Blogue de groupe en MCO

41 Bâtir la confiance Transcender la question du programme scolaire Accroître un réseau personnel dapprentissage Dévoiler tous ses talents Aménager des situations décriture authentiques et offrir un lectorat tout aussi authentique Sapproprier les technologies daujourdhui sous un type dencadrement inexistant autrement Favoriser une multitude dexpériences de collaboration Construire un portfolio numérique Aménager un espace décriture motivant pour ceux qui naiment pas écrire… juste pour écrire Générer de lengagement. Mario Asselin

42 Le projet 50 choses Les élèves ont tweeté "à la manière de Georges Perec" : 50 choses que j'aimerais faire avant de mourir. A partir de ces tweets, ils ont réalisé, chacun, le portrait entre réel et merveilleux d'un autre élève de la classe Ce recueil de textes a ensuite été déposé dans Tumblr Un projet réalisé par Laurence Juin

43 Projet #geotweet de Laurence Juin Quels sont les objectifs dun tel projet? 1. En géographie: l ocaliser les tweeteurs permet de conforter de façon visuelle et ludique un acquis mal maîtrisé 2. En français : rédiger un texte informatif et explicatif sur le tumblr avec la contrainte de la concision, de la clarté à lorthographe et la syntaxe irréprochables 3. Projet maîtrise des outils du Web 2.0 : ce projet permet daffiner les usages de twitter et de tumblr en ajoutant des outils comme twubs ou visible tweets pour suivre la balisetwubs visible tweets Il sagit aussi de comprendre le maillage et la force que peuvent engendrer les réseaux sociaux dans ce quils ont de plus positif 4. travail destime de soi: leurs écrits deviennent objet détude permettant à ces élèves en difficulté de comprendre que ce quils produisent peut être valorisé

44 Des devoirs de français sur Twitter Annie Côté, une enseignante de français à lécole secondaire Saint-Pierre et des Sentiers Publier un gazouillis par semaine en respectant une thématique Lobjectif: travailler la concision, la précision, les synonymes, le style et… avoir du plaisir

45 la Twittérature est en effet un excellent outil : « Pour moi, Twitter n'est pas le but, mais il permet de faire des apprentissages. C'est l'infiniment petit qui ouvre sur l'infiniment grand », en loccurrence la langue française.

46 https://docs.google.com/spreadsheet/viewform?from =true&formkey=dDdFOEx1amxqWWs5WnpoMUEtcEs0aHc6MQ

47

48

49

50

51

52 Signets sociaux: Diigo RéflexionExemple

53 Etherpad Écrire à plusieurs dans un même document Sans devoir créer un compte Possibilité didentifier les scripteurs Possibilité de revoir lhistorique décriture Possibilité de commenter Possibilité dimporter le résultat final

54 Cest aussi éduquer nos élèves aux médias sociaux et leur permettre de réfléchir à leur identité numérique Cest permettre aux élèves de travailler avec les outils du jour Cest mettre les élèves au cœur de laction, dans la collaboration et le partage Cest profiter des ressources immenses du Web 2.0 dans un cadre structuré et dans un esprit de construction des savoirs

55 Clarifier son intention pédagogique Choisir le bon outil et bien le connaître Planifier rigoureusement Identifier les risques et les prévenir plutôt que les fuir Informer et former les élèves (droits et devoirs) Marquer le début et la fin Accompagner tout au long de lactivité

56 Incontournable!

57 Ressources


Télécharger ppt "4 e Colloque de la vie scolaire 16 octobre 2012 Karine Thonnard Conseillère pédagogique au RÉCIT de lenseignement privé"

Présentations similaires


Annonces Google