La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comment limage de la femme dans les publicités alimente-t-elle des fantasmes collectifs ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comment limage de la femme dans les publicités alimente-t-elle des fantasmes collectifs ?"— Transcription de la présentation:

1 Comment limage de la femme dans les publicités alimente-t-elle des fantasmes collectifs ?

2 L a femme qui nous est présentée dans les publicités est parfaite, sans aucun défaut physique et répondant aux attentes de la population. Selon celles-ci, on attend dune femme quelle soit mince, belle, quelle sente bon, et ainsi de suite. Il est bien sûr impossible pour une femme dêtre parfaite, autant que pour un homme, personne nétant parfait. Mais avec les publicités, qui nous présentent des femmes correspondant à tous les critères de beauté attendus par la plus grosse part de la population, on transforme limage de la femme en celle dun objet qui devrait convenir à tous le monde. Voici quelques généralités physiques attendues des femmes apparaissant dans les publicités et les conséquences que leur exposition exagérée entraîne.

3 Les fantasmes les plus importants Parmi les fantasmes les plus importants et les plus généraux, nous allons vous présenter ceux de la minceur, de la beauté et de la jeunesse.

4 La minceur L es gens sont bien souvent influencés par la dictature de la minceur véhiculée par les divers médias et principalement par la publicité, dont linfluence est mondiale. Ce culte de la minceur est omniprésent dans la société dans laquelle nous vivons et les caprices de la beauté pèsent lourd dans le désir de maigrir. Ressembler aux femmes filiformes voire maigres présentées en Une des magazines représente un idéal à atteindre pour que le regard des autres soit plus positif. Pour un grand nombre dentre nous, safficher avec une silhouette mince, cest se sentir mieux dans son corps et être plus à laise. Société dépendante du regard des autres, elle sappuie sur une seule obsession : être bien vu et ne pas subir de critiques, avec les medias qui font sans cesse lapologie de la minceur. Pourtant, la majorité des images et des photos présentes dans les publicités ou dans les magazines sont retouchées. Notre société valorise beaucoup limage et le paraître au détriment de lépanouissement personnel. Accorder de limportance excessive à son apparence cache un désir dapprobation et de reconnaissance pour se sentir valable. Il faut donc savoir se détourner du regard des autres et prendre du recul par rapport aux stéréotypes sociaux. Il fut un temps où être maigre était un gage de mauvaise santé, et où avoir de bonnes joues était respecté. Dans lAntiquité, c'était symbole de fertilité, à la Renaissance, de richesse et de bonne santé. C'est d'ailleurs encore le cas aujourd'hui dans certaines civilisation.

5 V oici lexemple dune publicité pour leau Contrex utilisant le fantasme masculin collectif afin de promouvoir la minceur. De plus on aperçoit, dans cette publicité, de très jolies jeunes femmes minces : encore une fois, ceci ayant pour but de nous influencer. Publicité télévisée

6 Publicités minceur

7 Paradoxe C ette publicité datant du siècle dernier nous montre le paradoxe causé par lévolution de lidéal féminin à travers les siècles. En effet, la femme présente dans la publicité nous raconte quavant, lorsquelle était mince, les hommes ne voulaient pas la regarder alors que maintenant, avec quelques kilos en plus, son problème est résolu !

8 Les régimes amaigrissants et leurs conséquences De nos jours, il existe de nombreux régimes amaigrissants (ex: le régime Mayo, le régime hyper protéiné ou encore le régime Atkins). Les conséquences : Pour retrouver la forme après quelques excès de poids, les gens ont souvent recours aux régimes alimentaires. Mais un régime alimentaire n'est pas sans danger : chaque individu est unique et la morphologie de chacun nécessite un traitement particulier et personnalisé. Un bon régime consiste à apporter les besoins correspondants à la dépense d'énergie. Aussi, sauter un repas n'est pas une solution, il suffit de respecter la quantité nécessaire. Un régime est censé apporter le bien-être en retrouvant un corps sain et harmonieux. De ce fait, chacun doit savoir les conséquences et les risques éventuels d'un régime non équilibré ou pris à la légère. Des livres de diététique, des sites Internet et évidemment, des amis nous conseillent un régime pour lutter contre le surpoids. Certes, un régime peut aider à perdre quelques kilos superflus, mais il nécessite un respect rigoureux de notre besoin nutritionnel. Une bonne hygiène alimentaire aide à préserver notre santé et à nous garder en forme, et seule une consultation auprès d'un spécialiste permet de suivre un régime adapté à la situation de chacun d'entre nous.

9 Les conséquences Conséquences des régimes sur l'appareil digestif: La diarrhée, la constipation, l'aérophagie et l'inflammation de l'intestin sont autant de risques encourus lorsqu'on saute un repas. Une sécrétion acide suit la contraction de l'estomac qui n'a pas reçu sa dose habituelle d'aliments, d'où l'inflammation. Les salades sont aussi favorables à cette sécrétion d'acide, et ne sont pas bénéfiques au bon fonctionnement du tube digestif. Les nerfs et les régimes : La suppression soudaine de matière grasse (beurre, lait entier,...) et de légumes secs n'est pas bonne pour le corps, cela peut entraîner une déshydratation de la peau et une détérioration des cheveux. En outre, il existe de gros risques de carences. La tension nerveuse peut augmenter facilement sans la consommation de féculents. La restriction alimentaire peut entraîner un déséquilibre nerveux et un manque de sommeil. Les effets physiologiques des régimes : Les restrictions alimentaires apportent des modifications diverses au métabolisme dont la sensibilité au froid (thermorégulation) qui augmente. En même temps, la respiration, la pression artérielle et les pulsations cardiaques perdent en énergie et deviennent plus faibles. Les réserves de glucose s'épuisent rapidement et l'organisme se dégrade. En éliminant les matières grasses de l'alimentation, le sujet peut perdre les graisses qui entourent les muscles. C'est néfaste pour ces derniers qui, sans la graisse, deviennent fragiles. La carence peut ralentir la croissance. A la suite d'un régime alimentaire, les jeunes filles peuvent subir une ostéoporose, les femmes connaissent un trouble de leurs menstruations, et même l'arrêt des règles.. L'hypoglycémie est aussi un risque encouru à force de limiter l'alimentation. Le système immunitaire est aussi atteint après une restriction alimentaire.

10 Les risques psychologiques des régimes Les risques psychologiques des régimes L a nervosité, l'irritabilité, la lassitude et le manque de concentration peuvent être les résultats d'une frustration alimentaire. Le développement social et psychologique peut souffrir à cause de la restriction. Un régime alimentaire restrictif ne doit pas être suivi par les adolescents, sauf sur avis médical et suite aux recommandations des nutritionnistes car à cet âge, on a besoin d'une alimentation bien équilibrée pour fournir au corps l'énergie nécessaire à son fonctionnement. La restriction n'est pas une solution idéale car les régimes peuvent engendrer l'insomnie. Cela résulte du fait que l'organisme rencontre des dérèglements suite à la carence de certains éléments dont il a pris l'habitude de recevoir.

11 L anorexie est une maladie qui touche le plus souvent les adolescents et principalement les jeunes filles. Mais depuis quelques années les médecins doivent prendre en charge des patients de plus en plus jeunes. Les personnes anorexiques vivent avec l impression que leur corps est trop gros, mal fait... Elles s astreignent à des conduites qui leur font perdre du poids. Elles ne s alimentent pratiquement plus mais ne se voient pas maigrir. L'anorexie est considérée comme une addiction sans substance, elle correspond à un trouble du comportement alimentaire. On en parle beaucoup depuis quelques années, à tel point qu en 2008, une proposition de loi et une charte ont été présenées pour lutter contre l'anorexie. Toute incitation à la maigreur excessive pourrait valoir deux ans d emprisonnement et euros d amende (selon une proposition de la députée UMP Valérie Boyer). L'anorexie mentale est une maladie à part entière qui touche en France environ 1 % des adolescents, soit environ à personnes. Cette maladie survient essentiellement chez les jeunes filles de 12 à 20 ans (environ 9 fois sur 10 chez le sexe f é minin). Et il n'est malheureusement pas rare que certaines d entre elles meurent des suites de leur maladie, soit par dénutrition soit par suicide … Conséquence extrême : lanorexie

12 . Soufrant d'anorexie mentale depuis ses douze ans, Isabelle Caro était un symbole de ce trouble des conduites alimentaires depuis 2007 où, photographiée nue par Oliviero Toscani dans le cadre d'une campagne italienne contre l'anorexie (No Anoressia), elle suscita la polémique. Elle pesait alors 31 kg pour 1,64 m; la publicité avait été retirée car elle coïncidait, volontairement, à la semaine des défilés de Milan : le but était de « choquer pour sensibiliser ». La photographie avait été par la suite affichée, notamment en France. En 2008, elle avait écrit un livre autobiographique La petite fille qui ne voulait pas grossir. Elle a tenu un rôle dans Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec (2010) de Luc Besson. Elle est morte à l'hôpital Xavier-Bichat de Paris au retour d'un voyage professionnel à Tokyo. Le décès d'abord annoncé suite à une pneumopathie, serait dû à une erreur médicale, voire de « négligences », d'après son père qui a déposé plainte pour homicide involontaire. La mère d'Isabelle s'est suicidée peu après la mort de sa fille, le 7 janvier Christian Caro crée une fondation pour lutter contre l'anorexie qui a hanté la vie d'Isabelle. Le cas Isabelle Caro Isabelle Caro, née le 12 septembre 1982 à Marseille et morte le 17 novembre 2010 à Tokyo, était une mannequin et comédienne française.

13

14 La beauté et la jeunesse D evant cette « tyrannie » de lapparence, certaines femmes ne peuvent supporter de voir leur jeunesse senvoler et tentent par tous les moyens de lutter contre lavancée inexorable du temps, parfois à leur dépends. La publicité, désormais omniprésente dans nos vies, nous pousse encore plus dans cette lutte qui est de toute façon vaine. Afin de promouvoir leurs produits, les publicitaires mettent en scène des femmes aux qualités physiques parfaites qui ne sont pas le reflet de la réalité, cela notamment grâce à des logiciels de retouche largement utilisés. Ces images trompeuses renvoyant une image dune femme parfaite, femme objet, cible de tous les fantasmes collectifs, peuvent créer la confusion dans lesprit de la clientèle et engendrer parfois des comportements excessifs. D e nos jours, lapparence est primordiale afin dévoluer en société. Le regard des autres est devenu la base de ce que lon est et tend malheureusement à nous définir.

15 Beauté D es visages parfaits, une peau lisse et veloutée, des yeux éclatants et un sourire dune blancheur irréelle, telles sont les êtres sublimes, séduisants et incomparable par leur jeunesse et leur beauté que nous présentent les publicités et que nous sommes supposés devenir grâce à leurs produits.

16 Pubs beauté L actrice Natalie Portman a posé pour cette pub pour un mascara Dior. En regardant cette image on peut voir une peau parfaite, sans imperfections visibles, des yeux maquillés avec leurs cils mis en valeur, des dents blanches, aucun signe de vieillesse, pas une seule ride et bien quelle soit maquillée un tel résultat ne peut être obtenu au naturel.

17 P our cette pub pour un rouge à lèvre Guerlain, on retrouve les mêmes caractéristiques. Le produit vendu étant un rouge à lèvres, celles-ci sont mises en valeur, avec encore ici des dents dune blancheur impeccable. La peau est également parfaite, aucun pli, aucun signe de fatigue.

18 C ette publicité de Lancôme mettant en scène lactrice Julia Roberts pour un fond de teint est surement la plus caractéristique de ces images trompeuses. En effet, à 45 ans, lactrice ne semble pas en paraître 30 sur cette photo, où ses yeux dun marron surnaturel et sa peau lisse et veloutée sans aucune imperfection sont impressionnants.

19 M algré la promesse enchanteresse des publicitaires, la perfection nest pas de notre monde et leurs « miracles » ne sont que factices. Les logiciels de retouches sont de plus en plus performants et permettent à ces vendeurs de « bonheur » dobtenir des créatures admirables, bien loin des modèles originaux. P renons lexemple du logiciel Photoshop qui subi une controverse quant à aux nombreuses affiches de publicité pour des produits de beauté ayant été largement retouchées par le logiciel informatique. En effet, (pratiquement) toutes les photos et affiches publicitaires sont retouchées par logiciel et notamment celui-ci. Voici quelques photos qui tournent en dérision le logiciel et lhypocrisie des stars et publicitaires. Photoshop

20

21

22

23 Q ui naimerait pas garder le visage de ses vingt ans ? Adieu rides, taches, peau flasque, bonjour teint lumineux, peau rebondie et souple ! Voilà ce que nous promettent les publicités grâce à leurs crèmes et autres produits « miracles ». Malheureusement cette image dune jeunesse irréelle et immuable est relativement fausse et peut engendrer des réactions excessives. Jeunesse

24 Pubs jeunesse

25

26

27 Chirurgie esthétique C ertaines femmes utilisent la chirurgie esthétique afin dobtenir un visage lisse et parfait. Malheureusement elle est parfois excessive et peut être dangereuse. On peut également se questionner sur limage que cette utilisation excessive de la chirurgie renvoie aux jeunes filles et quelles en sont les conséquences.

28 Valeria Lukyanova Ayant subi de nombreuses opérations de chirurgie esthétique, dont la suppression de quelques côtes, des rétrécissements de la mâchoire et du nez, elle sest également fait poser des extensions de cils et agrandi ses yeux à laide de grandes lentilles de contact de couleur bleue. Elle associe à ces modifications physiques un maquillage important. Son but est de paraître aussi irréelle que possible et cest réussi ! Le visage le plus souvent figé, celui-ci naffiche aucune émotion si ce nest la tristesse et les rares sourires sont figés eux-aussi. Bien que cette jeune femme accepte et assume pleinement ces transformations, on peut se demander quel est le message que peuvent recevoir les plus jeunes générations. Un message selon lequel il faudrait modifier notre aspect physique pour que celui-ci convienne à lattente générale. Il faudrait donc rejeter qui on est et par là créer un fort malaise intérieur et personnel. S urnommée la « femme Barbie », cette jeune femme sest faite connaître à laide des réseaux sociaux et également du site Youtube. Se déclarant chanteuse et artiste, elle est surtout connue pour son aspect physique irréel. Elle ressemble en effet à une réplique vivante des poupées de plastiques Barbie.

29

30 Conclusion L a publicité est présente tout autour de nous de nos jours. Faisant lapologie dune femme mince, jeune et belle, sans aucun défaut, elle envoie une image idéale et satisfaisant les attentes collectives. Cependant, toutes les femmes ne correspondent pas à cet idéal, un idéal restreint pour les millions de femmes présentent sur la planète. Cette image peut provoquer une perte de confiance en soi et envoyer un message erroné de la beauté de la femme. Face à cette perte de confiance, certaines femmes se lancent dans des régimes ou des transformations esthétiques. Lorsquils sont réussis ou nécessaires ils conviennent parfaitement, mais quand ils sont poussés à lextrême ils peuvent devenir dangereux ou même produire leffet inverse, cest-à-dire enlaidir la personne. Cette pression de la publicité, accentuée par les stars qui contribuent au phénomène, structure une société basée sur lapparence et dans laquelle les valeurs morales se retrouvent moins valorisées. On peut néanmoins constater un « retour au naturel », notamment dans des publicités présentant des femmes rondes, simples et sans artifices. Les mentalités commencent à changer et on peut espérer retrouver, pourquoi pas, dans les jours à venir, des femmes de taille 42 ou 44 sur les podiums de défilé !

31 Gabrielle Aoust Marie Bonini S4


Télécharger ppt "Comment limage de la femme dans les publicités alimente-t-elle des fantasmes collectifs ?"

Présentations similaires


Annonces Google