La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VIVRE LEGLISE Week-end dEglise à Spa 2013. « LEglise est la communauté de tous les vrais croyants (les sauvés) à travers les âges » « Partout où nous.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VIVRE LEGLISE Week-end dEglise à Spa 2013. « LEglise est la communauté de tous les vrais croyants (les sauvés) à travers les âges » « Partout où nous."— Transcription de la présentation:

1 VIVRE LEGLISE Week-end dEglise à Spa 2013

2

3 « LEglise est la communauté de tous les vrais croyants (les sauvés) à travers les âges » « Partout où nous voyons que la Parole de Dieu est prêchée purement et écoutée et que les sacrements administrées en suivant linstitution de Christ, il ny a pas à en douter que là il y a léglise. » Calvin Mot qui vient du grec Ekklêsia, (εκκλησια - verbe ek kaleô, « appeler hors de ») qui désigne une assemblée, une communauté.

4 « Dans son essence, lÉglise est la communauté de tous les croyants de la Nouvelle Alliance que le lien de la foi et laction régénératrice du Saint-Esprit unissent dune façon vitale à Jésus-Christ. Cette Église spirituelle est le corps du Seigneur, dont on devient membre par la nouvelle naissance; si elle est en un sens invisible (en réaction à une déclaration de lEglise Catholique),

5 - elle est en même temps visible, car elle est incarnée sur la terre en des membres vivants et agissants, dont le monde doit constater lamour fraternel, remarquer les bonnes œuvres, et entendre le fidèle témoignage (Jn 17:21 ; 1 P 2:12 ) ; - elle est enfin aussi locale, car dans le Nouveau Testament la communauté chrétienne de chaque localité était considérée comme une Église, ce qui permet demployer également le terme pluriel dÉglises (Ac 8:1; 13:1; Ro 16:4-5 ; 1 Co 7:17). »

6 « Il y a beaucoup de brebis hors de lEglise et beaucoup de loup dedans » St Augustin

7 –La tête : Cest Jésus. Cest lui-même qui édifie son église (Mat 16 :18) et il prend soin de sa croissance. –Le Corps : tous les sauvés de tous les temps ; (Le Seigneur connait ceux qui lui appartiennent – 2 Tim 2 :19) –Forme : église de maison (Rom 16.5), grande assemblée, chrétiens dune ville entière (1 Cor 1:2)

8

9 3. Dieu est notre Père céleste (Eph 3 :14) Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi, car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères. Et n'appelez personne sur la terre père, car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. Ne vous faites pas appeler directeurs, car un seul est votre Directeur, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Qui s'élèvera sera abaissé, et qui s'abaissera sera élevé. (Mat ). 4. Nous sommes ses fils et ses filles (2 Cor 6 :18)

10 1. Jésus comme époux : Jésus est désigné à plusieurs reprises sous les traits de lépoux (Mt 9:14 ; Mr 2:19 ; Lu 5:35). 2. Image de la relation Paul fait une comparaison entre la relation entre Christ et lEglise en prenant limage de la relation entre le mari et la femme (Eph 5 :32) 3. Fiancée : Paul dit aussi quil a fiancé lEglise à Jésus (2 Cor 11 :2)

11 4. Sanctification : Dans Ep 5:25-27 Paul parle indirectement des noces du Fils de Dieu avec lÉglise sanctifiée Eph 5 :25-26 Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé lEglise, et sest livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après lavoir purifiée par le baptême deau, afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. Le salut de Dieu s'étend ainsi à notre passé, notre présent, notre avenir.

12 Afin de bien saisir la Justification et la Sanctification regardons au travers de ce tableau les différents rapports qui existent.

13 5. Exemple de lAT : Esther 1 :12 Chaque jeune fille allait à son tour vers le roi Assuérus, après avoir employé douze mois à sacquitter de ce qui était prescrit aux femmes ; pendant ce temps, elles prenaient soin de leur toilette, six mois avec de lhuile de myrrhe, et six mois avec des aromates et des parfums en usage parmi les femmes. »

14 6. Noces de lAgneau : Dans lApocalypse Jean fait expressément de lÉglise lépouse du Christ (Ap 21:2,9; 22:17) et parle des noces de lAgneau (Ap 19:7,9).

15

16 (Rom 11 :17-24) Même si lEglise et Israël sont nés dun même tronc, ils sont bien distincts. Si Israël a refusé les projets de Dieu, celui-ci na pas rejeté son peuple. Ces promesses restent permanentes et seront réactivées par la conversion dIsraël.

17

18 Héb 3 :6 mais Christ lest comme Fils sur sa maison ; et sa maison, cest nous, pourvu que nous retenions jusquà la fin la ferme confiance et lespérance dont nous nous glorifions. 1 Pi 2 :5 et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin doffrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ.

19

20

21

22

23 Cette figure ne se trouve pas dans lAncien Testament; cest une nouvelle révélation que lapôtre Paul a reçue (donc on ne trouve ni dans lApocalypse, ni Jésus la employé). Cette image souligne laspect de différentes fonctions dans le sein de lEglise et de la relation du corps avec la tête. Christ est la tête, le chef suprême du corps, la plénitude de tout en tous. (Col 1.18),

24 le corps est dune unité indivisible; le corps et la tête sont unis. le corps est une unité complète qui se suffit à elle- même; il faut donc tous les membres, tout le monde est nécessaire. le corps est une unité dans la diversité, unité ne veut pas dire uniformité. le corps est une unité de relations; 1Co12 le corps est une unité organisée; cest un organisme, une vie organisée. le corps est une unité de croissance, tous les membres devraient croître ensemble. Ep 4.16

25 elle désigne un ensemble de personnes qui accepte que Christ soit la tête de ce corps et qui lui appartient. elle est un organisme vivant, unis à Christ. Le corps doit se mouvoir selon les instructions et les impulsions qui proviennent de la tête. La vie qui circule dans la tête doit couler dans toutes les parties du corps; cest-à-dire que Christ doit devenir vivant dans lEglise (Ep 4.16). Tout est accompli lorsque le corps abandonne toute autorité à la tête, qui est Jésus-Christ ! elle est le Corps de Christ qui est dans les cieux; autrement dit (Ep 2.20), lEglise est le représentant personnel de Dieu.

26

27 Je bâtirai mon église ! Matt 18:16

28 Les moyens de grâce, sont toutes les activités que Dieu utilise au sein de la communion de lEglise pour donner davantage de grâce aux chrétiens, pour les aider à progresser, sédifier et à se sanctifier.

29 la parole prêchée : (kerygma) 2 Tim 4:2 prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant. la parole chantée : Col 3:16 Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment ; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos cœurs sous linspiration de la grâce. La parole lue et méditée: Ps 1:1 La parole prophétisée : 1 Cor 14:3 Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console. La parole étudiée : 2 Tim 3:14 Toi, demeure dans les choses que tu as apprises, et reconnues certaines, sachant de qui tu les as apprises ;

30 Le baptême trouve son origine dans le commandement de Jésus- Christ de faire des disciples et de les baptiser (Matth 28:19). Il suit la foi de celui qui accepte lEvangile. La repentance et la foi doivent précéder lordonnance du baptême. Sacrement ou ordonnance ?

31

32 La signification de la cène : Plusieurs vérités sont symbolisées et affirmées dans la cène –La mort de Christ –Notre participation aux bienfaits qui découlent de la mort de Christ –Que Jésus est ma nourriture spirituelle –Lunité des chrétiens –Elle proclame lamour de Jésus pour les pécheurs –Jésus me rappelle que toutes les bénédictions du salut me sont réservées –Je proclame ma foi dans le ressuscité

33

34 La prière est la communication personnelle avec Dieu. La prière est lexpression de notre confiance en Dieu et un moyen par lequel notre confiance en lui peut augmenter. –la prière de demande –la prière de repentance –la prière dintercession –la prière de supplication –la prière daction de grâce –la prière personnelle –la prière communautaire

35 Même si le terme « adoration » peut sappliquer à toute la vie chrétienne au service de Dieu, il désigne surtout lactivité qui consiste à glorifier Dieu en élevant nos voix devant lui de tout notre cœur. Jean 4:23 Mais lheure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.

36 Si ton frère a péché Matth 18:15

37 Introduction : Le projet de Christ pour léglise est de la faire paraître devant lui sans tâche ni ride (Eph 5 :26-27). Toutes les activités de lEglise locale doivent elles aussi tendre vers ce but. Cest le cas notamment de la discipline, qui vise à produire la sainteté chez celui qui a été corrigé.

38 Objectifs : La Bible mentionne au moins 4 raisons pour lesquelles lexercice de la discipline est nécessaire. –Supprimer la souillure et linfluence que produit le péché (1 Cor 5 :6-7) –Empêcher les autres chrétiens à imiter le péché (Gal 6 :1) –Produire une foi saine (Tit 1 :13) –Corriger et restaurer le frère égaré (2 Cor 2 :5-11)

39 Attitude pour exercer la discipline –La douceur (Gal 6 :1) –Pureté (Tit 1 :13) –Amour (2 Thess 3 :9- 15) –Pardon (2 Cor 2 :5-11)

40 Principes de la discipline –Impartialité (1 Tim 5 :21) –Sagesse, sans précipitation (Matt 18 :15-20) –Désir dintégration du pécheur (2 Cor 2 :6-8)

41 Ceux qui doivent être corrigés –Un responsable qui est accusé (1 Tim 5 :19-20) –Un frère qui pèche (Matth 18 :15-20) –Un frère surpris en faute (Gal 6 :1) –Un frère qui vit dans le désordre (2 Thess 3 :6) –Les faux docteurs (Tit 1 :10-16) –Ceux qui provoquent des divisions (Tite 3 :8-11) –Un frère qui vit dans limmoralité (1 Cor 5)

42 La dîme (dîme signifie littéralement le dixième) en tant que responsabilité –Par la bouche du prophète Malachie (Mal.3:7-10), Dieu prononce une malédiction sur son peuple qui a failli à sa responsabilité concernant la dîme. Dieu y accorde donc de limportance. –Paul souligne la responsabilité financière du chrétien envers lœuvre de lEvangile.

43 –Rom.15:27 et 1Cor.9:11: ceux qui reçoivent les choses spirituelles se doivent de soutenir matériellement ceux de qui ils les reçoivent –2Cor.8:8 Paul exhorte à donner, non pas seulement en réponse à un commandement, mais comme étant une expression et une preuve de notre amour pour Dieu et pour son peuple

44 La dîme en tant que clé pour la bénédiction Donner la dîme est une clé qui libère dabondantes bénédictions divines. Dans Mal.3:10-12, Dieu décrit la bénédiction qui résulte de loffrande fidèle comme louverture des écluses des cieux

45 Lc.6:38: Jésus exprime une loi spirituelle selon laquelle Dieu donne abondamment à ceux qui donnent abondamment car on vous mesurera avec la même mesure dont vous vous serez servis. 2Cor.9:6-8 Celui qui sème peu moissonnera peu...Dieu aime celui qui donne avec joie Dieu veut bénir abondamment celui qui est généreux dans ses dons.

46 Différence entre dîme et offrande: –Loffrande est un don librement fait à Dieu par quelquun qui veut lui exprimer ainsi son amour et sa reconnaissance. Loffrande sajoute à (et donc ne remplace pas) la dîme qui déjà appartient à Dieu. –2Cor.11:9 loffrande des chrétiens est nécessaire à lœuvre missionnaire

47 Loffrande qui plaît à Dieu Illustrée par loffrande de la veuve (Mc.12:41-44) qui rappelle lattitude de la veuve de Sarepta (1R.17:9-16) qui a donné tout ce qui lui restait pour vivre afin de nourrir le prophète Elie ; et Dieu a pourvu à ses besoins. Limportant nest pas tant ce quon donne que la façon dont on le donne. Jésus a admiré cette pauvre veuve qui en donnant sa toute petite pièce de monnaie avait donné plus quaucun autre car elle avait donné de son nécessaire, tout ce quelle possédait et non de son superflu. Ayant tout donné, elle accepte de ne dépendre que de Dieu.

48 Sachons donc donner avec: –joie (2Cor.9:7) –libéralité (2Cor.9:11) –régularité (1Cor.16:2) –esprit de sacrifice (Mc.12:41-44) Ce nest pas un don qui est fait dans un esprit légaliste mais cest une affaire de cœur entre Dieu et nous qui révèle où sont nos priorités (là où est ton trésor, là aussi est ton cœur) et quelle est notre fidélité.

49 Dons de révélation : 1.Parole de sagesse : Parole reçue de Dieu qui indique comment appliquer Sa Parole à une situation précise. Exemple : Act 15: Parole de connaissance : Parole qui donne une connaissance reçue de façon surnaturelle, quelque chose quon ne connaît pas et qui nous est révélé. Exemple : Act 5:3 3.Discernement des esprits : Avoir un discernement des mauvais esprits. Exemple Act 16:18 Dons de puissance : 1.Foi : conviction donnée par Dieu sur un sujet précis. Exemple : Act 27 : Guérisons : Exemple Act 28 : 8 3.Miracle : Exemple Act 13:11-12

50 Dons dexpression orale : 1.Prophétie : Parole reçue de Dieu pour édifier ou pour annoncer lavenir. 2.Don des langues : Parler en langues que lon se sent poussé à donner à haute voix, et qui donnera lieu à interprétation. (Ne pas confondre avec le parler en langues donné avec le baptême, qui est pour tous et qui ne donne pas lieu à interprétation particulière). 3.Interprétation des langues : Donner linterprétation dans la langue locale dun parler en langues.

51 En grec le terme « koinonia » désigne ce qui est commun à plusieurs personnes. Les chrétiens sont en communion avec le Père et le Fils (1Jn 1:3), avec le Saint-Esprit (2Co 13:13), et les uns avec les autres (1Jn 1:7). Pour cela, ils doivent marcher dans la lumière, pratiquer la vérité, et se laisser purifier de tout péché (1Jn 1:6-7). La koinonia nest donc pas seulement « spirituelle » : elle sétend au domaine le plus pratique. En fait le même mot grec signifie contribution volontaire (Ro 15:26), assistance, libéralité (2Co 8:4; 9:13 ; Hé 13:16).

52 Jésus dans sa grande (com)mission, ordonne à lEglise daller dans le monde entier et de faire de toutes les nations des disciples. (Matt 20 :19 ; Act 1 :8). LEglise a donc une dette envers le monde entier, puisquelle se voit chargée de la mission de donner au monde entier une occasion dentendre La Bonne Nouvelle et daccepter Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur.

53 Le terme « ministère » désigne : –le ministère de Jésus : durant son passage sur la terre –les cinq ministères-dons dEphé 4 :11-13 (Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,12 pour le perfectionnement des saints en vue de lœuvre du ministère et de lédification du corps de Christ,13 jusquà ce que nous soyons tous parvenus à lunité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à létat dhomme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ,…) –Le service de chaque chrétien envers son prochain : qui désigne tout service et tout geste damour qui apporte une grâce et édifie et le Corps de Christ.

54 ils avaient des responsables. Ac 14.23, Tit 1.5 et Ac On reconnaît trois responsabilités distinctes dans les premières Églises : anciens (synonyme dévêque), diacres. ils avaient des moments fixes pour se réunir Ac 20.7, Ap 1.10, Jn Lapôtre Paul donne des instructions aux croyants de Corinthe (1Co 16.2). On devait prendre des mesures concernant le jour à observer. ils réglaient la bienséance dans lEglise 1 Co 14 :26-40; on exerçait une discipline. ils collectaient de largent pour lœuvre du Seigneur 1Co16.1s, et se rassemblaient le premier jour de la semaine (durant le culte). ils envoyaient des lettres de recommandation à dautres Églises Ac , 2Co 3.1 et Ac Cela aussi suppose une certaine forme dorganisation.

55 Dans lEglise on distingue trois formes fondamentales de gouvernement (ou de direction): –Le gouvernement épiscopal : cest le gouvernement de lEglise par les évêques. Lautorité repose sur une structure bien définie (région, province, pays, monde). Exemples : Eglise catholique romaine, Eglise méthodiste. –Le gouvernement presbytéral : cest le gouvernement de lEglise par les anciens (avec ou sans pasteur à sa tête). Lautorité repose sur un groupe de personnes. Exemples : Églises évangéliques dAfrique occidentale. –Le gouvernement congrégationaliste : Toute autorité législative est exercée par lassemblée locale. Les organes régionaux nont quun pouvoir consultatif. Exemples : Églises baptistes, Églises évangéliques indépendantes.

56

57

58

59

60

61 Ce point de confession de foi, ne touche pas aux points de doctrine du salut. Le gouvernement de lEglise primitive était une combinaison des formes congrégationalistes et presbytérienne. Aujourd'hui la plupart des églises adoptent des formes combinées ou inspirées de ces trois modèles de gouvernement. LEglise Apostolique, reconnait les 5 ministères qui exercent leurs ministères dune manière extra-locale, alors que les églises locales sont dirigées par des anciens et leur pasteur qui exercent leur ministère de manière locale.

62 Servir Dieu : Rendre à Dieu le culte qui lui est dû : louange, adoration (Col 3 :16 ; Héb.13:15), prière, jeûne, … Servir les croyants : Assurer la croissance des chrétiens jusquà leur maturité en Christ (Eph.4:13), –par la formation, lenseignement (Col 1 :28) –par la communion fraternelle, –par lexercice des dons,… Servir le monde : Evangéliser toutes les nations pour en faire des disciples (Mat.28:18-20) ; être témoins, avec les œuvres qui en découlent.


Télécharger ppt "VIVRE LEGLISE Week-end dEglise à Spa 2013. « LEglise est la communauté de tous les vrais croyants (les sauvés) à travers les âges » « Partout où nous."

Présentations similaires


Annonces Google