La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion1 Lhistoire de la Trinité Dimanche en chemin 7 juin 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion1 Lhistoire de la Trinité Dimanche en chemin 7 juin 2009."— Transcription de la présentation:

1 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion1 Lhistoire de la Trinité Dimanche en chemin 7 juin 2009

2 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion2 Sommaire Introduction Qui est vraiment le Christ ? Vers la Trinité Les Conciles et la définition de foi Et pour nous aujourdhui ?

3 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion3 Introduction Un Dieu Trinité : cela distingue fondamentalement le christianisme de toutes les autres religions, monothéistes ou polythéistes. Laffirmation que le Dieu unique est Père, Fils et Saint- Esprit Appartient au noyau dur de la foi Constitue un point de repère de lidentité chrétienne Deux questions se posent Comment en est-on arrivé là ? Quest-ce que cela veut dire pour nous aujourdhui ?

4 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion4 Au départ… Le mot Trinité ne figure pas dans lEcriture. Peu de textes trinitaires dans le NT Mt 28, 19 : « Baptisez-les au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit » Luc 3, : « Tout le peuple se faisant baptiser, Jésus fut aussi baptisé ; et, pendant qu'il priait, le ciel s'ouvrit, et le Saint-Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix fit entendre du ciel ces paroles : Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi j'ai mis toute mon affection » 1 Co 13, 13 : « La grâce du Seigneur Jésus-Christ, lamour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous »

5 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion5 Une histoire longue et mouvementée On part du II e siècle, avec des questions : Qui est vraiment Jésus ? Jésus est-il un autre Dieu ? Dieu peut-il avoir un Fils ? Que penser des courants appelés « docétisme », « gnose », « arianisme »… On aboutit au IV e siècle, à une définition de foi, au Concile de Nicée en 325 puis celui de Constantinople en 381.

6 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion6 Qui est vraiment le Christ ? Une profusion de conceptions !

7 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion7 Après la vie terrestre de Jésus Jésus reconnu comme Christ, Messie, « oint » du Seigneur Fin de la vie terrestre de Jésus, disparition des derniers témoins oculaires Chacun a tendance à se représenter « son » Christ Au premier siècle : quatre évangiles Au deuxième siècle : profusion des conceptions Sensibilités religieuses Origines culturelles

8 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion8 Le Christ prophète Les judéo-chrétiens, selon les catégories religieuses du judaïsme : Jésus est le plus grand des prophètes. Sa mission commence avec son baptême : cest un prophète « adopté » par Dieu (Lc 3, 22) cest ladoptianisme. Les évangiles de lenfance ont été rédigés contre cette tendance : il est Dieu dès sa naissance. Les ébionites marquent cette sensibilité.

9 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion9 Le Christ Dieu Attesté dès le Nouveau Testament « Au commencement était le Verbe et le Verbe était tourné vers Dieu, et le Verbe était Dieu » (Jn 1,1) Dieu est la source même de lêtre de Jésus Cette représentation simpose au 2 e siècle. Si Jésus est Dieu, il a préexisté, et donc on doit avoir trouvé sa trace dans lEcriture. Chêne de Mambré (Gn 18) Le Serviteur souffrant (Is 42-53) Tu envoies ton souffle… (Ps 104, 30)

10 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion10 Lhomme Jésus oublié Au 2 e siècle, une opinion tente les chrétiens : on oublie que Jésus est un homme réel de chair et de sang. Cest un Dieu incarné, pas vraiment un homme : cest le « docétisme », Dieu a fait semblant de souffrir et de mourir. Réaction de la foi : Le chemin de lhumanité vers Dieu passe par le Christ parce quil partage nos deux conditions (Ignace dAntioche)

11 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion11 Le Christ de la gnose En fait, il y a des gnoses. Gnôsis : connaissance en grec. Pour être sauvé il faut avoir accès à des vérités cachées auxquelles tout le monde na pas droit. Le Christ est venu révéler secrètement la connaissance à ceux qui en sont dignes. Apparentée au New Age daujourdhui (Voir aussi Da Vinci Code !) Très liée au docétisme. Irénée de Lyon combattra efficacement les gnostiques.

12 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion12 Cent ans après les évangiles Déjà des crises : Les Judéo-chrétiens ont été marginalisés La gnose a beaucoup séduit. Les évangiles ne disent pas tout, il a fallu interpréter lEcriture. Mais comment éviter la manipulation (comme lont fait les gnostiques) ? Une théorie de linterprétation, une herméneutique se met en place Pères de lEglise : Iréné, Tertullien, Origène… (les premiers théologiens après les apôtres) Structuration des communautés autour de leurs évêques

13 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion13 Premiers symboles de foi Lecture de lEcriture en Eglise Dieu unique Jésus-Christ est Fils de Dieu LEsprit de Dieu procure la connaissance de la vérité (1 Tm 2, 4) Enseignement des apôtres Unité organique de lEglise répandue dans le monde La succession des évêques auxquels les apôtres remirent les Eglises locales est la marque distinctive du Corps du Christ. Conservation immuable des Ecritures Don suprême de lAmour

14 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion14 Vers la Trinité Nécessité de répondre à des questions précises

15 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion15 Jésus est-il un autre Dieu ? « Quel rapport entre Jésus-Dieu et le Dieu unique créateur de toutes choses ? » Au départ on pense non pas une théologie trinitaire mais… binitaire ! Il est seulement question de Dieu et de son Verbe, jamais de lEsprit. Paradoxe Ni plusieurs dieux comme dans le paganisme, Ni un seul Dieu refermé sur lui-même qui ferait que le Christ nest pas Dieu !

16 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion16 Influence de la philosophie grecque Les juifs de culture grecque et les païens, eux aussi de cette culture, sont majoritaires dans cette partie de lEmpire romain. Paul a échoué à Athènes en parlant dun homme de rang divin qui ressuscite (Ac 17). Le Verbe (Logos en grec) : concept grec, inconnu des juifs (Voir Prologue de Jean). Le Verbe : la raison de toute chose, harmonie qui règle le cosmos. Le Verbe nexiste que par Dieu. Au 2 e siècle, la majorité des apologistes parlent du Verbe, quasiment jamais de Jésus ou du Fils ! Dans les évangiles, seul Jean parle du Verbe.

17 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion17 Une évolution inéluctable Des grandes questions se posent Le Verbe a-t-il un commencement ? Si le Verbe est la Parole, quand le Père a-t-il prononcé cette Parole créatrice? Dieu est-il solitaire ? Dieu a-t-il vraiment un fils ? Nécessité dun vocabulaire nouveau Tertullien, premier théologien latin a fondé le vocabulaire latin chrétien. Personne, substance… Le mot Trinité napparaît que vers la fin du 2 e siècle.

18 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion18 Si on se résume… Dès la fin du 2 e siècle, les symboles de foi sont structurés par les trois noms du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Pourtant, on ne sait pas encore parler de lEsprit-Saint puisque la Sagesse, cest le Fils ! Cest la confession du Christ comme Dieu qui a posé la question de la pluralité du Dieu unique. Cest la réponse la plus rigoureuse et la plus prudente des Pères de lEglise par rapport à lEcriture. La Trinité sest imposée aux croyants qui voulaient rester monothéistes et chrétiens. En cela ils sont plus proches des juifs que des païens.

19 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion19 Les Conciles et la définition de foi Nicée (325) Constantinople (381)

20 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion20 Le prêtre Arius Arius : prêtre dAlexandrie au début du IVe siècle. Pour lui : Le Christ nest pas égal à Dieu mais est en dessous : il est « subordonné » à Dieu Il nest plus éternel Cette conception, larianisme, va prendre une ampleur mondiale pendant près dun siècle. Cest le Concile qui va trancher.

21 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion21 La place de lEsprit Saint Deux conceptions : Dans la liturgie on disait déjà : « Gloire au Père, par le Fils dans lEsprit » Dautres « Gloire au Père et au Fils et au Saint- Esprit » qui met lEsprit au même niveau que le Père et le Fils.

22 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion22 Le Concile de Nicée (325) Depuis 313, le christianisme est autorisé. Le Concile est convoqué par lempereur Constantin. Tous les évêques sont convoqués. Lévêque de Rome (le pape St Sylvestre 1 er ) na pas encore une grande autorité, il est représenté par un légat. Œuvre du Concile : La condamnation dArius Le symbole de foi trinitaire.

23 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion23 Le Concile de Constantinople (381) Deuxième concile œcuménique. Moitié moins dévêques quà Nicée, lévêque de Rome (St Damase 1 er ) nest pas représenté. Son œuvre : Il met fin à larianisme en réaffirmant la doctrine de Nicée Il proclame officiellement la divinité du Saint-Esprit. « Je crois en lEsprit Saint qui est Seigneur et qui donne la vie, il procède du Père et du Fils » Le texte du symbole est toujours en usage dans la liturgie.

24 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion24 Et pour nous aujourdhui ?

25 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion25 Le symbole exprime la foi de lEglise Le symbole (celui des apôtres ou celui de Nicée- Constantinople) est récité tous les dimanches à la messe. Il exprime la foi fondamentale de lEglise. Les mots employés (personnes, consubstantiel = de même nature) sont des mots de culture grecque. Un dogme est toujours soumis à la culture sous- jacente car : On ne peut enfermer Dieu dans les mots Les mots ne sont pas suffisants pour dire linexprimable.

26 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion26 Un Dieu damour Un Dieu trinité nest pas solitaire Si Dieu est amour, il ne peut pas être seul. La relation entre le Père et le Fils est la marque de lEsprit. Lamour de Dieu pour les hommes a engendré la Création. Le Fils de Dieu sest fait homme et donc Dieu lui-même a connu la condition humaine. Les régimes basés sur larianisme (souvent les royaumes barbares de lépoque) ont engendrés des régimes despotiques, car Dieu est alors un potentat loin de lHomme. Larianisme de cette époque na rien à voir avec laryanisme dHitler…

27 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion27 La Trinité daprès une gravure du XVe siècle

28 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion28 La Trinité dAndrei Roublev

29 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion29 Trois livres LEncyclopédie catholique pour tous : Théo, Droguet et Ardant, Fayard, Paris, 1999, 1326 pages. Dieu nest pas solitaire, Jean-Noël Bezançon, DDB, Paris, 1999, 175 pages. La naissance des dogmes chrétiens, Bernard Meunier, Ed. de lAtelier, Paris, 2000, 157 pages.

30 7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion30 Le mot de la fin Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit !


Télécharger ppt "7 juin 2009Dimanche en Chemin - Paroisse de Lannion1 Lhistoire de la Trinité Dimanche en chemin 7 juin 2009."

Présentations similaires


Annonces Google