La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dossier de présentation Opéra en quatre actes de W.-A. Mozart Livret de L. Da Ponte Association De bouche à oreille…votre événement lyrique Contact : 33.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dossier de présentation Opéra en quatre actes de W.-A. Mozart Livret de L. Da Ponte Association De bouche à oreille…votre événement lyrique Contact : 33."— Transcription de la présentation:

1 Dossier de présentation Opéra en quatre actes de W.-A. Mozart Livret de L. Da Ponte Association De bouche à oreille…votre événement lyrique Contact : 33 (1)

2 Note dintention Cette comédie se déroule sur une seule journée. Du petit matin, dans lintimité des chambres où se réveillent tous les espoirs et les désirs, jusquau soir dans un jardin où saffrontent les passions les plus ardentes, quatre générations vont mettre en jeu leurs sentiments et leurs intérêts. De Chérubin, naïf qui découvre la vie, à Suzanne et Figaro, jeune couple qui cherche à faire sa place dans une société dont il a déjà découvert la perversité en passant par le Comte et la Comtesse, désillusionnés et sujets aux abus de pouvoir, jusquà Marceline et Bartolo, prêts à soffrir une jeunesse, nous comprenons que ce que nous proposent ces Noces cest dobserver comment, à toutes les étapes de la vie, lhumain se bat pour être aimé. Mozart est un fin observateur de son temps et un prodigieux psychologue. Les résonances de ces Noces du 18e siècle, aussi bien dans leurs significations affectives que socio-politiques, arrivent jusqu'à nous avec une incroyable limpidité. Je me suis attaché à les faire revivre dans notre monde moderne. Ces personnages sont nos voisins, nos proches, nos collègues. Ils évoluent dans un monde en crise où les conflits dintérêt empoisonnent chaque jour un peu plus lhumanité. Alors, comment ne pas saccrocher, comme ces trois couples ou ce Cherubin isolé dans son idéal, à la seule chose capable de sauver ce monde : lAmour ? Jean-Gustave François Page 2

3 Affiche Page 3

4 Page 4 Acte 1 Dans la demeure du Comte et de la Comtesse Almaviva, Figaro et Suzanne sapprêtent à célébrer leurs noces, mais Suzanne tempère la joie de Figaro : elle insinue que le Comte ne dédaignerait pas de rétablir le « droit du seigneur » pour passer la nuit de noces avec elle. Figaro, avisé, ne sy laissera pas prendre. Mais voilà que Marceline espère, avec laide de Bartholo, épouser Figaro et damer le pion à Suzanne. Pendant ce temps, Chérubin, le joli cœur, est chassé du château par le Comte et moqué par Figaro. Acte 2 La Comtesse souffre des incartades de son mari, alors que Chérubin se languit damour pour elle. Figaro, jaloux des intentions du Comte à légard de Suzanne, élabore un plan pour lui donner une leçon : Suzanne entreprend de travestir Chérubin mais le Comte fait irruption dans la pièce. Il se croit trompé mais grâce à la ruse de Suzanne, il est contraint de se faire pardonner sa colère. Lirruption de Marceline et Bartholo lui sauve la face. Il décide de différer le mariage. Acte 3 Le procès contre Figaro souvre. Retournement de situation ! On découvre que Bartholo et Marceline sont les parents de Figaro. Marceline ne peut donc plus lépouser. La Comtesse, délaissée, accepte daider Suzanne et de tendre un piège à son époux volage : Suzanne donne rendez-vous au Comte le soir-même tandis que Figaro donne le départ du bal, ignorant tout de ce qui se trame. Acte 4 Dans le jardin du château, à la nuit tombée, les éléments du stratagème sorganisent : Suzanne et la Comtesse, déguisées, entraînent Figaro et le Comte dans une série de quiproquos. Dans lobscurité, les couples se croisent, se méprennent et se reconnaissent enfin. Au terme de cette folle journée, le Comte obtient le pardon de la Comtesse pour ses infidélités. Les noces de Figaro peuvent enfin commencer…

5 Page 5 Artistes Julie PERRUCHE, direction musicale et piano Après des études musicales au Conservatoire dOrléans (1ers Prix de solfège, de piano, de flûte, 1ers Prix Régionaux de piano et flûte), elle entre au CNR de Versailles (Médaille de flûte, Médaille dor en piano, 1er Prix en musique de chambre), quatre années en classe daccompagnement, elle obtient un 1er Prix daccompagnement de la Ville de Paris et une Médaille dor au CNR de Rueil Malmaison. Elle se perfectionne auprès de Françoise Thinat, Marie-Paule Siruguet, Pascal Le Corre, François Leroux, Noël Lee, Jeff Cohen, Paul Mefano, Alain Bancquart, Angeline Pondepeyre, Jean Koerner, Michel Tranchant. Elle est également titulaire des trois Diplômes dEtat dAccompagnement (instruments, danse et chant) et accompagnatrice au Conservatoire à rayonnement régional de Cergy Pontoise. Sa participation durant 5 ans au Festival du Mois Molière de Versailles lui a permis dinterpréter des créations de P. Mefano, A. Bancquart, la Sonate pour deux pianos et percussions de B. Bartok, le quintette de la Truite de Schubert. En tant que Chef de chant, elle a travaillé à la présentation de divers opéras : La belle Hélène, Barbe Bleue dOffenbach, Philémon et Baucis de Gounod, La flûte enchantée de Mozart, Le barbier de Séville de Rossini, Les noces de Figaro et Don Giovanni de Mozart, Lelisir damore de Donizetti. Elle se produit régulièrement avec la soprano Ingrid Perruche lors de récitals et de concours internationaux. Jean-Gustave FRANCOIS, mise en scène Il a interprété le Déserteur (rôle titre) de Montsigny (Salle Cortot, Paris), la Théière dans l'Enfant et les Sortilèges de Ravel, Remus dans Treemonisha de Joplin (Théâtre Darius Milhaud, Paris) et des extraits de La bohème de Puccini et de La Traviata de Verdi, dans le cadre des Festivités du Marais. Il a été soliste dans de nombreux concerts dont la Fantaisie de Beethoven, avec l'orchestre symphonique AMA-DEUS, l'Oratorio de Noël de Saint-Saëns, La Marseillaise de Gossec avec l'orchestre symphonique AMA-DEUS (Direction Richard Boudarham) et a donné des récitals de mélodies italiennes à Paris et en Province. Il a été Don Ottavio dans Don Giovanni de Mozart, en 2006, Nemorino dans L'elisir d'amore de Donizetti, en Il a également interprété des extraits de Faust de Gounod, accompagné par la pianiste Françoise Menghini, à la Grande Bouvèche d'Orsay (avril 2008). En 2008, il a été l'un des interprètes des grands airs de Verdi, dans Le théâtre de Verdi, spectacle produit par la Compagnie De bouche à oreille. Après plusieurs années de chant, il souhaite se consacrer désormais à la mise en scène dœuvres lyriques.

6 Page 6 Benoît RIOU, baryton-basse Figaro Encouragé par José Van Dam, cest avec son chargé de cours, Victor Demaiffe, que Benoît Riou parfait sa formation musicale et lyrique. Familier des rôles offenbachiens (Gardefeu, Urbain, Baron de Gondremark dans la Vie Parisienne, Jupiter dans Orphée aux Enfers), il a aussi interprété Marcel dans la Bohème de Puccini, le Capitaine dans Eugène Onéguine (dir. Amaury du Closel). Il se produit aussi en oratorio, (Requiem allemand de Brahms, Messie de Haendel et diverses œuvres de Gounod, Mendelssohn, Busser, Saint- Saëns). Il chante également au sein de plusieurs ensembles vocaux (Voix en Mouvement, dir. Michel Podolak, Ensemble Vocal de la Madeleine, dir. Philippe Mazé, Motet, dir. Marianne Guengard. Avec Kerylos (ensemble de musique grecque antique, dir. Annie Bélis), il chante lors du 110 ème anniversaire de la renaissance des Jeux Olympiques. Il est aussi à lorigine du spectacle Mozart en Français (Théâtre du Tambour Royal, Paris), puis le soliste baryton du Best of Mozart 1. Co-fondateur des Festins Lyriques, il crée les spectacles Allons à la Chasse à lOurs ! (trio de voix dhommes), le One-Baryton-Show, lAmour prend ses grands Airs… et Benoît Riou chante de tout ! avec Olivier Miquel, pianiste et compositeur. Il assure également la mise en scène de plusieurs spectacles dont Offenbach ! à la Cité des Arts à Paris. Sophie ALBERT, soprano Suzanne Elle a commencé le chant en 2001, à Montpellier, avec des cours particuliers (après 8 ans de piano au CNR de Montpellier). Au cours de lannée 2004 elle intègre le groupe Opéra junior en tant que choriste et soliste et fait ses premières expériences scéniques. En 2005, elle monte à Paris et intègre le Conservatoire municipal du 7ème (Erik Satie) et chante dans le cadre du cours dart lyrique divers rôles dans Lenfant et les sortilèges de Ravel et la Reine de la nuit dans La flûte enchantée de Mozart. Elle redescend fréquemment dans le Sud de la France pour des concerts, notamment à Sète pour la Saint-Louis daoût 2006 avec Les amis du bel canto. En 2006, elle reprend La flûte enchantée et donne dautres concerts. Elle chante lair de la Poupée des Contes dHoffmann dOffenbach et lair de Thérèse dans Les mamelles de Tirésias de Poulenc. En 2007, elle interprète Giannetta dans l Elisir d'amore de Donizetti, à Bréau et Salagosse (Gard), Molières (Gard), Le Vigan (Gard) et à Paris (Théâtre de la Plaine, XVe arr.). En août 2008, elle a été l'une des interprètes des grands airs de Verdi, dans Le théâtre de Verdi, spectacle produit par la Compagnie De bouche à oreille, dans les Cévennes, puis à Paris, en septembre Artistes

7 Page 7 Pierre-André CABANES, baryton Le Comte Il débute l'étude du chant au Conservatoire Municipal de Paris, puis auprès de professeurs particuliers et participe également à des master classes (Alfredo Kraus à Santander). Il suit en parallèle les cours de mime à l'American Center et de théâtre au Conservatoire du XVe puis avec Artimon spectacle. Il a déjà interprété de nombreux rôles scéniques dont Raoul de Gardefeu dans La vie parisienne dOffenbach au Théâtre Marigny, El Remendado dans Carmen de Bizet à l'Opéra d'Issy-les-Moulineaux, Macheat dans L'opéra de quat'sous de Weill au Théâtre de la Plaine à Paris, Babylas dans Monsieur Choufleuri restera chez lui dOffenbach au Théâtre de la Plaine à Paris, Le Prince dans Les Brigands dOffenbach au Trianon à Paris, le Comte Almaviva dans Le Barbier de Séville de Rossini au Théâtre de la Jonquière à Paris, Château-Thierry et Malesherbes, Orphée dans Orphée aux Enfers dOffenbach au Trianon à Paris, Parson Alltalk et Simon dans Treemonisha de Joplin au Théâtre Darius Milhaud à Paris. Il s'est également produit en soliste d'oratorio, notamment dans La Marseillaise de Gossec, l' Oratorio de Noël de Bach, la Fantaisie op. 80 de Beethoven, la Messe en Fa D105 de Schubert et le Magnificat de Teleman. Il a été Brissac dans Les mousquetaires au couvent de Varnay en juin 2006 à Paris et Don Giovanni (rôle titre) de Mozart, à l'automne 2006, à Paris. Il a été Belcore dans l Elisir d'amore de Donizetti en août et en septembre 2007 et Agamemnon dans La belle Hélène dOffenbach en décembre 2007 et en janvier En août 2008, il a été l'un des interprètes des grands airs de Verdi, dans Le théâtre de Verdi, spectacle produit par la Compagnie De bouche à oreille, dans les Cévennes, puis à Paris, en septembre Gisèle FIXE, soprano La Comtesse Après un CAPES de Musique, un 1er Prix de Chant du Conservatoire Royal de Bruxelles, des études auprès dUdo Reinemann à Utrecht, elle suit la master- class dElizabeth Schwarzkopf, qui la présente au Festival de Strasbourg. Elle obtient ensuite un 2e Prix au Concours international de Paris et est lauréate de la Fondation Yehudi Menuhin. Elle est Professeur titulaire de la Ville de Paris depuis Elle a interprété, entre autres, Mélisande dans Ariane et Barbe Bleue de Dukas (Théâtre du Châtelet, Paris, 1991), la quatrième servante dans Elektra de Strauss (Opéra Bastille, Paris, saisons et ), des extraits dIphigénie en Tauride de Gluck (Opéra de Massy, 1995). En 1995, elle a également participé aux productions, au Théâtre du Châtelet, du Rossignol de Stravinsky et de Parsifal de Wagner. Parmi ses nombreux concerts et oratorios, citons Les noces de Figaro de Mozart (Orchestre de la Radio Néerlandaise, Direction Kenneth Montgomery), la IXe Symphonie de Beethoven (Orchestre National de Lyon, Direction Emmanuel Krivine), Les nuits dété de Berlioz, Elektra de Strauss (Salle Pleyel, Paris), Der Rose Pilgerfahrt de Schumann (Direction Udo Reinemann), Ein deutsches Requiem de Brahms, Gloria de Vivaldi.

8 Page 8 Artistes Isabelle LAEMMEL, mezzo-soprano Chérubin Flûtiste de formation, elle a suivi ses études musicales au Conservatoire National de Strasbourg. Elle développe ensuite des études de chant auprès de professeurs particuliers (Robert Dumé, Martine Surais, Françoise Semellaz, Sophie Hervé, Hélia THézan) et suit de nombreux stages et master classes (Maciej Pikulsky, Pascal Le Corre, Vincent Vittoz, Vincent Leterme). Scéniquement, elle a interprété plusieurs rôles dont Carmen dans Carmen de Bizet (Voisins-le-Bretonneux, Les Essarts-le-Roi et au Théâtre de la Nacelle dAubergenville), Zerlina dans Don Giovanni de Mozart (au Théâtre de la Plaine à Paris et dans les Cévennes), Monisha dans Treemonisha de Joplin (aux Théâtres Darius Milhaud et Adyar à Paris et au Théâtre Della Libertà à Bergame en Italie), Simonne et Marie dans Les Mousquetaires au Couvent de Varney (au Théâtre Arc-en-Ciel de Rungis), Blanche dans Barbe Bleue dOffenbach (au Théâtre de Reuilly à Paris). Elle sera prochainement Gracia dans The Fairy Queen de Purcell (mai 2009). Elle a également travaillé avec des compositeurs contemporains et a participé en tant que soliste à la création du spectacle de Thierry Machuel Les Mouvements du cœur dans le frisson du Saule et de Lindolfo Bicalho (rôle de La Fourmi Rouge dans Les Petits Contes Nègres). Elle se produit également en récital (principalement autour de la musique française et du lied allemand) et comme soliste dans un large répertoire dœuvres baroques et doratorios, parmi lesquels le Gloria de Vivaldi, le Stabat Mater de Pergolèse, le Stabat Mater de Caldara et des cantates de Bach. Anne CHEBROU, mezzo-soprano Marceline Après une formation d'artiste plasticienne et tout en travaillant du côté de la scénographie et des arts plastiques, elle découvre le chant lyrique auprès de différents professeurs particuliers et participe à de nombreux stages et master classes auprès de Marie-Claire Cottin. Elle poursuit aujourd'hui sa formation auprès d'Hubert Humeau au Conservatoire de Maisons-Alfort. En 2007, elle a interprété scéniquement Marceline dans 'Les Noces de Figaro' de Mozart, mises en scène par Robert Dumé. Elle a participé au choeur de 'La Mascotte' d'Edmond Audran, dirigé par Margareth Fazoline, et au Choeur d'Aïda, dirigé par Jaques Blanc, à Nantes et à Bayonne. En 2008, elle a interprété Mitidika dans 'Chanson Gitane' de Maurice Yvain, avec la Compagnie des Palétuviens, et a participé à un spectacle d'opérette 'La folle nuit', mise en scène par Christian Jean. En 2009 elle a interprété Fragoletto dans 'Les brigands' d'Offenbach, mis en scène par Didier Henri, Marceline dans des extraits des 'Noces de Figaro' de Mozart, mis en scène par Hubert Humeau, et la 'pieuvre' dans 'Amstramgram', conte musical écrit et mis en scène par Hubert Humeau. Parallèlement elle se produit en soliste dans de nombreux récitals sacrés ou profanes depuis 2002.

9 Page 9 Artistes Erwan PIRIOU, basse Bartholo Violoncelliste de formation, il travaille le chant avec Gisèle Fixe et Vincent Aknin, puis avec Pierre Kuzor. De 2000 à 2004, il fait partie de la formation Les Mange Ta Glace (chanson française a capella de la Renaissance à nos jours) avant de rejoindre, de 2004 à 2006, la formation Dodecavoce (programme a capella de la Renaissance au répertoire contemporain). Depuis 2007, il a donné plusieurs concerts avec le Petit Chœur de Saint-Denis et Soli Tutti dont le Requiem noir de Jouga, Au sommet de la montagne de Muñoz, Orgues et voix, Le dernier évangile dEscaich, avant deffectuer une tournée au Brésil, en Il sest également produit dans Memory takes my hand de Craig, avec lOrchestre National dIle de France, lors du Festival de Saint-Denis, et dans Le sacré et le profane (Messe du couronnement de Mozart, Fantaisie pour piano, chœur et orchestre de Beethoven) avec lOrchestre National des Pays de Loire. Nana SAWAUCHI, soprano Barberine Née au Japon, elle a commencé le piano à lâge de quatre ans. Après dix années détudes de piano en correlation avec un cursus de six ans de marimba, elle décide de s'orienter vers le chant. Diplômée de lUniversité de Kobe Jyogakuinn (Japon) en musicologie et en chant, elle a suivi les master classes de Yuko Kamahora et du Conservatoire de Zurich. Elle a également participé à lOpéra studio de Kansai nikikai yoka. En 2007, elle sinstalle a Paris afin d'intégrer lEcole Normale de Musique. Elle a participé à de nombreux concerts. Elle a notamment chanté des extraits des œuvres de Bellini, Donizetti (Linda di Chamonix), Puccini (La bohème), Respighi, Verdi (La traviata, I vespri siciliani), Fauré, Hahn et Strauss (Die fledermaus).

10 Page 10 Artistes Eric VIGNAT, tenor Basile/Curzio Formé à ses débuts au chant par Essia Beylagoun, élève de Philippe Téchené, Eric Vignat a ensuite poursuivi sa formation à la Schola Cantorum avec Francine Murcianot et au conservatoire municipal du 13e arrondissement de Paris avec Anne-Marie Blanzat. Passionné également de danse et de théâtre, il a suivi des cours d'art dramatique avec Liza Viet et Jack Waltzer, des cours de danse classique avec Yvonne Meyer et Sylvie Dancre et de modern Jazz avec Fabrice Cazaux et Laurence Perez. Ces différents apprentissages ont permis à Eric Vignat de participer et d'évoluer au sein de projets ou de formations très diverses : choriste pour les choeurs 'Dodecamen' dirigé par Christopher Hydn et Variation dirigé par Thibault Lam- Quang et ces quatre dernières années pour le chœur de l'Orchestre de Paris, dirigé par Didier Bouture et Geoffroy Jourdain (période durant laquelle il parfait sa formation de chanteur avec Christophe Le Hazif), choriste dans les opéras L'elisir damore de Donizetti dirigé par Jérôme Devaud et Les joyeuses commères de Windsor de N. Otto dirigé par Nicolaus Richter, soliste dans les opérettes Phi-phi de Christiné et Véronique de Messager, comédien-danseur pour des adaptions théâtrales de lOdyssée et de Casse-Noisette, comédien- chanteur pour une adaptation française de la comédie musicale Kiss me Kate de Cole Porter, et comédien dans Les femmes savantes de Molière et pour deux pièces contemporaines. Ludovic GRECO, baryton Antonio Après un DEUG Audiovisuel à l'Université Paris 8 et un diplôme de l'Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle, il suit les cours de Michel Mourtérot, directeur du Théâtre des Loges durant 3 ans. Il interprètera les rôles de La Ramée dans Don Juan de Molière (Théâtre du Chevaleret, Paris), de Tibia dans Les Caprices de Marianne de Musset et de M. Caponot dans Laffaire Edouard de Marivaux (Théâtre du Nord-Ouest, Paris). Parallèlement, il suit des cours de chant et interprète les rôles de Zodzetrick, Luddud, Ned en alternance dans Treemonisha de Scott Joplin (Théâtre Darius Milhaud, Paris, et Théâtre Gaetano Donizetti, Bergame, Italie). Il est également choriste dans Don Giovanni de Mozart (Théâtre de la Plaine, Paris), en A la fois chanteur dans un groupe de rock et membre fondateur de lassociation Gafalu Style création qui se consacre à laide à la création, la production, la réalisation, la promotion et la diffusion dœuvres artistiques englobant le cinéma, la musique, lécriture, le théâtre, le dessin, les arts graphiques, il aborde l'écriture de courts et longs métrage, la réalisation dun court métrage. En 2007, il est assistant metteur en scène pour Lelisir damore de Donizetti, avant d'aborder la mise en scène du Théâtre de Verdi, en 2008.

11 Artistes Page 11 Scarlett WILSON, comédienne Le double Après de nombreuses expériences scéniques en tant que comédienne, mime ou clown, elle intègre la troupe « De bouche à oreille » en 2007, en interprétant le rôle de l'assistante de Dulcamara dans 'L'elisir d'amore' de Donizetti. Elle sera également récitante dans un récital lyrique. En 2008, dans 'Le théâtre de Verdi', une production mêlant opéra, vidéo et comédie autour des grands airs d'opéras de Verdi, elle interprète le rôle d'une pétulante journaliste. En 2009, elle sera le double de la Comtesse dans 'Les noces de Figaro'.

12 Nos précédentes productions Page 12 Don Giovanni de W.-A. Mozart Août-septembre 2006 Lelisir damore de G. Donizetti Août-septembre 2007 Le théâtre de Verdi Août-septembre 2008

13 Articles de presse Page 13

14 Articles de presse Page 14

15 Articles de presse Page 15

16 Articles de presse Page 16

17 Coordonnées Page 17 De bouche à oreille... votre événement lyrique 83, boulevard de la Villette PARIS - France Téléphone :

18 Page 18 Le décor panneaux en tissu noir de 2 mètres de hauteur disposés en « U » en fond et sur les côtés de la scène trois paravents à deux battants de 2 mètres 40 de hauteur sur 1 mètre de largeur par battant pour les trois premiers actes, les panneaux sont décorés comme des portes façon 18e siècle (fond ivoire cérusé et moulures taupe) pour le 4e acte, les panneaux sont présentés sur leurs autres faces décorées comme des murs de pierre sur lesquels seront installés des photophores allumés, au début de lacte au 1er acte : trois chaises rustiques en paille aux 2e et 3e actes : un très beau fauteuil au 4e acte : une chaise longue ancienne Les costumes Figaro : jean noir, veste noire, chemise blanche, chaussures noires Suzanne : jupe noire, corsage noir, tablier sur la jupe, chaussures noires (pour les actes 1, 2 et 3) ; robe noire (la même que celle de la Comtesse), collants noirs, chaussures noires, dentelle noire sur les yeux (pour lacte 4) Le Comte : veste longue noire, pantalon noir, chemise blanche, nœud papillon ou cravate noire ou foulard noir, chaussures noires, perruque noire La Comtesse : manteau de cour long noir, chemise de nuit longue blanche, lunettes noires (pour les actes 2 et 3) ; robe noire (la même que celle de Suzanne), collants noirs, chaussures noires, lunettes noires, dentelle noire sur les yeux Bartolo : costume croisé noir, chemise blanche, cravate noire, lunettes, chaussures noires, cheveux gris Marceline : tailleur noir, chapeau ou turban noir, collants noirs, escarpins noirs, grosse broche brillante, sac à main noir, gants noirs, étole en fourrure Chérubin : veste de collégien anglais, bermuda gris, chemise blanche, chaussettes blanches, chaussures noires, bob Barberine : robe fleurie, chaussures plates beige Basilio : costume noir, chemise avec col prêtre, chaussures noires Curzio : costume gris, chemise blanche, cravate grise, chaussures noires, cartable noir Antonio : jean, chemise unie ou à carreaux, bottes en caoutchouc, tablier de jardinier, chapeau de paille

19 Page 19 Fiche technique scène avec escalier daccès à cour et à jardin (mise à disposition par la Communauté des communes ou la municipalité) chaises (idem) lumières loge(s) à proximité de la scène


Télécharger ppt "Dossier de présentation Opéra en quatre actes de W.-A. Mozart Livret de L. Da Ponte Association De bouche à oreille…votre événement lyrique Contact : 33."

Présentations similaires


Annonces Google