La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les écrits de sagesse Torah et Prophètes ont beaucoup en commun, mais la littérature sapientielle est très différente. Dans la torah et les prophètes,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les écrits de sagesse Torah et Prophètes ont beaucoup en commun, mais la littérature sapientielle est très différente. Dans la torah et les prophètes,"— Transcription de la présentation:

1

2 Les écrits de sagesse Torah et Prophètes ont beaucoup en commun, mais la littérature sapientielle est très différente. Dans la torah et les prophètes, Dieu est au centre: il détermine l'histoire par ses actions en faveur de son peuple. Israël s'adresse à Yahvé pour venir à son aide, l'homme met sa confiance en Dieu. À l'inverse, c'est l'homme qui est au centre dans la littérature sapientielle. Dieu met sa confiance en l'homme auquel il a donné l'intelligence pour s'occuper du monde (cf Gn 1,27- 28). Dans l'Évangile, Jésus dit la même chose: il recommande de bien réfléchir avant d'agir, avant d'aller à la guerre, avant de construire une tour. Ainsi la loi et les prophètes se caractérisent par une théologie de l'histoire du salut, tandis qu'on pourrait dire que le courant sapientiel présente une théologie de la création. Ces deux courants ont des incidences différentes quant à l'agir humain. Dans le premier groupe d'écrits -- caractérisé par une théologie de l'histoire -- Dieu nous dit quoi faire. La loi est présentée comme une révélation de Dieu à Moïse (Ex 20,1); les prophètes aussi proclament la Parole de Dieu et disent au peuple ce que Dieu attend de lui (Mi 6,6-8). Cette approche offre ainsi à l'homme une grande sécurité: on ne peut pas se tromper si Dieu nous dit quoi faire. Par ailleurs l'homme reste toujours libre d'accepter ou de refuser; on parle ainsi d'obéissance à la Parole de Dieu ou bien de désobéissance ou de péché. Le courant sapientiel présente une tout autre approche par rapport à l'agir humain. Comme Dieu nous a donné l'intelligence et nous fait confiance, l'homme peut trouver quoi faire par lui- même. Ceci entraîne toutefois un risque car on peut se tromper. Mais on peut apprendre par ses bêtises. Ainsi, l'homme qui observe autour de lui comment les gens agissent et qui en tire des conclusions, commence à trouver ce qui est le mieux. Après un certain temps, il acquiert une certaine expérience, il devient sage.

3 Le canon biblique - Pentateuque : Genèse, Exode, Lévitique, Nombres et Deutéronome - Livres historiques : Josué, Juges, Ruth, 1 et 2 Samuel, 1 et 2 Rois, 1 et 2 Chroniques, Esdras, Néhémie, Tobie, Judith, Esther, 1 et 2 Maccabées - Livres prophétiques : Isaïe, Jérémie, Lamentations, Baruch, Ezéchiel, Daniel, Osée, Joël, Amos, Abdias, Jonas, Michée, Nahum, Habacuc, Sophonie, Aggée, Zacharie, Malachie - Livres poétiques et sapientiaux : Job, Psaumes, Proverbes, Ecclésiaste (= Qohélet), Cantique des cantiques, Sagesse, Ecclésiastique (= Siracide)

4

5 Israël et Juda

6

7

8 Le songe de Gabaon

9 « A Gabaôn, Yahvé apparut la nuit en songe à Salomon. Dieu dit : Demande ce que je dois te donner. Salomon répondit : Tu as témoigné une grande bienveillance à ton serviteur David, mon père, et celui-ci a marché devant toi dans la fidélité, la justice et la droiture du cœur ; tu lui as gardé cette grande bienveillance et tu as permis qu'un de ses fils soit aujourd'hui assis sur son trône. Maintenant, Yahvé mon Dieu, tu as établi roi ton serviteur à la place de mon père David, et moi, je suis un tout jeune homme, je ne sais pas agir en chef. Ton serviteur est au milieu du peuple que tu as élu, un peuple nombreux, si nombreux qu'on ne peut le compter ni le recenser. Donne à ton serviteur un cœur plein de jugement pour gouverner ton peuple, pour discerner entre le bien et le mal, car qui pourrait gouverner ton peuple, qui est si grand ? Il plut au regard du Seigneur que Salomon ait fait cette demande ; et Dieu lui dit : Parce que tu as demandé cela, que tu n'as pas demandé pour toi de longs jours, ni la richesse, ni la vie de tes ennemis, mais que tu as demandé pour toi le discernement du jugement, voici que je fais ce que tu as dit : je te donne un cœur sage et intelligent comme personne ne l'a eu avant toi et comme personne ne l'aura après toi. Et même ce que tu n'as pas demandé, je te le donne aussi : une richesse et une gloire comme à personne parmi les rois. Et si tu suis mes voies, gardant mes lois et mes commandements comme a fait ton père David, je t'accorderai une longue vie. » (1 R 3, 5 14)

10 Le jugement de Salomon

11 «Les deux prostituées se disputaient ainsi devant le roi qui prononça : Celle-ci dit : Voici mon fils qui est vivant et c'est ton fils qui est mort ! et celle-là dit : Ce n'est pas vrai ! Ton fils est celui qui est mort et mon fils est celui qui est vivant ! Apportez-moi une épée, ordonna le roi ; et on apporta l'épée devant le roi, qui dit : Partagez l'enfant vivant en deux et donnez la moitié à l'une et la moitié à l'autre. Alors la femme dont le fils était vivant s'adressa au roi, car sa pitié s'était enflammée pour son fils, et elle dit : S'il te plaît, Monseigneur ! Qu'on lui donne l'enfant vivant, qu'on ne le tue pas ! mais celle-là disait : Il ne sera ni à moi ni à toi, partagez ! Alors le roi prit la parole et dit : Donnez l'enfant vivant à la première, ne le tuez pas. C'est elle la mère. Tout Israël apprit le jugement qu'avait rendu le roi, et ils révérèrent le roi car ils virent qu'il y avait en lui une sagesse divine pour rendre la justice. » (1R 3, 16-28)

12

13

14 La construction du Temple

15 « Le Seigneur t'annonce que le Seigneur te fera une maison. Lorsque tes jours seront accomplis et que tu seras couché avec tes pères, j'élèverai ta descendance après toi, celui qui sera issu de toi-même, et j'établirai fermement sa royauté. C'est lui qui bâtira une Maison pour mon Nom et j'établirai à jamais son trône royal. […] Devant toi, ta maison et ta royauté seront à jamais stables, ton trône à jamais affermi. » (2 S 7, )

16

17

18

19

20

21 La prière au Temple

22 « Maintenant donc, Dieu d'Israël, que se vérifie la parole que tu as dite à ton serviteur David, mon père ! Mais Dieu habiterait-il vraiment avec les hommes sur la terre ? Voici que les cieux et les cieux des cieux ne le peuvent contenir, moins encore cette maison que j'ai construite ! Sois attentif à la prière et à la supplication de ton serviteur, Yahvé, mon Dieu, écoute l'appel et la prière que ton serviteur fait aujourd'hui devant toi ! Que tes yeux soient ouverts jour et nuit sur cette maison, sur ce lieu dont tu as dit : Mon Nom sera là, écoute la prière que ton serviteur fera en ce lieu. Ecoute la supplication de ton serviteur et de ton peuple Israël lorsqu'ils prieront en ce lieu. Toi, écoute du lieu où tu résides, au ciel, écoute et pardonne» (1 R 8, 26 30)

23

24

25 La reine de Saba

26 « La reine de Saba apprit la renommée de Salomon et vint éprouver celui-ci par des énigmes. Elle arriva à Jérusalem avec une très grande suite, des chameaux chargés d'aromates, d'or en énorme quantité et de pierres précieuses. Quand elle fut arrivée auprès de Salomon, elle lui proposa tout ce qu'elle avait médité, mais Salomon l'éclaira sur toutes ses questions et aucune ne fut pour le roi un secret qu'il ne pût élucider. Lorsque la reine de Saba vit toute la sagesse de Salomon, le palais qu'il s'était construit, le menu de sa table, le placement de ses officiers, le service de ses gens et leur livrée, son service à boire, les holocaustes qu'il offrait au Temple de Yahvé, le cœur lui manqua et elle dit au roi : Béni soit Yahvé ton Dieu Ce que j'ai entendu dire sur toi et ta sagesse dans mon pays était donc vrai ! Je n'ai pas voulu croire ce qu'on disait avant de venir et de voir de mes yeux, mais vraiment on ne m'en avait pas appris la moitié : tu surpasses en sagesse et en prospérité la renommée dont j'ai eu l'écho. Bienheureuses tes femmes, bienheureux tes serviteurs que voici, qui se tiennent continuellement devant toi et qui entendent ta sagesse ! Béni soit Yahvé ton Dieu qui t'a montré sa faveur en te plaçant sur le trône d'Israël ; c'est parce que Yahvé aime Israël pour toujours qu'il t'a établi roi, pour exercer le droit et la justice. (1R 10,1-9)

27

28

29

30 La chute « Salomon eut sept cents épouses de rang princier et trois cents concubines. Quand il fut vieux, ses femmes détournèrent son cœur vers d'autres dieux et son cœur ne fut plus tout entier à Yahvé son Dieu comme avait été celui de son père David. Salomon suivit Astarté, la divinité des Sidoniens, et Milkom, l'abomination des Ammonites. Il fit ce qui déplaît à Yahvé et il ne lui obéit pas parfaitement comme son père David. C'est alors que Salomon construisit un sanctuaire à Kemosh, l'abomination de Moab, sur la montagne à l'orient de Jérusalem, et à Milkom, l'abomination des Ammonites. Il en fit autant pour toutes ses femmes étrangères, qui offraient de l'encens et des sacrifices à leurs dieux. Yahvé s'irrita contre Salomon... » (1 R 11, 1 9)

31

32

33

34

35 Livre des Proverbes « Ne te figure pas être sage, crains Yahvé et détourne- toi du mal » (Pr 3, 7) « Heureux l'homme qui a trouvé la sagesse, l'homme qui acquiert l'intelligence ! » (Pr 3, 13) « Va voir la fourmi, paresseux ! Observe ses mœurs et deviens sage » (Pr 6, 6) « Car la sagesse vaut mieux que les perles, et rien de ce que l'on désire ne l'égale. » (Pr 8, 11)

36

37 Cantique des Cantiques « Pose-moi comme un sceau sur ton cœur, comme un sceau sur ton bras. Car l'amour est fort comme la Mort, la passion inflexible comme le Shéol. Ses traits sont des traits de feu, une flamme de Yahvé. Les grandes eaux ne pourront éteindre l'amour, ni les fleuves le submerger. Qui offrirait toutes les richesses de sa maison pour acheter l'amour, ne recueillerait que mépris. » (Ct 8, 6 7)

38

39 Job « L'homme s'attaque au silex, il bouleverse les montagnes dans leurs racines. Dans les roches il perce des canaux, l'œil ouvert sur tout objet précieux. Il explore les sources des fleuves, amène au jour ce qui restait caché. Mais la Sagesse, d'où provient-elle ? Où se trouve-t- elle, l'Intelligence ? L'homme en ignore le chemin, on ne la découvre pas sur la terre des vivants. [...] Puis il dit à l'homme : La crainte du Seigneur, voilà la sagesse ; fuir le mal, voilà l'intelligence. » (Jb 28, )

40

41 Lecclésiaste « Je me suis dit à moi-même : Voici que j'ai amassé et accumulé la sagesse plus que quiconque avant moi à Jérusalem » (Qo 1, 16) « J'ai mis tout mon cœur à comprendre la sagesse et le savoir, la sottise et la folie, et j'ai compris que tout cela aussi est recherche de vent » (Qo 1, 17) « Beaucoup de sagesse, beaucoup de chagrin ; plus de savoir, plus de douleur » (Qo 1, 18) « Mieux vaut écouter la semonce du sage qu'écouter le chant de l'insensé » (Qo 7, 5) « La sagesse est bonne comme un héritage, elle profite à ceux qui voient le soleil » (Qo 7, 11)

42

43 Le Siracide « La Sagesse fait son propre éloge […] Je suis issue de la bouche du Très-Haut […] Chez tous les peuples et toutes les nations, j'ai régné. Parmi eux tous j'ai cherché le repos, j'ai cherché en quel patrimoine m'installer. Alors le créateur de l'univers m'a donné un ordre, celui qui m'a créée m'a fait dresser ma tente, Il m'a dit : Installe-toi en Jacob, entre dans l'héritage d'Israël. Avant les siècles, dès le commencement il m'a créée, éternellement je subsisterai. Dans la Tente sainte, en sa présence, j'ai officié ; c'est ainsi qu'en Sion je me suis établie, et que dans la cité bien-aimée j'ai trouvé mon repos, qu'en Jérusalem j'exerce mon pouvoir. » (Si 24, 1 11)

44

45 Livre de la Sagesse « La Sagesse est brillante, elle ne se flétrit pas. Elle se laisse facilement contempler par ceux qui l'aiment, elle se laisse trouver par ceux qui la cherchent. » (Sg 6, 12) « Le désir de la Sagesse conduit à la royauté» (Sg 6, 20) « C'est pourquoi j'ai prié, et l'intelligence m'a été donnée, j'ai invoqué, et l'esprit de Sagesse m'est venu. » (Sg 7, 7) « Car plus que tout mouvement la Sagesse est mobile ; elle traverse et pénètre tout à cause de sa pureté. » (Sg 7, 24) «Dieu n'aime que celui qui habite avec la Sagesse. » (Sg 7, 28) « La lumière fait place à la nuit, mais contre la Sagesse le mal ne prévaut pas. » (Sg 7, 30)

46 Les origines de la sagesse « Le Seigneur m'a engendrée, prémice de son activité, prélude à ses œuvres anciennes. J'ai été sacrée depuis toujours, dès les origines, dès les premiers temps de la terre. Quand les abîmes n'étaient pas, j'ai été enfantée, quand n'étaient pas les sources profondes des eaux. Avant que n'aient surgi les montagnes, avant les collines, j'ai été enfantée, alors qu'Il n'avait pas encore fait la terre et les espaces ni l'ensemble des molécules du monde. Quand Il affermit les cieux, moi, j'étais là, quand Il grava un cercle face à l'abîme, quand Il condensa les masses nuageuses en haut et quand les sources de l'abîme montraient leur violence ; quand Il assigna son décret à la mer - et les eaux n'y contreviennent pas -, quand Il traça les fondements de la terre. Je fus maître d'œuvre à son côté, objet de ses délices chaque jour, jouant en sa présence en tout temps, jouant dans son univers terrestre ; et je trouve mes délices parmi les hommes. » (Pr 8, 22 31)

47 Le festin de la sagesse « La Sagesse a bâti sa maison, elle a taillé ses sept colonnes, elle a abattu ses bêtes, préparé son vin, elle a aussi dressé sa table. Elle a dépêché ses servantes et proclamé sur les buttes, en haut de la cité : Qui est simple ? Qu'il passe par ici ! A l'homme insensé elle dit : Venez, mangez de mon pain, buvez du vin que j'ai préparé ! Quittez la niaiserie et vous vivrez, marchez droit dans la voie de l'intelligence. » (Pr 9, 1 6)

48

49 De quelle sagesse sagit-il ? « Jésus est parti pour son pays, et ses disciples le suivent. Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. Les nombreux auditeurs, frappés d'étonnement, disaient : D'où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? N'est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? Et ils étaient profondément choqués à cause de lui. » (Mc 6, 1 3) « En ce temps-là Jésus prit la parole et dit : Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout-petits. » (Mt 11, 25)

50 Une sagesse croissante « Cependant l'enfant grandissait, se fortifiait et se remplissait de sagesse. Et la grâce de Dieu était sur lui. » (Lc 2, 40) « Quant à Jésus, il croissait en sagesse, en taille et en grâce devant Dieu et devant les hommes. » (Lc 2, 52)

51 Le maître de Sagesse « La reine du Midi se lèvera lors du Jugement avec cette génération et elle la condamnera, car elle vint des extrémités de la terre pour écouter la sagesse de Salomon, et il y a ici plus que Salomon ! » (Mt 12, 42) « Voyant revenir les gardes qu'ils avaient envoyés arrêter Jésus, les chefs des prêtres et les pharisiens leur demandèrent : Pourquoi ne l'avez-vous pas ramené ? Les gardes répondirent : Jamais un homme n'a parlé comme cet homme ! » (Jn 7, 45 46)

52 Un exemple… « Celui d'entre vous qui est sans péché, qu'il soit le premier à lui jeter la pierre. Et il se baissa de nouveau pour tracer des traits sur le sol. Quant à eux, sur cette réponse, ils s'en allèrent l'un après l'autre, en commençant par les plus âgés. Jésus resta seul avec la femme en face de lui. Il se redressa et lui demanda : Femme, où sont-il donc ? Alors, personne ne t'a condamnée ? Elle répondit : Personne, Seigneur. Et Jésus lui dit : Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. » (Jn 8, 7 11)

53 La sagesse pour les disciples ? « Les disciples avaient oublié de prendre du pain, et ils n'avaient qu'un seul pain avec eux dans la barque. Jésus leur faisait cette recommandation : Attention ! Prenez garde au levain des pharisiens et à celui d'Hérode ! Ils discutaient entre eux sur ce manque de pain. Il s'en aperçoit et leur dit : Pourquoi discutez-vous sur ce manque de pain ? Vous ne voyez pas ? Vous ne comprenez pas encore ? Vous avez le coeur aveuglé ? Vous avez des yeux et vous ne regardez pas, vous avez des oreilles et vous n'écoutez pas ? Vous ne vous rappelez pas ? » (Mc 8, 14 18) « Je vous donnerai un langage et une sagesse, à quoi nul de vos adversaires ne pourra résister ni contredire. » (Lc 21, 15)

54 peu apte à comprendre la justice et les lois « Dieu des Pères et Seigneur de miséricorde, toi qui, par ta parole, as fait l'univers, toi qui, par ta Sagesse, as formé l'homme pour dominer sur les créatures que tu as faites, pour régir le monde en sainteté et justice et exercer le jugement en droiture d'âme, donne-moi celle qui partage ton trône, la Sagesse, et ne me rejette pas du nombre de tes enfants. Car je suis ton serviteur et le fils de ta servante, un homme faible et de vie éphémère, peu apte à comprendre la justice et les lois. Quelqu'un, en effet, serait-il parfait parmi les fils des hommes, s'il lui manque la Sagesse qui vient de toi, on le comptera pour rien. » (Sg 9, 1 6)


Télécharger ppt "Les écrits de sagesse Torah et Prophètes ont beaucoup en commun, mais la littérature sapientielle est très différente. Dans la torah et les prophètes,"

Présentations similaires


Annonces Google