La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

[1] [1] Sondage réalisé en 2009 sur un panel de 1 000 personnes Protection du domicile : LObservatoire de la Sécurité mène lenquête - Etude TNS Sofres.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "[1] [1] Sondage réalisé en 2009 sur un panel de 1 000 personnes Protection du domicile : LObservatoire de la Sécurité mène lenquête - Etude TNS Sofres."— Transcription de la présentation:

1 [1] [1] Sondage réalisé en 2009 sur un panel de personnes Protection du domicile : LObservatoire de la Sécurité mène lenquête - Etude TNS Sofres 2009

2 Observatoire de la Sécurité Présentation des principaux résultats TNS-SOFRES Novembre NC10 | © TNS 1.Son logement : un cocon que lon souhaiterait invulnérableSon logement : un cocon que lon souhaiterait invulnérable 2.Entrer et sortir : des moments de fragilité et la cause de petits désagréments au quotidienEntrer et sortir : des moments de fragilité et la cause de petits désagréments au quotidien 3.Face au risque de cambriolage, des réactions variéesFace au risque de cambriolage, des réactions variées 4.Focus sur les équipements de protectionFocus sur les équipements de protection

3 Observatoire de la sécurité Son logement : un cocon que lon souhaiterait invulnérable

4 Son logement : un cocon à son image Pour une majorité de personnes interrogées, le domicile est un élément majeur dune vie équilibrée. Il représente : un lieu de tranquillité et dharmonie ; un « territoire » personnel, le reflet de ce quon est : On laménage, on le décore pour le rendre conforme à ses besoins mais aussi à ses goûts ; un refuge pour se ressourcer : Un espace de liberté, hors des contraintes du monde extérieur. Un lieu de repli, sécurisant, à labri des désagréments extérieurs.

5 Un confort qui ne peut se passer de protection La notion de protection est spontanément évoquée, comme une condition sine qua none à la fonction cocon du domicile : le domicile doit ainsi être bien isolé du monde extérieur et de ses « nuisances » / agressions les particuliers doivent pouvoir sélectionner qui peut ou ne peut pas entrer dans leur espace privé. Des attentes fortes à la fois : De confort Et de protection / isolation

6 Or on sait que son logement nest pas invulnérable D'une façon générale, avez-vous le sentiment qu'aujourd'hui les infractions au domicile des particuliers comme les cambriolages sont... Total fréquentes Total rares

7 On connaît et reconnaît les failles de son logement Si votre domicile venait à être cambriolé, quel serait, à votre avis, le chemin emprunté par les cambrioleurs ? La porte dentrée Les fenêtres du rez-de-chaussée Le jardin La porte du garage Une porte secondaire Les fenêtres situées à létage Une véranda Le toit La terrasse Sans réponse

8 On connaît et reconnait les failles de son logement Si votre domicile venait à être cambriolé, quel serait, à votre avis, le chemin emprunté par les cambrioleurs ? AppartementMaison individuelle La porte dentrée Les fenêtres du rez de chaussée Le jardin La porte du garage Une porte secondaire Les fenêtres situées à létage Une véranda Le toit La terrasse Sans réponse

9 Si vous deviez faire des modifications dans votre domicile, dans les 5 ans à venir, ce serait pour que votre logement soit plus : Mais on prévoit plus fréquemment des travaux, aménagements portant sur « léconologie » et le confort 71% CSP + 66% des habitants de maison individuelle 66% des propriétaires 68% des personnes avec enfants 52% des professions intermédiaires, employés 48% des habitants dappartements 51% des personnes avec enfants 41% des CSP + 35% des propriétaires 19% des ans, 15% des ans

10 Observatoire de la sécurité Entrer et sortir : des moments de fragilité et la cause de petits désagréments au quotidien

11 Rentrer et sortir de chez soi : Des moments de fragilité, de vulnérabilité : Crainte davoir perdu ses clefs, Davoir été suivi ou cambriolé. Et de complexité : Difficulté à trouver ses clefs et la bonne clef, Pénibilité de certaines situations (sacs / enfants en bas âge / obscurité… ), Multiplicité des portes / verrous et volets à ouvrir. Des équipements qui ne tendent pas à faciliter ces désagréments.

12 Les éléments ouvrant et fermant le domicile : des attentes fortes mais difficiles à satisfaire La porte, symbole de protection, doit être infranchissable, solide, mais également esthétique et maniable : Les serrures sont moins présentes à lesprit La clef : Un objet très investi, un symbole fort Egalement un source de contraintes voire de désagréments A lheure actuelle, ces éléments napportent pas entière satisfaction et font lobjet dattentes complémentaires, notamment en terme de confort. Ils demeurent néanmoins des points sensibles et toute modification dimportance peut donc être anxiogène. Des éléments importants

13 La porte et la serrure : la frontière infranchissable ? La symbolique de la porte La porte symbolise la protection, la séparation infranchissable entre le privé, lintime et le monde extérieur : La porte blindée en est larchétype Dans un second temps seulement, la porte symbolise une ouverture vers lautre, à condition de pouvoir sélectionner les entrants. Une porte idéale ? Première caractéristiques dune « bonne » porte : sa robustesse La solidité de la porte doit être matérialisée : une porte lourde, épaisse, massive, in fine dissuasive. Cette exigence induit néanmoins des sources dinsatisfaction : Lesthétique (porte blindée / des verrous). La praticité (multiplicité des verrous). La pénibilité de manipulation.

14 La porte et la serrure : la frontière infranchissable ? Les serrures moins présentes à lesprit : Cest la porte dans son ensemble qui garantit la protection. Critères dominants : praticité et fiabilité. Des caractéristiques connues et maitrisées par les personnalités « prévoyantes ». Lidée générale : le nombre de points (3 ou plus) permet une meilleure résistance / pour certains une garantie vis-à-vis des assurances. « Fermer à double tour » : garantie complémentaire de sécurité ou contrainte ? Fermer à double tour constitue une réelle contrainte, une perte de temps pour certains. Un facteur de réassurance et de mémorisation de son action pour dautres. Pour une troisième partie de sondés, au contraire, le ¼ de tour est nettement préféré (par référence aux voitures).

15 La clef : un objet très investi La clé est à la fois : Un objet très investi, un symbole dintimité, du lien avec son espace privé. Une source de problèmes pratiques récurrents : Un objet encombrant, lourd ; qui peut abîmer certaines choses ; qui nest pas toujours pratique à insérer dans la serrure ; que lon a souvent peur de ne pas retrouver, de perdre, doublier… On constate une nette tendance à vouloir personnaliser ses clefs / les transformer, pour les rendre : Plus conformes à ses attentes, ses besoins. Plus faciles dutilisation. Plus conforme à sa personnalité / ses goûts.

16 De multiples petits désagrément au quotidien Voici un certain nombre de situations auxquelles vous pouvez être confronté(e) dans votre vie quotidienne. Vous est-il déjà arrivé de vous trouver dans les situations suivantes : (-5) (-7) Ne plus vous souvenir si vous avez bien fermé la porte de votre domicile Ne plus savoir où vous avez rangé vos clefs Ne pas pouvoir pénétrer dans votre domicile car une clef est déjà dans la serrure de l'autre côté de la porte Avoir des difficultés à retrouver la clef de votre domicile dans votre trousseau Perdre les clefs de votre domicile Vous retrouver enfermé hors de votre domicile, les clefs à l'intérieur RarementJamaisAssez souventTrès souvent Total oui

17 De multiples petits désagrément au quotidien Voici un certain nombre de situations auxquelles vous pouvez être confronté(e) dans votre vie quotidienne. Vous est-il déjà arrivé de vous trouver dans les situations suivantes (Total OUI) (-5) (-7) Ne plus vous souvenir si vous avez bien fermé la porte de votre domicile Ne plus savoir où vous avez rangé vos clefs Ne pas pouvoir pénétrer dans votre domicile car une clef est déjà dans la serrure de l'autre côté de la porte² Avoir des difficultés à retrouver la clef de votre domicile dans votre trousseau Perdre les clefs de votre domicile Vous retrouver enfermé hors de votre domicile, les clefs à l'intérieur % des ans, 67% des ans 70% des CSP + 72% des personnes avec enfants 67% des ans, 68% des ans 67% des CSP + 64% des personnes avec enfants 37% des ans 32% des cadres, 32% des indépendants 32% des personnes avec enfants 30% des cadres 30% des indépendants 28% des personnes avec enfants 30% des cadres 27 % des employés 28% des personnes avec enfants 28% des ans 29% des Parisiens 23% des personnes avec enfants

18 Un certain nombre dattentes Qui ne concernent pas dabord la protection, la sécurité. En effet, les reproches portent surtout sur le confort dutilisation, la praticité dans la vie quotidienne, lindividualisation, plus que sur la fiabilité voire lesthétisme. Même si la solidité, lefficacité protectrice demeurent des pré-requis indispensables. Les attentes…

19 Les attentes : tension entre lidéal et lacceptable Spontanément, les participants évoquent la perspective dune évolution technologique de lunivers de la porte, univers qui semble à lheure actuelle en décalage, voir en retard par rapport à dautres secteurs (voiture, Pass Navigo, domotique…). Ils imaginent sans difficulté une véritable révolution technologique : Une « porte intelligente » « qui me reconnaît » (empreintes digitales / reconnaissance vocale) pour un bénéfice considérable en termes de commodité et dimmédiateté Une clef dématérialisée… Cependant, les réticences restent nombreuses pour une majorité de sondés : Un certain scepticisme quant à la fiabilité / la solidité de tels systèmes. Mais également le refus de perdre la maitrise sur la fermeture de son logement : avec ces systèmes, on nest plus acteur de cette fermeture. Une perte de liberté / dautonomie Une attitude plus passive donc anxiogène

20 Les attentes : tension entre lidéal et lacceptable Le consensus se fait donc autour dune évolution plus douce, des améliorations plus modestes mais facilitant néanmoins la vie au quotidien notamment la clef unique et individualisée : Limitation de lencombrement du trousseau et fin de la recherche de la bonne clef. La facilité dintroduction, la solidité, la taille adaptée Lindividualisation, ce qui peut aller jusquà la « clef-bijou » Avec des options déclairages ou de reconnaissance sonore

21 Les attentes : tension entre lidéal et lacceptable Les propositions déjà testées ne convainquent pas totalement : La clef intégrée dans le téléphone portable présente des freins majeurs : Un bénéfice limité Peur du piratage, risques de perte / vol accrus La télécommande multifonctions : Une gestion centralisée, un gain defficacité et de temps Des obstacles importants : nécessité dadapter sa maison, et surtout crainte dune perte de maîtrise / de souplesse Un bénéfice très attractif : la possibilité dune commande / vérification à distance Mais le regret que ces systèmes naillent pas jusquà une position « mains libres » Enfin, des systèmes plutôt destinés à une niche de jeunes férus de technologie.

22 Les attentes : tension entre lidéal et lacceptable Portes et les serrures : les priorités restent la solidité, avec lespoir de linviolabilité. Mais également lesthétique. Les exigences tendent donc vers : Une évolution du design des portes blindées, Une miniaturisation des serrures – ce qui peut apparaître comme une étape avant sa disparition pour aller vers dautres systèmes plus automatiques.

23 Des attentes dévolution qui, sans être fortes, sont réelles A l'avenir, si les produits suivants étaient disponibles dans le commerce, seriez vous susceptible de vous équiper ? Non, probablement pasNon, sûrement pasOui, probablementOui, sûrement Total oui Un système intégré vous permettant de contrôler simultanément dans votre maison, à l'aide d'une télécommande, les fonctions de sécurité et de confort Une clef unique qui vous donne accès à toutes les portes de votre domicile Une clef unique qui remplace toutes les clefs de votre trousseau (domicile, parking, caves, lieu de travail, etc.) Une serrure qui vous reconnaisse grâce à votre empreinte digitale Un système vous permettant d'ouvrir votre porte à un membre de votre famille ou à l'un de vos amis à distance Une serrure qui vous reconnaisse grâce à votre voix Une clef intégrée dans votre téléphone qui vous permette d'ouvrir votre domicile Une clef intégrée dans un bijou qui vous permette d'ouvrir votre domicile

24 Des attentes davantage portées par certaines catégories Les plus jeunes, les CSP + et les personnes avec enfants plus susceptibles de s'équiper Un système intégré de contrôle avec télécommande – 40% 46% des personnes avec enfants dont 15% « oui sûrement » 51% des ans dont 19% « oui sûrement » 52% des revenus supérieurs dont 16% « oui sûrement » 51% des Parisiens dont 14% « oui sûrement » 53% des personnes ayant installé des équipements contre le cambriolage dont 17% « oui sûrement » Une serrure qui vous reconnaisse grâce à votre empreinte digitale – 38% 48% des ans, 43% des ans 46% des Parisiens 46% des Ouvriers 53% des revenus supérieurs 44% des personnes ayant installé des équipements contre le cambriolage Une clef unique qui vous donne accès à toutes les portes de votre domicile – 45% 50% des personnes avec enfants dont 20% « oui sûrement » 53% des ans dont 19% « oui sûrement » 53% des revenus supérieurs dont 19% « oui sûrement »

25 Observatoire de la sécurité Face au risque de cambriolage, des réactions variées

26 15% de la population a déjà été cambriolée Avez-vous déjà été victime d'un cambriolage ? Oui, depuis plus de 2 ans Sans opinion 1% Oui, depuis moins de 2 ans Non, jamais Total Oui 15 % Rappel février 2001 Rappel février 2002 Oui Non Oui Sans opinion 1% Question posée en 2001 et 2002 : Avez-vous déjà été victime, au domicile que vous occupez actuellement ou dans un autre domicile, dun cambriolage ou dune tentative de cambriolage ?

27 Intrusion insupportable dans son espace intime Des sentiments dincompréhension / détonnement Et dimpuissance D'une façon générale, diriez-vous qu'un cambriolage c'est, pour celui qui le subit (Mai 2007) : Une expérience souvent traumatisante Une agression, car le fait que des inconnus s'introduisent par effraction dans le domicile d'une personne peut être traumatisant Une infraction pas vraiment grave, car elle ne touche que les biens matériels

28 Qui a des conséquences sur les comportements Après un cambriolage, des signes de fragilité psychologique, des besoins de compensation apparaissent : La peur peut perdurer – comportements de fuite de son domicile, dautoprotection (se barricader chez soi, surveiller si on est suivi), dinsomnie. La volonté de faire disparaitre les traces du cambriolage au plus vite, Le besoin déchanger, dêtre réconforté. Des changements de comportement apparaissent fréquemment : La fermeture plus systématique de ses portes et fenêtres Des attitude de méfiance, des précautions plus importantes quand on rentre / sort de chez soi

29 Mais ne se traduit pas nécessairement par un équipement Suite à un cambriolage, une minorité de personnes, plutôt rationnelles et informées engagent une réflexion à long terme sur la sécurité de leur domicile, traduite par des projets déquipement. La majorité des personnes interrogées ayant été victimes dun cambriolage mettent cette réflexion au second plan car : Ils sont préoccupés par les démarches occasionnées par le cambriolage Ils parent au plus pressé, préférant réparer dabord ce qui est cassé Tous sont désireux de passer le plus rapidement possible à autre chose. Dautres dépenses sont nécessaires

30 Mais ne se traduit pas nécessairement par un équipement Depuis que vous occupez votre domicile actuel, avez-vous fait installer des équipements pour améliorer sa protection contre le cambriolage ? Mars % Oui, pour plus de tranquillité Oui, parce que votre assureur vous l'a demandé Oui, suite à un cambriolage ou à une tentative de cambriolage Non Rappel Mai 2007 Total Oui 23 % Sans opinion 1% Total Oui 24%

31 Typologie des comportements Non équipésEquipés Victimes dun cambriolage Les fatalistes / négligents 8% de la population, 21% des habitants de lagglomération parisienne. Plutôt des cadres, habitant en appartement Les rationnels / avertis 7% de la population, Plutôt des retraités, hauts revenus, habitant lagglomération parisienne Non victimes dun cambriolage Les chanceux / sereins 68% de la population (81% des ans) Plutôt catégories moyennes voire modestes, habitant dans des zones rurales ou des petites villes Les prévoyants 16% de la population (23% des 65 ans et plus / des retraités) Plutôt des revenus aisés, propriétaires, sympathisants de droite

32 Observatoire de la sécurité Les équipements de protection

33 Lappréhension contrastée de lunivers des équipements de protection Un non équipement justifié / rationalisé par : La complexité dutilisation des systèmes de protection Leur coût Le manque dinformation et / ou la pression intéressée de commerciaux, qui rend méfiant Le manque defficacité de ces équipements : les cambrioleurs réussissent toujours à contourner lobstacle, et un logement trop équipé peut même les attirer Des discours de justification, qui expliquent en partie voire renforcent les réticences de cette cible à séquiper, malgré un cambriolage.

34 Lappréhension contrastée de lunivers des équipements de protection De quel type de matériel disposez-vous pour la protection de votre domicile contre le cambriolage ? Question ouverte – réponses spontanées Dont : une serrure 3 points Total une / des serrures Un chien une serrure 5 points des verrous / des serrures Une alarme Une porte blindée Une alarme avec télésurveillance Des barres de protection sur vos fenêtres Des volets / volets électriques / volets roulants Des détecteurs de mouvements Des barres de protection derrière votre porte Une arme / un fusil Vitrage anti-effraction Autres réponses Ne sait pas Aucun / sans réponse

35 La segmentation de loffre Une distinction entre : Les systèmes « anti-intrusion » mécaniques Les systèmes électroniques Les « systèmes D »

36 La segmentation de loffre Les systèmes « anti-intrusion » mécanique, de « protection de base » : La porte blindée, élément phare de cette première catégorie Les barres, avec ou sans cadenas, le verre anti infraction, les volets électriques… Une protection renforcée, visible et donc rassurante Des équipements simples et fiables qui ont fait leurs preuves, Solides et pérennes (un investissement), Facilement accessibles (grandes surfaces de bricolage), Qui peuvent décourager les cambrioleurs ou au moins ralentissent leur action.

37 La segmentation de loffre Les systèmes électroniques : Alarmes, télésurveillance : la référence Les « systèmes D » : Voisins, chiens, donner limpression dune présence…

38 La segmentation de loffre Parmi les équipements suivants, lequel vous paraît le plus efficace pour protéger votre domicile d'une tentative de cambriolage ? Évolution total des réponses 2007/ = = -2 Total des réponses citéesRéponse citée en premier

39 Le choix déquipements Équiper son domicile pour une protection efficace contre les cambriolages est une démarche difficile pour plusieurs raisons : Cela peut savérer anxiogène Loffre est relativement mal connue Cela génère de multiples questions et / ou pistes de réflexion : Ladéquation du produit à son besoin / son logement Les incidences sur son domicile Le prix Lexistence de labels, normes, garanties La possibilité dinstaller les équipements soi- même

40 Le choix : la recherche dinformations Les sources privilégiées : En majorité, à la fois sur Internet et les surfaces spécialisées En parallèle, lexpérience du voisinage / entourage, les conseils de la police Voire les pages jaunes Deux logiques : Le besoin de visualiser loffre dans des surfaces de bricolage précède la consultation sur Internet. Ou le recours préalable à Internet : consultation par mots clefs, accès aux fabricants, aux distributeurs, à des forums… Puis confirmation de son choix dans une surface de bricolage.

41 Le choix : la recherche dinformations Si vous deviez rechercher des informations concernant les produits existant pour la protection de votre domicile contre le cambriolage, vers qui vous tourneriez vous ? Un artisan spécialiste du bâtiment Un serrurier Une grande surface spécialisée (Lapeyre, Leroy Merlin, etc.) Internet : les sites de consommateurs (comparateurs, forums) Internet : les sites de marques et de magasins Total Internet Vos amis, les membres de votre famille Un cordonnier clef-minute Sans réponse

42 Contacts Presse Ingrid Launay Mireille Merlé


Télécharger ppt "[1] [1] Sondage réalisé en 2009 sur un panel de 1 000 personnes Protection du domicile : LObservatoire de la Sécurité mène lenquête - Etude TNS Sofres."

Présentations similaires


Annonces Google