La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Natural Resources Canada Ressources naturelles Canada Canadian Space Agency Agence spatiale canadienne Présentation Power Point modifiée et adaptée par.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Natural Resources Canada Ressources naturelles Canada Canadian Space Agency Agence spatiale canadienne Présentation Power Point modifiée et adaptée par."— Transcription de la présentation:

1

2 Natural Resources Canada Ressources naturelles Canada Canadian Space Agency Agence spatiale canadienne Présentation Power Point modifiée et adaptée par Claude Brun del Re

3 Géomatique pour les enseignants et les enseignantes

4 Géomatique Terme originellement crée et conçu au Canada. La géomatique représente la science et les technologies relatives à la cueillette, à l'analyse, à l'interprétation, à la distribution et à l'utilisation de données géographiques. Elle couvre un vaste éventail de disciplines qui, regroupées, peuvent brosser un tableau détaillé du monde physique et de notre position dans celui-ci. Parmi ces disciplines figurent : –les levés et la cartographie; –la télédétection; –les systèmes d'information géographique (GIS); –le système de positionnement global (GPS ).

5 Le rôle du Canada dans le domaine de la Géomatique Le Canada exporte environ $300 millions de produits et services de géomatique. Lindustrie de la géomatique a une croissance denviron 15 à 20 pourcent par année. La demande pour les produits et services SIG for GIS excède $10 milliards par année. Le Canada est reconnu comme un chef de file dans le développement de ce secteur. Ressources naturelles Canada - –Géomatique Canada Centre canadien de télédétection Centre dinformation topographique Cartes aéronautiques et Services techniques Levés officiels et Commission de la frontière internationale Levés géodésiques

6

7 Voici quelques exemples dappareils ou de produits de télédétection qui sont utilisés dans notre vie de tous les jours Carte climatique par satellite Ultrasons Radar détecteur de vitesse Sonar (pour bateaux, chauve-souris et dauphin) Photos CAT scan Rayons x

8 Télédétection Définition et procédé Énergie électromagnétique Interprétation Les plates-formes RADARSAT

9 La télédétection - Une définition Ensemble de techniques servant à l'acquisition d'images ou d'autres types de données sans contact direct avec l'objet étudié, ainsi que le traitement et l'analyse de ces données. La télédétection nous permet dobtenir des informations sur les cibles au sol.

10 Qui peut me nommer deux des capteurs les plus connus? Nos yeux Une caméra

11 Comment fonctionne la télédétection? Très loin de la cible, à partir de ce quon appelle une plate-forme. Voici quelques-uns de types de plates-formes Satellite Navette spatiale Avion Montgolfière Capteurs au sol

12 Processus de télédétection Source dénergie ou dillumination (A) Radiation et l'atmosphère (B) Interaction avec la cible ou la surface (C) Enregistrement de lénergie par le capteur (D) Transmission, réception, et traitement (E) Interprétation et analyse (F) Application (G)

13 Capteur passif Les capteurs passifs détectent ou captent l'énergie solaire réfléchie par la cible ou la surface De quoi ces capteurs ont-ils besoin?

14 Capteur actif Les capteurs actifs produisent leur propre énergie. Ces capteurs nont pas besoin du soleil et ils opèrent dans la région des hyperfréquences (micro-ondes)

15 Interactions atmosphériques Durant son parcours entre la source d'énergie et la cible, le rayonnement interagit avec l'atmosphère. Lozone, le CO2 et la vapeur deau affectent le rayonnement incident. Le niveau de diffusion dépend de plusieurs facteurs comme la longueur d'onde, la densité de particules et de molécules, et l'épaisseur de l'atmosphère que le rayonnement doit franchir. Les régions du spectre qui ne sont pas influencées de façon importante par l'absorption atmosphérique, et qui sont donc utiles pour la télédétection, sont appelées les fenêtres atmosphériques.

16 Absorption Certaines substances absorbent certaines longueurs donde. Lozone absorbe les rayons ultraviolets. La vapeur deau absorbe le rayonnement infrarouge de grandes longueurs d'onde et des hyperfréquences de petites longueurs d'onde qui entrent dans l'atmosphère. Ces longueurs donde ne sont pas convenable pour la télédétection. Diffusion La diffusion se produit lorsque la taille des particules est inférieure à la longueur d'onde du rayonnement. La diffusion de Rayleigh – diffusion sélective (UV, Bleu). Ce phénomène explique pourquoi nous percevons un ciel bleu durant la journée. Non-sélective - lorsque les particules (les gouttes d'eau et les grosses particules de poussière) sont beaucoup plus grosses que la longueur d'onde du rayonnement (lumière bleue + verte + rouge = lumière blanche). C'est pourquoi le brouillard et les nuages nous paraissent blancs.

17 Fenêtres atmosphériques

18 Interactions avec la surface terrestre (rayonnement – cible) Le rayonnement qui n'est pas absorbé ou diffusé dans l'atmosphère peut atteindre et interagir avec la surface de la Terre. L'absorption (A) se produit lorsque l'énergie du rayonnement est absorbée par la cible, la transmission (T) lorsque l'énergie du rayonnement passe à travers la cible et la réflexion (R) lorsque la cible redirige l'énergie du rayonnement. La proportion de chaque interaction dépendra de la longueur d'onde de l'énergie, ainsi que de la nature et des conditions de la surface. Regardez par exemple différents objets comme un oeuf, une pomme verte et une tomate.

19 Réflexions diffuse et spéculaire Diffuse Spéculaire Surface rugueuse Surface lisse Surface rugueuse Surface lisse

20

21 Énergie électromagnétique Lénergie électromagnétique est utilisée pour illuminer la cible Le spectre électromagnétique : Longueurs donde courtes Longueurs donde longues 0.003nm 0.03nm 0.3nm 3nm 30nm 0.3 m 3 m 30 m 300 m 0.3cm 3cm 30cm 3m 30m Rayon gamma Rayon X Ultraviolet Visible Infrarouge Hyperfréquences Radio

22 Le spectre visible Longueurs dondes visibles Violet: m Bleu: m Vert: m Jaune: m Orange: m Rouge: m Lumière solaire

23 Les couleurs primaires du spectre visible

24 IR et hyperfréquences IR réfléchie: 0.72 m à 3.0 m IR thermique: 3.0 m à 15 m Hyperfréquences: 1 mm à 1 m

25

26 Visible / Infrarouge (VIR) Les couleurs que nous percevons sont une combinaison du rayonnement électromagnétique. Les capteurs VIR et les capteurs optiques capturent lénergie réfléchie par les cibles dans la portion visible et infrarouge du spectre La façon dont une cible réfléchit le rayonnement dépend de l'amplitude de la rugosité de la surface par rapport à la longueur d'onde du rayonnement incident.

27 Signature spectrale Nous observons des réponses très différentes aux mécanismes d'absorption, de transmission et de réflexion selon la composition de la cible et la longueur d'onde du rayonnement qui lui est propre. En mesurant l'énergie réfléchie ou émise par la cible avec une variété de longueurs d'onde, nous pouvons construire la signature spectrale pour un objet. Les signatures spectrales nous permettent didentifier différents objets ou différentes cibles sur une image. Les signatures spectrales peuvent être très variables pour la même sorte de cible et peuvent aussi varier dans le temps et dans l'espace.

28 Signature spectrale des feuilles La chlorophylle absorbe les longueurs donde du rouge et du bleu. Mais elle réfléchit les longueurs donde du vert. Donc verdâtre à lété. La structure interne de la feuille réfléchit les longueurs donde du proche infrarouge. V V V V

29 Bandes spectrales Chaque capteur a une utilisation précise (végétation, océan, glace, climat) Certaines longueurs donde fournissent plus dinformation sur certaines cibles Pour effectuer les tâches qui leur sont assignées, les capteurs des satellites enregistrent l'énergie reçue selon des intervalles de longueurs d'onde à différentes résolutions spectrales.

30

31

32

33 Résolution spatiale Résolution fine Résolution grossière ou élevée ou basse Résolution fine Résolution grossière ou élevée ou basse

34 Fauchée ou couloir couvert Aire couverte par le capteur Largeur de limage Satellites varient entre 10 à 100 kilomètres

35 Orbites Géostationnaire Polaire héliosynchrone

36 GOES Geostationary Operational Environmental Satellite Opéré par NOAA pour la surveillance et la prédiction de la météo 5 bandes spectrales (vert-rouge à infra-rouge) Orbite géostationnaire km au-dessus de l équateur à 75º E et O Résolution de 1 à 4 km

37 NOAA-AVHRR Advanced Very High Resolution Radiometer Applications météorologiques et écologiques (végétation) Orbites héliosynchrones polaires ( km au-dessus de la terre) Nouvelles données à tous les six heures Visible, proche IR, et IR thermique Fauchée de 3000 km 1 à 4 km de résolution

38 Landsat Landsat-1 lancé par la NASA en 1972 Landsat 7 a été lancé en 1999 ETM (Enhanced Thematic Mapper) – 8 bandes VIR et IR thermique 30 m de résolution couloir couvert de 185 km Beaucoup de données en archives Orbites héliosynchrones polaires 705 km daltitude

39 SPOT Système Pour lObservation de la Terre Satellites français commerciales SPOT , SPOT -2 opérationnel, SPOT-4 lancé au moi de juin Orbites héliosynchrones polaires 830 km d altitude 2 capteurs MLA et PLA PLA - noir et blanc (vert-bleu-rouge) MLA - 3 bandes visibles (bleu-vert-rouge) fauchée de 60 à 80 km 10 à 20 m de résolution

40 RADARSAT-1 Premier satellite canadien dobservation de la Terre Lancé le 4 novembre 1995 Son rôle principal est pour la surveillance de lArctique (létat des glaces) Capteur escamotable unique et flexible Plusieurs choix de la dimension de la fauchée Plusieurs angles dincidence disponibles

41 RADARSAT-1 Cycle répétitif - 24 jour - 14 orbites par jour Couverture - mondiale: 4 à 5 jours - Amérique du Nord: 3 jours - Arctique: tous les jours Altitude km Géométrie de lorbite - Circulaire, presque polaire - Héliosynchrone Inclinaison ° (à partir de léquateur) -Passe à droite du pôle Nord Période minutes

42 Nouveaux satellites à haute résolution 1 à 5 m de résolution - tous commerciales IKONOS Earlybird QuickBird SPIN-2 Orbview-3 Corona *

43

44 RADAR RADAR est un acronyme pour RAdio Detection And Ranging. Radar veut dire détection et télémétrie par ondes radio. Les radars transmettent vers la cible un signal radio dans les hyperfréquences et détectent la partie rétrodiffusée du signal. L'intensité du signal rétrodiffusé est mesurée pour discerner les différentes cibles, et le délai entre la transmission et la Réception du signal sert à déterminer la distance (ou la portée) de la cible. Énergie réfléchie Énergie transmise

45 Limage RADAR Les images RADAR ressemblent à des photos aériennes noires et blanches Les tons de gris correspondent à la quantité de rayonnement RADAR qui est retrodiffusée au capteur La brillance d'un élément sur une image radar est fonction de la portion de l'énergie transmise qui retourne au radar à partir de la cible à la surface. Plus Il y a retour dénergie plus les cibles seront Pâles sur limage.

46 La réflexion RADAR Il y a trois principaux types de réflexion: spéculaire diffuse réflecteur en coin calm spéculaire Réflecteur en coin Arbre Eau calme Maison Aspect de limage RADAR diffuse

47 Avantages Sa propre source de rayonnement pour illuminer la cible (acquisition dimages en tout temps). Passe au travers de la couche nuageuse, de la bruine, de la poussière et de la pluie fine (imagerie sous toutes conditions et de jour comme de nuit). Permet une bonne vision de la topographie Sensible à la rugosité du terrain Fournit des informations sur le taux dhumidité dune cible.

48 Désavantages La distorsion due à léchelle oblique se produit parce que le radar mesure la distance des objets obliquement au lieu de mesurer la vraie distance horizontale au sol. Le chatoiement RADAR se manifeste comme une texture poivre et sel sur les images. Perte considérable de données en régions montagneuses due à lombrage et au déplacement du relief.

49 Capteurs RADAR SEASAT - NASA 1978 –A été en orbite que quelques mois ERS-1 - ESA –30 mètres de résolution ERS-2 - ESA 1994 –30 mètres de résolution JERS-1 - Japan 1992 –18 mètres de résolution

50

51 Quest-ce quune image? Une image est une représentation pictorielle obtenue dans n'importe quelle partie du spectre électromagnétique. Représentation d'un objet produite par réflexion ou réfraction de la lumière, la lumière réfléchie ou réfractée étant mise au foyer par une lentille ou un miroir. Les images satellitaires sont en format numérique où chaque pixel correspond à un nombre, représentant le niveau d'intensité du pixel. Les capteurs enregistrent alors électroniquement l'énergie en format numérique (en rangées de chiffres). Chaque cellule sappelle un PIXEL La luminosité de chaque pixel est représentée par une valeur numérique.

52 Les données matricielles Les images sont représentées sous forme de matrice de rangées et de colonnes et ou chaque cellule de la matrice (pixel de langlais qui signifie picture elements) à ses propres coordonnées et attributs. Chaque pixel représente une certaine superficie au sol. Les coordonnées et les attributs de chaque pixel sont ainsi enregistrés et l'ordinateur affiche chaque valeur numérique comme un niveau de luminosité. La luminosité de chaque pixel est représentée par une valeur numérique car les capteurs enregistrent alors électroniquement l'énergie en format numérique (en rangées de chiffres).

53 Pixels et lignes Le coin gauche supérieur est lorigine Les valeurs X sont les pixels ou les colonnes Les valeurs y sont les lignes ou les rangées

54 Pixels et lignes PixelsLignes X= Pixel 2 et ligne 2 ( 2, 2) X

55 Les bits et les octets Le bit est un système binaire (0 ou 1) Une image affiche généralement des données en format 8, 16 ou 32 bits. Le bit réfère aux niveaux exponentiels des composés binaires –un bit = 2 1 –8 bit = 2 8 ou 256 niveaux de gris –16 bit = 2 16 ou niveaux de gris

56 Les formats de fichiers des images.pix = PCI ou Eoscape.img = ERDAS Imagine.lan = ERDAS GeoTIFF.tiff = contient des informations à références spatiales TIF = requiert un fichier d'en-tête pour effectuer la référence spatiale.bil,,bsq, raw = format matriciel, format commun, nécessite un fichier d'en-tête jpeg = format commun des images sur le WWW, linformation nest pas à référence spatiale GRID = format matriciel ESRI

57 Les images VIR Habituellement 3 bandes spectrales sont téléchargées. Chaque bande spectrale téléchargée individuelle- ment est visualisée selon des teintes de grisé. On assigne à chaque bande spectrale un niveau de couleur (Bleu, vert, rouge). Ensemble, les 3 bandes spectrales forment un composé couleur.


Télécharger ppt "Natural Resources Canada Ressources naturelles Canada Canadian Space Agency Agence spatiale canadienne Présentation Power Point modifiée et adaptée par."

Présentations similaires


Annonces Google