La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Art romain – peinture: Illusionnisme romain Trompe lœil – illusion despace et de volume Terminologie: perspective, perspective linéaire, tons, modeler,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Art romain – peinture: Illusionnisme romain Trompe lœil – illusion despace et de volume Terminologie: perspective, perspective linéaire, tons, modeler,"— Transcription de la présentation:

1 Art romain – peinture: Illusionnisme romain Trompe lœil – illusion despace et de volume Terminologie: perspective, perspective linéaire, tons, modeler, modelé de tons, mosaïque, tesselle, encaustique

2 La peinture dans lAntiquité La peinture grecque et romaine nous est bien moins connue que la sculpture et larchitecture car il en subsiste très peu. Pratiquement il ne subsistent que les peintures murales de Pompéi, ensevelies par léruption de Vésuve en 79 après J.C., et redécouvertes à lépoque moderne. Elles datent presque toutes de la période entre le Ier siècle avant J.C. et lan 79 après J.C. Nous allons en voir les traits essentiels.

3 Les traits caractéristiques: lillusionnisme, le trompe lœil Dabord imitation de revêtement de marbre, après 100 avant J.C., la peinture murale cherche à repousser ou ouvrir la surface des murs par des « fenêtres » ouvertes sur des paysages ou des personnages.

4 « Trompe lœil »: imitation de revêtement de marbre dune colonne, peintures murales ouvrant la surface des murs par des « fenêtres » donnant sur un paysage architectural, les « tableaux » mythologiques, peints avec leur « cadre »… Pompéi, villa des Mystères, détail, imitation du marbre

5 … ou personnages peints: peinture murale, Villa des Mystères, Pompéi, vers 50 av. J.C.

6 Ces vues architecturales à travers les « murs percés » nous montrent laptitude de lartiste de rendre les différentes matières mais aussi de rendre la troisième dimension par le modelé et la perspective.

7 Cest larchitecte Filippo Brunelleschi ( ) qui a formulé les principes de la perspective linéaire: les lignes parallèles, visuellement, se rejoignent dans le point de fuite, situé sur lhorizon, ainsi tous les objets et personnages représentés dans lespace pictural rapetissent en séloignant; Terminologie: La perspective La perspective, cest lart de représenter les objets sur une surface plane, compte tenu de leur position dans lespace par rapport à lœil de lobservateur. Lappliquer avec précision et systématiquement est un apport original de la Renaissance.

8 Mais le peintre romain ne rend pas la perspective de façon systématique et cohérente. Si nous essayons de comprendre le rapport de taille ou la disposition exacte des maison, nous ny arriverons pas…

9 Il faudra attendre la Renaissance pour en découvrir les principes mathématiques et lappliquer avec rigueur… Raphaël, LÉcole dAthènes, 1510

10 Terminologie: Le modelé, le ton Le modelé, en peinture, cest lart de rendre le volume des objets, en donnant une illusion du volume sur une surface plane. Le volume dun objet en peinture est rendu par le ton, vu que les tons clairs semblent se rapprocher du spectateur, alors que les tons plus sombres donnent lillusion de séloigner. Le ton, cest le degrés dintensité dune couleur (le ton plus clair est obtenu en ajoutant du blanc, le ton plus foncé en ajoutant du noir)

11 Les romains savent utiliser le modelé de tons pour rendre le volume des corps… Hercule et son fils Télèphe, peinture murale dHerculanum, vers 70 après J.C. Peinture murale, Villa des Mystères, Pompéi, vers 50 avant J.C.

12

13 La décoration se fait aussi de mosaïques, qui décorent les sols et les murs. Il sagit de motifs géométriques ou de scènes. Les mosaïques sont faites avec de tesselles de pierre fixées par le ciment.

14 Parmi ces mosaïques, motifs décoratifs (faune aquatique, oiseaux sabreuvant sur une coupe…)

15 Scènes historiques: La bataille dIssus (La bataille dAlexandre et des Perses), mosaïque daprès une peinture hellénistique, Pompéi, Ier siècle avant J.C.

16 La bataille dAlexandre et des Perses, détail, Pompéi, Ier siècle avant J.C.

17 Les portraits: dans les mosaïques représentant les personnages, nous pouvons voir que le genre du portrait, que nous avons vu en sculpture, a aussi existé en peinture.

18 Les seuls portraits peints qui nous restent proviennent de Fayoum, en Égypte. Ils recouvraient les visages des corps momifiés, et représentent l'ultime évolution des masques funéraires aussi bien égyptien, que romain. Nous trouvons dans ces portraits aussi la fascination des Romains des premiers siècles de notre ère pour des religions dans lesquelles la mort n'apparaît plus comme la fin de l'âme.

19 Travail pratique: modelé de tons Réaliser en gouache sur du papier aquarelle de format A4 un dégradé de tons (du noir au blanc): dabord une bande rectangulaire, puis deux cercles concentriques: le premier du noir en périphérie au blanc au centre, et lautre vice versa (noir au centre, blanc en périphérie). Ceci peut être réalisé aussi avec une couleur primaire, à ce moment obtenir les tons plus clairs en ajoutant du blanc, et les tons plus foncés en ajoutant du noir.


Télécharger ppt "Art romain – peinture: Illusionnisme romain Trompe lœil – illusion despace et de volume Terminologie: perspective, perspective linéaire, tons, modeler,"

Présentations similaires


Annonces Google