La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA MAÎTRISE DE L ÉNERGIE ET LES ÉNERGIES RENOUVELABLES ALZEN, jeudi 26 février 2009 DALOU, jeudi 12 mars 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA MAÎTRISE DE L ÉNERGIE ET LES ÉNERGIES RENOUVELABLES ALZEN, jeudi 26 février 2009 DALOU, jeudi 12 mars 2009."— Transcription de la présentation:

1 LA MAÎTRISE DE L ÉNERGIE ET LES ÉNERGIES RENOUVELABLES ALZEN, jeudi 26 février 2009 DALOU, jeudi 12 mars 2009

2 2

3 3 Maîtrise de lénergie évolutions, enjeux les enjeux le contexte actuel les outils et méthodes

4 4 1/ Consommation mondiale dénergie 2/ Concentration en C02 (bleu) dans latmosphère et température moyenne (rouge) 4/ Population mondiale Contexte énergétique et environnemental 3/ Prix du baril de pétrole (US$) Source : Schilling & al, 1977, et AIE, 2002

5 5 Les réserves ? au rythme actuel de consommation… … et des besoins croissants : 6 milliards dhabitants aujourdhui, 10 Md en 2100, et des pays en plein développement Uranium ? 70 ans environ

6 6 Les conditions déquilibre en CO 2

7 7 Comment ne plus enrichir latmosphère en CO 2 ? Doù lobjectif du facteur 4 en France …

8 8 Simulation : une famille française de 4 personnes

9 9 Consommations annuelles moyennes en énergie finale (2005 – climat normal) : 240 kWhep/m² (DGUHC) 1,1 tep par personne Répartition de la consommation dénergie par secteur dactivité (2005) : Le bâtiment, émetteur de gaz à effet de serre (GES) Répartition des émissions de GES par secteur dactivité (2005) : Émissions annuelles (2005) : 123 millions de tonnes CO 2 0,5 tonne de carbone par personne Le bâtiment, 1er consommateur dénergie Le bâtiment, au cœur des enjeux de la lutte contre le changement climatique Source ADEME : chiffres clés 2007

10 10 Choix daménagements … Lhandicap du terrain … doù lurgence dune refonte des règles de lurbanisme A minima, réflexion sur : limplantation sur le terrain, lorientation des pièces, la proximité des services, les liaisons (voie ferrée…), les réseaux (eau,…) Idéal = non au mitage, oui au collectif lapproche environnementale de lurbanisme (AEU)

11 11 Fabrication des produits (dalles, blocs, vitrages, isolants...) Extraction des matières premières Utilisation (chauffage, ECS, éclairage...) Production dénergie Construction Déconstruction recyclage, valorisation énergétique Production des matériaux (ciment, verre, plâtre,...) Le cycle de vie dun bâtiment Choix des procédés et produits de construction

12 12 Favoriser le solaire passif, léclairage naturel, Sur-isoler, créer des locaux tampons, Se protéger du vent, et du soleil lété, Limiter les longueurs de canalisations, Traquer la perméabilité à lair Utiliser des énergies renouvelables… Aujourdhui : RT 2005 : 110 kWhep/m 2 avec des énergies fossiles Bâtiment neuf (Grenelle) : < 50 kWh/m 2, à énergie positive dès 2020

13 13 Renforcer lisolation, y compris de la distribution (tuyaux), Changer les menuiseries, Augmenter lefficacité des équipements de production (chaudière), de régulation, Réduire les consommations deau (chaude), Gérer les apports solaires (protections), Utiliser les énergies renouvelables, Réduire les apports internes (équipements électriques …) Aujourdhui : DPE, réglementation élément par élément ou RT globale si grosse rénovation Bâtiment existant (Grenelle) : réduction de 40% dici 2020 (150 kWh/m 2 en moyenne, 50 en 2050)

14 14 Rénovation : vers une solution universelle ? Scénario ENERTECH 50 kWh/m2 chauffage

15 15 La démarche à suivre

16 16 Quels besoins ? Avantages et inconvénients Quelles solutions ? Quels services ? Quelles techniques ? DECISION Quels coûts ? (en coût global sur la durée de vie du projet) Quels financements ? Mise en oeuvre suivi des consommationsEt ensuite : La démarche projet Consommations ? Régularité ?

17 17 Les outils daide à la décision Pré-diagnostic Diagnostic Etude de faisabilité Simulation thermique dynamique Conseil dorientation énergétique (patrimoine) Le diagnostic énergies et territoire Lapproche environnementale de lurbanisme Le diagnostic gaz à effet de serre Plan de déplacement Schéma mode doux

18 18 Les incitations financières La fiscalité, les dispositifs financiers –Taxation des consommations d'énergie (TIPP…) et des émissions de CO 2 des véhicules –Certificats déconomies dénergie, destinés à générer des économies dénergies chez les consommateurs diffus –Crédit dimpôts pour les particuliers (équipements performants, énergies renouvelables) –Avantages fiscaux : amortissements accélérés, exonération de la taxe foncière… –Taux bancaires avantageux (prêt taux zéro, éco-comparateur sur site internet ADEME) Les subventions publiques –Pour les particuliers (REGION sous condition de ressources, et certaines communes pour leau chaude solaire), dans le cadre dOPAH –Pour les collectivités, la REGION, le Département, lADEME ou le FEDER pour : - laide à la décision - le soutien à certains investissements, à des démarches HQE … –Pour les autres privés, la REGION, lADEME ou le FEDER également.

19 LE SUIVI ENERGETIQUE Formation « la maîtrise de lénergie et les énergies renouvelables » ALZEN, le 26 février 2009

20 Quest ce quun suivi énergétique? État des lieux des consommations dénergie des bâtiments et de léclairage public des 3 dernières années Caractéristiques générales des bâtiments et de léclairage public + = Gisements déconomies dénergie possibles

21 Exemple dune commune du PNR de 300 habitants environ Bilan énergétique

22 Ratios de la commune : 14 c/kWh électrique pour les bâtiments 7 c/kWh déclairage public Exemple dune commune du PNR de 300 habitants environ Ratios moyens français : 10 à 12 c/kWh électrique pour les bâtiments 7 à 8 c/kWh déclairage public Différence = abonnements mal adaptés aux besoins

23 Exemple dune commune du PNR de 300 habitants environ Ajustement dabonnement proposé pour léclairage public : puissance souscrite = puissance installée 121 déconomie dabonnement annuelle - 44 de coût supplémentaire dabonnement annuel = 77 déconomie dabonnement annuelle

24 Exemple dune commune du PNR de 300 habitants environ Consommation énergétique des bâtiments

25 Action proposée et réalisée Exemple dune commune du PNR de 300 habitants environ Étude dopportunité pour création dun réseau de chaleur au bois énergie pour deux bâtiments communaux

26 Luce RAMEIL Projet PNR Pyrénées Ariégeoises Ancienne École dUnjat LA BASTIDE DE SEROU Tél. : Mail : Site Internet : Merci de votre attention

27 Eclairage Public Econome

28 Introduction... L'éclairage public est un poste auquel les municipalités font de plus en plus attention, d'autant qu'il représente à lui seul environ 40% de leur budget électricité. Cest par ailleurs la partie visible de leur consommation d'électricité. Aussi, de plus en plus de collectivités locales inscrivent les économies d'énergie dans les orientations de leurs politiques d'aménagement lumière avec lobjectif « déclairer juste » et non « de juste éclairer ».

29 Les Fonctions de la lumière

30 Léclairage doit donner un sentiment de sécurité et contribuer à la prévention des accidents.. La responsabilité du maire et en particuliers ses pouvoirs de police sont précisés dans le texte de loi n° du 15 novembre 2001 à larticle 46 : « La police municipale a pour objet d'assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques. Elle comprend notamment : Tout ce qui intéresse la sûreté et la commodité du passage dans les rues, quais, places et voies publiques, ce qui comprend le nettoiement, l'éclairage, ….. ». Léclairage des espaces publics devient également un enjeu sur le plan de la qualité des ambiances urbaines nocturnes et à la mise en valeur du patrimoine. Ainsi, sont progressivement apparues les notions didentification de lieux ou de quartiers, de promotion de la commune et de valorisation nocturne. 1 - Assurer la sécurité et le confort des usagers : 2 - Rendre la commune plus conviviale la nuit

31 La maîtrise de lénergie en 3 étapes

32 1 - Maîtrise des besoins : "Eclairer juste signifie fournir la juste lumière, là où il le faut, quand il le faut." Gestion des plages de fonctionnement Contrôle de la quantité de lumière

33 2 - Choix des matériels : Les sources lumineuses et accessoires Les luminaires

34 3 – Entretien et Maintenance

35 Utilisation dénergies renouvelables

36 Merci pour votre attention...

37 LA MAÎTRISE DE L ÉNERGIE ET LES ÉNERGIES RENOUVELABLES ALZEN, jeudi 26 février 2009 DALOU, jeudi 12 mars 2009


Télécharger ppt "LA MAÎTRISE DE L ÉNERGIE ET LES ÉNERGIES RENOUVELABLES ALZEN, jeudi 26 février 2009 DALOU, jeudi 12 mars 2009."

Présentations similaires


Annonces Google