La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

17 décembre 2013 Assemblée annuelle CONSTRUISONS ENSEMBLE HQE PERFORMANCE Bilan 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "17 décembre 2013 Assemblée annuelle CONSTRUISONS ENSEMBLE HQE PERFORMANCE Bilan 2013."— Transcription de la présentation:

1 17 décembre 2013 Assemblée annuelle CONSTRUISONS ENSEMBLE HQE PERFORMANCE Bilan 2013

2 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre GT INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX : LEXPÉRIMENTATION HQE PERFORMANCE PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES DES BATIMENTS, PRATIQUES TERRITORIALES ET ECO-CONDITIONNALITES : ENSEIGNEMENTS DE LETUDE GT BIODIVERSITÉ QUALITÉ DE LAIR INTÉRIEUR Sommaire

3 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre GT INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX LEXPÉRIMENTATION HQE PERFORMANCE Construisons ensemble HQE Performance Alexandra LEBERT, Ingénieur détudes au CSTB

4 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre Les enjeux du secteur de la construction 4 44 % des consommations deau 25 % de la contribution au changement climatique 43 % de lénergie finale consommée 5 % des déchets dangereux 11 % des déchets inertes 9 % de la contribution à lacidification atmosphérique 33 % de la contribution à la pollution de lair 46 % des consommations de ressources naturelles 49 % de la contribution à la formation dozone photochimiques 11 % des déchets non dangereux

5 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titreLACV, un outil pour lévaluation et la conception 5 Le cycle de vie dun bâtiment

6 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre Expérimenter lutilisation de lAnalyse de Cycle de Vie (ACV) comme un outil pour concevoir et évaluer les bâtiments neufs performants. Objectifs: –Tester un cadre dévaluation orienté performance et des outils dACV –Améliorer lopérationnalité de la démarche auprès des acteurs –Développer de nouvelles compétences pour la construction française –Prendre conscience des ordres de grandeur et des leviers daction –Définir des échelles de référence utilisables par les acteurs –Se préparer à de nouveaux labels et référentiels environnementaux basés sur lACV GT Indicateurs Environnementaux 6

7 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titreLexpérimentation HQE Performance, les acteurs 7 Financeurs : METL, MEDDE, ADEME Maître douvrage : Association HQE Opérateur scientifique : CSTB Accompagnateurs : certificateurs, industriels, grandes entreprises, CETE Gouvernance : comité de pilotage multi-acteurs

8 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre « Opération 2012 : testez vos bâtiments neufs » 10 mai 2012 : lappel à tests « HQE Performance » est lancé 14 juin 2012 : lancement officiel de la nouvelle expérimentation HQE Performance. Le CSTB, aux côtés de lAssociation HQE et de la DHUP, a présenté la démarche attendue aux participants (objectifs, calendrier, organisation) Mi-octobre 2012 : date butoir pour le rendu des projets modélisés avec ELODIE 29 novembre 2012 : réunion de retour dexpérience avec les participants du test 20 juin 2013 : présentation des premiers résultats de lexpérimentation lors de la Conférence SB Alliance - Association HQE à Paris : Performance Environnementale des bâtiments - résultats du test HQE Performance 2012 et des études SB Alliance 16 et 17 décembre 2013 : restitution des résultats - diffusion du rapport scientifique complet Dates clefs 8

9 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titrePérimètre des tests

10 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titreUne analyse statistique détaillée 10 Pour chaque indicateur Hors contributeurs déplacements des usagers et déchets dactivité

11 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titrePour une cartographie des enjeux 11 Immeubles collectifs

12 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre 12

13 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre Quels apprentissages ? Quels leviers daction ? Energie non renouvelable kWhep/m²/an 13 Contributeur produits et matériaux de construction ET équipements Enjeu fort : entre 50 et 60 kWh/m²/an Les méthodes, les outils et le savoir-faire existent. Quels leviers daction ? Contributeur produits et matériaux de construction ET équipements Enjeu fort : entre 50 et 60 kWh/m²/an Les méthodes, les outils et le savoir-faire existent. Quels leviers daction ? Contributeur consommation dénergie, postes RT: Pour ces bâtiments « performants » : entre 20 et 30 % de la performance énergétique globale Contributeur consommation dénergie, postes RT: Pour ces bâtiments « performants » : entre 20 et 30 % de la performance énergétique globale Contributeur consommation deau et rejets liquides Enjeu faible a priori pour cet indicateur Contributeur consommation deau et rejets liquides Enjeu faible a priori pour cet indicateur Contributeur consommation dénergie liées au bâti, hors postes RT Encore mal connu, Enjeu à confirmer Peu doutils, des mesures, des ratios Contributeur consommation dénergie liées au bâti, hors postes RT Encore mal connu, Enjeu à confirmer Peu doutils, des mesures, des ratios Contributeur consommation dénergie, liées à l'activité Enjeu fort Contributeur difficile à caractériser : mesures, ratios (surtout pour le résidentiel), outils « maison » Contributeur consommation dénergie, liées à l'activité Enjeu fort Contributeur difficile à caractériser : mesures, ratios (surtout pour le résidentiel), outils « maison » Contributeur chantier Enjeu faible à léchelle des ouvrages. Contributeur chantier Enjeu faible à léchelle des ouvrages.

14 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre 14 Quels apprentissages ? Quels leviers daction ? Changement climatique kg CO 2 /m²/an Contributeur produits et matériaux de construction ET équipements Enjeu fort : entre 8 et 13 kg CO2/m²/an Les méthodes, les outils et le savoir-faire existent Quels leviers daction? Contributeur produits et matériaux de construction ET équipements Enjeu fort : entre 8 et 13 kg CO2/m²/an Les méthodes, les outils et le savoir-faire existent Quels leviers daction? Contributeur chantier Enjeu faible à léchelle des ouvrages. Mais potentiel damélioration ? Contributeur chantier Enjeu faible à léchelle des ouvrages. Mais potentiel damélioration ? Contributeur consommation dénergie, postes RT: Enjeu majeur Quels leviers daction ? Contributeur consommation dénergie, postes RT: Enjeu majeur Quels leviers daction ? Contributeur consommation deau et rejets liquides Peu denjeu a priori Contributeur consommation deau et rejets liquides Peu denjeu a priori Contributeur consommation dénergie liées au bâti, hors postes RT Enjeu intermédiaire Leviers : usage, production délectricité locale Contributeur consommation dénergie liées au bâti, hors postes RT Enjeu intermédiaire Leviers : usage, production délectricité locale Contributeur consommation dénergie, liées à l'activité Enjeu intermédiaire Leviers : usage, production délectricité locale Contributeur consommation dénergie, liées à l'activité Enjeu intermédiaire Leviers : usage, production délectricité locale

15 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre 15 Déchets inertes

16 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titreLES RÉSULTATS DHQE PERFORMANCE –ENVIRONNEMENT 16 Un cadre méthodologique pour les ACV bâtiments Un cadre dévaluation rigoureux et partagé Des priorités identifiées -Des valeurs statistiques : -Pour les bâtiments résidentiels et de bureaux -Pour chaque indicateur ; Par contributeur Des acteurs impliqués et formés Un apprentissage réussi Approfondir les analyses Partager et exploiter les résultats

17 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre 17 PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES DES BATIMENTS : PRATIQUES TERRITORIALES ET ECO-CONDITIONNALITES ENSEIGNEMENTS DE LETUDE Construisons ensemble HQE Performance Frédéric SAILLY Directeur de lARCAD Champagne-Ardenne

18 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre Un pilotage Létude 18 Une enquête dans 8 régions 165 entretiens physiques, 242 questionnaires en ligne 253 participants aux réunions régionales Le retour de plus de 650 acteurs

19 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre 19 Premier constat : Une notion dont la perception est très diverse Q UELLE PERCEPTION DE LA P ERFORMANCE E NVIRONNEMENTALE DES BÂTIMENTS ? Performance réelle pendant lusage du bâtiment, bien être des usagers Qualité et provenance des matériaux GES, énergie grise, eau, chantier, déchets « Pour vous quest ce que la performance environnementale des bâtiments ? » Notions les plus citées Energie 1 2 3

20 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre 20 Q UELS OUTILS ASSOCIÉS À LA P ERFORMANCE E NVIRONNEMENTALE ? Grilles dévaluation internes et locales LACV citée par 10 à 50 % des acteurs selon les régions « Quels outils sont connus et/ou utilisés par les acteurs de la région ? » Etudes Thermiques Référentiels de certification ACV Outils les plus cités

21 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre Q UELS DISPOSITIFS D AIDE DANS LES RÉGIONS ? Critères Globalement peu connus des acteurs dispositifs dont 14 nationaux (Liste non exhaustive) Qui ciblent essentiellement la rénovation Evaluation QEB Energie Matériaux NSP Dossier Etude thermique 21

22 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre 22 Un contexte actuel peu propice Intégration de la RT 2012 Priorité donnée à lemploi L ES FREINS À LA PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE Un changement culturel à opérer « La résistance aux changements et à lapplication de nouvelles règles mais aussi le manque dhabitude reviennent souvent dans les réponses. » Creadh p29 Manque de visibilité de la valeur ajoutée de la Performance « Pour certains, les outils existent déjà (référentiel HQE) et sont suffisants. Certains estiment ne pas avoir besoin doutils, leurs connaissances étant suffisantes. » CETE de lEst/LQE, p24.

23 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre 23 Démontrer les bénéfices pour lutilisateur D ES ATTENTES ENVERS LA PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE « Les propriétaires occupants attendent désormais des bénéfices directement mesurables des produits et services qui leur sont présentés notamment au regard des gains pour leur pouvoir dachat. » Cluster Eco-Habitat Poitou-Charentes, p10 Des outils simples à utiliser et fiables Des nouvelles pratiques : temps en conception, objectifs de résultats, coût global, BIM…

24 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre 24 Des acteurs pionniers, un nouveau challenge D ES LEVIERS POUR LA PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE « Suite à larrivée de la RT 2012, les bailleurs sociaux se sont tournés vers des « challenges » plus importants » Poitou-Charentes, p30 Un encouragement au changement via les éco-conditionnalités Affichage des bénéfices message fort des pouvoirs publics (Etat et Régions) sur la vision à 2020 Sensibilisation et Formation Une communication

25 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre 25 GT BIODIVERSITÉ Construisons ensemble HQE Performance Aurore TRIADOU Ingénieur chez AIA Associés

26 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre Le GT Biodiversité 26 Des parties prenantes investies Associations environnementales et experts Association HQE, CDC Biodiversité, CSTB, Forum pour d'Autres Indicateurs de Richesse, LPO, OREE, Natureparif Ecologues, paysagistes et maitrise doeuvre AIA Associés, Cap Terre, CINOV TEN, CSD ingénieurs, Dauchez Payet, Dervenn, EGIS, Gondwana, Greenaffair, ELAN, INDDIGO, UNEP Conseils Astrance, Bureau Véritas Codde, EVEA, I Care Environnement, Prévention consultants, THELEMA Maitres douvrage DALKIA France, Foncière des Régions, GECINA, LVMH, Point P, Séché Environnement, Veolia Propreté, YPREMA Certificateurs Cerqual, Certivéa Entreprise de construction EIFFAGE Industriel CERIB une co-animation espèces menacées dextinction Conséquences économiques de la dégradation de la biodiversité évaluées entre et milliards par an.

27 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre Définir une méthodologie dévaluation de la biodiversité à léchelle de louvrage dont les résultats puissent sexprimer sous la forme dun indicateur ou groupe dindicateurs Feuille de route du GT 27 Biodiversité in situ Biodiversité invisible ou Biodiversité grise produits et équipements de construction, consommation deau, dénergie… RÉSIDENCE « V ERT &O » À A UBERVILLIERS D I CADE, CERTIFIÉE NF L OGEMENT BBC E FFINERGIE

28 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre Enjeux écologiques : diversité des écosystèmes, des espèces et des gènes Enjeux sociétaux : acceptabilité de certains aspects de la biodiversité (allergènes, insectes…) et aménités en terme de bien- être pour les utilisateurs La démarche du GT Biodiversité 28 1 Identifier les enjeux écologique et sociétaux 2 Référencer les outils, démarches et travaux existants 3 Comparer les correspondances entre les enjeux et les indicateurs identifiés 4 Proposer des indicateurs de référence

29 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titreBIODIVERSITÉ GRISE 29 Orientation retenue : les indicateurs dimpacts environnementaux du Bâtiment (issus dune ACV bâtiment) Cest une évaluation indirecte de la biodiversité grise. Ce qui est réellement évalué cest limpact du bâtiment sur les facteurs de pertes de biodiversité Des enjeux qui restent à couvrir : - pression sur les ressources et adéquation sur le type de ressource utilisé à léchelle territoriale, - les conditions dexploitation de la ressource et la durabilité de cette exploitation. - La question des « sols gris »

30 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titreBIODIVERSITÉ IN SITU 30 Orientation retenue : le potentiel écologique -Un indicateur élaboré par Guy Berthoud (1989), adapté par Elan, repris par le Conseil International de la Biodiversité et de lImmobilier -Une approche dynamique de la biodiversité qui caractérise laptitude de développement du vivant à travers 3 facteurs Des enjeux qui restent à couvrir - Les continuités écologiques (exemple : indicateur de fragmentation) Guy et al., «Méthode dévaluation du potentiel écologique des Milieux. Rapport 39 du programme national SOL. Libefeld - Bern 1989

31 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titreLE POTENTIEL ECOLOGIQUE : les grands principes 31 Une distinction dans lévaluation entre : - La zone de construction ou de perturbation dont les enjeux sont lécologisation du bâti et des VRD et le réaménagement des zones de chantier. - La ou les zones naturelles réservées identifiées dont les enjeux sont la protection et éventuellement la régénération dune zone naturelle ou dun espace vert écologique Q = indicateur de « Qualité » écologique Évaluer la diversité de la flore, la faune, de sa rareté, de sa naturité, … C = indicateur de « Capacité » écologique Évaluer les surfaces disponibles (horizontales et verticales) pondérée de leur qualité pour la biodiversité F = indicateur de « Fonction » écologique Reproduction, refuges…. Les êtres vivants Les espaces de vie La vie

32 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre 32 QUALITÉ DE LAIR INTÉRIEUR Construisons ensemble HQE Performance Fabien SQUINAZI Membre dhonneur de lAssociation HQE

33 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titreQualité de lair intérieur 33 Un protocole pour évaluer les bâtiments neufs et rénovés 7 paramètres des règles de mesures des règles déchantillonnage des valeurs de références sanitaires opérationnel et dores et déjà utilisé !

34 Modifiez les styles du texte du masque –Deuxième niveau Troisième niveau –Quatrième niveau »Cinquième niveau Modifiez le style du titre Des outils pour capitaliser les expériences de campagnes de mesures les résultats des mesures Qualité de lair intérieur 34


Télécharger ppt "17 décembre 2013 Assemblée annuelle CONSTRUISONS ENSEMBLE HQE PERFORMANCE Bilan 2013."

Présentations similaires


Annonces Google