La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RUPTURE DANS LE SYSTÈME ALIMENTAIRE ET PÉRIODE DE CRISE 26/04/12 Eric Hazard.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RUPTURE DANS LE SYSTÈME ALIMENTAIRE ET PÉRIODE DE CRISE 26/04/12 Eric Hazard."— Transcription de la présentation:

1 RUPTURE DANS LE SYSTÈME ALIMENTAIRE ET PÉRIODE DE CRISE 26/04/12 Eric Hazard

2 Le Niger se situe à l épicentre de la faim: 6 millions de personnes souffrent de la faim 65% pop vit avec moins de 1.25 $ /j 1 enfant sur 2 souffre de malnutrition 1 enfant sur 6 meurt avant lâge de 5 ans La faim y est chronique, persistante, face à une demande croissante pour des ressources limitées une vulnérabilité extrême, des prix volatiles, une variabilité climatique et un marché au main dune minorité. Niger un cas extrême ? Ses problèmes ne sont pas isolés ! Ils sont systémiques ! Cest le système alimentaire mondial qui est défaillant ! Le Niger nest quaux avants postes dun effondrement plus profond. INTRODUCTION LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

3 Le temps des crises : un système biaisé et défaillant

4 DE PLUS EN PLUS DE GENS SOUFFRENT DE LA FAIM Après des décennies de progrès très timides dans la lutte contre la faim, on observe une dramatique augmentation. Si la tendance sétait maintenue, il y aurait 413 millions de personnes en moins souffrant de la faim. La faim est un indicateur de malaises plus profonds responsables de nombreux chocs et dune fragilité manifeste : Épuisement des ressources Importance du changement climatique Dysfonctionnement des marchés Dysfonctionnement du système financier Crise énergétique qui sannonce LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

5 EN ROUTE POUR UN DÉSASTRE ? Le système alimentaire plie sous la pression intense du CC, de la dégradation de lenvironnement, de la croissance démographique, de la demande en viande/lait et sur les terres Il est pris en étau entre les besoins de lindustrie, de lurbanisation et les agro carburants. On prévoit +70 a 90% du prix des denrées alimentaires dici a 2030 sans tenir compte des effets du CC, qui pourrait doubler ces prix. LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

6 3 DÉFIS MAJEURS 1.Une Production durable – Comment nourrir 9 milliards dindividu dici a 2050 sans détruire la planète ? 2.L égalité – nous devons corriger les inégalités révoltantes qui gangrènent le système alimentaire du champ jusque dans notre assiette et font que chaque soir 1 milliard de personne vont dormir sans manger. 3.La résilience – nous devons renforcer notre capacité a gérer collectivement les risques, ainsi que notre résilience face aux chocs et aux volatilités. LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

7 Le défi de la production durable

8 PRODUIRE BEAUCOUP PLUS… La population sur Terre devrait passer à 9 milliards en 2050 En 2050, 7 personnes sur 10 vivront dans des pays à faible revenu et à déficit vivrier (PFRDV). Demande croissante par le développement économique et la transition de certains pays vers une forme de consommation plus proche de celle des pays occidentaux Selon la FAO, la demande alimentaire mondiale devrait augmenter de 70 % d'ici à 2050 En ignorant les biocarburants En supposant que linsécurité alimentaire a été résolue. L'agriculture doit être en mesure de répondre à une exigence impérative : augmenter considérablement la production alimentaire tout en transformant radicalement les moyens de production. LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

9 EMPREINTE ECOLOGIQUE DES ALIMENTS

10 AVEC DES RENDEMENTS QUI SESSOUFLENT ET DES RESOURCES LIMITÉES La croissance totale des rendements dans le monde était de 2 % /an en moyenne entre 1970 et 1990, elle est juste 1 % entre 1990 et En 2008, la consommation mondiale de céréales et de graines oléagineuses avait dépassé la production 7années sur 8 entre 2001 et La superficie en terre arable par personne a diminué de moitié depuis 1960 La demande en eau va augmenter de 30% dici a 2030 Dici 2050, nous devons nourrir 9 milliards dindividus avec 90% d émissions en moins LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

11 LA COURSE POUR LES RESSOURCES La crise alimentaire de 2008 a été le coup denvoie de la nouvelle ruée vers les terres. Pour diverses raisons : >Contrôle de la production >Développement économique >La sécurité d'approvisionnement >La spéculation sur les terres Selon les estimations, 80% des investissements restent inexploités LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

12 WATER DISPUTES AND EXISTING (EXTREME) CLIMATIC VARIABILITY Historical water disputes: West Africa Graphic source: Ashton (2002) Southern African water conflicts: are they inevitable or preventable? Historical water disputes and livelihood zones: West Africa

13 Le défi de l équité L

14 DONNER DE LESPOIR AUX PERSONNES QUI ONT FAIM Dans les pays riches, 50% de la population est en surpoids, et nous jetons au moins ¼ de la nourriture que nous achetons LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

15 ET ADDRESSER LE DEFI DE LA PRODUCTION La terre est généralement très concentrée et son accès très peu sécurisé. Particulièrement pour les femmes, qui généralement ne représentent que 10-20% des propriétaires fonciers. 4 compagnies contrôlent 50% du commerce des semences, 6 contrôlent 75% of agrochemicals 3 contrôlent 90% céréales LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

16 ET RENFORCER LAUTONOMISATION DES FEMMES Les femmes assurent la majorité de la production alimentaire dans de nombreux pays en développement et se voient encore systématiquement refuser l'accès au marché, à la terre et au crédit Les femmes sont aussi souvent les premières à se priver de nourriture en période de difficultés, et cela peut avoir des conséquences à long terme pour la santé maternelle Le rôle clé des femmes dans la production alimentaire signifie quelles sont des agents importants du changement dans la construction d'un nouvel avenir agricole L'inégalité entre les sexes dans l'accès aux ressources et l'accès à la nourriture ont les mêmes racines Finalement, la justice alimentaire ne sera atteinte quà condition de surmonter les discriminations entre les sexes et de changer les comportements et les croyances Si les femmes avaient le même accès aux ressources que les hommes, elles pourraient accroître leurs rendements de 20-30% Les femmes ne représentent que 10-20% des propriétaires fonciers dans les pays en développement LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

17 Le défi de la résilience

18 UNE FRAGILITÉ CROISSANTE Le système alimentaire est de plus en plus fragile. Les fluctuations du pétrole ont un impact sur les prix des denrées alimentaires. Les phénomènes météorologiques perturbent lapprovisionnement. Les capitaux spéculatifs faussent les marchés des denrées alimentaires. Le rôle des États dans le déclenchement des crises du prix, plutôt que dans leur prévention. La spéculation (?) Les Traders (?) LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

19 INCAPACITE DEQUITE ET DE PROTEGER LInde a plus que doublé la taille de son économie entre 1990 et 2005 mais le nombre de personnes souffrant de la faim a augmenté de 65 millions. Le financement pour ladaptation au changement climatique reste malheureusement trop faible. (PANA) 1 personne sur 5 na pas accès à une protection sociale. En 2010, seulement 63% des appels durgence des Nations unies ont été financés. LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

20 EN ROUTE POUR LA PROSPERITE 1.Créer une nouvelle gouvernance mondiale pour éviter les crises alimentaires. 2.Construire un nouvel avenir pour lagriculture. 3.Construire un nouvel avenir pour lécologie.

21 Création dune nouvelle gouvernance mondiale EN ROUTE POUR LA PROSPERITE

22 REFORMES INTERNATIONALES 1.Gérer le commerce pour gérer les risques Réserves de nourriture Transparence des marchés Lutter contre les restrictions à lexportation Démanteler le soutien aux agrocarburants Arrêtez les subventions qui faussent les échanges agricoles 2.Réguler la spéculation 3.Concrétiser et capitaliser un nouveau fond pour le climat 4.Investir dans lAgriculture, 10% de Maputo, et la Protection Sociale. LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

23 Un nouvel avenir pour lagriculture L EN ROUTE POUR LA PROSPERITE

24 LAGRICULTURE LOCALE: UNE SOLUTION POSSIBLE Limportant déséquilibre de linvestissement public dans lagriculture doit être rectifié Politique Zéro Faim au Brésil a permis dy faire reculer la faim dun tiers entre 2000 et Le Vietnam a atteint le premier objectif du Millénaire pour le Développement avec cinq ans davance sur les nations Unies, via une reforme agraire et une politique ambitieuse dinvestissement dans les petites exploitations familiales En 2009, après la crise les investissements dans le riz ont permis un bond de la production dans la région Afrique de lOuest Les protections aux frontières ont aussi permis le développement de la culture de loignon dans la sous région = 10 ans de Maputo ! LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

25 Un futur nouveau pour lécologie EN ROUTE POUR LA PROSPERITE

26 TOP-DOWN AND BOTTOM-UP La course vers un avenir durable est lancée et les opportunités sont énormes. Les États doivent intervenir pour accélérer et guider la transition. Ils doivent investir dans des biens publics comme la R&D dans le domaine des énergies renouvelables (mesures incitatives par le biais de subventions ou de crédits dimpôts ). Ils doivent taxer les éléments indésirables (comme les émissions de gaz à effet de serre) pour orienter lactivité économique vers des alternatives favorables. Ils doivent enfin réguler le marché pour empêcher les entreprises de polluer et pour les encourager à proposer des biens et des services quelles noffriraient pas en labsence de réglementation. LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

27 EN CONCLUSION Cultivons un avenir meilleur ! L EN ROUTE POUR LA PROSPERITE

28 QUE VOULONS-NOUS CHANGER? Lampleur du défi est sans précédent, tout comme la récompense si celui-ci est relevé: la création dun avenir durable où personne naura faim. En Afrique de lOuest nous nous engageons avec nos partenaires a : 1.Investir dans lagriculture paysanne – cest là que se situent les véritables possibilités de renforcer la production et de lutter contre le manque de nourriture (ECOWAP); 2.Sécuriser laccès a la terre et a leau, principaux moyens de production; 3.Lutter contre la crise alimentaire et répondre aux crises lorsque la prévention naura pas suffit. LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.

29 MERCI POUR VOTRE ATTENTION LA TERRE. LA VIE. LE MONDE.


Télécharger ppt "RUPTURE DANS LE SYSTÈME ALIMENTAIRE ET PÉRIODE DE CRISE 26/04/12 Eric Hazard."

Présentations similaires


Annonces Google