La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Avignon.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Avignon."— Transcription de la présentation:

1 Avignon

2 AVIGNON http://www.avignon.fr/fr/culture/tourisme/
Les armoiries d'Avignon PORTE : de gueules, à trois clefs d’or, posées en fasces. L’écu soutenu par deux gerfauts, avec cette devise : UNGUIBUS ET ROSTRO (à bec et griffes) Le 11 novembre 1948, Avignon a reçu une citation à l’ordre de la division. Cette distinction comporte l’attribution de la croix de guerre avec étoile d’argent. Depuis, cette décoration figure sur les armoiries de la Ville..

3 Plan de la ville d’Avignon

4 Histoire Occupée dès la préhistoire, Avignon fut, de tous temps, un foyer de culture et un carrefour de civilisations. Chaque période de son histoire, la plus marquante l’ayant promue capitale de l’Europe chrétienne, est imprimée au plus profond de son architecture. De nombreux vestiges attestent une occupation du sol avignonnais dès 3000 ans avant JC. Vers 2000 av. JC, une véritable ville néolithique s’étend sur les pentes du Rocher des Doms et les berges du Rhône. Avignon constitue l’une des plus vieilles villes d’Europe. Le musée de préhistoire en cours de réaménagement constitue une section du Musée Calvet. Il est consacré aux origines de l’occupation humaine en Vaucluse depuis le paléolithique. Il conserve les principaux éléments de la préhistoire avignonnaise. Après avoir été capitale celto-ligure, comptoir phocéen, frappant monnaie à son nom, elle devient cité romaine. L’antique Avenio est une ville florissante connue comme l’une des 80 cités de la Gaule sous Auguste, colonie latine sous Claude, elle est promue au grade de cité romaine au IIe siècle de notre ère sous Hadrien. Sa population atteint habitants. Durant les invasions barbares qui marquent la chute de l’Empire romain, Avignon se rétracte autour du rocher. Devenue citadelle avancée du royaume burgonde, son histoire n’est plus qu’une longue suite de partages, de guerres et de sièges sanglants jusqu’au XIIe siècle.

5 Histoire XIIe et XIIIe siècles La commune
En 1129 avec l’avènement de la commune la ville devient indépendante, gouvernée par les chevaliers et les riches citoyens sous la présidence de l’évêque. Avignon se transforme en cité cosmopolite, de commerce et de passage. Elle s’enrichit considérablement faisant édifier la cathédrale et le pont sur le fleuve. Elle devient puissante, s’entourant d’une double enceinte de remparts tandis que les maisons fortes se multiplient à l’intérieur. Alliée à Toulouse, la cité est prise par le roi de France Louis VIII, en 1226, au départ de la croisade des Albigeois. Avignon perd ainsi sa souveraineté, mais elle se relève en peu de temps de ce désastre. C’est sur une belle et forte ville structurée en sept paroisses, dotée de palais, de commanderies d’Hospitaliers et de Templiers, de nombreux couvents et d’une université (1303), que s’ouvre le XIVe siècle. Le pont Saint-Bénezet Selon la légende le célèbre pont d’Avignon aurait été édifié par un jeune berger, Bénezet, sur ordre céleste. Achevé en 1185, il constituait le premier passage sur le Rhône entre Lyon et la mer. Démantelé en 1226, reconstruit et plusieurs fois emporté par le Rhône, c’est aujourd’hui une vénérable ruine, composée de quatre arches et d’une chapelle, classée au patrimoine mondial. Il est à l’origine de la chanson enfantine universellement connue "Sur le pont d’Avignon".  La métropole Notre-Dame des Doms La métropole (XIIe s.) est le seul édifice roman complet de la ville. Elle a reçu de nombreux ajouts, dont une vierge en plomb doré en Elle abrite plus particulièrement le tombeau du pape Jean XXII, quantité d’oeuvres d’art ainsi qu’un précieux trésor.

6 Histoire XIVe siècle La capitale du monde chrétien
Restée terre d’Empire aux frontières du royaume de France, Avignon appartient au début du XIVe, au duc d’Anjou. Cette conjoncture, à laquelle vient s’ajouter une situation géographique privilégiée, est favorable à la venue, en 1309, du pape bordelais Clément V qui fuit l’insécurité romaine. Cet événement ouvre une période prestigieuse qui verra se succéder sur les rives du Rhône, durant près d’un siècle, neuf papes, dont deux schismatiques. Capitale de la chrétienté universellement reconnue, capitale à la fois spirituelle, politique, économique et culturelle, elle devient l’une des villes les plus peuplées et les plus florissantes de l’occident médiéval. Avignon est aujourd’hui un véritable carrefour touristique et culturel. En 2000, elle est désignée "ville européenne de la culture". Célèbre aussi grâce au plus grand festival de théâtre vivant du monde, elle accueille plus de 800 spectacles et spectateurs chaque année. Les musées et leurs expositions prestigieuses couvrant la période de la préhistoire jusqu’à l’Art contemporain, avec la collection Yvon Lambert, répondent à la demande des visiteurs. Avignon est aussi capitale des Côtes du Rhône et de la gastronomie provençale où les meilleurs chefs vous proposent les spécialités du terroir. Au carrefour de l’axe fluvial Rhône – Saône, le tourisme fluvial propose de très belles croisières d’agrément dans diverses régions de France et des liaisons fluviales au cœur même de la Provence et de la Camargue.

7 Avignon Avignon présente un paysage urbain grandiose : dominant la Cité et le Rhône. Le Rocher des Doms offre un ensemble monumental exceptionnel constitué: du Pont saint Bénezet, des Remparts, du Petit Palais, de la Cathédrale des Doms et des murailles impressionnantes flanquées des quatre tours gigantesques du Palais des Papes. Cet ensemble architectural unique est classé par l’UNESCO : « patrimoine mondial de l’humanité ».

8 Le pont Saint Bénezet

9 La légende de Bénezet C’est au milieu du XIIIe siècle que la légende de Bénezet se fixe et se répand. Bénezet, jeune berger originaire de l’Ardèche, entendit en 1177 la voix du Christ lui ordonnant d’aller construire un pont sur le Rhône. Guidé par un ange, il arriva sur la rive droite du Rhône que lui fit traverser un batelier à qui il donna les trois dernières pièces de monnaie qu’il possédait. Bénezet annonça alors sa mission à l’évêque d’Avignon qui le prit pour un simple d’esprit et l’envoya vers le juge. Celui-ci, pour le mettre à l’épreuve, lui désigna une énorme pierre, déclarant que s’il était capable de la porter, il le croyait capable de construire le pont. Bénezet souleva la pierre et la déposa dans le fleuve au départ du futur pont. Aussitôt, les aumônes affluèrent et sa construction fut décidée. Bien qu’il n’y eut jamais officiellement de canonisation, Bénezet fut qualifié de saint dès le début du XIIIe siècle et son culte se répandit, son iconographie le représentant le plus souvent avec la pierre sur l’épaule.

10 Le département de l'Ardèche (07) est un département français qui doit son nom à la rivière l'Ardèche. L'Ardèche fait partie de la région Rhône-Alpes.

11 Sur le pont d'Avignon Sur le pont d'Avignon,
L'on y danse, l'on y danse, Sur le pont d'Avignon L'on y danse tout en rond. 1.Les beaux messieurs font comme ça Et puis encore comme ça. 2. Les belles dames font comme ça 3. Les officiers font comme ça 4. Les bébés font comme ça 5. Les bons amis font comme ça 6. Les musiciens font comme ça 7. Et les abbés font comme ça 8. Et les gamins font comme ça 9. Les Laveuses font comme ça

12 Le palais des Papes Le Palais des Papes
Le Palais des Papes, siège du gouvernement pontifical et demeure du souverain pontife, a été édifié en deux temps. La partie la plus ancienne, austère, a été construite entre 1334 et 1342 par Benoît XII. la plus récente, richement décorée, a été élevée entre 1342 et 1352 par son successeur Clément VI.

13 Le palais des Papes Le Palais des Papes est le symbole du rayonnement de l’église sur l’Occident Chrétien au XIVème siècle. Edifié à partir de 1335, en moins de vingt années, il est l’œuvre principalement de deux papes bâtisseurs, Benoît XII et son successeur Clément VI. Le monument constitue le plus important palais gothique du monde et présente au visiteur plus de vingt lieux, théâtres d’événements au retentissement universel avec, notamment, les appartements privés du pape et leurs fabuleux décors de fresques exécutés par l’artiste italien Matteo Giovannetti. Le monument offre aussi au visiteur une animation culturelle régulière tout au long de l’année. Expositions thématiques et pédagogiques, visites à thèmes, concerts y sont organisé. Durant la saison estivale une grande exposition d’art occupe la Grande Chapelle, alors que les représentations du Festival d’Avignon, créé par Jean Vilar en 1947, se déroulent au mois de juillet dans la Cour d’Honneur du Palais.

14 Le palais des Papes Clément V, premier pape d’Avignon Jean XXII fut élu en 1316 En 1334 Benoît XII, ancien moine cistercien, lui succéda. Clément VI à compter de 1342, année de son élection tint à doubler la superficie du bâtiment et à renouveler complètement la décoration picturale. Innocent VI acheva les travaux entrepris par son prédécesseur, telles les tours Saint-Laurent et de la Gâche ( Urbain V, élu en 1362, déjà préoccupé par le projet de retourner en Italie, se contenta de créer la fameuse galerie appelée Roma, dans le jardin supérieur. Grégoire XI, élu en 1370, ne fit effectuer dans son palais d’Avignon que de simples travaux d’entretien, plus soucieux de réaliser un projet si souvent caressé : le retour de la papauté à Rome, en 1376.

15 Visite virtuelle du Palais des Papes

16 Le Rhône Le Rhône est un fleuve d'Europe. Long de 812 kilomètres, il prend sa source au glacier du Rhône dans les Alpes suisses (290 km) et finit son cours dans le delta de Camargue en France (522 km) pour se jeter dans la mer Méditerranée. Il alimente au passage le lac Léman. Le Rhône à Lyon

17 L e Rhône Se jetant dans une mer sans marée, le fleuve a formé un delta avec des bras qui se sont déplacés globalement d'ouest en est au cours de la période historique. Il est parfois identifié à l'Éridan qui est le nom d'un dieu fleuve de la mythologie grecque, fils d'Océan et de Thétys. Le Rhône naît au-dessus de Gletsch dans le massif du Saint-Gothard, en Suisse. Sa source est constituée par les eaux de fonte du glacier du Rhône. Puissant torrent de montagne, il coule d'abord dans une direction est-ouest tout au long de la vallée du Rhône ; à Martigny sa vallée se rétrécit fortement et il remonte vers le nord avant de se jeter dans le lac Léman ; il en ressort à Genève, où il reçoit l'Arve, puis pénètre en France ; le tracé de son cours est sinueux jusqu'aux environs de Lyon ou il reçoit la Saône, son plus long affluent À partir de Lyon, il coule vers le sud, entre Alpes et Massif Central, pour se jeter par le delta de la Camargue dans la mer Méditerranée.

18 Le Rhône Le plus puissant et le plus rapide des fleuves français a joué un rôle essentiel dans la vie avignonnaise, façonnant son environnement, protégeant parfois la ville, la mettant souvent en danger. Située dans un coude, Avignon n’est qu’à cinq mètres d’altitude par rapport à l’étiage du fleuve, et le Rocher des Doms qui la surplombe servait de refuge naturel à la population lorsque les eaux montaient, inondant les quartiers bas. On remontait le fleuve par halage (chemin de halage ). Des trains de bateaux étaient tirés par des hommes puis par des chevaux, de douze à trente selon l’importance du convoi. La Ville a réaménagé récemment le chemin de halage en une agréable promenade

19 La Camargue

20 La Camargue Comme les 44 autres parcs naturels régionaux de France, le Parc naturel régional de Camargue est un territoire ouvert et habité reconnu pour sa qualité exceptionnelle dont la mission est de gérer son patrimoine Zone humide d’importance exceptionnelle, il se situe au bord de la Méditerranée, à l’intérieur du delta du Rhône, entre les 2 bras du fleuve. Ses missions principales sont : • concilier agriculture et environnement et développer la qualité des produits, • protéger la nature, • garantir la maîtrise d’une gestion globale de l’eau, • accueillir et sensibiliser les visiteurs Les richesses biologiques du delta du Rhône sont mondialement reconnues. Elles font de la région un véritable “ monument naturel ”. Afin d’assurer la conservation de ce patrimoine d’exception, il a fallu soustraire d’immenses étendues à de multiples pressions, agricoles, industrielles, urbaines, touristiques. Aujourd’hui, les espaces naturels protégés couvrent ha du delta soit environ 20 % de sa superficie

21 La Camargue Le delta du Rhône est le seul delta de France et le second par l’importance en Méditerranée. Il possède des milieux (steppes salées, lagunes, marais…) rarement rencontrés ailleurs sur une telle étendue, jouant ainsi un rôle de refuge pour de nombreuses espèces rares de plantes et d’animaux. Placé sur le trajet des grandes migrations Nord/Sud, il constitue un site d’alimentation et de repos par d’innombrables oiseaux. Peu exposé au gel des eaux, il est aussi très attractif en hiver spécialement pour les oiseaux d’eau ( canards environ chaque hiver). Il est difficile de conserver le patrimoine naturel du delta parce que les eaux d’irrigation du Rhône sont chargées de polluants et les métaux lourds ( ) et les pesticides, par exemple, contaminent poissons et oiseaux piscivores. Les dunes dont la flore est remarquable sont de plus en plus exposées à la houle et aux tempêtes (montée du niveau marin), ainsi qu’au piétinement par les touristes. Leur végétation se dégrade, favorisant leur érosion et à terme leur disparition. Les étendues de sansouires, steppes salées de grande valeur biologique, ne cessent de régresser souvent converties en terres agricoles. Mouettes et goélands d’espèces rares se reproduisent mal, victimes de la prédation. Les espaces actuellement protégés n’offrent aux milliers de canards hivernants que des sites de repos (plans d’eau). L’alimentation de ces oiseaux s’effectue dans des marais périphériques privés qui sont intensivement chassés.

22 La Camargue Traditions
Chasse La chasse est un loisir très recherché et une pratique aussi ancienne que la présence de l’homme dans le delta. Elle se pratique sur le gibier de terre (sanglier, lapin, faisan) mais surtout sur les oiseaux d’eau pendant l’hiver,

23 La Camargue              . Pêche La pêche professionnelle s’exerce dans quatre types de milieux. En mer, elle s’effectue surtout au filet. A Port-Saint-Louis-du-Rhône et aux Saintes Marie-de-la-mer, elle ramène surtout des soles, mais aussi “ loups ”(bars), daurades, thons, turbots. Sur les plages de sable, des telliniers, récoltent à l’aide de petits chaluts manuels un coquillage localement très apprécié, la Telline. Dans les étangs, la pêche aux engins (filets avec nasses appelés trabaques) est pratiquée par quelques dizaines de pêcheurs. Elle rapporte surtout anguilles et Athérines, un petit poisson apprécié en friture. Dans le Rhône, les pêcheurs aux engins utilisent nasses, filets dérivants, (petit Rhône). Le mulet (Mugil cephalus) est recherché en été, l’époque du frai, pour la fabrication de la “ Poutargue ” (poche d’œuf salée puis séchée).

24 La Camargue Traditions Coupe du roseau, la “sagne”
Avec ha, les roselières de Camargue sont les plus vastes de France. Si la coupe du roseau vert, comme fourrage d’été, est pratiquée dès le Moyen-Age, elle s’effectue aujourd’hui essentiellement sur le roseau sec de mi-novembre à fin mars Lié en bottes, le roseau sert à la confection de toitures, fort peu en Camargue mais dans bien des régions de France et dans divers pays d’Europe du Nord. Il est apprécié pour sa qualité d’isolant phonique et thermique et pour sa résistance (environ 30 ans)             

25 La Camargue Traditions              Les savoir-faire sont très riches dans le monde de l’élevage des taureaux (la Bouvino) et adaptés aux exigences du jeu. L’élevage des bovins de race camarguaise s’accompagne depuis longtemps de jeux avec les bêtes

26 Le musée de la Camargue Situé au cœur de la Camargue, il retrace l'évolution de l’activité humaine dans le delta du Rhône du 19e jusqu’à nos jours. Une large partie de l'exposition permanente est consacrée à la vie dans un Mas au 19e siècle (agriculture, élevage, cueillette, chasse, pêche, vie domestique…) et aux activités économiques qui se sont développées au 20e siècle (aménagements hydrauliques, viticulture, riziculture, production de sel de mer…). La vocation du musée est de donner aux visiteurs une bonne introduction à leur séjour sur le territoire du Parc naturel régional de Camargue, territoire particulièrement fragile. Depuis le 1er février 2008 une nouvelle salle consacrée aux "Gardians de Camargue" a pris sa place dans l'exposition permanente du Musée le visiteur pourra, à travers textes, photos et vidéos, voyager dans l'espace et dans le temps : de la Manade aux arènes, des pâturages à la rue... Une évocation synthétique dans laquelle les Gardians, autant professionnels qu’amateurs, retrouveront l’expression de leur passion." • La visite du Musée est associé à un sentier de découverte de 3,5km (activités agricoles, pâturages, marais, cabane camarguaise…) agrémenté de panneaux explicatifs et d'outils pédagogiques à manipuler.

27 La Camargue Cliquez sur le titre et trouvez la signification des mots suivants: Abrivado Gardian Manade Mas Négochin Poutargue Sagne Sansouire

28 Aigues Mortes Aigues-Mortes doit son nom, aux marais qui entourent Aigues-Mortes (les eaux mortes). L'histoire d'Aigues-Mortes est liée au règne de Louis IX. En 1240, le Roi obtient des moines de l'Abbaye de Psalmody, la ville et les terres côtières alentours. Il bénéficie des revenus non négligeables que représente la "gabelle", impôt sur la production du sel et s'intéresse à la position géographique de cette bourgade qu'est alors Aigues-Mortes. La ville se développe et le port est construit en vue de l'embarquement pour la croisade. Saint-Louis, dès 142l, fait construire des remparts. Les travaux débutent par l'édification de la Tour de Constance. Le Roi meurt de la peste à Tunis et c'est sous le règne de son petit fils, Philippe le Bel que sont achevés les travaux. L'originalité de l'enceinte d'Aigues-Mortes réside en sa grande simplicité et sa parfaite homogénéité architecturale.

29 La tour Constance

30 Aigues Mortes

31 Aigues Mortes Adresses utiles

32 Aigues Mortes

33 Le Pont du Gard

34 Les Saintes Maries de la mer
Le village des Saintes Maries de la Mer est construit entre ciel et mer, là où le Rhône embrasse la Méditerranée. Site de légende, son rivage accueillit, à l’aube de la chrétienté, Marie Jacobé, Marie Salomé et leur servante Sara, chrétiennes persécutées fuyant la Palestine sur une barque sans gouvernail.

35 Les Saintes Maries de la mer
Le pèlerinage des Gitans Roms, Manouches, Tsiganes et Gitans arrivent des quatre coins d’Europe et même d’autres continents pour vénérer leur Sainte, Sara la Noire. Ils s’installent dans les rues, sur les places, au bord de la mer. Pendant huit à dix jours, ils sont ici chez eux. Le pèlerinage est aussi l’occasion de retrouvailles et la plupart des enfants sont baptisés dans l’église des Saintes. Le 24 mai, la statue de Sara est portée par les gitans jusqu’à la mer pour symboliser l’attente et l’accueil des Saintes Maries par Sara, patronne des gitans. La procession revient alors à l’église dans la joie des acclamations, des instruments de musique et du carillon des cloches de l’église. La statue de Sara se trouve dans la crypte de l’église, à droite de l’autel, revêtue de robes multicolores et de bijoux.

36 Arles Histoire de la ville des Romains à nos jours
Antiquité: sites, édifices, oeuvres, personnages Arles romaine Entre l'Italie et l'Espagne, la situation géographique d'Arles sur la Méditerranée lui a conféré un rôle stratégique dans l'empire romain. En 46 avant JC, Jules César fonde une colonie de droit romain sur le territoire de cette ville qui l’a soutenu lors du siège de Marseille. Dès lors, la ville se transforme et de splendides monuments romains sont édifiés : le forum, des temples, le théâtre antique, l’amphithéâtre, le cirque romain, les thermes romains…

37 Amphithéâtre L’amphithéâtre est le monument romain le plus important de l’ancienne colonie romaine qui nous soit permis d’admirer, quelque deux millénaires après son édification. Son architecture est entièrement conçue en rapport avec sa vocation de lieu à grands spectacles, accueillant un nombreux public. Dans leur élévation initiale, les gradins pouvaient recevoir environ 210'000 spectateurs, dont les flux étaient savamment organisés par un réseau de portes, galeries et escaliers, sur plusieurs étages. Avec un grand axe de 136 mètres de longueur et un petit axe de 107 mètres, il a une forme d’ellipse.

38 Arles

39 Arles Le mot provençal " Alyscamps" signifie : Champs Elysées. Il fait référence au passé antique de ce lieu. En effet, dans tout l'angle sud-est de la ville romaine d'Arles s'étendait, à l'extérieur des remparts une vaste nécropole, qui, au Moyen Âge, eu un très grand rayonnement dans l'Occident chrétien. A l'époque paléochrétienne (IVe siècle), cette nécropole s'étendit autour de la tombe du martyr arlésien Genest. Pendant plusieurs siècles, des milliers de pèlerins vinrent se recueillir devant ses reliques, faisant de ce quartier un véritable lieu de pèlerinage.

40 Web quest à suivre…


Télécharger ppt "Avignon."

Présentations similaires


Annonces Google