La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conservation et valorisation du patrimoine écrit Anne-Sophie Traineau-Durozoy responsable du Fonds ancien SCD Université de Poitiers

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conservation et valorisation du patrimoine écrit Anne-Sophie Traineau-Durozoy responsable du Fonds ancien SCD Université de Poitiers"— Transcription de la présentation:

1 Conservation et valorisation du patrimoine écrit Anne-Sophie Traineau-Durozoy responsable du Fonds ancien SCD Université de Poitiers 22 mars 2011

2 La prise de conscience du patrimoine écrit comme objet dintérêt national est récente 5 à 6 millions de livres antérieurs à 1811 Conserver et communiquer… –deux missions antagonistes ? –ou deux objectifs complémentaires ? Le bibliothécaire a pour mission principale de mettre à disposition le plus grand nombre de richesses documentaires

3 Plan Conservation –les risques –laction préventive –les mesures curatives Valorisation –enrichir –signaler –communiquer –exposer –numériser

4 La conservation Un travail discret Une nécessaire prudence Une mise à jour constante des informations Une vigilance permanente : lors de la communication, de la mise en valeur et du stockage

5 Les risques (1) Les facteurs externes (1) : la lumière –Lumière artificielle et lumière naturelle –Rayonnement visible, infrarouges et ultraviolets –Une action cumulative et irréversible –Jaunissement du papier, pâlissement des encres, assèchement des cuirs

6 Les risques (2) Les facteurs externes (2) : température et humidité relatives –humidité et température sont liées –les variations climatiques –dégradations mécaniques et développements de moisissures

7 Les risques (3) Les facteurs externes (3) : les organismes vivants –les bactéries –les moisissures –les insectes –les rongeurs –le rôle des variations de température, de la chaleur, de lhumidité, de lobscurité, de la poussière et du confinement

8 Les risques (4) Les facteurs externes (4) : poussière et pollution –sous forme gazeuse :dégradation chimique –sous forme solide : dégradation mécanique –contaminants liquides

9 Les risques (5) Les facteurs externes (5) : le feu –un risque bien réel –la destruction par le feu –les risques présentés par leau et les produits chimiques utilisés pour éteindre le feu »utiliser des extincteurs à eau pulvérisée

10 Les risques (6) Les facteurs externes (6) : leau –de multiples causes –une réaction très rapide est nécessaire –les dégâts causés par leau elle-même –les risques liés aux moisissures

11 Les risques (7) Les facteurs externes (7) : les contraintes mécaniques –les accidents –les tremblements de terre –les mauvaises manipulations »une vigilance quotidienne –chocs ou déformations

12 Les risques (8) Les facteurs humains –les mauvaises manipulations –les vibrations liées aux routes ou aux travaux –le vol –loubli –la censure

13 Les risques (9) Les facteurs internes : –lencre –le cuir –le papier

14 Laction préventive (1) : le lieu de conservation (1) Les recommandations –lumière : 350 lux en salle de lecture –hygrométrie : 55 % ± 5 % –température : 18 °C ± 2°C »des recommandations variables selon les pays et les supports Des moyens pour contrôler –thermohygromètre –luxmètre et UV-mètre

15 Laction préventive (2) : le lieu de conservation (2) Des bâtiments avec des matériaux : –résistant au feu –ne produisant / retenant pas la poussière Un sol en légère pente En principe, pas despace de travail dans les lieux de stockage Un espace aveugle (stores et filtres)

16 Laction préventive (3) : le lieu de conservation (3) Surveiller –les installations dalimentation en eau –les installations électriques ; ne pas laisser brancher des appareils Ventiler ; filtrer lair et entretenir les systèmes Les problèmes dhumidité : –La climatisation ? –Augmenter ou baisser la température ; humidifier / déshumidifier

17 Laction préventive (4) : le traitement des collections (1) Quand les documents arrivent : –Ne pas modifier brutalement les conditions de conservation –Inspecter en détail pour éviter les infestations –Nettoyer chacun des documents

18 Laction préventive (5) : le traitement des collections (2) Estampiller, coter et cataloguer –pas dantivol –la cote : crayon, dépassants et/ou colle de pâte –des timbres (< 1 cm) « en cuivre » (en bronze), une encre indélébile noire ou rouge ; discrétion; en contact avec texte ou image Ni scotch, ni élastiques, ni filmolux

19 Laction préventive (6) : le rangement des collections Ranger les documents par formats dans des étagères de taille adaptée –les livres se maintiennent les uns les autres –un gain de place –protéger les livres de la poussière Ne pas trop serrer les documents Ne pas ranger trop près du sol Ne pas ranger sur la mauvaise tranche Ranger à plat (sans les superposer) les grands in-folio et les in-plano

20 Laction préventive (7) : lentretien des collections Nettoyer régulièrement sols, étagères et documents –les aspirateurs à filtre absolu –les tranches et le dos ; les fonds de cahiers –quels cires et savons utiliser ? –attention au gommage Inspecter régulièrement les collections

21 Laction préventive (8) Des plans de conservation partagée –au niveau national : CADIST et dépôt légal –au niveau local : les périodiques, la littérature jeunesse Une manière dagir plus efficacement sur des collections mieux délimitées

22 Laction préventive (9) Plans de prévention des risques et plans durgence –deux objectifs : prévention des risques et action en cas de sinistre –un moyen de mieux connaître ses collections –les personnes sont toujours prioritaires –Contenu : identifier les risques fixer les actions à mener en cas de sinistre identifier les documents à sauver en priorité prévoir le matériel et les locaux permettant une réaction rapide ; identifier des partenaires former les équipes

23 Laction préventive (10) Quelles reproductions ? –Remplacer la communication par un support de substitution ? –Pas de photocopies –Les microfilms et microfiches –La numérisation

24 Les mesures curatives (1) Prendre conseil auprès dun spécialiste : –Bibliothèque nationale de France François-Mitterrand Richelieu Centre technique de Bussy-Saint-Georges Centre technique de conservation Joël-Le-Theule (Sablé-sur-Sarthe) –Centre de recherche sur la conservation des collections : –Centre interrégional de conservation du livre (Arles) : –Centre interrégional de conservation et de restauration du patrimoine (Marseille) :

25 Les mesures curatives (2) En cas dinfestation : –En cas de doute : isoler les documents suspects, faire un prélèvement et le faire analyser –Identifier la ou les causes –Divers traitements : Nettoyer les documents Loxyde déthylène dans des autoclaves (fongicide, bactéricide et insecticide) Privation doxygène (anoxie) De nouveaux moyens daction Dans tous les cas, nettoyer et traiter les locaux –Les traitements ne font pas disparaître les taches ; marquer les documents traités

26 Les mesures curatives (3) La désacidification : –pour les papiers acides (datant principalement de 1840 à 1960) –prolonger la durée de vie des documents –un traitement de masse

27 Les mesures curatives (4) La restauration –Quels critères ? –Le Comité technique de restauration –Un dossier complet –Une action sincère et réversible intervenir de manière discrète, mais visible utiliser des techniques et des matériaux réversibles

28 Les mesures curatives (5) En cas de sinistre –des actions différentes pour les livres reliés et les feuilles –séparer documents secs, humides et mouillés –congeler puis lyophiliser ?

29 Valorisation (1) Des différences selon les établissements : –Les directives de la tutelle –Le contexte particulier des bibliothèques universitaires –Les grands établissements Une impulsion nationale : le Plan daction pour le patrimoine écrit (PAPE) Une demande dévaluation

30 Valorisation (2) Typologie des publics –chercheurs professionnels ou débutants –professionnels non universitaires –érudits locaux et chercheurs amateurs –grand public –groupes détudiants –scolaires –professionnels en formation –une nouveauté : les publics distants

31 Enrichir Bien connaître les collections et leur histoire Des acquisitions : –de livres anciens –douvrages de référence Achats, dons, legs, dations, dépôts Des budgets très réduits et des aides Des choix motivés

32 Signaler (1) Inventaires et catalogues Le catalogage: –un mode de mise en valeur en lui-même –le signalement est nécessaire avant tout autre projet de mise en valeur (numérisation ou exposition)

33 Signaler (2) Pour le livre ancien : –Un travail qui sappuie sur de nombreuses connaissances spécialisées (catalogage, bibliographie, livre ancien) –Deux niveaux : bibliographique et exemplaire

34 Signaler (3) Des normes anciennes et de nouveaux formats (1) : –livres anciens : International Standard Bibliographic Description (A) : une nouvelle version en anglais depuis 2006 norme Z : en cours de mise à jour –des particularités françaises –transcription fidèle de la page de titre –multiplication des points daccès –des notices très longues Unimarc/Intermarc : groupe de travail

35 Signaler (4) Des normes anciennes et de nouveaux formats (2) : –manuscrits et archives : International Standard Archival Description- General (ISAD(G)), Description archivistique encodée (EAD), Text Encoding Initiative (TEI) –Functional Requirements for Bibliographic Records (FRBR), FRSAD, FRAD –Dublin Core

36 Signaler (5) Entreprises nationales –le Sudoc (Système universitaire de documentation)Sudoc –le CCFr (Catalogue collectif de France)CCFr –le Catalogue général des manuscrits BnF Archives et manuscrits CGM Calames –le Catalogue général des incunables les Catalogues régionaux et locaux les Catalogues spécialisés

37 Communiquer (1) La communication des documents Cours et visites Colloques et sujets de mémoires Un accompagnement ? –manipulation des documents –utilisation des outils

38 Communiquer (2) Les manipulations des documents –des gants ? –attention aux coiffes, dos, mors, coins –lutrins, supports et boudins –crayon à papier –des signets de papier permanent –les avantages des casiers

39 Exposer (1) Le patrimoine écrit est difficile à exposer Connaître son public Types de projets : –Manifestations nationales et événements locaux –Créer son exposition ou sappuyer sur une manifestation existante Des moyens financiers nécessaires Les enjeux de la muséographie Communiquer : moyens traditionnels et nouveaux médias

40 Exposer (2) Quand les documents sont exposés ou prêtés : –rédiger des constats détat précis –assurer les documents –examiner le lieu dexposition (conditions climatiques et sécurité) –conditions climatiques stables –150 lux en moyenne pour lexposition (50 pour les documents les plus fragiles) –locaux surveillés

41 Numériser (1) Les dangers pour le livre : –la lumière –les manipulations : la reliure –les déplacements : vol et chocs Problèmes de pérennité des données –Des données non compressées –Double archivage –Migration régulière des données

42 Numériser (2) Une priorité nationale Des outils pratiques dévaluation quantitative

43 Numériser (3) Expositions virtuelles (1) –avec ou sans exposition in situ –ne résout pas les problèmes de conservation liés aux expositions

44 Numériser (4) Expositions virtuelles (2) –un mode de mise en valeur intéressant : une approche différente dœuvres difficiles à exposer des contenus variés des parcours aux choix des publics différents –des enjeux : durée budgets visibilité lisibilité droits

45 Numériser (5) Bibliothèques virtuelles (1) –une frontière floue avec les expositions virtuelles –divers modes de financements –mode texte ou mode image –en interne ou en externe –de nombreuses coopérations : –la politique de la Bibliothèque nationale de France –les initiatives régionales

46 Numériser (6) Bibliothèques virtuelles (2) –faire connaître référencement Europeana, Gallica et OAI/PMH (Open Archive Initiative Protocol for Metadata Harvesting) des entreprises de recensement des initiatives –Patrimoine numériquePatrimoine numérique –NumesNumes

47 Conclusion Un objet difficile à mettre en valeur Travailler sur la conservation pour communiquer des documents en bon état Signaler et mettre en valeur pour savoir quels documents conserver De nombreuses évolutions rapides, tant pour le signalement que pour la mise en valeur

48 Bibliographie Conservation préventive du patrimoine documentaire ENSSIB, bibliothèque numérique : Collections, produits documentaires, fiches pratiquesfiches pratiques Ministère de la Culture, Patrimoine écrit : conservation, sécurité et restaurationconservation, sécurité et restauration Site de la Bibliothèque nationale de France : conservationconservation La conservation : principes et réalités / sous la dir. de Jean-Paul Oddos -- Paris: Éd. du Cercle de la librairie, 1995 Protection et mise en valeur du patrimoine des bibliothèques de France : recommandations techniques / Ministère de la culture et de la communication, Direction du livre et de la lecture -- Paris : Direction du livre et de la lecture, 1998 Patrimoine écrit, patrimoine vivant : règles élémentaires pour la conservation et la valorisation des documents patrimoniaux / Fédération française de coopération entre bibliothèques -- Poitiers : FFCD, 1999 Manuel du patrimoine en bibliothèque / sous la direction de Raphaële Mouren -- Paris: Éditions du Cercle de la Librairie, DL 2007


Télécharger ppt "Conservation et valorisation du patrimoine écrit Anne-Sophie Traineau-Durozoy responsable du Fonds ancien SCD Université de Poitiers"

Présentations similaires


Annonces Google