La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Revue théorique et pratique des stratégies de lecture dans le but de comprendre comment les utiliser dans lenseignement apprentissage. Premier atelier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Revue théorique et pratique des stratégies de lecture dans le but de comprendre comment les utiliser dans lenseignement apprentissage. Premier atelier."— Transcription de la présentation:

1 Revue théorique et pratique des stratégies de lecture dans le but de comprendre comment les utiliser dans lenseignement apprentissage. Premier atelier de deux dont le but est de penser un référentiel en lecture. Les stratégies de lecture selon Giasson

2 Intentions de la rencontre Quoi? –Les processus cognitifs en lecture –Les stratégies de la lecture du programme pour le 1er cycle Pourquoi? –Identifier les forces et faiblesses des élèves en lecture –Choisir des moyens pour lenseignement- apprentissage de la lecture Comment? –Verbalisation des concepts liés aux processus en lecture

3 Lire, cest quoi?

4 Lire, cest... « Les gens ne savent pas combien de temps et deffort il faut pour apprendre à lire. Jy ai travaillé pendant quatre-vingts ans, et je ne peux toujours dire que jy suis arrivé. » Goethe (1749-1832)

5 Lire, cest... «Je prends lexemple de Pinocchio. En bon pantin, il lit les mots, mais ne les digère pas, il les répète comme un perroquet. Il est incapable dincarner un texte, den déceler les richesses, à savoir les ambiguïtés... » (Alberto Mangel)

6 Lire, cest... Par philologie on doit entendre... l'art de bien lire, - savoir déchiffrer des faits, sans les fausser par l'interprétation... Nietzsche, L'Antéchrist, § 52

7 Lire, cest pouvoir... Comprendre et interpréter un texte Réagir à une variété de textes lus Utiliser le contenu des textes à diverses fins Utiliser les stratégies, les connaissances et les techniques requises par la situation de lecture Évaluer sa démarche de lecture en vue de laméliorer

8 Lire cest … Une résolution de problème. « La résolution de problème comme processus cognitif est lensemble des processus impliqués dans la solution du problème.»

9 Lire, selon Giasson, cest… Un monde interactif où la compréhension dépend: –Du lecteur, de ce quil est (connaissances et attitudes, les structures) et de ce quil fait (habiletés mises en oeuvre, les processus) –Du texte (lintention de lauteur, sa forme, son contenu) –Du contexte (psychologique, social et physique)

10 Lire, cest … Une histoire de stockage et de traitement de linformation

11 Lire, en 1 re année Réf: MELS progression des apprentissages Construire du sens à laide de son bagage de connaissances et dexpériences Réagir à une variété de textes lus Utiliser le contenu des textes à diverses fins Utiliser les stratégies, les connaissances et les techniques requises pour la situation de lecture p. 70,71 et 72 Évaluer sa démarche de lecture en vue de laméliorer 1.Reconnaissance et identification des mots dun texte 2.Gestion de la compréhension 3.Gestion des difficultés (dépannage)

12 1- Reconnaissance et identification des mots dun texte Reconnaître instantanément les mots fréquents et utiles, connus à loral et à lécrit (affiches, étiquettes, prénoms…) [Le fait lui-même à la fin de lannée (1) Réutilise cette connaissance (2)] Identifier les mots connus à loral mais non à lécrit, à partir dune combinaison de moyens ou dindices (contexte, ordre des mots, illustrations, décodage, outils) [avec lintervention de lenseignante (1) Le fait lui-même à la fin de lannée (2)] Identifier en contexte les mots nouveaux et leur donner du sens en utilisant plusieurs indices et sources dinformation: –illustration [avec lintervention de lenseignante (1) Le fait lui-même à la fin de lannée (2)] –Correspondances graphophonologiques (lettres/sons) et première syllabe du mot [avec lintervention de lenseignante (1) Le fait lui-même à la fin de lannée (2)] –Mots avant et après [avec lintervention de lenseignante (1) Le fait lui-même à la fin de lannée (2)] –Sens global de la phrase ou du texte pour anticiper le mot à vérifier par la suite [avec lintervention de lenseignante (1 et 2)]

13 Lire à la fin du 1 er cycle – MELS Les échelles de niveaux de compétence 1/2 De façon générale, le contexte pédagogique à privilégier devrait faire en sorte que lélève : lise des textes courants et littéraires, accessibles sur le plan du contenu, de la structure, de la syntaxe et du vocabulaire (voir encadré), pour répondre à diverses intentions de lecture. Au 1er cycle du primaire, les situations à privilégier doivent notamment permettre à lélève : dextraire des éléments dinformation explicites; de réagir aux textes à loral et quelquefois à lécrit; de mettre en application des stratégies didentification et de reconnaissance de mots; davoir recours à quelques stratégies de gestion de la compréhension.

14 Les échelles de niveaux de compétences 2/2 Compétence marquée 5 Compétence assurée 4 Compétence acceptable 3 Compétence peu développée 2 Compétence très peu développée 1 Manifeste une excellente compréhension des textes proposés. Raconte les histoires lues en sappuyant sur sa connaissance de la structure du récit et fait à loccasion des synthèses de certaines parties. Effectue parfois des inférences lui permettant daccéder au sens implicitement contenu dans de courts passages. Réagit à ses lectures tantôt en formulant des explications sommaires, tantôt en justifiant ses propos au moyen déléments issus des textes ou à laide dexemples tirés soit de sa vie, soit dautres oeuvres. Manifeste une bonne compréhension des textes proposés. Relève la plupart des éléments dinformation liés à son intention de lecture, quand ils sont présentés explicitement dans les textes. Raconte les histoires lues en mentionnant les éléments importants du récit. Recourt à différentes stratégies pour lire les mots nouveaux et à quelques stratégies pour construire le sens du texte. Manifeste une compréhension acceptable des textes proposés. Repère des éléments dinformation présentés de manière explicite, en recourant parfois à des indices fournis par lenseignant (ex. : indiquer un sous- titre). Parle des histoires lues en nommant les personnages, en citant quelques événements importants et en ajoutant, à loccasion, de linformation ou des détails non pertinents. Réagit à ses lectures en formulant des explications sommaires (ex. : se reconnaît dans certains aspects, exprime ses sentiments, établit des liens avec ses connaissances ou ses propres expériences). Recourt surtout aux stratégies qui lui sont plus familières pour lire les mots nouveaux et à certaines stratégies suggérées par lenseignant pour construire le sens du texte. Manifeste une compréhension partielle des textes proposés. Repère quelques éléments présentés de manière explicite, surtout ceux qui lui sont familiers ou ceux qui sont souvent repris dans le texte. Parle des histoires lues si lenseignant facilite le rappel au moyen de questions. Sappuie principalement sur les indices graphophonologiques pour lire les mots nouveaux et utilise au besoin les références visuelles comme les cartes de sons et les mots affichés pour se dépanner. fournir Reconnaît les mots courants et en décode dautres sans nécessairement manifester une compréhension des textes proposés. Repère des éléments dinformation avec de laide ou invente des réponses plutôt que de relire le texte pour les trouver. Parle des histoires lues en saidant des illustrations. Réagit aux éléments accessibles à sa compréhension sans nécessairement

15 En bref, un lecteur efficace:

16 Gère efficacement les problèmes rencontrés au cours de la lecture A automatisé ses stratégies de compréhension de lecture Peut nommer les stratégies utiles au dépannage devant les obstacles dans un texte. Utilise les processus de façon interactive au besoin.

17 Les processus cognitifs en lecture et leurs composantes ???????????????? ????????

18 5 processus dont les rôles servent à comprendre: –les mots –les phrases –lensemble du texte –au-delà du texte –La gestion de sa propre compréhension.

19 Le micro-processus 1/5 Pour comprendre les éléments de la phrase, les mots. –Détermination des mots ou morphèmes par décodage ou reconnaissance globale –Utilisation des co-constructeurs de mots (préfixes-suffixes) –Accès en mémoire de leurs signifiés

20 Processus dintégration 2/5 Pour rechercher la cohérence entre les phrases –Par les différentes reprises : pronoms, les synonymes,les paraphrases, etc. –Par les liens logiques créés par les connecteurs: Et, mais, parce que, etc. –Par la compréhension de limplicite, notion dinférence.

21 Le macro-processus 3/5 Pour comprendre le texte dans son ensemble grâce à: sa structure (informative, narrative, poétique, etc) aux idées principales à la capacité de résumer les idées principales.

22 Le processus délaboration 4/5 Pour dépasser le texte –Faire des liens avec son propre monde –Comparer –Analyser –Imagerie et auto-récit intérieurs –Anticiper les suites possibles

23 Les processus métacognitifs 5/5 Pour gérer sa compréhension –En déterminant où, quand, comment le texte est devenu moins clair: (perte dintérêt, perte dattention, perte de sens, etc) –En trouvant des solutions pour rétablir la compréhension: (retours en arrière, utilisation du contexte, du dictionnaire, dun lecteur expert, etc)

24 Les étapes de lenseignement explicite 1.Définir la stratégie et préciser son utilité 2.Rendre le processus transparent (expliquer verbalement ce qui se passe dans la tête) 3.Interagir avec les élèves et les guider vers la maîtrise de la stratégie 4.Favoriser lautonomie dans lutilisation de la stratégie 5.Assurer lapplication de la stratégie.

25 Les stratégies du lecteur débutant Essentiellement, le lecteur débutant doit apprendre à formuler des hypothèses déchantillonnage, de prédiction, de confirmation et dautocorrection.

26 Le micro-processus en 1re année Compréhension et identification des mots compréhension: conviction que la lecture est synonyme de compréhension et de recherche de sens. Identification: 3 stratégies –Vocabulaire global –Utilisation du contexte –Décodage de mots nouveaux

27 Stratégies de compréhension Quoi enseigner? –Les stratégies à utiliser avant, pendant et après la lecture Pourquoi lenseigner? –Parce que les stratégies favorisent la compréhension et quun enfant qui comprend décode plus rapidement.

28 Conception de la lecture par les lecteurs débutants: un exemple de questionnement. 1.Aimes-tu lire? Pourquoi? 2.Quel est le meilleur lecteur que tu connaisses? Quest-ce qui en fait un bon lecteur? 3.Connais-tu un enfant qui ne sait pas lire? Comment lui expliquerais-tu ce quest la lecture? 4.Que font les adultes pour taide à apprendre à lire? 5.Que fais-tu quand tu rencontres un mot que tu ne connais pas? 6.Que fais-tu si tu ne comprends pas ce que tu lis? 7.Quel est le meilleur moyen de devenir un bon lecteur? 8.Penses-tu que tu es un bon lecteur? Pourquoi?

29 Stratégies didentification des mots Formuler des hypothèses et tenter de les vérifier grâce aux stratégies déchantillonnage, de prédiction, de confirmation et dauto-correction. Interventions de ladulte –Contexte et mots globaux –Lettres et syllabes à lintérieur du mot –Élargissement petit à petit des indices utilisés par les élèves.

30 Plusieurs catégories dindices Indices sémantiques: sens de la phrase et illustration Indices syntaxiques : structure de la phrase Indices visuels: mots ou parties de mots reconnus globalement Indices phonologiques: correspondances grapho-phonétiques, les syllabes. Indices morphologiques: marques de pluriel, terminaison des verbes.

31 Analogies pour enseigner les stratégies didentification des mots Reconnaissance globale Analyse du mot Utilisation du contexte ? ? Morphologie

32 Le lecteur en transition Grâce aux habiletés de lecture acquises en 1re année, cest habituellement au tournant de la deuxième année que les enfants commencent à lire avec plus de fluidité. Cest aussi ici que, inversement, les élèves en difficulté commencent leur cycle de léchec en lecture.

33 Le micro-processus en 2e année La reconnaissance instantanée des mots La lecture par groupe de mots

34 La reconnaissance instantanée Par contact répété avec les mêmes mots au cours des lectures Lecture de plus en plus rapide

35 Lecture par groupes de mots Utilisation des indices syntaxiques pour identifier des mots liés par le sens et qui forment des sous-unités. Séparation adéquate des sous-unités. Utilisation des frontières de mots, groupes de mots ou de ponctuation.

36 Activités stratégiques qui favorisent le développement de la fluidité Activités de relecture (lire à un plus jeune, enregistrer sa lecture, etc) Lecture à lunisson Lecture assistée en duo (pair aidant) La présentation de textes par groupes de mots. Une activité-synthèse

37 Et, surtout… Donner beaucoup de temps à la lecture Accompagner de diverses façons les lecteurs en difficultés

38 Différence entre fluidité et lecture orale parfaite Un lecteur en transition ne lira pas nécessairement tous les textes sans hésitation.

39 Enseigner la lecture au premier cycle, cest… Amener le lecteur débutant et le lecteur en transition à augmenter sa compréhension en lecture par une prise de contrôle sur son aisance à lire dabord à voix haute, ensuite en lecture silencieuse.

40 Finalement … En première année La lecture à voix haute est privilégiée. Elle joue un rôle de soutien chez les plus jeunes. La lecture silencieuse est plus difficile. En deuxième année La lecture silencieuse est plus naturelle, mais sa vitesse est la même quen lecture à voix haute.

41 Pour aller plus loin avec le web Activités en français pour le 1er cycle http://www.csdm.qc.ca/boucher/activitef ranchttp://www.csdm.qc.ca/boucher/activitef ranc http://www1.sites.fse.ulaval.ca/indisse http://www.atelier.on.ca/edu

42 Des lectures intéressantes Thériault, Jacqueline (1995) Japprends à lire… aidez-moi, éd. Logiques Van Grunderbeeck Nicole(1994)Les difficultés en lecture, diagnostic et pistes dintervention, éd. Gaëtan Morin. Dehaene Stanislas (2007) Les neurones de la lecture, éd Odile Jacob. Nadon Yves, Lire et écrire (2002), éd.Chenelière

43 Prochaine rencontre Évaluation de la rencontre. Aller plus loin… vers quoi? Documents remis –La progression des apprentissages –Lenfant avant son entrée formelle dans la lecture Et le lecteur débutant. –Exemple dun référentiel en lecture adapté par la CS de la Moyenne-Côte-Nord. –Le tableau synthèse des processus –Cette présentation est disponible sur le site des CP http://edu.csdufer.qc.cahttp://edu.csdufer.qc.ca


Télécharger ppt "Revue théorique et pratique des stratégies de lecture dans le but de comprendre comment les utiliser dans lenseignement apprentissage. Premier atelier."

Présentations similaires


Annonces Google