La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Finance dentreprise Amine ESSALHI. Plan de travail L'entreprise et son financement: actionnaires, banques et bourse Analyse des états financiers Arbitrage.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Finance dentreprise Amine ESSALHI. Plan de travail L'entreprise et son financement: actionnaires, banques et bourse Analyse des états financiers Arbitrage."— Transcription de la présentation:

1 Finance dentreprise Amine ESSALHI

2 Plan de travail L'entreprise et son financement: actionnaires, banques et bourse Analyse des états financiers Arbitrage et décisions financières Taux d'intérêt, temps et valeur de l'argent Les critères de choix des investissements

3 L'entreprise et son financement: actionnaires, banques et bourse

4 Notions introductives Lentreprise – Définition – Evolution: OST……..Théorie de la contingence – Critères de classification: taille, capital, objet, forme juridique … – Fonctions: principales ou de soutien * – Corporate Gouvernance: Séparation entre la propriété et le pouvoir – La comptabilité de lentreprise

5 Chaîne de valeur " l'avantage concurrentiel"(Porter 1986) Important!!!: - Détection des lieux de création de valeur. - Détection des forces et faiblesses: détection du ou des avantages compétitifs, -- Mise en évidence des effets de coordination au sein de la chaine, -- Une sorte de Business Plan, -- Effet dexpérience à considérer.

6 Notions introductives Lentreprise – Définition – Evolution: OST……..Théorie de la contigence – Critères de classification: taille, capital, objet, forme juridique … – Fonctions: principales ou de soutien – Corporate Gouvernance: Séparation entre la propriété et le pouvoir – Capitaux propres ou dettes de financement? *

7 Titres de propriété: caractéristiques Ce sont des titres de participation émis par une société de capitaux, Ce sont les actions qui composent les capitaux propres de la firme, Ce sont des titres à revenu variable, Droits rattachés: partage proportionnel des résultats, droit à la gestion (corporate governance), droit à linformation, droit sur lactif net, droit de souscription et droit dattribution. Risques rattachés:risque industriel et commercial, risque de liquidité et risque de solvabilité.

8 Titres de créance: caractéristiques Ce sont des obligations, le plus souvent… Ce sont des titres financiers émis par: Etat, collectivité ou entreprise (de capitaux ou de personnes), Ils peuvent être de différents degrés, Ils représentent la dette de financement de lémetteur, Ce sont des titres à revenu fixe, Droits rattachés: produit dintérêt, remboursement du principal et droit préférentiel sur lactif net en cas de liquidation. Risques rattachés : risque de liquidité et risque de solvabilité….* Modalités demprunt: prix démission, valeur faciale, taux dintérêt, mode damortissement du principal, échéances, prix de remboursement…

9 Titres de créance: Risques Risque de crédit ou risque de non-paiement Risque de marché ou risque de taux d'intérêt Risque de réinvestissement Risque d'inflation Risque de liquidité Risque politique ou juridique Force majeure

10 Titres de créance: caractéristiques Ce sont des obligations, le plus souvent… Ce sont des titres financiers émis par: Etat, collectivité ou entreprise (de capitaux ou de personnes), Ils peuvent être de différents degrés, Ils représentent la dette de financement de lémetteur, Ce sont des titres à revenu fixe, Droits rattachés: produit dintérêt, remboursement du principal et droit préférentiel sur lactif net en cas de liquidation. Risques rattachés : risque de liquidité et risque de solvabilité….* Modalités demprunt: prix démission, valeur faciale, taux dintérêt, mode damortissement du principal, échéances, prix de remboursement…

11

12 Importance des marchés Marché de la dette…8000 Mds $u.s. par jour, en 2004 – 5500 Mds $ u.s. en produits dérivés de taux dintérêt. Forex…1900 Mds $ u.s.: par jour, en 2004 Marché des actions….presque 500 Mds $ u.s. par jour, en 2004

13 Notions introductives Lentreprise – Définition – Evolution: OST……..Théorie de la contigence – Critères de classification: taille, capital, objet, forme juridique … – Fonctions: principales ou de soutien – Corporate Gouvernance: Séparation entre la propriété et le pouvoir – Capitaux propres ou dettes de financement?

14 Les marchés – Marché des biens et services – Marché du travail – Marché des capitaux *

15 Marché des capitaux Marché monétaire – Marché interbancaire Réservé aux institutionnels Opérations dOpen market – Marché des TCN – Marché des swaps des taux Marché financier – Marché des actions…la bourse – Marché des obligations

16 Compartiments Marché des changes – Change au comptant – Change à terme Marchés dérivés

17 Au Maroc… Marché bancaire – Bancarisation – Les 3D – Internationalisation La Bourse des Valeurs de Casablanca – Création – Réforme de 1993 – Situation actuelle Nouvelles orientations

18 Exercices

19 Analyse des états financiers

20 Pourquoi? Principes comptables: – le principe de continuité d'exploitation ; – le principe de permanence des méthodes ; – le principe du coût historique ; – le principe de spécialisation des exercices ; – le principe de prudence ; – le principe de clarté ; – le principe d'importance significative. Les normes IFRS erts.com/index.php?option=co m_content&task=view&id=65 &Itemid=22 Etats financiers intelligibles, fiables, pertinents et comparables

21 Principaux états financiers Bilan Compte des Produits et Charges Etat des Soldes de Gestion Tableau de Financement Etat des Informations Complémentaires

22 Le Bilan

23 Bilan Définition Principe de la partie double * Classement des éléments de lactif: Par liquidité croissante Classement des éléments du passif: Par exigibilité croissante Les méthodes damortissement Actif = passif

24 Les éléments dactifs amortissables Immobilisations en non valeur, Certaines immobilisations incorporelles, Immobilisation corporelles : – Constructions – Installations techniques, matériel et outillage – Matériel de transport – Mobilier, matériel de bureau et aménagements divers – Autres immobilisations corporelles

25 Amortissement linéaire

26 Application

27 Amortissement dégressif Avantage du mode dégressif damortissement, Mode damortissement non applicable à: - matériels doccasion ; - véhicules de tourisme ; - biens amortissables sur une durée inférieure à 3 ans. Coefficient d(amortissement dégressif – 1,25 si la durée de vie est de 3 ou 4 ans ; – 1,75 si la durée de vie est de 5 ou 6 ans ; – 2,25 si la durée de vie est de plus de 6 ans. Dotation damortissement calculée au prorata temporis, à partir du début du mois dacquisition Le taux retenu pour le calcul de la dotation aux amortissements est le taux le plus élevé, entre le linéaire et le dégressif.

28 Application

29 Actif immobilisé

30 Application

31 Actif circulant

32 les stocks de marchandises, de matières premières, de composants, de produits en cours de fabrication (semi-finis) ou de produits finis; les créances ; les valeurs mobilières de placement; Les avances et les acomptes versés sur commande de matières premières ou de marchandises, ainsi que les charges constatées d'avance (comme le loyer ou les assurances).

33 Le Passif

34 Les capitaux propres; Les dettes; – Dettes financières, – Dettes fournisseurs, – Dettes fiscales et sociales Actif = Passif

35 Analyse du bilan Valeur comptable Vs Valeur de marché des capitaux propres; Ratios: – De structure – Levier: D/CP (valeurs marchandes ou comptables) – Taux dendettement= D/Total Passif – Ratio dintensité capitalistique = Immobilisations totales/ Total actif – Valeur de marché de lactif économique = valeur de marché des capitaux propres + dette – De liquidité: ratio de liquidité générale = Actif circulant/ passif circulant ratio de liquidité réduite = Actif circulant (hors stocks)/ Passif circulant ratio de liquidité immédiate = Disponibilités immédiates/ Passif circulant – De solvabilité: Ratio dautonomie financière = Capitaux propres/ Total bilan Ratio de capacité de remboursement = Dette/ EBE Ratio dendettement = D/Capitaux Propres

36 Maximisation de la richesse des actionnaires Analyse historique des états financiers – Ratios dactivité – Ratios de liquidité – Ratios de solvabilité – Ratios de profitabilité Autres avantages de lanalyse des ratios Prévisions pour les années futures – Utilité des prévisions – Processus de prévision Structure financière et cout du capital – Structure financière * – Coût du capital

37 Maximisation de la richesse des actionnaires Structure financière saine: – Fonds propres: – Dettes à LT: – Dettes à CT:

38 Application

39 Le Fonds de roulement Définition Formule de calcul Utilité: Financer le BFR BFR= stocks et en-cours+créances clients – dettes fournisseurs Variation du BFR

40 Le Compte des Produits et Charges

41 CPC Définition Utilité Relation avec le bilan Présentation duCPC…« par nature » * Du chiffre daffaires au résultat net Effet prix et effet volume

42 Par nature

43 CPC Définition Utilité Relation avec le bilan Présentation duCPC…« par nature » * Du chiffre daffaires au résultat net Effet prix et effet volume *

44 Application

45 CPC Valeur ajoutée; Excédent Brut dExploitation:EBE Résultat dexploitation, Résultat financier, Résultat courant, Résultat non courant…Résultat net

46 Analyse du CPC

47 Ratios de marge – Marge brute d'exploitation = Excédent brut d'exploitation / Chiffre d'affaires – Marge d'exploitation=Résultat d'exploitation / Chiffre d'affaires – Marge nette = Résultat net / Chiffre d'affaires Ratios de rentabilité – ROA = Rentabilité de l'actif = Résultat net / Actif total – Rentabilité économique = (Résultat net / Actif économique) = (Résultat net / Immobilisations + BFR) – ROE = Résultat net/ Capitaux propres – PER = = Cours d'une action / Bénéfice par action Une erreur à ne pas commettre. Rester cohérent lors du calcul de ratios

48 Application

49 Le tableau des flux de trésorerie

50 Flux de trésorerie Définition Différence avec les produits et charges comptables Natures: – Flux de trésorerie liés à lactivité * – Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement – Flux de trésorerie liés aux opérations de financement

51

52 Application

53 Les autres documents comptables

54 L'état de variation des capitaux propres Les notes annexes Le rapport de gestion

55 Les manipulations comptables

56 Des scandales retentissants: Enron, Worldcom, Parmalat…. Les cabinets daudit Réaction des pouvoirs publics: Loi Sarbanes Oxley, la loi de sécurité financière,….

57 Arbitrage et décisions financières

58 La création de valeur secteurs/finance- marches/actu/ creation- de-valeur-les-societes-europeennes-sont- a-la-traine-face-aux-asiatiques php

59 Décisions dinvestissement

60 Investissement: de quoi sagit il? Deux bases dévaluation : quantitative et qualitative, Deux contextes danalyse, Flux monétaires à considérer *, Calcul différentiel

61 Flux monétaires à considérer Prise en compte de tous les paramètres de calcul de la VAN, actualisés, I 0: – Achat dimmobilisations (corporelles, immatérielles, financières), – Frais dinstallation (installation, formation initiale…), – Accroissement du BFR, – Cession éventuelle dimmobilisations remplacées par I 0, – Impôts et taxes, – …… Prise en compte de la valeur résiduelle, Calcul des flux de liquidités intermédiaires *.

62 Calcul des flux de liquidités intermédiaires Principe fondamental: séparation des décisions dinvestissement et de financement, Méthode dévaluation des CF la plus utilisée: CPC, Flux de liquidités: vision comptable Vs vision financière, Δ BFR

63 Illustration Rubriques Entreprise X (sans investissement) Entreprise X (avec investissement) Flux différentiels -Chiffre daffaires -Couts variables dexploitation -Charges administratives et commerciales EBE -Dotations aux amortissements Bénéfice avant impôt -IS (33, 1/3%) -Résultat économique Flux de trésorerie final On suppose que : I 0 = 25000, n = 4 ans, r = 8% (sans prise en compte de linflation), Linvestissement rapporte, chaque année, le même flux différentiel et ce, pendant toute la durée de vie du projet, Δ BFR = 500, chaque année.

64 Autres éléments à considérer Imperfections du marché *, Valeur résiduelle, Prise en compte de linflation: (1 + r) = (1+i) (1+I)

65 Avec un amortissement dégressif… RubriquesPériode 1Période 2Période 3Période 4 EBE différentiel10000 Amort. Dég Bénéfice avt impôts IS Bénéfice net Flux final

66 Autres éléments à considérer Imperfections du marché, Valeur résiduelle, Prise en compte de linflation: (1 + r) = (1+i) (1+I)

67 (1+i) n

68 Principe, Différence avec le principe de lintérêt simple, Formule de base: – A la fin de première période : C 1 =C 0 + I 1 =C 0 + C 0.i = C 0 (1+i) – A la fin de la deuxième période : C 2 = C 1 + C 1.i = C 1 (1+i)=C 0 (1+i)(1+i) = C 0 (1+i) 2 = ………… A la fin de la Nième période : C n =C 0 (1+i) n (1+i) n

69 Actualisation et capitalisation Principe,

70 Critères de choix des investissements, en avenir certain

71 Critères de choix des investissements Valeur Actuelle Nette: VAN, Taux de Rendement Interne: TRI, Délai de Récupération: DR, Indice de Profitabilité: IP.

72 VAN… Fondements Rentabilité marginale décroissante des investissements, Taux dintérêt à léquilibre *, Taux de rendement proportionnel au risque, Indépendance des décisions dinvestissement et de financement, Maximisation de la richesse des actionnaires.

73 Mécanisme darbitrage σ : écart type Espérance de rendement A B σBσBσAσA E®B E®A

74 VAN… Fondements Rentabilité marginale décroissante des investissements, Taux dintérêt à léquilibre, Taux de rendement proportionnel au risque, Indépendance des décisions dinvestissement et de financement, Maximisation de la richesse des actionnaires.

75 VAN…Formule de calcul VAN = [ CF (1 + r)^-i] – I 0

76 Différentes formes de la courbe des taux Taux dintérêt Courbe des taux ascendante Courbe des taux plate Courbe des taux descendante Échéance

77 Valeur actuelle en fonction du coût du capital Valeur actuelle nette Taux dactualisation -I 0 Courbe de la VAN VAN = [ CF (1 + r)^-i] – I 0

78 En présence dun marché financier efficient, quelle est la VAN du titre financier sur ce marché?

79 Applications de la VAN

80 Flux de trésorerieVAN ProjetsDépense initialeAnnée 1Année 2Année 3r = 8% I ,93 II ,76 Quelques propriétés: VAN: outil de comparaison des investissements VAN: mise en œuvre des principes de capitalisation et dactualisation Propriété dadditivité de la VAN …

81 Limites de la VAN Courbe des taux plate, Efficience des marchés financiers,

82 Taux de Rendement Interne

83 TRI Cest le taux dactualisation qui annule la VAN, ainsi: [ CF (1 + r)^-i] = I 0 VAN = [ CF (1 + r)^-i] – I 0 = 0

84 Exemple I 0 = 3000 CF 1 = 2000 CF 2 = 2000 Taux d'actualisation0%5%10%15%20%25% VAN ,8471,1251,455,5-120

85 Critiques du TRI Considération dune courbe des taux plate, Hypothèse implicite de réinvestissement des CF au TIR, Non respect de la règle dadditivité des projets dinvestissement *.

86 Critiques du TRI… Flux de liquiditéTIRVAN ProjetsDépense initialeAnnée 1Année 2%à 10% N° ,52%471,1 N° ,85%619, 8 N° ,14%148,7

87 Délai de récupération

88 Définition, Méthode de calcul *, Limites.

89 Application Flux de liquidité par annéeDélai de récupérationVAN Projet012348% an 10 mois209, ans 3mois679,63

90 Délai de récupération Définition, Méthode de calcul, Limites.

91 Indice de profitabilité

92 IP Méthode de calcul: Limites. IP = [ CF (1 + r)^-i]/ I 0

93 Critères de choix des investissements, en avenir incertain

94 Quelle est la distinction fondamentale entre les deux contextes danalyse: certain et incertain?

95 RISQUE Définition, Types: – Risque dexploitation, » R.E. = C.A. – [Charges variables dexploitation + charges fixes dexploitation] » Levier dexploitation = ρ = Δ R. exp Δ C.A. – Risque financier, – Risque de portefeuille.

96 Méthodes dévaluation des projets en contexte dincertitude

97 Analyse Espérance- Variance- Sensibilité, Analyse des scénarios, Analyse du point mort, Arbre de décision.

98 Analyse Espérance- Variance- Sensibilité

99 Analyse Espérance- Variance n E(R) = Pi Ri i = 1 Variance = σ²(R) = Pi [ri – E(R)]² Ecart type = σ (R) = σ²(R) Covariance = Cov (Rm, Ry) = Pi [Rx – E(Rx)] [Ry – E(Ry)] Coefficient de corrélation = ρ(x,y) = Cov (Rx, Ry)/ [σ (Rx) σ(Ry)]

100 Applicationn Etats de la natureProbabilitéRxRy 10,1-0,150,4 20,20,050,3 30,40,150,2 4 0,250,1 5 0,350

101 Composantes du risque dun actif financier Nombre dactifs et corrélation entre eux Variance du portefeuille Risque non diversifiable Risque diversifiable

102

103 Composantes du risque dun actif financier σ² (Ri) = ßi² σ² (Rm) + σ² (εi) risque systématique risque spécifique ßi = cov (Ri, Rm) / σ² (Rm)

104 Composantes du risque dun actif financier Risque systématique, Risque spécifique.

105 Portefeuille à variance minimale??!!...

106 Application 2: Etude des composantes du risque σ² (Ri) = ßi² σ² (Rm) + σ² (εi) risque systématique risque spécifique MoisNippon Mining Holdings, Inc.Nikkei

107 Analyse des scénarios

108 Description, Formule de calcul: Utilité de lanalyse de sensibilité. Trois scénarios: optimiste, probable, pessimiste. E (VAN) = Pi VAN i

109 Analyse du point mort

110 Description, Illustration,

111 Le point mort

112 « Application » La société XYZ fabrique des ordinateurs. Les charges fixes se chiffrent à pour une année. Chaque ordinateur supporte en moyenne un coût variable de 75. Chaque ordinateur est vendu au prix moyen de 300. * Déterminer le nombre dordinateurs que l'entreprise doit vendre pour atteindre son seuil de rentabilité. * Dans l'hypothèse où l'entreprise fabrique 180 ordinateurs par an, quel sera son bénéfice ? * A quelle date le seuil de rentabilité sera-t-il atteint ?

113 Arbres de décision

114 Description, Illustration,

115 G PA F (0,3) M (0,4) f (0,3) P (1) A F (0,6) M (0,3) f (0,1) F (0,4) M (0,4) f (0,2) PA A A (1) F (0,5) M (0,3) f (0,2) (1) F (0,2) M (0,2) f (0,6)

116 Arbres de décision Description, Illustration, Principale limite.

117 La création de valeur

118 Merci de votre intérêt


Télécharger ppt "Finance dentreprise Amine ESSALHI. Plan de travail L'entreprise et son financement: actionnaires, banques et bourse Analyse des états financiers Arbitrage."

Présentations similaires


Annonces Google