La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Programme déchanges culturels et linguistiques individuels intégré © V. Devos 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Programme déchanges culturels et linguistiques individuels intégré © V. Devos 2012."— Transcription de la présentation:

1 Programme déchanges culturels et linguistiques individuels intégré © V. Devos 2012

2 Objectifs : Promouvoir lapprentissage du néerlandais en dehors de la situation artificielle de la classe. Renforcer la motivation des adolescents pour lapprentissage du néerlandais en leur proposant une immersion linguistique totale.

3 Utiliser les nouvelles technologies de linformation et de la communication dans lacquisition dune compétence langagière. Encourager la mobilité des personnes en allant à la rencontre de lautre et de sa culture propre. Construire les bases dune citoyenneté responsable grâce à un nouveau savoir-faire interprétatif.

4 Nos partenaires éducatifs : St-Jozefscollege(Aalst) St-Jozefscollege(Aalst) St-Andreasinstituut (Oostende) St-Andreasinstituut (Oostende) St-Lodewijkscollege (Brugge) St-Lodewijkscollege (Brugge)

5 Aspects organisationnels : Les participants seront réunis dans la même classe pour le cours de 5 e LM1 néerlandais. Le nombre maximal de participants par année scolaire est fixé à maximum 24 élèves par établissement, répartis en trois sous-groupes de maximum 8 élèves. Chaque participant se voit attribuer un correspondant néerlandophone dans le courant du premier trimestre de lannée scolaire en cours.

6 Les participants sont invités à correspondre avec leur homologue néerlandophone dans la langue-cible, en utilisant les NTIC. Les familles prennent connaissance des modalités daccueil des correspondants flamands dès la rentrée scolaire. Les participants et leurs familles sengagent à respecter la «convention» dimmersion notamment au niveau de lutilisation de la langue-cible et du respect des dates et horaires.

7 Pendant la semaine déchanges, les participants au projet se rendent dans leur école daccueil et suivent les cours avec leurs correspondants. Ils passent un week-end dans leur famille daccueil et participent aux activités sociales et culturelles. Les correspondants participent à une évaluation in situ. Ils évoquent dans la langue-cible leurs progrès et difficultés. A leur retour, ils remettent un dossier comprenant une biographie langagière, les notes de cours et un compte-rendu de léchange dans la langue-cible.

8 Activités de communication langagière

9

10

11

12

13 Calendrier type : Septembre Constitution et organisation de la classe à projet Octobre Echange dadresses courriel Novembre Accueil de correspondants néerlandophones Evaluation in situ Janvier Séjour des participants francophones Evaluation in situ Février- mars Accueil des participants flamands Evaluation in situ Avril-mai Evaluation générale du projet Présentation du projet aux élèves de 4 e NL1 Pré-inscriptions Mai Evaluation de la compétence orale des participants

14

15 Evaluation Aalst 2012

16 Evaluation des compétences communicatives : Evaluation formative Evaluation subjective Evaluation critériée Evaluation certificative Auto-évaluation

17 Evaluation Brugge 2007

18 Evaluation Oostende 2012

19 Assurance Qualité : Valeur ajoutée Motivation Dimension européenne Transfert

20 Brugge 2012

21 Perspectives de développement Le projet pourrait souvrir aux élèves du 2 e degré Les NTIC pourraient jouer un rôle plus important (par ex. eTwinning, travaux de groupes entre élèves francophones et néerlandophones) Plus daccent sur laspect culturel de léchange Lannée prochaine, on compte recommencer les préparatifs pour léchange avec Notre-Dame de la Tombe. Les élèves et les profs ont trouvé léchange très instructif et intéressant dans beaucoup de domaines. Nous avons pu convaincre aussi le directeur de lutilité du projet pour les élèves qui souhaitent améliorer leur connaissance de la culture francophone dans beaucoup daspects. (I.Delbeecke, St-Andreasinstituut, Oostende)

22 Limites et contraintes (1) Publicité pour le projet - facultatif Les cours continuent - rattrapage - surcharge de travail pour les élèves Gestion dun nombre cohérent - efficacité Moins dengouement auprès des garçons Hébergement Respect de la convention

23 Limites et contraintes (2) Il y a une limite que nous nous sommes imposée dès le début : les groupes comptent maximum 6 à 8 élèves. Nous avons regardé de plus près le parcours de lélève à lécole où il suit les cours. Si les résultats nétaient pas vraiment suffisants pour plusieurs cours ou si lélève avait des matières à rattraper, il nentrait pas en ligne de compte de peur que la semaine dabsence aggrave sa situation. Une difficulté rencontrée dans une famille flamande : le père qui ne maîtrisait pas vraiment le néerlandais. Il ne parlait que le flamand. Heureusement, il sagit dune exception. (I. Delbeecke, St-Andreasinstituut, Oostende)

24 Conclusion Le projet : valorise les compétences langagières et inter- culturelles ainsi que les expériences acquises dans le système éducatif formel ou en dehors de celui-ci ; stimule lapprentissage des langues grâce à lutilisation des NTIC; est un instrument pour la promotion de lautonomie de lélève ; a une fonction pédagogique, dans la mesure où il guide et soutient lapprenant dans le processus dapprentissage des langues © V. Devos 2012

25 a une fonction de présentation et de documen- tation puisquil contribue à évaluer les capacités en langues ; sinspire du Cadre européen commun de référence pour les langues et fait une référence explicite aux niveaux de compétence communs ; encourage lauto-évaluation de lapprenant. «L'immersion, c'est la façon par excellence d'ap- prendre une langue! » (A. Eemans, St-Jozefscollege, Aalst) © V. Devos 2012

26 « Les participants sont beaucoup plus à l'aise en s'exprimant oralement après ET ils apprennent à connaître la "culture" des jeunes francophones de leur âge et de la Wallonie en général. » (A. Eemans, St-Jozefscollege, Aalst) « La langue est devenue moins « étrangère » pour nos élèves. En Flandre, le français est toujours associé à lécole et perçu comme un « phénomène » qui se limite au simple contexte du local. Léchange permet à lélève de sortir de cette vision étriquée et de senrichir dans plusieurs domaines. Il gagne en connaissance de la langue, de la culture et … en amitié ! Il franchit une barrière qui est plus psychologique que linguistique. Plus il y a de Flamands qui savent comment on vit de lautre côté de la démarcation linguistique, plus la frontière « sévanouit ». Un avantage supplémentaire, cest que les élèves qui ont participé à léchange passent leur enthousiasme à la génération suivante ». (I. Delbeecke, St-Andreasinstituut, Oostende)

27


Télécharger ppt "Programme déchanges culturels et linguistiques individuels intégré © V. Devos 2012."

Présentations similaires


Annonces Google