La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JEAN RENOIR JEAN RENOIR. JEAN RENOIR est un réalisateur et scénariste français, né à Paris le 15 septembre 1894, mort à Beverly Hills (Californie, Etats-Unis)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JEAN RENOIR JEAN RENOIR. JEAN RENOIR est un réalisateur et scénariste français, né à Paris le 15 septembre 1894, mort à Beverly Hills (Californie, Etats-Unis)"— Transcription de la présentation:

1 JEAN RENOIR JEAN RENOIR

2 JEAN RENOIR est un réalisateur et scénariste français, né à Paris le 15 septembre 1894, mort à Beverly Hills (Californie, Etats-Unis) le 12 février JEAN RENOIR est un réalisateur et scénariste français, né à Paris le 15 septembre 1894, mort à Beverly Hills (Californie, Etats-Unis) le 12 février Deuxième fils du peintre AUGUSTE RENOIR, ses films ont profondément marqué les mutations du cinéma français entre 1930 et 1950, avant douvrir la porte à la Nouvelle Vague du cinema français. Deuxième fils du peintre AUGUSTE RENOIR, ses films ont profondément marqué les mutations du cinéma français entre 1930 et 1950, avant douvrir la porte à la Nouvelle Vague du cinema français.

3 Pierre Auguste RENOIR

4 Aline Charigot

5 Jean Renoir est né en 1894 dans le quartier de Monmartre. Sa mére est Aline Charigot, ancien modèle de son père, quAuguste Renoir a épousée en Jean Renoir est né en 1894 dans le quartier de Monmartre. Sa mére est Aline Charigot, ancien modèle de son père, quAuguste Renoir a épousée en 1890.

6 Gabrielle et le petit Jean jouant, 1897 La petite enfance de Jean est marquée par la présence de Gabrielle. Gabrielle navait jamais quitté son village dEssoyes, cétait une véritable petite sauvageonne. La petite enfance de Jean est marquée par la présence de Gabrielle. Gabrielle navait jamais quitté son village dEssoyes, cétait une véritable petite sauvageonne. « Jétais un bébé gaté : Gabrielle, malgré les objurgations de ma mère, me portrait constamment. Notre double silhouette déambulant dans les rues de Monmartre, était si familière que Faivre « Jétais un bébé gaté : Gabrielle, malgré les objurgations de ma mère, me portrait constamment. Notre double silhouette déambulant dans les rues de Monmartre, était si familière que Faivre fit une caricature me représentant dans les bras de Gabrielle entourée des commères du quartier». fit une caricature me représentant dans les bras de Gabrielle entourée des commères du quartier».

7 Jean Renoir cousant, 1899 Jean Renoir eut, dès l'âge le plus tendre, la révélation du monde du spectacle en assistant aux représentations du Guignol des Tuileries sous la conduite de Gabrielle. Jean Renoir eut, dès l'âge le plus tendre, la révélation du monde du spectacle en assistant aux représentations du Guignol des Tuileries sous la conduite de Gabrielle.

8 Jean Renoir, 1901 La fréquentation des milieux artistiques et à l'héritage des traditions impressionnistes (amour de la nature) conditionnera son style de cinéaste. La fréquentation des milieux artistiques et à l'héritage des traditions impressionnistes (amour de la nature) conditionnera son style de cinéaste.

9 Pierrot blanc, Huile sur toile 79,1X61,9 -Renoir- Detroit Institute of Arts Huile sur toile 79,1X61,9 -Renoir- Detroit Institute of Arts

10 Jean dessinant, 1901 Huile sur toile 45,1X54,5-Renoir- Virginia Museum of Fine Arts, Richmond Huile sur toile 45,1X54,5-Renoir- Virginia Museum of Fine Arts, Richmond

11 Jean Renoir comme un chasseur, 1910 A partir de 1907, la famille Renoir s'installe dans le Midi, à Cagnes-sur-Mer. Peu attiré par l'école, Jean est néanmoins pensionnaire d'un collège religieux. Ses études couronnées par un baccalauréat inespéré. A partir de 1907, la famille Renoir s'installe dans le Midi, à Cagnes-sur-Mer. Peu attiré par l'école, Jean est néanmoins pensionnaire d'un collège religieux. Ses études couronnées par un baccalauréat inespéré.

12 Il envisage un moment une carrière militaire (à l'école de cavalerie de Saumur) mais une grave blessure au cours d'un engagement en Alsace l'en détourne. Permissionnaire, il a la révélation des premiers films de Charlot et des Mystères de New York, qui précisent sa vocation. Il envisage un moment une carrière militaire (à l'école de cavalerie de Saumur) mais une grave blessure au cours d'un engagement en Alsace l'en détourne. Permissionnaire, il a la révélation des premiers films de Charlot et des Mystères de New York, qui précisent sa vocation.

13 Avec quelques amis, dont le futur producteur Pierre Braunberger, il se lance dans le cinéma, en commençant par écrire un scénario pour sa jeune épouse Catherine Hessling Avec quelques amis, dont le futur producteur Pierre Braunberger, il se lance dans le cinéma, en commençant par écrire un scénario pour sa jeune épouse Catherine Hessling que réalisa Albert Dieudonné (Catherine, 1924), puis en prenant lui-même les commandes de la mise en scène, pour La fille de leau. que réalisa Albert Dieudonné (Catherine, 1924), puis en prenant lui-même les commandes de la mise en scène, pour La fille de leau. Il sera son propre producteur pour son film suivant, Nana (1926), qui essuiera un grave échec commercial. Par la suite, alterneront les ouvrages de commande et les essais d'avant-garde. Il sera son propre producteur pour son film suivant, Nana (1926), qui essuiera un grave échec commercial. Par la suite, alterneront les ouvrages de commande et les essais d'avant-garde.

14

15 Catherine Hessling, nom d'artiste d'Andrée Madeleine Heuschling

16 Avec La chienne (1931), son premier film parlant et son premier grand film, il fait preuve d'une extrême virtuosité de caméra alors que le ton reste encore fortement teinté d'anarchisme et de naturalisme. Sa période réaliste commence juste après, avec La nuit du carrefour (1931) et surtout Boudu sauvé des eaux (1932). Il s'affirme comme un maître incontesté de "L'école française". Avec La chienne (1931), son premier film parlant et son premier grand film, il fait preuve d'une extrême virtuosité de caméra alors que le ton reste encore fortement teinté d'anarchisme et de naturalisme. Sa période réaliste commence juste après, avec La nuit du carrefour (1931) et surtout Boudu sauvé des eaux (1932). Il s'affirme comme un maître incontesté de "L'école française".

17 La chienne

18 La nuit du carrefour

19 Boudu sauvé des eaux

20 A partir de 1932, Renoir vit avec Marguerite Houllé, monteuse, rencontrée en 1927, sur le tournage de La P'tite Lili. Militante communiste à la conscience politique très forte celle-ci influence Renoir qui se sent alors proche du parti communsite, ce dont rendront compte, Le crime de monsieur Lange (1935) et Les bas fonds (1936). A partir de 1932, Renoir vit avec Marguerite Houllé, monteuse, rencontrée en 1927, sur le tournage de La P'tite Lili. Militante communiste à la conscience politique très forte celle-ci influence Renoir qui se sent alors proche du parti communsite, ce dont rendront compte, Le crime de monsieur Lange (1935) et Les bas fonds (1936).

21 En 1937, Renoir tourne La grande illusion, grand film pacifiste dont le retentissement sera mondial

22

23 La bête humaine (1938) est aussi un grand succès.

24 Son film La règle du jeu (1939) est mal reçu par son public de gauche. Les rapports entre maîtres et valets sont à l'inverse de ce que l'on pouvait attendre Ce qui intéresse Renoir c'est les rapports de séduction réciproque. Le film est aussi un echec car le ton, très nouveau, le différencie des films avec personnages sympathiques et antipathiques et où scènes gaies et scènes tristes sont clairements réparties. Ici tout est mélangé. Son film La règle du jeu (1939) est mal reçu par son public de gauche. Les rapports entre maîtres et valets sont à l'inverse de ce que l'on pouvait attendre Ce qui intéresse Renoir c'est les rapports de séduction réciproque. Le film est aussi un echec car le ton, très nouveau, le différencie des films avec personnages sympathiques et antipathiques et où scènes gaies et scènes tristes sont clairements réparties. Ici tout est mélangé.

25 Sa liaison avec Marguerite se termine, et il vit désormais avec Dido Freire, rencontrée sur le tournage de La Ptite Lili, engagée comme scripte sur le tournage de La Règle du jeu, et qui deviendra sa dernière épouse.

26 Renoir s'embarque pour les États-Unis où il a signé un contrat d'un an avec Twentieth Century Fox. Il réalise aux États-Unis certains de ses plus beaux films : Létang tragique (1940),

27 Lhomme du sud (1945)

28 Après quelques années d'activité dans les studios américains et un voyage aux Indes où il réalise Le Fleuve (1951), Renoir rentre en Europe pour tourner des films, en couleurs, de plus en plus stylisés, témoignant d'une sorte de légèreté panthéiste. Certains y voient les signes regrettables d'un déracinement, d'autres au contraire d'un affinement décisif de son talent. Après quelques années d'activité dans les studios américains et un voyage aux Indes où il réalise Le Fleuve (1951), Renoir rentre en Europe pour tourner des films, en couleurs, de plus en plus stylisés, témoignant d'une sorte de légèreté panthéiste. Certains y voient les signes regrettables d'un déracinement, d'autres au contraire d'un affinement décisif de son talent.

29 Le carosse dor, (1953), French Cancan, (1955), et Elena et les hommes (1956), composent une trilogie où Renoir rend ses lettres de noblesses à trois formes de spectacle : la commedia dell'arte, le café concert et le guignol. Le carosse dor, (1953), French Cancan, (1955), et Elena et les hommes (1956), composent une trilogie où Renoir rend ses lettres de noblesses à trois formes de spectacle : la commedia dell'arte, le café concert et le guignol.

30 Le déjeuner sur lherbe, (1959), Le testament du docteur Cordelier, (1961) comme son dernier film Le petit théàtre, (1969) mettent en garde contre l'accentuation mécanique des comportements humains et prônent la compréhension, la gentillesse et la paresse. Le déjeuner sur lherbe, (1959), Le testament du docteur Cordelier, (1961) comme son dernier film Le petit théàtre, (1969) mettent en garde contre l'accentuation mécanique des comportements humains et prônent la compréhension, la gentillesse et la paresse.

31 Après Le Caporal épinglé, Jean Renoir a un certain nombre d'idées pour d'autres films, mais aucun producteur n'est disposé à lui offrir l'aide financière nécessaire. Ironiquement, au moment où Renoir est confirmé comme une des plus grandes figures de l'histoire du cinéma, la réalité commerciale l'empêche de faire des films. Après Le Caporal épinglé, Jean Renoir a un certain nombre d'idées pour d'autres films, mais aucun producteur n'est disposé à lui offrir l'aide financière nécessaire. Ironiquement, au moment où Renoir est confirmé comme une des plus grandes figures de l'histoire du cinéma, la réalité commerciale l'empêche de faire des films.

32 Durant ses dernières années, Renoir écrit alors des pièces de théâtre (Orvet, Carola), des romans Les cahiers du Capitaine Georges, Le coeur à laise, Le crime de lAnglais, Geniviève), une autobiographie (Ma vie et mes films). Durant ses dernières années, Renoir écrit alors des pièces de théâtre (Orvet, Carola), des romans Les cahiers du Capitaine Georges, Le coeur à laise, Le crime de lAnglais, Geniviève), une autobiographie (Ma vie et mes films). Au Festival d'Arles en 1954 il met en scène Jules César de Shakespeare. La jeune critique et les cinéastes de la Nouvelle Vague l'admirent intensément. Au Festival d'Arles en 1954 il met en scène Jules César de Shakespeare. La jeune critique et les cinéastes de la Nouvelle Vague l'admirent intensément. Son dernier film, en 1970, co-produit par les Télévisions française et italienne, Le petit théâtre, est un hommage ultime au Guignol de son enfance et aux contes d'Andersen. C'est l'œuvre d'un "éternel débutant" à qui, en 1975, à Hollywood se voit décerné un Oscar pour l'ensemble de sa carrière. Son dernier film, en 1970, co-produit par les Télévisions française et italienne, Le petit théâtre, est un hommage ultime au Guignol de son enfance et aux contes d'Andersen. C'est l'œuvre d'un "éternel débutant" à qui, en 1975, à Hollywood se voit décerné un Oscar pour l'ensemble de sa carrière.

33 Ma vie et mes films

34 Le 12 février 1979, Jean Renoir meurt à Beverly Hills où il était installé depuis plusieurs années. Sensible à toutes sortes d'influences, œuvrant dans mille direction, amoureux de la vie et du spectacle sous toutes leurs formes, Renoir, comme l'a dit François Truffaut, " a tout absorbé, tout compris, s'est intéressé à tout et à tous". Le 12 février 1979, Jean Renoir meurt à Beverly Hills où il était installé depuis plusieurs années. Sensible à toutes sortes d'influences, œuvrant dans mille direction, amoureux de la vie et du spectacle sous toutes leurs formes, Renoir, comme l'a dit François Truffaut, " a tout absorbé, tout compris, s'est intéressé à tout et à tous".

35

36

37

38 Составитель: Потемина Людмила Георгиевна, доцент кафедры общих гуманитарных наук и театроведения Ярославского государственного театрального института. доцент кафедры общих гуманитарных наук и театроведения Ярославского государственного театрального института. (идентификатор: ) (идентификатор: ) Ярославль, Ярославль, 2012.


Télécharger ppt "JEAN RENOIR JEAN RENOIR. JEAN RENOIR est un réalisateur et scénariste français, né à Paris le 15 septembre 1894, mort à Beverly Hills (Californie, Etats-Unis)"

Présentations similaires


Annonces Google