La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SILFORED 28-29 juin 2001. VIDEO : "éclaircies dans le pin maritime" SCENARIO : L'objectif est de démontrer l'intérêt des éclaircies dans la conduite et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SILFORED 28-29 juin 2001. VIDEO : "éclaircies dans le pin maritime" SCENARIO : L'objectif est de démontrer l'intérêt des éclaircies dans la conduite et."— Transcription de la présentation:

1 SILFORED juin 2001

2 VIDEO : "éclaircies dans le pin maritime" SCENARIO : L'objectif est de démontrer l'intérêt des éclaircies dans la conduite et la gestion d'un peuplement de pin maritime. Le film présentera plusieurs peuplements dans lesquels on aura procédé ou pas aux éclaircies nécessaires.

3 Les différents résultats obtenus démontreront la pertinence de faire une, deux ou trois éclaircies au bon moment durant la gestion du peuplement. Deux parties constitueront la vidéo : 1 ère partie : Exemple A : peuplement à densité de tiges/ha Exemple B : peuplement à densité de tiges/ha La comparaison des peuplements permettra de révéler tous les inconvénients liés à une densité trop forte.

4 2 ème partie : A partir des exemples précédents, un modèle de conduite des peuplements sera proposé avec la fréquence "idéale" des éclaircies. Il sera ainsi démontré qu'un propriétaire forestier pourra obtenir une coupe rase non pas à 60 ou 65 ans mais à 40 ou 45 ans.

5 PREMIERE PARTIE (par grandes phases) 1/ Lintroduction avec photos diverses de bois ouvré, rappelle que lobjectif essentiel du sylviculteur est la production rapide de bois dœuvre de qualité. Lexcès de densité empêche une bonne croissance. Le retard pris ne se rattrape jamais. Le régime de dépressage et déclaircie conditionne rapidité et qualité.

6 2/ Présentation de deux scénarii A et B le premier peuplement densité bonne (1250/ha) le 2 ème (B) densité deux fois trop forte au départ (2500). « Sur B à 50 ans, 107 cm de circ. alors que sur A 125 cm au même âge ». « pour obtenir une circ. de 120 il faut attendre sur B lâge de 66 ans au lieu de 46 ans pour A » « Sur A nous aurons déjà un peuplement de 15 ans ! »

7 3/ Les Inconvénients techniques liés à une densité trop forte au départ (photos sur peuplement dense darbres avec défauts et risques) : - « la sélection naturelle ne fait pas son choix parmi les plus jolis arbres » - « les pins serrés ne se tiennent pas mieux, courbure ou casse à la moindre ouverture du peuplement » - « plus léchéance de la coupe est retardée, plus longtemps les arbres sont exposés aux risques (tempête…) »

8 4/ Les Inconvénients économiques dune densité trop forte au départ : « A tel âge on fait une troisième éclaircie sur A et seulement une deuxième éclaircie sur B" le retard daccroissement induit par la surdensité influe sur la circonférence également. Ainsi en comparant le scénario A au scénario B, le nombre darbre enlevé en éclaircies est le même mais la circonférence moyenne est plus forte, donc le prix moyen est plus élevé. » L'éclaircie A rapporte deux fois plus que celle de B en revenus ! »

9 5/ Envisageons maintenant la coupe rase « Dans loption B a densité forte au départ, la coupe rase se fait à 66 ans : le sylviculteur travaille pour son petit fils » ! « Dans loption A dune conduite plus énergique, la coupe rase se fait à 46 ans pour une même circonférence » : « le sylviculteur travaille pour son fils et pourquoi pas pour lui même ! »

10 DEUXIEME PARTIE : LA CONDUITE IDEALE PROPOSEE « il existe encore de nombreux peuplements mal ou pas assez dépressés » (photos) « une éclaircie tardive, si coûteuse quelle soit doit être faite sous peine de compromettre lavenir » le schéma de conduite à adopter est le suivant (photos textes et tableaux)

11 dépressages : « on élimine les sujets mal conformés » « pour un semis en lignes à 4 m despacement entre lignes, lespacement entre les pins au premier dépressage doit être de 0,80 m à 1 m soit 10 à 15 pins sur 10 mètres de lignes » « la densité à 3 ans est alors de 2500 à 3000 /ha ». « Entre 5 et 7 ans on fait un deuxième dépressage » « la distance entre les pins est alors de 1m60 à 2m00 » « la priorité est donnée à la sélection et non à la régularité des espacements »

12 Eclaircies : « la première éclaircie intervient entre 12 et 16 ans, elle enlève un arbre sur 3 ou 4 » « Lélagage intervient à ce moment là pour augmenter la proportion de sans nœud dans le premier billon de bois dœuvre » « avant lâge de 35 ans, 4 éclaircies se succèdent » - 50 cm 300 pins enlevés 16 ans - 65 cm 200pins enlevés à 20 ans - 80 cm 200 pins enlevés à 26 ans - 95 cm, 100 pins enlevés à 32 ans »

13 CONCLUSION : « en conduisant ainsi vos boisements modernes, les meilleures conditions de production sont réunies » « faire une coupe rase à 45 ans plutôt quà 65 ans est à votre portée, mais cela dépend de vous ! »

14 Seconde Vidéo: Qualité des matériels de reboisement

15 Cette vidéo comporte trois grandes parties: - loffre des matériels. Distinction entre les semis et les plantations. Présentation des produits, des différents intermédiaires et de la valorisation des matériels de reboisement. (interview de pépiniéristes et autres intervenants)

16 - Comment reboise t-on? Les techniques utilisées pour la mise en valeur des matériels:. La façon de semer. Les techniques de plantation (Interview et images dentreprises spécialisées)

17 - Le choix du propriétaire Les éléments décisifs à la prise de décision. Explication des enjeux par un conseiller forestier.

18


Télécharger ppt "SILFORED 28-29 juin 2001. VIDEO : "éclaircies dans le pin maritime" SCENARIO : L'objectif est de démontrer l'intérêt des éclaircies dans la conduite et."

Présentations similaires


Annonces Google