La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le projet ViSA: vers une instrumentation de la recherche en éducation Laurent Veillard UMR ICAR (CNRS, Université Lyon 2, ENS de lyon)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le projet ViSA: vers une instrumentation de la recherche en éducation Laurent Veillard UMR ICAR (CNRS, Université Lyon 2, ENS de lyon)"— Transcription de la présentation:

1 le projet ViSA: vers une instrumentation de la recherche en éducation Laurent Veillard UMR ICAR (CNRS, Université Lyon 2, ENS de lyon)

2 O RIGINES Les enregistrements vidéo numériques, des matériaux détude de plus en plus utilisés dans les recherches sur léducation, mais une durée de vie réduite au temps dune recherche alors quils pourraient servir à dautres chercheurs pour : compléter ou constituer leur corpus (gain en temps) pour des études à plus large échelle susciter des collaborations autour de corpus commun valider des procédures analytiques et des résultats antérieurs constituer un patrimoine des pratiques denseignement Des pratiques méthodologiques dutilisation des vidéos encore balbutiantes et souvent peu explicites Spécificités des enregistrements vidéo en tant que matériaux de recherche en lien avec dautres types de données (rapport analogique) Liens approches théoriques – méthodologies danalyse Explicitation des procédures analytiques et fondements épistémologiques

3 O RIGINES Des technologies à évolution très rapide et à plus large diffusion : Dispositifs de prise de son et dimage (caméra, micros, appareils annexes, …) Techniques et formats de compression et de stockage (types de support, encapsulage, format de compression, …) Outils de traitement et danalyse des matériaux audio-visuels (Annotation, Analyse,…) à des fins de recherche (ex : CLAN, ELAN, Transana, Chronos, Advene, Videograph, Atlas.ti, …) Outils de diffusion/publication (film pour la diffusion des résultats, la formation, etc.) Une complexification des problématiques juridiques et éthiques Droit à limage Diffusion sur internet Propriétés des méta-données

4 G RANDS C HOIX POUR LA BASE DE DONNÉES Une base de données restreinte à la recherche, avec accès restreint (identifiant/mot de passe) pour la consultation des vidéos Contenu de la base : des enregistrements vidéo (vidéos brutes sans montage) de situations denseignement et/ou dapprentissage (cible large) Situations scolaires : classe, salle TP, gymnase, atelier, etc. ) Situations non scolaires : stage / alternance, musée, activités associatives, etc. des documents associées (plans de classe, autorisation parentale, transcriptions, articles scientifiques etc...) Des procédures sécurisées de dépôt et de demande : Un contrôle à différentes étapes (critères éthiques et légaux) Demande dinscription dune équipe (convention) Demande dinscription dune recherche (dépôt et demande) Un module de consultation sans prévisualisation des vidéos Un ancrage institutionnel solide INRP / ENS LSH tutelles de la base jusque fin 2010 ENS lyon (IFé) depuis Janvier 2011

5 S YSTÈME D INDEXATION Description de la recherche : titre, début/fin, résumés, publications, participants Système dindexation des Unités Vidéos (UV) conçu par des ingénieurs (documentalistes et informaticiens) et chercheurs du réseau ViSA à partir du protocole Dublin Core Indexation des documents associés : description simple (champ ouvert)

6 S YSTÈME DE CONSULTATION Ouvert à tous (http://visa.inrp.fr/visa/base-de-donnees-videos) Requête par UV (Rapide / Avancée) Requête par Travaux de Recherche Panier de Vidéos sélectionnées

7 E TAT A CTUEL DES DÉPÔTS / D EMANDES Dépôts : 17 recherches dont 6 visibles Corem-décimaux (56 UV); Interlangues (CREAD ; 8UV) : Connaissances Antérieures en DUT (ICAR ; 8UV); Pratiques de classe France/Liban (ICAR ; 10UV) ; Méthodo danalyse à différentes échelles de temps (ICAR ; 1UV), Designation dobjets et de collections, codage (12UV) Demande : 4 demandes à ce jour

8 2 EXEMPLES DE VIDÉO RÉCUPÉRABLES Pratiques de classe – Physique Connaissances antérieures DUT Gestion de production

9 O RGANISATION Mise au point dune organisation, dun processus de gestion et de procédures fondées sur le plan juridique et éthique

10 ANIMATION D UN RÉSEAU DE LABORATOIRES Financement PPF puis Structure Fédérative de Recherche Travail épistémologique sur les méthodologies de constitution et danalyse de corpus comprenant des enregistrements vidéo (journées détudes bisannuelles depuis 2006) : Lien approche théorique – choix méthodologique ; Spécificités des données vidéo et des données associées Réception des enregistrements filmiques selon la place du spectateur (fiction, recherche, formation, etc.) Conditions pour le travail collectif sur un même corpus (informations sur les corpus, objets-frontières, etc.) Analyse des ressources techniques mobilisables et formation à leur utilisation : Technologies et techniques de prises de son et dimage ; Techniques de stockage/compression ; Outils logiciels et procédures daide à lanalyse ou à la présentation des résultats, …

11 D ÉPASSER LES LIMITES ACTUELLES Aller plus loin que : la mise à disposition de données vidéo et associées le recul réflexif sur les pratiques méthodologiques et les outils disponibles la formation aux ressources Des possibilité de recherches à plus large échelle grâce aux technologies numériques audio-visuelles : spécificité de lobjet détude « processus denseignement/apprentissage » des phénomènes liés à des échelles de temps variées (temps très court, moyen et très long) et dans des lieux différents (disciplines) Ex : les études sur le changement conceptuel à long terme ne sont possibles quavec des capacités importantes darchivage denregistrements vidéo sur plusieurs mois et même des années dapprentissage dans les classes (e.g., Jordan & Henderson, 1995; Strom, Kemeny, Lehrer & Forman, 2001)

12 D ÉPASSER LES LIMITES ACTUELLES Limitation intrinsèque des méthodes danalyse manuelles et individuelles : Réduction de lampleur temporelle et géographique des recherches Procédures analytiques limitées liées à la linéarité des matériaux vidéo et la faiblesse des manipulations des données Exemple des recherches en linguistique Création de bases de données textuelles de plus en plus importantes Développement dinstruments logiciels daide à lanalyse à partir des années 90 Mise en circulation des corpus et des procédures analytiques Modification des conditions de constitution dobservables et danalyses de données

13 D ÉPASSER LES LIMITES ACTUELLES Woods (2002, Digital Insight Project) : des décalages de 2 sortes entre les besoins analytiques des chercheurs et les outils disponibles : Volume des données Ex : recherche sur limplémentation dun nouveau curriculum en maths aux US (grades 3 à 5) 3 classes dans une même école pendant 4 ans = 1200 heures de vidéos Gestion impossible avec des outils de gestion de fichiers classiques Pouvoir sélectionner des extraits issus de différentes classes/situations pour les mettre en comparaison inadéquation doutils logiciels uniquement capables de travailler sur un enregistrement vidéo à la fois Circulation des données et des analyses Distribution du travail au sein des équipes pouvoir disposer de logiciels multi-utilisateurs Diffusion et partage au delà des équipes pour projets collectifs – reproductibilité des analyses / formats de diffusion standardisés des enregistrements vidéos, des annotations, des fichiers danalyses associés

14 O BJECTIF : UNE INSTRUMENTATION POUR LA RECHERCHE Diversification des types de contenus dans la base : ne pas se limiter aux situations de classe et à la formation initiale Un système dindexation et de requête plus performant Indexation évolutive au fur et à mesure du temps en fonction des usages Choix systématique dextraits vidéos significatifs (selon des critères à définir) Des outils de gestion des données Gestion (classement, archivage, annotation) de ses données vidéos et associées via une interface améliorée Outil en ligne de transcodage : transformation dune variété de fichiers en quelques Formats standardisés en fonction des usages (travail, partage, etc.)

15 O BJECTIF : UNE INSTRUMENTATION POUR LA RECHERCHE Veille juridique et éthique Veille technologique (dispositifs de prise de vue et de son ; techniques de compression, etc.) Outils (téléchargement, en ligne) permettant: La production de processus analytiques nouveaux (ex : manipulation souple et réversible dextraits vidéos pour rapprochement des phénomènes) La production de systèmes sémiotiques hybrides (annotation mutuelle) Le partage des analyses ou la réalisation danalyses menées en collaboration Réflexion spécifique sur les formes de diffusion des résultats Limites de lhyper-domination de la forme écrite dans la diffusion des résultats de la recherche Quelle place possible des supports multimédias complexes (analyse de lévolution des supports et pratiques journalistiques) ?

16 O BJECTIF : U NE INSTRUMENTATION POUR LA RECHERCHE ViSA nest pas une plateforme de ressources de formation Mais a vocation à devenir un espace de réflexion épistémologique sur la production de ressources à des fins de formation à partir denregistrements vidéos et danalyses de recherche Fondements théoriques Méthodologies spécifiques Principes éthiques Etc.


Télécharger ppt "Le projet ViSA: vers une instrumentation de la recherche en éducation Laurent Veillard UMR ICAR (CNRS, Université Lyon 2, ENS de lyon)"

Présentations similaires


Annonces Google