La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES COMMUNICATIVES A. E. ARCHAKIAN Université Linguisitique V. Brioussov Chaire de pédagogie et de méthodolgie de lenseignement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES COMMUNICATIVES A. E. ARCHAKIAN Université Linguisitique V. Brioussov Chaire de pédagogie et de méthodolgie de lenseignement."— Transcription de la présentation:

1 LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES COMMUNICATIVES A. E. ARCHAKIAN Université Linguisitique V. Brioussov Chaire de pédagogie et de méthodolgie de lenseignement des langues étrangères Erévan 2010

2 L'interaction comme moyen de développement de l'expression orale; le développement de l'interaction en classe La communication se fait oralement et par écrit. Elle se réalise au moyen d'expression orale des pensées, de l'audition, de la lecture et de l'écriture. L'expression écrite et orale réalisent la même fonction mais de manière différente: 1. L'expression orale est un processus communicatif directe, immédiate qui se réalise au moyen des sons dans une ambiance qui crée des motifs d'activité. 2. Pendant l'expression écrite le processus est indirect et se réalise au moyen des signes graphiques. L'expression orale et écrite sont une activité propre à l'homme et sont liées étroitement à son activité mentale. La pensée est d'abord formulée dans le discours intérieur; ensuite elle est traduite en paroles et adressée à telle ou telle personne ou interlocuteur. L'interaction orale suppose deux cotés de l'activité verbale: a) la transmission des pensées au moyen des sons et b) la compréhension de cette information au moment de la réception et de la perception des sons successifs.

3 L'interaction est réalisée si les codes des interlocuteurs coïncident. La communication suppose les stratégies suivantes: a)la planification A l'étape de planification les participants sélectionnent les modes d'action, repèrent les lacunes de l'information, estiment ce qui peut être considéré acquis ou nouveau et planifient les échanges. b)l'exécution A l'étape de l'exécution de l'interaction les participants doivent être capables de prendre leur tour, coopérer, gérer l'aléatoire (contrôler l'inattendu) et même demander de l'aide à leur interlocuteur pour formuler des phrases. c)l'évaluation A l'étape de l'évaluation les participants contrôlent le schéma de l'activité verbale, les faits présentés et le succès de leur énoncé.

4 LE DÉVELOPPEMENT DE L'INTERACTION EN CLASSE On peut considérer l'interaction comme une technique de mise en communication des apprenants entre eux. Pour instaurer de conditions favorables à l'enseignement centré sur lapprenant il faut étudier, savoir comment inciter les apprenants à l'interaction, à la communication. La discussion peut se passer entre deux personnes, plusieurs personnes et dans toute la classe. Pour la réussite de l'interaction il faut a) planifier d'avance les activités et les auxiliaires nécessaires, les fiches de travail b) expliquer clairement la nature de l'activité même parfois en langue maternelle c) fournir l'information indispensable d) laisser se dérouler l'interaction en acceptant les erreurs autant qu'elles n'entraînent pas de rupture de communication e)faire suivre l'activité de feed-back f)axer l'évaluation de l'activité verbale à la fois sur le contenu de l'énoncé et les formes utilisées.

5 Le développement de l'aptitude de l'expression orale et les types des dialogues Le développement de la compétence de communication exige de choisir et d'organiser des activités basées sur la confiance de l'apprenant et les savoir-faire mis en jeu dans l'expression orale. Pendant l'enseignement des langues vivantes et en général, l'interaction se manifeste sous forme de dialogue et de monologue comme moyen de mettre en évidence une structure grammaticale et lexicale. Le dialogue comme moyen de communication est l'échange des idées entre au moins deux personnes. Le but des dialogues est d'apprendre aux élèves à mener des conversations dans telle ou telle situation en employant de différentes répliques et des unités langagières/ Ëáëù³ÛÇÝ Ùdzíáñ/ appelées patterns (des modèles, des clichés ÝÙáõß).

6 Pour apprendre à communiquer il ne faut pas apprendre les mots isolés, mais des patterns. On peut employer : SP 1. sujet -- prédicat ex. Je lis. 2. SPOd. 3. SPOind. 4. SPT ( compl. circ. de temps) 5. SPM( compl. circ. de manière) Ces modèles de propositions/ïÇå³Ï³Ý ݳ˳¹³ëáõÃÛáõÝ/ peuvent être variables, invariables(stables) et partiellement variables. En se basant sur ces propositions modèles on peut présenter (des questions) son propos.

7 Les répliques -- sont des expressions des interlocuteurs qui expriment la réaction ou incitent à la parole. Les répliques peuvent être composées de deux ou de plusieurs mots. Les répliques ont leur structure, leur contenu et intonation. Les répliques sont les suivantes : 1. réplique stimule (Allons au cinéma! ) - réplique réaction (Allons!) - réplique stimule (quand ? où ?). Les répliques stimules et les répliques réactions se présentent ensemble et forment une unité de dialogue/»ñÏËáë³Ï³Ý ÙdzëÝáõÃÛáõÝ/. ll ne faut pas apprendre aux apprenants à poser des questions et à y répondre, mais aussi à faire parler son interlocuteur, exprimer ses sentiments, son opinion, ses attitudes. Réplique stimule --- réplique réaction réponse admiration attitude regret enthousiasme Les répliques-stimules et les répliques-réactions se présentent ensemble et forment une unité de dialogue. (Les types de dialogues : contextualisé, en désordre, dirigé, à canevas, à compléter, schémas des dialogues, jeux de rôles, simulation pour - Portfolio).

8 Le monologue est la forme organisée de la parole, il est plus actif et libre. Pour la réalisation des stratégies de production le locuteur franchit les étapes suivantes: a) planification, b) exécution, c) évaluation. A l'étape de planification l'apprenant/utilisateur répète et localise ses ressources, tient compte de l'auditoire et adapte son message à ses ressources et à son auditoire. A l'étape de l'exécution l'apprenant/utilisateur réalise la compensation, c'est-à-dire la francisation des expressions de la langue maternelle en utilisant des paraphrases, des descriptions et enfin il expérimente son discours, produit son énoncé. A l'étape de l'évaluation et de la remédiation il contrôle les résultats: les gestes, les mimiques de l'auditoire le renseigne et lui donne la possibilité de s'assurer si la communication s'est effectuée ou le cas échéant il doit maintenir l'autocorrection. Les stratégies de production comme moyen de développement du monologue

9 Un groupe de didacticiens considèrent la phrase comme unité/Ùdzíáñ/ de lenseignement du monologue. Pour lautre groupe cest lextrait sémantique élargi (ÁݹɳÛÝí³Í ÇÙ³ëï³ÛÇÝ Ñ³ïí³Í). Pendant lapprentissage I. Au début lapprenant dit une ou deux phrases comme réponse au problème posé par le professeur ou dans le manuel II. Après, selon la situation correspondante au thème, lapprenant évoque 3-4 phrases construites au moyen de différents modèles en assurant la cohérence (le développement logique) de lénoncé. III. Comme réponse à la situation ou au problème proposé, lapprenant produit plus de 4-5 phrases en faisant toujours attention à la cohérence et en présentant déjà son attitude, ses jugements sur le sujet.

10 En disant «avoir des aptitudes de monologue» il faut comprendre 1. la formation linguistique de lénoncé, 2.la composition logique de lidée( cohérence), 3.la découverte du thème, de la situation en observant létendu de lénoncé, 4.largumentation de lénoncé. Pour la compétence de monologue il y a aussi quelques exigences, telles que : la conformité du monologue au thème donné, la formation des phrases par différents modèles qui forment un tout sémantique.

11 Les activités de production incluent la production écrite et orale. Dans les activités de production orale l'utilisateur produit un texte qui est reçu par un ou plusieurs auditeurs (comme les annonces publiques, les exposés, la lecture d'un texte à haute voix). Parmi les activités de production écrite on peut citer les suivantes: écrire des lettres personnelles ou d'affaires, envoyer un message, rédiger des rapports, des articles, remplir et formuler des questionnaires.

12 Le système d'exercices développant les compétences de l'expression orale Le système d'exercices développant l'expression orale est une séquence d'actions et d'opérations qui se compliquent au fur et à mesure d'une étape à l'autre avec le matériel linguistique. Les exercices oraux qui sont directement liés au développement des compétences de l'expression orale ont une valeur communicative. Il y a des exigences pour ces exercices: les exercices doivent avoir un caractère communicatif il faut augmenter successivement la difficulté des exercices, compliquer au fur et à mesure prendre en considération le niveau des connaissances des apprenants baser les exercices sur les centres d'intérêt mentionnés dans les programmes composer les exercices dans les cadres du matériel linguistique prévus dans les programmes avoir recours aux exercices sous formes de monologues et de dialogues.

13 Les exercices d'expression orale se divisent en deux groupes: exercices préparatoires et exercices communicatifs. Quant aux exercices préparatoires, au fond ils sont les mêmes que ceux de l'assimilation du matériel linguistique. On peut y avoir recours avant de passer aux exercices d'élocution pour répéter le matériel assimilé dont on aura besoin au cours de l'acte de communication (exercices de substitution, de transformation, à lacune, à choix multiples, d'imitation). Les exercices qui suivent occupent une place transitoire entre les exercices préparatoires et ceux de communication. Comme par ex. combinaison des deux propositions, dialogue dirigé, question-réponse au sujet d'un texte, d'une image, d'une situation créée par le professeur récit d'après les mots clés ou bien le plan. Le but de ces exercices est la promotion de la faculté de transporter le matériel linguistique assimilé d'une situation à l'autre avec ou sans préparation. Cela permet d'enrichir le sujet par de nouvelles situations, d'élargir la marge d'emploi d'un mot, de combiner les structures assimilées d'une autre manière et dans une autre situation.

14 Les exercices communicatifs se présentent sous forme de monologue et de dialogue. Comme exercices sous forme a) de monologue on peut citer les suivants: récit sur un sujet donné, une situation résumé d'un film, un livre exposé d'un événement concret continuation d'un récit commencé par un autre appréciation des personnages présentés dans le texte b) de dialogue jeux de rôles composition des dialogues d'après la situation conversation collective sur un événement de la vie sociale ou de la vie des enfants discussion au sujet d'une image, d'un texte question et réponse contenant lappréciation des événement, des caractères des personnages quand l'apprenant peut présenter son opinion sur tel ou tel sujet simulation interprétation d'un rôle, d'un des personnages du film.


Télécharger ppt "LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES COMMUNICATIVES A. E. ARCHAKIAN Université Linguisitique V. Brioussov Chaire de pédagogie et de méthodolgie de lenseignement."

Présentations similaires


Annonces Google