La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DEFAILLANCE CARDIAQUE : PLACE DE LASSISTANCE CIRCULATOIRE Professeur Bernard ALBAT Andrée LLORENS IBODE Hayat TEISSIER IBODE Jean-Claude SINQUET Perfusionniste.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DEFAILLANCE CARDIAQUE : PLACE DE LASSISTANCE CIRCULATOIRE Professeur Bernard ALBAT Andrée LLORENS IBODE Hayat TEISSIER IBODE Jean-Claude SINQUET Perfusionniste."— Transcription de la présentation:

1 DEFAILLANCE CARDIAQUE : PLACE DE LASSISTANCE CIRCULATOIRE Professeur Bernard ALBAT Andrée LLORENS IBODE Hayat TEISSIER IBODE Jean-Claude SINQUET Perfusionniste

2 Instabilité hémodynamique Rebelle au traitement médical Assistance circulatoire Défaillance cardiaque ECMO ? Ventricule artificiel externe ? Ventricule artificiel interne ?

3 * Extra Corporéal Membrane Oxygénator

4 Introduction Intérêt : Rapidité Rapidité Simplicité Simplicité Parfois en dehors du bloc opératoire Parfois en dehors du bloc opératoire Assistance de courte durée Récupération fonction cardiaque Récupération fonction cardiaque Stabilisation hémodynamique Stabilisation hémodynamique Récupération autres fonctions vitales Récupération autres fonctions vitales

5 Principe Assistance Circulatoire Veine fémorale Artère fémorale SaO 2 SvO 2 Débitmètre Mélange Air – O 2

6 Matériel 1) Canules Canule veineuse Canule artérielle Kit dinsertion

7 Matériel 2) Oxygénateurs 2) Oxygénateurs

8 Matériel 3) Pompe centrifuge 3) Pompe centrifuge

9 Technique 1) Canulations périphériques Trois techniques utilisées Méthode de Seldinger ChirurgicaleMixte

10 2) Réinjection pour palier lischémie

11 Réinjection artérielle Canule artérielle Canule veineuse

12 TECHNIQUE OPERATOIRE : Décubitus dorsalDécubitus dorsal Sous AGSous AG Généralement abords scarpa droitGénéralement abords scarpa droit Dissection artère et veine fémoraleDissection artère et veine fémorale Tunnelisation des canulesTunnelisation des canules Connexion au circuit ECMOConnexion au circuit ECMO Mise en place de la ligne de réinjectionMise en place de la ligne de réinjection Fermeture de labordFermeture de labord PansementPansement

13 Complications 1. Ischémie des membres inférieurs Obstruction de laxe artériel par la canule Réinjection périphérique systématique 2. Œdème du poumon

14 3. Hémorragies Complications 4. Complications neurologiques

15 Après quelques jours dassistance sous ECMO plusieurs solutions : Sevrage de lassistance Sevrage de lassistance Impossibilité de sevrage Impossibilité de sevrage En fonction de lévaluation neurologique : En fonction de lévaluation neurologique : Assistance bi ventriculaire pour pont à la transplantation Assistance bi ventriculaire pour pont à la transplantation Assistance mono ventriculaire pour pont à la transplantation ou définitive Assistance mono ventriculaire pour pont à la transplantation ou définitive

16 Lassistance circulatoire mécanique par ventricule artificiel externe Prise en charge mécanique de la fonction cardiaque Prise en charge mécanique de la fonction cardiaque Restitue un débit pulsé Restitue un débit pulsé Défaillance ventriculaire grave Défaillance ventriculaire grave En attente de récupération ou de transplantation En attente de récupération ou de transplantation Mono ou bi ventriculaire Mono ou bi ventriculaire Durée de quelques semaines à quelques mois Durée de quelques semaines à quelques mois Pour patient de 17 à 150 kgs Pour patient de 17 à 150 kgs

17 Canule Aorte ascendante Canule Apicale Canule Artère pulmonaire Canule Atriale droite Ventricule artificiel externe gauche Ventricule artificiel externe droit PRINCIPE

18 Chambre sanguine Chambre Pneumatique Valves unidirectionnelles Ventricule artificiel externe en coupe Ligne pneumatique PRINCIPE

19 Ventricule artificiel externe droit ou gauche MATERIEL

20 Canule Apicale Canule Atriale Droite Canule aortique et pulmonaire MATERIEL

21 Photo console CONSOLE MATERIEL

22 MODALITES OPERATOIRES Malade sous AG Malade sous AG Intubé, ventilation contrôlée Intubé, ventilation contrôlée Pression artérielle invasive Pression artérielle invasive Voie veineuse centrale Voie veineuse centrale Sondage vésical à demeure Sondage vésical à demeure

23 Installé en décubitus dorsal strict Installé en décubitus dorsal strict les bras le long du corps les bras le long du corps Billot sous les omoplates Billot sous les omoplates MODALITES OPERATOIRES

24 Film sur thoratec

25 Film sur : le pansement Tulle gras à la sortie des canules Tulle gras à la sortie des canules Le plus hermétique possible Le plus hermétique possiblePANSEMENT

26 Pansement terminé Ventricule artificiel gauche Ventricule artificiel droit PANSEMENT

27 COMPLICATIONS Hémorragiques Hémorragiques Thromboemboliques Thromboemboliques Infectieux Infectieux Troubles trophiques Troubles trophiques

28 ASSISTANCE VENTRICULAIRE GAUCHE IMPLANTABLE Prise en charge mécanique de la fonction cardiaque gauche Prise en charge mécanique de la fonction cardiaque gauche Restitue un débit continu Restitue un débit continu En attente de transplantation voire en implantation définitive En attente de transplantation voire en implantation définitive Durée de quelques mois à plusieurs années Durée de quelques mois à plusieurs années Pour patient adulte Pour patient adulte

29 ASSISTANCE VENTRICULAIRE GAUCHE IMPLANTABLE PRINCIPE

30 Pompe axiale électrique peut être alimentée par 2 batteries 12 heures2 batteries 12 heures Utilisable sur secteur Utilisable sur secteur Heartmate II Sans valveSans valve Sensible à la pressionSensible à la pression Le chargement (débit) de la pompe varie en fonction du cycle cardiaqueLe chargement (débit) de la pompe varie en fonction du cycle cardiaque

31 Pompe Câble dalimentation et de contrôle Emporte pièce Canule apicale Canule aortique MATERIEL

32

33 Conclusion Outil thérapeutique indispensable Outil thérapeutique indispensable permet de sauver des vies permet de sauver des vies les résultats saméliorent les résultats saméliorent grâce à des discussions pluridisciplinaires grâce à des discussions pluridisciplinaires grâce à un choix adapté du mode dassistance grâce à un choix adapté du mode dassistance grâce à lévolution des appareils dassistance grâce à lévolution des appareils dassistance


Télécharger ppt "DEFAILLANCE CARDIAQUE : PLACE DE LASSISTANCE CIRCULATOIRE Professeur Bernard ALBAT Andrée LLORENS IBODE Hayat TEISSIER IBODE Jean-Claude SINQUET Perfusionniste."

Présentations similaires


Annonces Google