La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

04/2008 - 1 Lisolement ? Greys anatomy. 04/2008 - 2 Lisolement existe-t-il encore ? Depuis 1996 – 1998, on ne parle plus d'isolement à l'exception de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "04/2008 - 1 Lisolement ? Greys anatomy. 04/2008 - 2 Lisolement existe-t-il encore ? Depuis 1996 – 1998, on ne parle plus d'isolement à l'exception de."— Transcription de la présentation:

1 04/ Lisolement ? Greys anatomy

2 04/ Lisolement existe-t-il encore ? Depuis 1996 – 1998, on ne parle plus d'isolement à l'exception de l'isolement protecteur On parle dorénavant de précautions On nisole plus, on prend des précautions CDC, Am J Infect Control 1996;24: Circulaire DGS/DH /04/ recommandations 1999

3 04/ Impact sur les PS de mesures complémentaires (1) Golan Y, CID secteurs de réa occasion dhygiène des mains Pendant 14 mois de suivi Observance de lHM : PS isoléesPS + PC hygiene des mains 28% 43% Liens étroits avec le port des gants

4 04/ Impact sur les PS de mesures complémentaires (1) Etude C-CLIN sud-ouest (http://www.cclin-sudouest.com/) occasions dhygiène des mains –Observance de lHM : PS PC Avant un soin 55% 56% Après un soin 60% 72%

5 04/ Evolution de la méticillino- résistance de S aureus en Europe entre 2003 et Dépistage et recherche active - Precautions contact - Hygiène des mains - Decolonisation (Tomic V, Arch Intern Med, 2004 ) - Politique BMR des précautions standard (dont lhygiène des mains)

6 04/ Evolution du SARM en réa, AP-HP V. Jarlier V, AP-HP (http://www.invs.sante.fr/beh/2004/32_33/) 55,1% 20,0% 55,1 50,5 48,8 45,3 43,7 38,8 33,9 40,5 33,6 28,7 30,4 24,9 22, % MRSA/S. aureus Solutions hydro-alcooliques

7 04/ Politique de maîtrise de la diffusion des SARM MRSA carriers screening in high incidence units (ICUs…) : nose and wounds (usually at admission and 1/week) Quick and direct notification of new MRSA patients to the physician Flag on lab reports (« watch the MRSA ! ») Flag on patients room door and chart cover, using the same logo for all hospitals Single-bed rooms or cohorting MRSA patients Barrier precaution Promotion of hand hygiene MRSA guidelines 1993, AP-HP Diapo V Jarlier

8 04/ Moyens pour la prévention de la diffusion des BMR Etude déclarative en 2001 (241 réanimations) PHA disponibles : 64,3% Signalisation des porteurs : 89,2% Dépistage et précautions BMR : Dep. Dep. Isolement Entrée Hebdo –SARM62,257,784,6 –EBLSE49,046,180,9 –A. baumannii35,736,965,3 –P. aeruginosa40,240.,262,2 –Eb Case34,436,562,2 A. Lepape, groupe Réanis, 2001

9 04/ Exemple déchec de la stratégie « PS » (1) Mise en échec des précautions "standard" dans une épidémie liée à E. aerogenes multi-résistant dans une unité de gériatrie –12 cas d'infection ou colonisation dans une unité de 30 lits –Renforcement de l'application des précautions standard (désinfection des mains avant et après les contacts, gants, blouses) pour l'équipe soignante et les visiteurs, dès le second cas –Apparition de 6 nouveaux cas en 1 mois –Dépistage systématique: 4 nouveaux cas Fermeture de l'unité à toute nouvelle admission Fin de l'épidémie Piagnerelli M, ICHE, 2000;21:651-3

10 04/ Exemple déchec de la stratégie « PS » (2) Fierobe L, ICHE, 2000;22:35-40 Mise en échec des précautions "standard" dans une épidémie liée à A. baumannii imipenem-R dans une USI chirurgicale –17 cas, dont 12 acquisitions en USI –étude observationnelle et cas-témoin, avec recherche des facteurs de risque d'acquisition –application des mesures "d'isolement" durant la péride d'exposition 7/11 (64%) cas vs 11/19 (58%) témoins: p = 1 !!! Fin de l'épidémie obtenu par –renforcement des mesures de type "barrière" –limitation du nombre des admissions –contrôle de la qualité de l'environnement

11 04/ Impact dune stratégie « Dépistage + PC » Réduction de la morbidité associée aux BMR chez les patients de réanimation par les mesures de contrôle de l'infection –étude rétrospective comparative avant (P1)/après (P2) –absence de mesures vs mise en place de mesures de contrôle Résultats patients infectés ou P1 P2 p colonisés MRSA, KP (BLSE), EA (MR)35 (15%)24 (6.8%)0.001 MRSA18 (7.7%) 9 (2.6%)0.004 KP (BLSE) 4 (1.7%) 0 (0%)0.025 EA (MR)13 (5.6%)15 (4.3%)0.47 Mesures de contrôle de l'infection? –dépistage systématique à l'admission et durant l'hospitalisation –"isolement": identification, antiseptie des mains, gants, blouse, toilette à la chlorhexidine de tous les patients –Mupirocine chez les patients porteurs de MRSA Souweine B, JHI, 2000;45:107-16

12 04/ Précautions complémentaires « contact » Chambre seule (ou alternative) Hygiène des mains et port des gants si contact avec la peau du patient ou son environnement immédiat

13 04/ Lavage au savon doux Photo : Laetitia May, CH Argenteuil

14 04/ Lavage avec une solution moussante antiseptique Photo : Laetitia May, CH Argenteuil

15 04/ Friction hydro-alcoolique Photo : Laetitia May, CH Argenteuil

16 04/ Alliance : avant tout geste dhygiène des mains Alliance : lavage au savon doux Alliance : friction SHA Photo : Bruno Grandbastien, CHRU de Lille

17 04/ Bijoux : avant tout geste dhygiène des mains Bijoux : lavage au savon doux Bijoux : friction SHA Photo : Bruno Grandbastien, CHRU de Lille

18 04/ Face externe de montre : culture Photo : Bruno Grandbastien, CHRU de Lille

19 04/ Précautions complémentaires « contact » Chambre seule (ou alternative) Hygiène des mains et port des gants si contact avec la peau du patient ou son environnement immédiat Sur-blouse lors dun contact direct avec le patient ou son environnement

20 04/ Comment choisir un vêtement de protection ? Tabliers plastiques –Peu onéreux –sont à usage unique –doivent être disponibles dans la chambre –doivent être évacués dans le sac déchets à risque Surblouses (à manche longues) Privilégier lusage unique par soin –rappel : le non tissé a une efficacité supérieure au tissé

21 04/ Précautions complémentaires « contact » Chambre seule (ou alternative) Hygiène des mains et port des gants si contact avec la peau du patient ou son environnement immédiat Sur-blouse lors dun contact direct avec le patient ou son environnement Limitation des sorties du patient Si indispensable protection des zones infectées Dédier à un seul patient le matériel en contact direct avec lui Sassurer de lefficacité du nettoyage et de la désinfection du mobilier et des surfaces

22 04/

23 04/

24 04/ Quelles précautions complé- mentaires (PC) mettre en œuvre ? Socle des précautions standard –hygiène des mains –gants … avec les risques de moindre respect de lhygiène des mains –masque –protection de la tenue professionnelle Individualisation des DM Limitation du stockage du matériel

25 04/ Chambre seule (ou alternative) – Avec la même discussion que précédemment Masque chirurgical pour tout contact rapproché (moins de 1 m) – Equipement de protection respiratoire et protection oculaire si SRAS Limitation des sorties du patient – Masque chirurgical si sortie indispensable Précautions complémentaires « gouttelettes »

26 04/ Précautions complémentaires « Air » –Isolement en chambre individuelle, porte fermée, logo (A) –Port du masque FFP1 ou FFP2 « canard » Mis par toute personne avant d entr é e dans la chambre avant le geste d hygi è ne des mains Doit être port é par le patient lors de transfert ou transport –Efficacit é : 3 heures en continu Doit être jet é apr è s avoir quitt é la chambre avant le geste d hygi è ne des mains Est à usage unique par soin ou par patient –Limiter les déplacements du patient

27 04/ Gestion des visites, des plateaux techniques Quelles précautions doivent-ils appliquer ? –hygiène des mains –gants –masque –surblouse Limitation des visites ? des accès aux plateaux technique ?

28 04/ Levée des précautions complémentaires En court séjour = tenir compte –des durées de séjour –de la guérison dun processus infectieux mais … de la difficulté dinterpréter une recherche négative de portage –dun traitement à visée de décontamination En SSRLD –des durées de séjour –impact psychique et social dun strict respect des précautions complémentaires –du risque de « moindre surveillance » éventuelle

29 04/ Signalisation Laboratoire (CR de lexamen) Service – Chambre – Dossier patient Déplacement / Transfert / Domicile – Bons dexamen – Fiche de liaison – Lettre de sortie, CRH


Télécharger ppt "04/2008 - 1 Lisolement ? Greys anatomy. 04/2008 - 2 Lisolement existe-t-il encore ? Depuis 1996 – 1998, on ne parle plus d'isolement à l'exception de."

Présentations similaires


Annonces Google