La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Atelier Efficacité énergétique des équipements : Concilier objectifs énergétiques et économiques 2 décembre 2010 Le Bonus-Malus : une solution pour lémergence.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Atelier Efficacité énergétique des équipements : Concilier objectifs énergétiques et économiques 2 décembre 2010 Le Bonus-Malus : une solution pour lémergence."— Transcription de la présentation:

1 1 Atelier Efficacité énergétique des équipements : Concilier objectifs énergétiques et économiques 2 décembre 2010 Le Bonus-Malus : une solution pour lémergence de produits efficients

2 2 La consommation des équipements électriques explose Budget annuel pour lénergie domestique : 1592 par ménage (1) -Chauffage : le plus gros poste de dépense (70%) (2) -Electroménager, éclairage, audiovisuel (3) : plus limité mais en forte progression (1) Source : Insee - Tableaux de léconomie française Dépense énergie domestique : 42,5 Mds par 26,7 millions de ménages (2008). (2) Source : Ceren (Centre dEtudes et de Recherche Economique sur léNergie) (3) Consommation électrique spécifique, cest à dire électricité hors chauffage, eau chaude et cuisson Aujourdhui : 15% de la consommation (2) Budget annuel par ménage : 239 A doublé en 20 ans

3 3 La consommation des équipements électriques explose Source : Ceren (Centre dEtudes et de Recherche Economique sur léNergie) * Electricité spécifique : électricité consommée pour léclairage, lélectroménager et laudiovisuel (électricité hors chauffage, eau chaude et cuisson). 37 TWh** en TWh** en 2007 Electricité spécifique* Chauffage électrique Eau chaude sanitaire Cuisson ** 1 térawattheure (TWh) : 1 milliard de kilowattheures

4 4 Comment juguler cette hausse ? -Par des gestes du consommateur au quotidien : Ne pas mettre de produits chauds au réfrigérateur Ne pas laisser les appareils en veille Bien remplir les machines… Mais aussi et avant tout : -Par le choix dappareils économes en énergie, au moment de lacte dachat Le consommateur est-il incité à acheter des équipements économes ?

5 5 Les leviers pour lachat déquipements économes -Des informations claires et fiables aux consommateurs sur le niveau de consommation des équipements -Un signal prix en faveur des équipements les plus économes en énergie Ces leviers sont-ils activés aujourdhui ? Cest lobjet de notre enquête Létiquetage énergétique

6 6 Notre enquête Relevé prix & étiquette énergétique : Dans les rayons de magasins spécialisés et de grande distribution Du 1 er au 31 mars 2010 Les types dappareils : Les modèles choisis sont comparables entre eux (contenance, aspect technique). On peut donc mettre en regard le prix et létiquette énergétique. Le nombre de relevés : appareils réfrigérateurs-congélateurs et sèche-linge ont été relevés. Réfrigérateur-congélateur Modèle choisi : Réfrigérateur- congélateur bas, blanc, air statique, cm Sèche-linge Modèle choisi : Sèche-linge à condensation, blanc, chargement frontal, 7kg

7 7 Le choix des appareils : Réfrigérateur-congélateur et sèche-linge Source : ADEME Répartition de la consommation délectricité spécifique Electricité spécifique : électricité hors chauffage, eau chaude et cuisson. Taux équipement : 99% Fonctionnement permanent Taux équipement faible : 32% Mais appareil très énergivore Réfrigérateurs-congélateurs et sèche-linge : près de la moitié de la consommation délectricité spécifique

8 8 1er levier : information Etiquetage énergétique

9 9 Dans notre enquête : prix relevés Le constat : Un étiquetage obsolète En achetant un réfrigérateur de classe A, le consommateur nest pas conscient que cest le plus énergivore. Pas dincitation à acheter un équipement A+ ou A++ Réfrigérateur-congélateur Disparition des appareils B à G en magasin !* Apparition des classes A+ et A++ * Appareils de classe B et au-delà interdits à partir du 1er juillet 2010 (directive européenne) Mais létiquetage de A à G restera

10 10 Le constat : Un étiquetage obsolète Sèche-linge Il ny a plus dappareils D à G ! Dans notre enquête : prix relevés Seule une partie de léchelle est utilisée aujourdhui.

11 11 La solution : Un étiquetage plus clair, généralisé et contrôlé -Une seule échelle de A à G pour tous les produits Rééchelonner létiquetage pour le froid et le lavage en utilisant toute léchelle Suppression des classes A+, A++ Réviser régulièrement léchelle pour tenir compte des progrès techniques -Une vérification des informations données par les fabricants et des pénalités en cas décarts manifestes

12 12 2ème levier : Signal prix Bonus-Malus

13 13 Un constat : Léconomie dénergie coûte cher Économie délectricité sur 10 ans Le prix augmente avec la classe énergétique -Concrètement : Achat dun A+ au lieu dun A : Appareil plus cher en moyenne : + Economie délectricité sur 10 ans : 90 Surcoût à lachat Le surcoût à lachat ne se compense que sur 10 ans. Nombre de relevés réalisés : 1314 en classe A, 2028 en classe A+, 159 en classe A++

14 14 -Le prix augmente avec la classe énergétique -Concrètement : Achat dun B au lieu dun C Appareil plus cher en moyenne : Economie délectricité sur 10 ans : 140 Économie délectricité sur 10 ans Même constat pour les sèche-linge : léconomie dénergie coûte cher Surcoût à lachat Nombre de relevés réalisés : en classe C, en classe B, 507 en classe A

15 15 La solution : Un bonus-malus Objectif Orienter les consommateurs vers les équipements les plus économes en énergie La solution Agir sur le signal prix Notre proposition Création dun Bonus-Malus Solution autofinancée : le malus compense le bonus Le système du bonus-malus a fait ses preuves pour lautomobile Les bonus électroménager ont été efficaces dans les pays voisins (Italie, Pays-Bas, Belgique)

16 16 Aujourdhui Économie délectricité sur 10 ans Surcoût à lachat Bonus-Malus ou comment concilier économie financière et économie dénergie Nombre de relevés réalisés : 1314 en classe A, 2028 en classe A+, 159 en classe A++

17 17 Bonus-Malus ou comment concilier économie financière et économie dénergie Pour les réfrigérateurs- congélateurs : Avec un bonus-malus, changer de classe énergétique devient un « investissement rentable ». Demain avec Bonus-Malus Économie délectricité sur 10 ans Surcoût à lachat Nombre de relevés réalisés : 1314 en classe A, 2028 en classe A+, 159 en classe A

18 18 Bonus-Malus ou comment concilier économie financière et économie dénergie Aujourdhui Économie délectricité sur 10 ans Surcoût à lachat Nombre de relevés réalisés : en classe C, en classe B, 507 en classe A

19 19 Bonus-Malus ou comment concilier économie financière et économie dénergie Demain avec Bonus-Malus Surcoût à lachat Pour les sèche-linge : -Passer de la classe la plus énergivore à la classe intermédiaire devient un investis- sement rentable ». -Pour la classe énergétique la plus performante, même avec un bonus, le surcoût à l'achat nest pas compensé par les économies d'électricité. Économie délectricité sur 10 ans Nombre de relevés réalisés : en classe C, en classe B, 507 en classe A + 352

20 20 * Etude européenne Remodece (REsidential MOnitoring to Decrease Energy Use and Carbon Emission in Europe). **26,7 millions de ménages. Consommation totale électricité des sites résidentiels : 139 TWh en 2009 (CRE) Efficacité du Bonus-Malus Achat dun réfrigérateur-congélateur A++ Economie par ménage et par an par rapport à un classe A : 140 kWh, soit 16 Achat dun sèche-linge A Economie par ménage et par an par rapport à un classe C : 250 kWh, soit 29 Si remplacement systématique des équipements par les plus économes : Division par 2 de la consommation délectricité spécifique* : 120 déconomie par an et par ménage Gain de 32 TWh, soit 23% de la consommation des ménages** Le bonus-malus a une efficacité économique et écologique indéniable

21 21 Conclusion : Les demandes de lUFC Que Choisir Un étiquetage énergétique clair : -Une seule échelle A à G pour tous les produits Rééchelonner létiquetage pour le froid et le lavage en utilisant toute léchelle Suppression des classes A+, A++ Réviser régulièrement léchelle pour tenir compte des progrès techniques -Une vérification des informations données par les fabricants et des pénalités en cas décarts manifestes Un signal prix incitatif : Mise en place dun bonus-malus


Télécharger ppt "1 Atelier Efficacité énergétique des équipements : Concilier objectifs énergétiques et économiques 2 décembre 2010 Le Bonus-Malus : une solution pour lémergence."

Présentations similaires


Annonces Google