La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le consommateur français à lheure des choix ! Perspectives Conjoncture TNS worldpanel + IRI France.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le consommateur français à lheure des choix ! Perspectives Conjoncture TNS worldpanel + IRI France."— Transcription de la présentation:

1 Le consommateur français à lheure des choix ! Perspectives Conjoncture TNS worldpanel + IRI France

2 2 © Worldpanel, TNS 2008 Le consommateur français à lheure des choix ! Le pouvoir dachat ? 1 ère préoccupation des français. Le budget des ménages augmente-t-il ? + 21 /mois pour les dépenses dhabillement, de carburant et dalimentation par ménage ce semestre versus lannée dernière. Quelle est la responsabilité de la hausse des prix des matières premières ? + 4,6% dinflation ce 1 er semestre 2008 sur les produits de grande consommation. Les familles déjà attentives à leur budget sont le plus touchées.

3 3 © Worldpanel, TNS 2008 Le consommateur français à lheure des choix ! Quel(s) choix soffre(nt) au consommateur français ? Moins consommer ? Baisse de 0,7% des volumes de produits de grande consommation ce semestre versus lannée dernière. Changer de circuit dachat ? - Le retour à la croissance du HD est confirmé : +0,7 pt en part de marché valeur ce semestre. - Rattrapage de croissance des SM sur les HM. Encore plus de Marques de Distributeurs dans le panier ? La MDD classique croît sur tous les rayons. Acheter autrement ses produits habituels ? Privilégier lindispensable, descendre en gamme, choisir de plus petits conditionnements. Quelle stratégie marketing mettre en œuvre ? Se recentrer sur le cœur du marché et les tendances de fond.

4 4 © Worldpanel, TNS 2008 Quel contexte macro-économique? Chute historique du moral des Français en juin 2008 Le pouvoir dachat : 1 ère préoccupation des français… devant le chômage désormais Lalimentation est le 1er poste pour lequel les ménages font attention au prix… devant essence et énergie Pour 3 foyers sur 4, lalimentation a augmenté dans leur budget Et pour 1 foyer sur 2, lalimentation est le poste qui a le plus augmenté depuis lannée dernière Peu de changement dans la consommation de carburants malgré la hausse des prix Bonne conjoncture pour le marché de lhabillement grâce aux soldes Les Français réorientent leurs achats en alimentaire Quelle incidence sur les circuits, les marques et les marchés?

5 5 © Worldpanel, TNS 2008

6 6 Lalimentation est le premier poste pour lequel les ménages font attention au prix Source : TNS Sofres – Sondage effectué pour lAnia les 20 et 21 février 2008 sur un échantillon représentatif de 1000 personnes. « Dans quel domaine diriez-vous que vous faites le plus attention au prix? »

7 7 © Worldpanel, TNS 2008 Ce quils nous avaient dit … (50% prêts à réduire ou réorienter leur consommation de grandes marques) Source : TNS Sofrès – 6 ème baromètre de la grande conso 591 consommateurs interrogés en novembre 2007 Suite à cette envolée du prix des matières 1ères, les grandes marques envisagent des hausses de leur prix. Face à cela, pensez vous : Ils lont fait !!

8 8 © Worldpanel, TNS 2008 Indicateur TNS Worldpanel Evolution des dépenses liées aux carburants / Textile / produits frais / vins et PGC+FLS. Moyenne mensuelle par semestre pour 1 ménage français /mois Source : TNS Worldpanel

9 Plus d dépensés pour moins de produits achetés en PGC, la dure réalité du consommateur.

10 10 © Worldpanel, TNS ,5% sur le 1 er semestre 2008 au total HM+SM+HD total France Les français ont dépensé : Source : IRI - InfoScan Census

11 11 © Worldpanel, TNS 2008 Tout en achetant en moins grande quantité… Evolution volume,valeur et prix - Total PGC+FLS Total HM+SM+HD - 1 er semestre 2008 vs 1 er semestre 2007 Source : IRI - InfoScan Census

12 12 © Worldpanel, TNS 2008 … depuis le début dannée 2007, sous limpact de la hausse des prix des produits. Evolution volume,valeur et prix - Total PGC+FLS Total HM+SM+HD - Période Source : IRI - InfoScan Census

13 13 © Worldpanel, TNS 2008 Inflation à 1 an - Hypers + Supers Source : IRI - InfoScan Census … liée à une inflation qui reste à la hausse jusquen juin

14 14 © Worldpanel, TNS 2008 Une inflation beaucoup plus forte sur les MDD et les premiers prix. Inflation à 1 an par type de marque - Hypers + Supers Source : IRI - InfoScan Census Juin 08 Mai 08Avril 08Mars 08 Fév 08 Janv 08Dec 07Nov 07 Oct 07 Sept 07Août 07 Juil 07 Juin 07

15 15 © Worldpanel, TNS 2008 Les familles sont les ménages : les plus attentifs à leur budget, les plus consommateurs de MDD et de produits HD, => les plus impactés par la hausse des prix sur les MDD et les produits HD.

16 16 © Worldpanel, TNS 2008 Alors que les MDD et le HD répercutent le plus fortement la hausse des prix Evolution prix - Total PGC+FLS 1 er semestre 2008 vs 1 er semestre 2007 Total GMSMarques nationales GMS MDD GMS HD + 2,5pt + 1pt + effet marques nationales Source : IRI - InfoScan Census

17 17 © Worldpanel, TNS 2008 Le paradoxe de la baisse des volumes dachat… Parallèlement à la flambée des prix des matières premières : inflation de + 4,6% ce semestre, et pour la première fois depuis plusieurs années : les ménages français - les familles notamment - diminuent leur consommation : -0,7% de volumes achetés. Pour autant leurs dépenses augmentent : Avec pour résultat + 34 sur les 6 premiers mois de lannée 2008 versus 2007 sur les produits de grande consommation, Quelle(s) solution(s) soffre(nt) aux foyers dans ce contexte ? - Circuit : Privilégier la fréquentation du circuit HD ? - Produit : Diminuer encore la marque nationale au profit de la MDD ? - Marché : Acheter autrement ? Les plus touchés par cette hausse de budget : les familles et les jeunes couples, déjà attentifs à leur budget, et qui supportent le plus les répercussions de hausse des prix particulièrement forte sur les MDD et les produits vendus en HD.

18 Le choix … dun circuit différent ?

19 19 © Worldpanel, TNS 2008 Attraction pour le circuit Hard Discount ?

20 20 © Worldpanel, TNS 2008 Une très forte progression du CA dans le circuit Hard Discount ! Evolution valeur – total PGC FLS Hard Discount Source : TNS Worldpanel

21 21 © Worldpanel, TNS 2008 …mais peu dimpact sur les volumes ! Evolution volume, valeur et prix - Total PGC+FLS 1 er semestre 2008 vs 1 er semestre 2007 Effet prix + marques nationales Source : IRI - InfoScan Census

22 22 © Worldpanel, TNS 2008 Plus de clients, plus de dépenses mais moins dachats Pénétration Budget moyen () Valorisation du panier alors que le nombre darticles est en baisse : 210 au S1 08 versus 219 en 2007 Total HD PGC+FLS Pdm valeur – 100% GMS 1 er semestre er semestre er semestre er semestre er semestre er semestre er semestre er semestre er semestre 2008 Source : TNS Worldpanel

23 23 © Worldpanel, TNS 2008 Lévolution du parc reste soutenue Source : Tradedimensions France – juillet 2008 Evolution du nombre de magasins + 33 pour ED + 20 pour Leader price - 3 pour Netto + 61 pour Lidl + 39 pour Aldi

24 24 © Worldpanel, TNS Poids valeur du Hard Discount par groupe de typologie prix. Poids du Hard Discount Le Hard Discount a aussi convaincu des foyers qui ne faisaient pas toujours attention au prix jusquà présent

25 25 © Worldpanel, TNS 2008 Alors que les GMS perdent en fréquence de visite Budget moyen () Fréquence dachat Budget / acte () Source : TNS Worldpanel PGC+FLS 1 er semestre 2008 vs 1S 07, 06

26 26 © Worldpanel, TNS 2008 Une forte progression CA du HD sur les catégories les plus inflationnistes; de moindres gains en volume Evolution de la Pdm du HD selon le niveau dinflation des familles Total PGC+FLS - 1 er semestre 2008 vs 1 er semestre 2007 Source : IRI - InfoScan Census

27 27 © Worldpanel, TNS 2008 Nouveau comportement au sein des circuits GMS ?

28 28 © Worldpanel, TNS 2008 Plus forte attractivité des SM, et ce, avec un parc en baisse TNS Worldpanel Evolution des circuits GMS – Total PGC+FLS 1 er semestre 2008 versus 1 er semestre 2007 Total GMS dt Hypers dt Supers

29 29 © Worldpanel, TNS 2008 Des niveaux de croissance désormais identiques des 2 formats, malgré une croissance du parc des HM Croissance identique entre les hypers et les supers. Source : IRI - InfoScan Census

30 30 © Worldpanel, TNS 2008 Les HM, victimes de leurs points forts : les marchés les plus en recul sont ceux sur lesquels ils sont le plus performants. Total Marchés ++ Hypers Marchés + Hypers Marchés - Hypers Marchés -- Hypers Evolution des marchés PGC+FLS en fonction des poids des hypermarchés et évolution des formats – 1 er semestre 2008 versus 1 er semestre 2008 Source : IRI - InfoScan Census

31 31 © Worldpanel, TNS 2008 Part de marché valeur des enseignes Cumul annuel mobile au 15 juin 2008 PDM en hausse PDM en baisse PDM stable = = = = = = = = Univers de référence : GMS = HM + SM + HD + SupérettesTotal PGC FLS = == = =

32 32 © Worldpanel, TNS 2008 La hausse des prix au bénéfice du HD : pour combien de temps ? Forte hausse des prix du circuit Hard Discount : Sous leffet conjugué de linflation des matières premières et du référencement des marques nationales. Mais, au contraire des HM-SM, sa croissance de chiffre daffaires est également soutenue par de la consommation = +1,5% En grande partie grâce aux marques nationales : qui contribuent pour 65% à la croissance volume du HD. En particulier Lidl qui croît le plus sur lensemble des enseignes de la GMS Via du recrutement et le développement des marques nationales. Toutes les enseignes de HD attirent de nouveaux acheteurs. A noter : le format HM se fait rattraper par les SM qui sont également très attractifs ce semestre.

33 Le choix … de produits moins chers !

34 34 © Worldpanel, TNS 2008 Poids toujours plus important des Marques de Distributeurs via les MDD classiques Pdm valeur HM+SM MDD Source : IRI - InfoScan Census

35 35 © Worldpanel, TNS 2008 Un phénomène qui sest accentué au cours du 1 er semestre 2008 Source : IRI - InfoScan Census - Delta en points / même mois de lannée passée

36 36 © Worldpanel, TNS 2008 Sur toutes les cibles et surtout les familles Pdm valeur MDD classiques – total PGC+FLS Total France – 1 er semestre 2008 versus 1 er semestre ,5% en 2008 MDD Classiques Source : TNS Worldpanel + 2,7+ 1,5+ 1,6 + 1,7+1,5+ 2,4%+ 2,5+ 2,3+ 1,7 Différentiel de part de marché

37 37 © Worldpanel, TNS 2008 Les MDD classiques se développent dans toutes les enseignes Pdm valeur MDD classiques – Total PGC+FLS MDD classiques Source : TNS Worldpanel

38 38 © Worldpanel, TNS 2008 Les MDD classiques se développent dans toutes les enseignes Pdm valeur MDD classiques – Total PGC+FLS MDD Classiques Source : TNS Worldpanel

39 39 © Worldpanel, TNS 2008 Les MDD progressent sur les marchés sur lesquels elles sont déjà bien présentes Evolution de la Part de marché des MDD en points sur le circuit HM+SM sur le 1 er semestre 2008 selon le niveau initial de part de marché – HM+SM Source : IRI - InfoScan Census

40 40 © Worldpanel, TNS 2008 Comme pour le HD, les MDD progressent sur les marchés les plus inflationnistes Evolution de la Part de marché des MDD en points sur le circuit HM+SM sur le 1er semestre 2008 selon le niveau dinflation des groupes de familles – HM+SM Source : IRI - InfoScan Census

41 41 © Worldpanel, TNS 2008 Les MDD progressent souvent avec un fort soutien promotionnel

42 42 © Worldpanel, TNS 2008 En conclusion : Les MDD classiques sont sur le 1 er semestre 2008 les grandes gagnantes, davantage que le HD Structure du CA 2007 et contribution à la croissance des différents types de marque. Total PGC+FLS - 1 er semestre 2008 vs 1 er semestre 2007 Source : IRI - InfoScan Census

43 43 © Worldpanel, TNS 2008 Et les seules à croître très significativement en volume Evolution des Pdm par types de marques – HM+SM +HD 1 er semestre 2008 versus 1 er semestre 2007 Source : IRI - InfoScan Census

44 44 © Worldpanel, TNS 2008 Les MDD ont toujours le vent en poupe ! Le poids des MDD est toujours plus important dans le budget des ménages Ce sont les MDD classiques qui se développent, les MDD économiques résistent même si elles souffrent toujours des choix doffre orchestrés par les distributeurs. Les MDD se développent sur toutes les catégories : Notamment celles sur lesquelles elles étaient déjà bien installées, et les plus inflationnistes comme les produits frais LS. Tous les foyers augmentent leur budget MDD : Surtout les familles et les jeunes célibataires (répercussion de la hausse des prix). le phénomène de la hausse des prix ne fait quaccélérer une tendance déjà lourde sur lensemble des marchés et qui semblent sinstaller durablement : Les MDD classiques sont les plus fortes contributrices au développement du chiffre daffaires du marché (41% de contribution), via +1,14% en volume.

45 Le choix … dacheter autrement sur les différents marchés : - Supprimer / reporter lachat de certains produits. - Changer de gamme et/ou de type de marque. - Acheter de moins gros formats.

46 46 © Worldpanel, TNS 2008 Les ménages dépensent plus… et arbitrent leurs achats : Ils privilégient les marchés alimentaires.

47 47 © Worldpanel, TNS 2008 Tous les rayons sont négatifs en volume et la situation de dégrade pour les rayons DPH Evolution volume, valeur et prix dachat – Total HM+SM 1 er semestre 2008 versus 1 er semestre 2007 Source : IRI - InfoScan Census

48 48 © Worldpanel, TNS 2008 Les produits qui connaissent la plus forte inflation ne sont pas tous touchés dans leurs volumes Source : IRI - InfoScan Census Evolution volume des marchés dont linflation est > 10% Total France – 1 er semestre 2008 vs 1 er semestre

49 49 © Worldpanel, TNS 2008 Larbitrage des achats seffectue alors sur les produits dentretien et HB, « moins » de « première » nécessité ? Inflation moyenne Evolution volume des familles les plus en retrait Total France – 1 er semestre 2008 vs 1 er semestre 2007 Source : IRI - InfoScan Census

50 50 © Worldpanel, TNS 2008 Les ménages dépensent plus… et arbitrent leurs achats : Ils baissent en gamme et/ou changent de marque.

51 51 © Worldpanel, TNS 2008 Fin de la valorisation issue de lachat de produits de grande consommation! Source : IRI - InfoScan Census

52 52 © Worldpanel, TNS 2008 Notamment sur les produits frais libre-service Valorisation ou dévalorisation par rayon sur le 1 er semestre 2008 HM+SM Source : IRI - InfoScan Census

53 53 © Worldpanel, TNS 2008 Les ménages dépensent plus… et arbitrent leurs achats : Ils privilégient les petits formats.

54 54 © Worldpanel, TNS 2008 Une légère tendance au downsizing Répartition des catégories selon lévolution de la taille des conditionnements achetés globalement et selon le niveau dinflation – Total GMS Source : IRI - InfoScan Census Taille du conditionnement

55 55 © Worldpanel, TNS 2008 Un 1 er semestre 2008 dont les tendances se confirment nettement en juillet et sur début août Les trois premières semaines dAoût à +2,7% en valeur et -2% en volume

56 Conjoncturel ou Structurel ? Conclusions et perspectives Conjoncturel ou Structurel ?

57 57 © Worldpanel, TNS 2008 Le consommateur français à lheure des choix ! +21 /mois : budget supplémentaire que les français ont à débourser pour se transporter, shabiller et se nourrir sur ce 1 er semestre /3 est dévolu aux produits de grande consommation. Principale cause : linflation de +4,6% sur le Total des produits de grande consommation. Qui fait croître les dépenses de tous les ménages français, et surtout celui des familles, en première ligne des fortes répercussions de hausse de prix des marques de distributeurs et des produits de Hard Discount. En réaction à cette conjoncture, les ménages français opèrent une nouvelle stratégie de maîtrise de leur budget. Une fréquentation plus forte du circuit hard discount au détriment des HM et des SM. Une part plus importante des marques de distributeurs dans leur panier. Des arbitrages sur les produits achetés : descente en gamme, report ou suppression de certaines catégories dans le panier. Une moindre consommation : baisse volume de 0,7% de ce semestre sur les produits PGC+FLS.

58 58 © Worldpanel, TNS 2008 Le consommateur français à lheure des choix ! La baisse volume concerne finalement peu les matières premières mais surtout des produits dont les consommateurs peuvent supprimer ou reporter lachat la biscuiterie, les laits aromatisés, les nettoyants ménagers, les capillaires … Lenjeu est désormais de taille : Pour lindustriel, ne pas être le fabricant du produit supprimé du caddie Pour le distributeur, ne pas être la victime de la visite en moins et/ou du caddie moins rempli se recentrer sur le cœur de marché pour aider le consommateur dans ses choix de produits argumenter sur les qualités dun produit / dune marque qui justifient que son prix soit plus cher que les autres: - Bénéfice santé, label qualité, ingrédients de qualité, origine régionale, garanties environnementales. Utiliser les leviers marketing classiques : - Vraie innovation, communication et actions en magasin.

59 59 © Worldpanel, TNS 2008 Et quid des perspectives ? Phénomène conjoncturel ou plus structurel ?? La prudence dabord Les médias et les experts ont enterré plusieurs fois les Supers, puis les Hypers, puis le HD. Aujourdhui, ce sont les Hypers qui sont annoncés menacés alors que le HD est promis à un développement très rapide Les MDD semblaient avoir atteint un certain palier, elles gagnent des parts de marché au même rythme quà leur début La fin de la consommation-plaisir : un discours lors de chaque accident conjoncturel Récence/Nouveauté et absence dhistorique comparable (sauf début des années 90) mais dans un environnement différent (faiblesse du HD) Tout peut dépendre de la durée de la situation et de lévolution future du pouvoir dachat Analogie avec la crise de la vache folle ?

60 60 © Worldpanel, TNS 2008 Et quid des perspectives ? Phénomène conjoncturel ou plus structurel ?? Des pistes de réflexions concernant les consommateurs. Le HD a toujours gagné des pdm durant les crises, puis les consommateurs sont revenus dans leurs circuits initiaux. Quelle distance entre comportement réel et comportement perçu/ressenti au cours de ces 6 derniers mois ? Et vécu des consommateurs ? Niveau de frustration Chasse au gaspillage ou restriction Le développement potentiel de « léconologie » : si je consomme moins (contrainte), je préserve aussi lécologie et la planète. Augmentation des prix de lessence : Regroupement des courses (gros plein) ou développement des achats de proximité ?

61 61 © Worldpanel, TNS 2008 Et quid des perspectives ? Phénomène conjoncturel ou plus structurel ?? Des pistes de réflexions concernant les acteurs (industriels et distributeurs). Volonté des industriels de reconquérir leur « cœur de marché » (cf. Danone) ou « Premiumisation » permanente ?? LME : une nouvelle accélération de la croissance du parc de HD ou apparition de nouveaux concepts ?? Un début de guerre des prix entre enseignes et formats ? Baisse des prix chez Carrefour, mais aussi des MN dans le HD


Télécharger ppt "Le consommateur français à lheure des choix ! Perspectives Conjoncture TNS worldpanel + IRI France."

Présentations similaires


Annonces Google