La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GESTION DES RESSOURCES DINTERNET GESTION DES ADRESSES IP GESTION DES NOMS DE DOMAINES «.cf » Présenté par Jean-Hilaire YAPENDE-KO.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GESTION DES RESSOURCES DINTERNET GESTION DES ADRESSES IP GESTION DES NOMS DE DOMAINES «.cf » Présenté par Jean-Hilaire YAPENDE-KO."— Transcription de la présentation:

1 GESTION DES RESSOURCES DINTERNET GESTION DES ADRESSES IP GESTION DES NOMS DE DOMAINES «.cf » Présenté par Jean-Hilaire YAPENDE-KO

2 INTRODUCTION LInternet : ensemble de réseaux connectés entre eux communicant via le protocole IP Version 4 depuis 1982 Version 6 en cours de déploiement depuis 1996 La croissance de ce réseau ainsi que sa pénétration grandissante dans lensemble des activités de la société en font aujourdhui le centre denjeux économiques, politiques et sociaux. Des instances se sont peu à peu mises en place afin de : Mettre en œuvre des processus de standardisation de linfrastructure de lInternet ainsi que celle des protocoles, services et applications à déployer au-dessus de cette infrastructure, Gérer et coordonner lutilisation des ressources essentielles de lInternet (noms de domaines, adresses IP…)

3

4 GESTION DES RESSOURCES DINTERNET Les ressources de lInternet Allouer des adresses IP Gérer des noms de domaines Participer à une communauté dintérêt Naviguer Transférer en ligne des fichiers et des logiciels Participer en réseau à des jeux vidéo interactifs Créer ses propres pages web, son blog Acheter, réserver en ligne des biens ou des services Produire en réseau et diffuser des créations multimédias interactives Bavarder en ligne en temps réel

5

6 Organisation de l'allocation d'adresses IP 1. Sur délégation du gouvernement des Etats-Unis, 2. L'IANA Internet Assigned Numbers Authority /ICANN Internet Corporation for Assigned Names and Numbers délègue de grands blocs d'adresses à la demande aux RIR, 3. Le RIR alloue des blocs plus petits à ses membres, les LIR, 4. Le LIR affecte des blocs à ses clients. Attention, les adresses IP posent un problème particulier, doù la nécessité de respecter une certaine agrégation.

7 RIR ( Registres Internet Régionaux) Missions – Allocation des adresses IP (IPv4 et IPv6) et des numéros dAS aux registres locaux (LIR) – Coordination des déploiements des réseaux et des services IP dans la région – Collaboration avec lIANA/ICANN pour une meilleure politique de délégation des blocs dadresses IP et de numéros dAS vers les RIR Les 5 RIR – AFRINIC (Afrique + océan indien), APNIC (Asie – Pacifique), ARIN (Amérique du nord), LACNIC (Amériques Latine – Caraïbes), RIPE NCC (Europe – Moyen Orient – Asie centrale) – Le NRO (« Number Resource Organisation » : « Coalition » des 5 RIR – Pour élaborer des politiques communes (règles dallocation de ressources…) – Pour négocier dune seule voix avec lIANA/ICANN, ITU, IGF –

8

9 Politique d'allocation des adresses IP Ces politiques varient selon les RIR. Les principes courants : Les adresses sont affectées, pas vendues. On n'est pas propriétaires. Aucune garantie que ces adresses soient routées. L'affectation se fait de préférence vers des adresses PA (Provider Agrée). On doit justifier de ses demandes

10 Besoin croissant dutilisation dInternet La demande croissante en adresses pour : les nouvelles applications les équipements mobiles les équipements connectés en permanence Les utilisateurs finaux

11 Système dadressage de départ IPv4 limité Épuisement dadresses IPv4 Explosion des tables de routage Qualité de service pas satisfaisante Temps de traitement ralenti Faible satisfaction de certains services: Audio/vidéo, commerce électronique, etc. Pas de garantie de la sécurité d'IPv4

12 Solution à ces problèmes : IPV6 Adresse plus longue 3 types dadresses Entêtes simplifiés Extension de l'en-tête pour les options

13 Taille et notation Taille Adresse IPv4 4 octets (32bits) 2 32 ~4 milliards Adresse IPv6 16 octets (128bits) ~ des milliards des milliards et des milliards Notation 8 groupes de 4 caractères hexadécimaux Exemples : 1) 8000:0000:0000:0000:0123:4567:89AB:CDEF 2) 8::123:4567:89AB:CDEF 3) ::

14 La transition de IPv4 à IPv6 Communication entre IPv4 et IPv6 Déploiement simple et incrémentale des stations et routeurs IPv6 Transition la plus simple possible pour les utilisateurs finaux Compatibilité de IPv6 avec IPv4 Facilité à installer et faible coût initial Évolution progressive des machines et des routeurs dIPv4 à IPv6

15 Situation actuelle: IPv4 Selon les estimations de Geoff Huston en décembre 2011, les Registres Internet Régionaux épuiseront leurs réserves selon le tableau suivant : Estimations du 1 er décembre 2011 RIR Espace disponible (/8) Date d'épuisement estimée 1,2avril ,5juillet ,7juin ,1janvier ,4septembre 2014

16 Situation actuelle : IPv6 dans le monde 16 Répartition des allocations de blocs IPv6 aux registres Internet régionaux en janvier 2010 (source OCDE)

17 Situation actuelle : IPv6 Afrique

18 Déploiement d'IPv6 Déploiement d'IPv6 chez les fournisseurs d'accès et opérateurs télécoms Prise en charge d'IPv6 par le DNS Prise en charge d'IPv6 par les routeurs et commutateurs Prise en charge d'IPv6 dans les systèmes d'exploitation et les logiciels Mises à jour ou achats de nouvelles licences et ordinateurs pour les utilisateurs terminaux 18

19 Une solution urgente aujourdhui: Mise en place des Points d'Echange Internet Points d'Echange Internet (IXP): Endroits où les ISP se relient les uns aux autres pour échanger le trafic local Garde le trafic localement – diminution de la latence réduit le volume de trafic acheté en transit (qui est coûteux) Peut servir de centre de vérification pour le trafic d'Internet Plus de IXP réduiraient la latence, les coûts et entraîneraient plus d'utilisation au niveau local Faisabilité technique: Backbone en fibre optique au niveau national et régional 19

20 Axes dinterventions des pouvoirs publics pour IPv6 Mise en place dun Comité National IPv6 ayant pour mission : Promouvoir lIPv6 auprès des ISP et opérateurs de télécom, informer les entreprises sur les enjeux liés à lutilisation dIPv6, lancer le programme de sensibilisation Piloter un Observatoire de suivi statistique du déploiement dIPv6 dans le pays mis en cohérence avec un suivi continental (avec AfriNIC) Définir un guide de bonne pratique pour les différents acteurs dans le déploiement dIPv6 Favoriser les développements et tests de produits, doutils ou de services IPv6 : services mobiles et accès hauts débits 20

21 Axes dinterventions des pouvoirs publics pour le IXP Rassembler tous les ISP locaux autour du projet Décider du lieu dinstallation du IXP et saccorder sur les principes fondamentaux Définir un cadre légal relatif à sa gestion et son fonctionnement Diffuser des lignes directrices relatives aux principes à respecter par opérateurs et ISP pour un libre accès des utilisateurs aux services et contenus Les acteurs attendent plus un environnement institutionnel favorable que des interventions hors cadre légal des pouvoirs publics Solliciter le soutien des experts internationaux (ISOC, AfriNIC, etc.) pour laccompagnement de la mise en place. 21

22 Recommandation Comme Régulateur national ou opérateur national, il est tant de prendre les devants et engager tous les acteurs du secteur. Sinon les conséquences à moyen terme peuvent être lourdes pour le pays en matière dappropriation des TIC et de fracture numérique. 22

23

24 1 -HISTORIQUE DU DOMAINE. 2- PROCEDURE DENREGISTREMENT 3- PERSPECTIVE DAVENIR 4- CONCLUSION

25 1-HISTORIQUE DU DOMAINE Le domaine «.cf » a vu le jour dans les années 1996 en partenariat avec la filiale Wanadoo de France télécom qui avais installer Internet en RCA. Une tentative de commercialisation infructueuse est faite dans les années 2001 et ceci en absence dune charte de nommage bien définie, aussi aucune limite na été défini pour les enregistrements qui se faisaient dans presque tous les domaines. Cest donc après la formation des cctld de 2003 à Yaoundé, que nous avons réussi à convaincre les autorités a laisser reprendre les choses par nous même avec des conditions bien définies pour les enregistrements au domaine, en attendant de définir avec les collectivités Internet local le chartre de nommage du domaine. Les enregistrements se font donc depuis lors sur la base des conditions définies au préalable en local et en international avec plus de 200 enregistrements.

26 2- PROCEDURE DENREGISTREMENT La procédure denregistrement reste manuel. Tout les clients qui sollicite senregistré au domaine.cf doivent nécessairement pour les nationaux contacter le service commercial de la socatel, ou une fiche décrivant les conditions denregistrements au domaine.cf lui serais remis; avec une fiche de renseignement du domaine sollicité que le client doit remplir et le faire retourner à la socatel accompagné des frais inhérent avant lexécution des travaux. Idem pour lenregistrement des clients internationaux sauf que ces derniers doivent nécessairement passer par la base de donnée whois de lICANN afin davoir les contacts techniques et administratifs du registre pour les contacter par mail. Le reste des procédures sont les mêmes. La facture des clients est éditée en précisant manuellement la date de lexpiration du domaine.

27 3- PERSPECTIVE DAVENIR 1- Automatisation du système de gestion du registre 2- Développement des relations avec les registrar 3- Mise en place de la chartre de nommage en collaboration avec les collectivités Internet de Bangui.

28 4- CONCLUSION Le développement du registre «.cf » reste encore un problème majeur et nécessite une grande action de sensibilisation auprès des politiques afin de montrer le bien fondé et surtout lintérêt dun registre sur le plan national et international. A lexemple de lACNIC (CONGO), de lANTIC (CAMEROUN), etc… la république centrafricaine doit mettre en place une agence de gestion des TIC afin de rendre leur exploitation plus viable et moins politique.

29 ACTION A COURT MOYEN ET LONG TERME Mise en place du chapitre centrafricain de lISOC Inscription du CCTLD au collège International de lAFNIC Mise en place dun bureau de coordination pour ladoption de la loi sur le cyber sécurité ; Contacter lAFRINIC pour la formation sur lIPV6 et DNS- SEC. Création dune Agence de Gestion des TIC Mise en place dun Comité National IPV6 Mise en place dune charte de nommage «.cf » -Automatisation de la Gestion et la Vente du domaine «.cf »

30 Jean-Hilaire YAPENDE-KO Tel : /


Télécharger ppt "GESTION DES RESSOURCES DINTERNET GESTION DES ADRESSES IP GESTION DES NOMS DE DOMAINES «.cf » Présenté par Jean-Hilaire YAPENDE-KO."

Présentations similaires


Annonces Google