La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CONSOMMATION ET POUVOIR DACHAT Jean-Marc Delporte Président du Comité de direction 16 avril 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CONSOMMATION ET POUVOIR DACHAT Jean-Marc Delporte Président du Comité de direction 16 avril 2013."— Transcription de la présentation:

1 CONSOMMATION ET POUVOIR DACHAT Jean-Marc Delporte Président du Comité de direction 16 avril 2013

2 2 AGENDA 2

3 3 1. Lindice des prix à la consommation

4 4 1. Lindice des prix à la consommation 2. Indexation automatique

5 5 1. Lindice des prix à la consommation 2. Indexation automatique 3. Evolution de lindice et indexation des salaires et des allocations sur les 5 dernières années (mars 2008 – mars 2013)

6 6 1. Lindice des prix à la consommation 2. Indexation automatique 3. Evolution de lindice et indexation des salaires et des allocations sur les 5 dernières années (mars 2008 – mars 2013) 4. Quest-ce que le pouvoir dachat et comment est-il protégé ?

7 7 1. Lindice des prix à la consommation 2. Indexation automatique 3. Evolution de lindice et indexation des salaires et des allocations sur les 5 dernières années (mars 2008 – mars 2013) 4. Quest-ce que le pouvoir dachat et comment est-il protégé ? 5. Conclusion

8 8 1. LINDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION (IPC) 8

9 9 Objectif Instrument économique mesurant lévolution des prix dun ensemble défini de biens et de services. Calculé sur la base dun « panier de la ménagère » Permet de mesurer linflation.

10 10 Objectif Créé en 1920 Lobjectif na pas changé lindice lui-même a beaucoup évolué : – Biens et services sélectionnés – Pondération différente – Lindexation des salaires et des allocations sociales a été couplée à lIPC.

11 11 Objectif En 1994, un nouvel indice est entré en vigueur : – indice santé – indice pivot

12 12 Composition du panier de la ménagère Estimation de la consommation des ménages. Depuis 2006 : composition évaluée tous les 2 ans La dernière mini-réforme à produits et services témoins répartis en 12 groupes : – produits alimentaires (19 %), – logement et transports (chacun 16 %) – loisirs et culture (12 %).

13 13 Relevé de prix Agents extérieurs de lindice relèvent les prix dans un certain nombre de points de vente fixes Prix dune série de biens et services sont suivis directement par le service interne. Projet scannerdata : prix seraient relevés sur la base des données électroniques des caisses enregistreuses

14 14 2. INDEXATION AUTOMATIQUE 14

15 15 Principe et méthodes Lien réel entre les salaires et lévolution de lindice varie selon le secteur (public / privé) Dans le secteur privé partenaires sociaux conviennent – soit une adaptation périodique – soit une adaptation sur base de lindice-pivot. – Les salaires ne sont pas les seuls à être couplés directement à lévolution de lIPC

16 16 3. EVOLUTION DE LINDICE ET INDEXATION DES SALAIRES ET DES ALLOCATIONS SUR LES 5 DERNIÈRES ANNÉES (MARS 2008 – MARS 2013). 16

17 17 Dépassement du pivot Indexation de 2% des allocations Indexation de 2% des salaires Décembre 2007Janvier 2008Février 2008 Avril 2008Mai 2008Juin 2008 Août 2008Septembre 2008Octobre 2008 Août 2010Septembre 2010Octobre 2010 Avril 2011Mai 2011Juin 2011 Janvier 2012Février 2012Mars 2012 Novembre 2012Décembre 2012Janvier 2013

18 18

19 19

20 20 4. QUEST-CE QUE LE POUVOIR DACHAT ET COMMENT EST-IL PROTÉGÉ? 20

21 21 Le pouvoir dachat : déterminé par la quantité de biens et de services que lon peut acheter avec un certain revenu. Protégé par 3 mécanismes : – Indexation automatique salaires et allocations sociales – Majorations salariales convenues entre employeurs et travailleurs/fonctionnaires dans le cadre des CC – Allocations sociales liées à lévolution du bien-être/des salaires

22 22 2 nuances : – Protège le pouvoir dachat contre le renchérissement des biens de consommation et des services, mais pas contre celui des biens en capital. – Ne compense pas toutes les hausses pour les biens de consommation et les services

23 23 Malgré les indexations, une perte du pouvoir dachat est cependant possible : Le recours à lindice santé ne permet pas de prendre en compte le renchérissement des combustibles. Le lissage de lindice santé sur 4 mois ralentit leffet IPC se base sur un schéma de pondération pour un ménage moyen mesures sociales

24 24 CONCLUSION 24

25 25 Indexation automatique des salaires : base de notre prospérité ou de notre handicap concurrentiel Débat sur le maintien / suppression de lindexation automatiques des salaires Pistes de réforme système dindexation automatique des salaires et des allocations sociales (BNB) Réduire linfluence des prix de lénergie Saut dindex Remplacer indexation automatique par indexation fixe de 2%

26 26 MERCI


Télécharger ppt "CONSOMMATION ET POUVOIR DACHAT Jean-Marc Delporte Président du Comité de direction 16 avril 2013."

Présentations similaires


Annonces Google