La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Robert Bériault Traduction de langlais au français: Élie Chazarenc LE PIC DU PÉTROLE ET LE DESTIN DE LHUMANITÉ Chapitre 7 – Comment nous sommes nous mis.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Robert Bériault Traduction de langlais au français: Élie Chazarenc LE PIC DU PÉTROLE ET LE DESTIN DE LHUMANITÉ Chapitre 7 – Comment nous sommes nous mis."— Transcription de la présentation:

1 Robert Bériault Traduction de langlais au français: Élie Chazarenc LE PIC DU PÉTROLE ET LE DESTIN DE LHUMANITÉ Chapitre 7 – Comment nous sommes nous mis dans cette situation ?

2 Comment une espèce apparemment intelligente comme la vôtre a-t-elle pu tomber dans ce piège ?

3 Le problème, en un mot, est celui ci: Les humains, en règle générale, ne sont pas familiers avec le concept: I=TAP

4 Impact sur lenvironnement = Population (Nombre de personnes) Aisance (Revenu annuel par personne) Technologie (Combien de processus, doutils et marchandises que nous utilisons) I = TAP xx I PAT Cest une belle et élégante formule:

5 T echnologie Multiplié par leffet de l A isance Multiplié par leffet de la P opulation La formule I = TAP est un multiplicateur deffet sur lenvironnement ( I mpact ) de la:

6 I = TAP Vous pouvez réduire l Impact si vous faites lune des choses suivantes: Avoir recours au travail manuel (moins de Technologie) ou Dépenser moins dargent (linfluence de lAisance par personne) ou Réduire la population (linfluence de la Population) ou Nimporte quelle combinaison des trois

7 Paul et Anne Ehrlich ont essayé d'expliquer cette formule merveilleusement simple et logique en Les gens ont refusé d'écouter. The Erlichs referred to the phenomenon as I=PAT

8 Vous m'avez perdu Robert. Je ne suis pas bon en calcul. Pouvez-vous expliquer ceci simplement ?

9 Cette formule exprime le fait que les facteurs T echnologie, A isance et P opulation ne sadditionnent pas entre eux, mais se multiplient entre eux. I = TAP Impact = Technologie X Aisance X Population

10 L'extraction des ressources pour la fabrication des TV, leur emballage, leur transport, leur recyclage ont un impact quelconque sur l'environnement, nest ce pas ? Voici un exemple de technologie… I = APT

11 Je vois ce que vous voulez dire. Plus il y a de TV, plus l'impact est important, exact?

12 Oui, en effet ! regardez maintenant les trois variables du côté droit de l'équation. I = TAP

13 Aujourd'hui l'impact des téléviseurs sur l'environnement au Canada est environ 6.5 fois ce quil était en En effet : quand les TV nexistaient pas, elles navaient aucune incidence sur l'environnement ! 3.6 millions 24 millions Nombre de TV au Canada Commençons par le T, le facteur T echnologie I = APT

14 Affluence means more TV sets Quand les gens ont plus d'aisance, ils peuvent acheter plus de TV. Cela a aussi une influence sur lenvironnement. Une TV en 2003 représente 1% du revenu, alors quen 1960 c était 11%. Une TV coûte 11% dun salaire de 1960 Une TV coûte 1% dun salaire de 2003 I = T P Ensuite, nous multiplions par A, le facteur A isance A Côut relatif aux revenus

15 Population increased by 1.7 times Une augmentation de la population de 74%, entraîne une augmentation du nombre de télé de 74%… …et augmente limpact sur lenvironnement de 74%. La population du Canada a augmenté de 74% de 1960 à 2003 I = TA 18 millions32 millions P Augmentation de la population Enfin, on multiplie par P, le facteur P opulation

16 Je pense que la compréhension de comment sommes nous arrivés à une telle situation, peut être utile pour trouver des solutions, alors suivez moi.

17 Lérosion des sols La pollution de leau La perte de biodiversité La mort des pollinisateurs La déforestation La destruction des habitats La pollution atmosphèrique Etc. I = TAP

18 Toute invention, chaque amélioration de nos maisons ou lieux de travail, augmente le facteur T de léquation. I = APT

19 La technologie a commencé avec le feu et la pierre taillée pour arriver à lexploration spatiale. Toutes ces inventions augmentent limpact de lhomme sur la nature. Un indien Waorani abat un arbre avec une hache de pierre taillée I = APT

20 Peut-être n'avons nous pas remarqué que nous étions des animaux comme les autres: Diagram from: land/pubs/ib5text.htmlwww.nrcs.usda.gov/.../ land/pubs/ib5text.html Les humains sont des organismes vivants – soumis aux lois de la nature. Lenvironnement artificiel que nous avons créé, ainsi que les machines que nous avons fabriquées, nous ont éloigné des écosystèmes indispensables à notre vie. Notre technologie semble ignorer les lois de la nature. Mais ces lois finiront toujours par nous rattraper. I = APT

21 Comme d'autres grands carnivores, les êtres humains sont au sommet d'une chaîne alimentaire complexe. Tous les organismes dun écosystème interagissent pour former une chaîne de la vie qui sautorégule /fig1.html I = APT

22 La destruction d'un des maillons de la chaîne peut avoir des effets importants sur la chaîne entière et sur d'autres parties de celle ci. Les humains ont cassé des maillons de la chaîne sans imaginer l'impact que ceci pourrait avoir sur la chaîne de la vie toute entière. I = APT

23 Les changements se produisent trop lentement pour que nous puissions nous en rendre compte. Les humains sont comme des grenouilles dans une casserole d'eau froide. La casserole est placée sur le brûleur dune cuisinière. Comme leau froide se réchauffe lentement elles ne sentent pas le changement de température. Elles resteront dans la casserole jusqu'à la mort, ébouillantées. I = APT Trouvez- vous ça chaud? Ne tinquiète pas

24 Growing cities, minerals, pollution La croissance d'une ville, avec ses embouteillages, sa pollution, est imperceptible d'un jour à lautre. Nous ne remarquons pas que les ressources faciles à extraire ont déjà été extraites, et quil ne reste plus que les ressources difficiles à récupérer. Les changements importants, tels que la pollution au mercure ne peuvent pas être détectés par les sens. Nous devons faire confiance aux instruments de mesures et à la connaissance scientifique. Extension dune ville Minerai de cuivre pauvre Minerai de cuivre pauvre Pollution au mercure Pollution au mercure I = APT

25 Like the frog… Cependant, comme la grenouille, nous ne remarquons pas des changements graduels. En conséquence, la variable "T" de l'équation continue à augmenter. I = APT

26 C'est un monde complexe et il est difficile d'obtenir des informations fiables Nous ne pouvons que soupçonner fortement les activités humaines dêtre responsables de laugmentation de leffet de serre de ces dernières décennies. Certains utilisent cette incertitude pour prôner le statu quo et ne pas réduire les gaz à effet de serre dorigine humaine. Quand au Pic du Pétrole, il y a peu de temps que linformation est devenue accessible au grand public. I = APT

27 Peut-être sommes nous démunis pour évaluer le risque à son juste niveau: Si le risque que lélévation des océans puisse menacer des millions de personnes de part le monde se situe à 10%, ce serait un risque énorme. La plupart des scientifiques parieraient que le risque est même beaucoup plus grand que 10%. I = APT

28 Plus vous dépensez, plus riches vous êtes, plus vous consommez. I = T PA

29 Il est remarquable que presque tout le monde dépense la totalité de leur revenu. Ceux qui gagnent $30K vivent dans un petit appartement et dépensent tout leur salaire. Ceux qui gagnent $200K habitent dans un château et dépensent tout leur salaire. I = T PA

30 La plupart des personnes dépensent tous ce qu'elles gagnent (et même plus). Personne ne semble avoir trop d'argent. Comprenons : Les gens ne semblent pas pouvoir cesser d'accumuler des biens ou d'améliorer leur style de vie. I = T PA

31 Affluence is not just buying an SUV. LAisance ce nest pas seulement dacheter une grosse voiture. Il est commode de désigner les propriétaires de 4x4 comme étant des irresponsables. I = T PA

32 Les 4x4 ne sont-ils pas les plus « mauvais » véhicules sur route ?

33 Cela peut être lachat dun appartement ou dune maison Cela peut être lachat dun bien de consommation Cela peut être se payer des loisirs Les 4x4 consomment beaucoup, mais lAisance ce n'est pas seulement acheter de gros véhicules. I = T PA

34 La tragédie de notre monde est… …quil est parfaitement logique et rationnel quun individu sachète une maison de luxe ou un bateau si il en a les moyens. I = T PA

35 Nous sommes des êtres opportunistes, ainsi il ne semble pas logique quun individu se prive lui même, si les autres ne le font pas. Pour plus de détails sur cette problématique, lisez:La Tragédie des communs, Garrett Hardin I = T PA

36 Nobody has come up with a solution to reducing the A part of the equation. Personne n'a trouvé de solution pour diminuer le facteur « A » de l'équation. Prêcher la pauvreté ne marche pas I = T PA

37 Quand la population augmente, nous augmentons le facteur "P" de l'équation I = TAP

38 Notre instinct reproducteur est puissant: L'instinct reproducteur explique pourquoi: Les garçons adolescents rêvent des filles. Les femmes rêvent de faire des enfants. Les hommes lorgnent les fesses des femmes. Les hommes et les femmes sont prêts à faire des sacrifices énormes pour avoir des enfants I = TAP

39 Les humains sont naturellement divisés en groupes, liés à la religion, la langue, ou la géographie. Chaque groupe ressent le besoin d'augmenter sa population, contribuant de ce fait au facteur "P" de l'équation d'I=TAP. I = TAP

40 Controlling population Le contrôle de la population va à lencontre de l'instinct reproducteur, de la religion et de la politique I = TAP

41 Des écologistes connus se sont concentrés sur les facteurs « T » et « A » de l'équation en excluant le facteur sans cesse croissant "P". L'élément humain ici ne se rapporte pas aux humains qui surpeuplent la terre. Il se rapporte seulement à ce que les humains peuvent faire pour réduire A" et "T". I = TAP

42 La formule I = TAP exige que nous agissions sur chacun des trois facteurs. Mais cest contraire à tout ce que les êtres humains sont prêts à faire. Des mesures contraignantes sont nécessaires pour limiter notre technologie, pour gagner moins d'argent et réduire la population. Intellectuellement nous savons que ceci est vrai. Mais nous sommes incapables de faire plus que de petites actions insignifiantes. I = TAP

43 Vous êtes-vous jamais demandé ce qui pourrait arriver lorsque le pétrole sera en déclin? Lisez Le Chapitre 8. Cliquez sur licône pour la table des matières


Télécharger ppt "Robert Bériault Traduction de langlais au français: Élie Chazarenc LE PIC DU PÉTROLE ET LE DESTIN DE LHUMANITÉ Chapitre 7 – Comment nous sommes nous mis."

Présentations similaires


Annonces Google