La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

poèmes de Pierre Comte La délicatesse des roses de Redouté pour accompagner et magnifier la délicatesse des poèmes de Pierre Comte… Un accord de beauté

Présentations similaires


Présentation au sujet: "poèmes de Pierre Comte La délicatesse des roses de Redouté pour accompagner et magnifier la délicatesse des poèmes de Pierre Comte… Un accord de beauté"— Transcription de la présentation:

1

2 poèmes de Pierre Comte

3 La délicatesse des roses de Redouté pour accompagner et magnifier la délicatesse des poèmes de Pierre Comte… Un accord de beauté et dharmonie…

4 Fragilit é Dans des reflets damour posés au bord des rêves Lon peut y voir le malheur daimer Une bouche vertu Se désaltérant dans des orages de silence Des mains pleurant jusquau bout des ongles Déchirant la lumière de cette chambre vide La fleur qui soffrait A bu tout le cristal Il ne reste quune blessure de larme

5 Cristal 2 Jaime Sur ton visage Voir arriver La métamorphose du sourire Celle qui lentement Vague par vague Forme des plis joyeux Jaime Quand tes yeux souvrent Et ruissellent de lumière Au chant de la vie Jaime Quand tes paupières Sagitent au rythme de ton bonheur Alors à cet instant Je sais que la défaite trébuche Devant cet ensemble cristal

6 Fragile ô combien Avec ou sans larmes Leur brillance se dévoile Révélant tes étreintes Tes errements Tes accords et tes refus Le cristal est né de tes yeux

7 Années Lumière De matins en matins La mémoire se disperse Comme au ciel les nuages Ton visage au mien désaccouplé Devient par le temps qui se sème De plus en plus imaginaire Au puzzle Dun désir non éteint Il manquera peut-être Longtemps encore La pièce de létreinte

8 Au temps du dernier jour Le temps densemble a cessé dêtre Pour deux mains qui se décroisent Les pas au sol témoignent De ce que fut une présence Et de quoi sont faites les roses La beauté de cheveux démêlés Avec les parfums sen est allée Laissant tomber le bonheur en nom de choses Feuilles mortes et feuillages fanés

9 Comme un murmure Léger tu me faisais léger Comme la musique à prononcer ton nom Comme la douceur du vent à caresser la joue Léger comme ton amour à pénétrer mon cœur Ainsi les mots à senvoler de ta bouche Jusquà la mienne viennent et touchent Dans un langage de douceur Un parler de tous les jours Qui se réinvente chaque matin Pour des mots sans ombre Pour un prénom de nuit. Mon corps comme mon esprit La terre ne touchaient plus.

10 Une fois seulement Si tu pouvais faire que le temps Cesse de se disperser Que les mots de bout des lèvres sensemencent Multiplient les douceurs en murmures Magnifient les larmes en la gorge. Si tu pouvais faire quen arc-en-ciel Tes yeux de bords de cils étincellent Quun peu de rosée transparente Fasse refleurir ton visage Quun peu de fraîcheur Offre son écot de frissons Si tu pouvais faire que des bras se nouent Des doigts se mêlent Imagine si tu pouvais tout cela

11 Plein soleil Tu marches seule Lombre a disparu A coups de doute dincertitude Tu as enfin trouvé ton nom Lidée du voile sur les yeux ta poursuivie Elle a également quitté ton corps Il ny a plus que les étoiles qui téclairent Celles que tu ne connais pas Pas encore Leur distance est longue De la douleur au bonheur Mais La métamorphose est là Tu te dé-chrystalides Tu te fais adulte Enfin Seule Tu paradoxes ta vie

12 Toutes les fleurs se fanent Où en es-tu de ce silence partagé ? Pas une goutte dencre Jusquà tes yeux ou les miens ne parvient Lécriture garde ses secrets Sans préciser si les serments Sont pleins ou déliés. Je construis des montagnes de « si » Sur lesquelles jinstalle les ans Toi tu les additionnes avec la fleur Qui près de toi pousse tranquillement Ce lierre qui sattache et va croissant Sépanouit dans ce jardin que tu nas pas choisi. Tu as dû au fond du parc trouver le trésor Garde-le Montre-lui la beauté des roses

13 La vie en couleurs En bleu pour le ciel En blanc pour la pureté En rouge pour lamour passion En aucune façon pour un drapeau Même tricolore Mais En bleu pour le bleuet En blanc pour la marguerite En rouge pour le coquelicot Pour le plaisir Pour vous offrir A ce bouquet ajouter je ferai Quelques épis de blé

14 Florilège De la rose au jasmin Dylang-ylang au frangipanier De la pensée à lœillet Du muguet à la jonquille Fleur par fleur ou en bouquet De parfum en parfum De beauté en beauté Je nai vraiment aucune envie de me décider Pour lune ou lautre dopter Aussi je vous prie daccepter ce florilège Qui na dégal en éclat que celui de vos yeux

15 Clairs-obscurs Une robe malice qui sur tes formes Met un brin de relief Et tu passes dans la rue. Une ombre sur le mur Joue à cache-cache Une fois en noir Une fois en soleil Une autre en bouquet Puis en parfum de femme Le temps passe Lété va disparaître

16 Pleine nuit Ce temps qui ondoie entre tout et rien Suse à mes nerfs Et muse du même temps Tout est pêle-mêle autour de moi Je ne sais plus que faire De la nuit du sommeil Du jour de ce soleil aveuglant Irritant peu à peu le passé Ne permettant pas le futur Fouille fouille plus loin encore Dans le cimetière de ruines Le passé ten ouvre les portes Atroce douleur dune blessure fidèle Je narrive plus à ordonner le temps Larbre séteint, la sève se fait rare

17 Horizon Un collier pour le cou Un bracelet pour le bras Quelle banalité tout dun coup Ou bien merveille comme tu voudras Une chaîne pour la taille Une bague pour un doigt La liberté se fiançaille et avec lentrave se tutoie

18 Tout est changé Comment voulez-vous que la vie continue Déjà les baisers jusquà moi Aussi les fleurs narrivent plus Tout est ouvert au vent froid Place au temps qui le cœur Durcit et en fait un cadavre dur Tout autant au val un autre dormeur Mettant à nu la meurtrissure Ce jardin autrefois de mille roses De la faux vient de connaître la déchirure Là où la douleur se superpose A la souffrance de la blessure Un monde se fait démuni de paysage Gorgé de souvenirs qui se fissurent Où la solitude aux mille langages Sait sur lhomme assurer la morsure Comment voulez-vous

19 Au bout du rêve Seul enfermé dans cette pièce Jai clos les volets comme les paupières Le jour ny filtre ni par lun ni par lautre Jai fermé au monde portes et fenêtres Afin que de laurore à laurore Il en soit toujours dun même crépuscule Demeurer dans le songe pour tatteindre Un jour peut-être je sortirais pour acheter des roses Jen répandrai au sol les pétales Matelas de rêves rouges pour nuits de solitaire Si daventure la porte venait à souvrir Que le vent recouvre mon corps De cet alphabet damour

20 -Ces poèmes sont extraits dun livre de Pierre Comte "Ballade entre deux maux" -Pour tous contacts : -Roses Redouté - Textes dits par Jacky - Accompagnement musique créé et joué par Arnaud Lepresle - Studio enregistrement : Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix


Télécharger ppt "poèmes de Pierre Comte La délicatesse des roses de Redouté pour accompagner et magnifier la délicatesse des poèmes de Pierre Comte… Un accord de beauté"

Présentations similaires


Annonces Google