La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sommaire Stock options 1) Définition 2) Origine des stock options 3) Théorie de lagence 4) Les intervenants 5) Limitation du rabais 6) Remise en cause.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sommaire Stock options 1) Définition 2) Origine des stock options 3) Théorie de lagence 4) Les intervenants 5) Limitation du rabais 6) Remise en cause."— Transcription de la présentation:

1

2 Sommaire Stock options 1) Définition 2) Origine des stock options 3) Théorie de lagence 4) Les intervenants 5) Limitation du rabais 6) Remise en cause Parachutes dorés 1) Définition 2) Le cas Messier / Vivendi 3) Le cas Zacharias / Vinci

3 Les Stocks Options

4 Système mis en place en France dans les années 1970 Forme de rémunération versée par les entreprises cotées en bourse Définition: une stock option est une option dachat dont lactif sous jacent est laction de lentreprise concernée Concrètement, cest un droit, attribué à un salarié, dacquérir une action de son entreprise à un cours déterminé (appelé cours dexercice) et pendant une période donnée

5 Avantage: alignement des objectifs des dirigeants et des employés avec ceux des actionnaires (théorie de lagence) performances à long terme de lentreprise Il existe 2 types doptions: Les options de souscription dactions: acquisition des actions issues des options par augmentation de capital Les options dachat dactions: acquisition des actions issues des options par rachat de ses propres actions

6 La levée de loption Période dexercice = période pendant laquelle le détenteur des stock options va pouvoir lever son option pour acquérir les actions Après cette période les options seront caduques Pas dobligation de lever loption Une fois loption levée, le salarié a 2 possibilités: Empocher immédiatement la plus value Conserver les actions: le salarié parie sur une hausse ultérieure

7 Premièrement - Destinés aux jeunes entreprises (Start-up) - Objectif principal : Attirer du personnel qualifié Deuxièmement - Réconcilier les objectifs de l'actionnaire avec ceux du manager Théorie de lagence - Aligner les intérêts du dirigeant avec ceux de l'actionnaire - Principe: 1) Postulat: Cours de bourse à LT traduit les performances de lentreprise Inciter les dirigeants à travailler sur les performances à LT de lentreprise 2) Part variable des salaires doit être plus en phase avec lévolution du cours STOCK OPTIONS

8 Baser sur une opposition entre deux agents : - le détenteur des moyens de production: le principal - l'agent qui exploite les moyens de production du principal à sa demande Malgré un consentement mutuel, il y a une opposition des intérêts : - L'actionnaire compte rentabiliser son capital. - L'agent veut tirer des bénéfices de son action Entamer le capital de lactionnaire Le principal va mettre en place un système qui poussera l'agent à réaliser l'action tout en dévoilant la totalité des informations. L'agent voudra garder le pouvoir décisionnel qu'il peut tirer, notamment, de ses informations.

9 Un telle relation présente des risques: - Asymétrie de l'information (volontaire ou non) - Aléa moral (non-respect de l'ensemble des règles et accords passés) - Anti sélection Si asymétrie de linfo trop importante: Le principal peut choisir par souci de rentabilité un bien de moins bonne qualité Lagent peut adopter un comportement dit de "free rider" une telle relation présente des coûts: - Coûts liés à la surveillance de l'agent (coûts dagence) Conseil dadministration, Conseil de surveillance…

10 LAssemblée Générale Extraordinaire décide de: La mise en place dun plan de stock options Fixe la délai pendant lequel le dirigeant ou le salarié aura le droit de consentir aux offres de souscription ou dachat Le conseil dadministration fixe les conditions dacquisition: Nombre dactions attribuées Prix dexercice des options Bénéficiaires

11 Le rabais est la différence entre le prix dexercice cest-à-dire le prix auquel loption donne le droit dacheter laction et sa valeur réelle au jour de lattribution Société cotées: le rabais maximum est de 20% en cas de plan de souscription et de 5% en cas de rachat dactions Sociétés non cotées: le montant des rabais est laissé à la discrétion des dirigeants

12 Remise en cause des SO comme mode de rémunération: - USA: Scandale des stocks options antidatées (2006) Des entreprises antidatent, sans en avertir les actionnaires, la date de distribution des SO pour faire coïncider le cours le plus bas de l'action avec celui de la date d'émission des SO. - France: Part des SO dans la rémunération des dirigeants est la plus élevée dEurope. Mode de rémunération qui fait de plus en plus parler de lui en France: - Affaire EADS

13 Affaire EADS: Toujours en instruction Délit dinitié sur la vente de titres EADS 2006 Cas de Noël Forgeat, ancien Co-Président Exécutif de EADS. - Selon La Tribune, Dirigeants au courant dès le 6/03/06 de retards concernant lAirbus A Le 15/03/06, NF lève son option (achète) sur titres. - Le 15/03/06, NF vend ses actions, Plus-value de 1,2 M - Le 17/03/06, ses enfants vendent titres, Plus-value de Annonce officielle le 13/06/06 de retards concernant lA380. Chute du titre en bourse: - 27% sur la séance.

14 Remise en cause de lassociation Création de valeur financière – Management - Étude de 2 économistes: Marianne Bertrand et Sendhil Mullainathan le caractère incitatif des plans de stock options - Conclusion de létude: « Les SO ne peuvent pas correspondre à un contrat optimal puisqu'ils font dépendre la rémunération des dirigeants de chocs macroéconomiques » - Selon Jean-Luc Gréau (économiste): « il est puéril de croire que si le dirigeant est intéressé aux résultats de lentreprise, ses décisions seront meilleures, Le risque entrepreunarial peut être réduit grâce à la qualité de l'information préalable et à l'expérience des dirigeants. On ne peut l'abolir.»

15 Attributions Gratuites dActions (AGA) Depuis la Loi de Finances de 2005, les sociétés de capitaux peuvent attribuer gratuitement des actions à leurs salariés A.G.A. = nouvelle tendance qui remplace souvent les plans de stock options (exemple de Microsoft en 2003) Critères dattribution: fixés par le conseil dadministration (ancienneté, performance etc…)

16 Attributions Gratuites dActions (AGA) Avantages: Permet aux salariés choisis de devenir actionnaires de lentreprise sans apport financier initial Exonération de charges sociales (cotisations sécurité sociale, cotisations dassurance chômage etc …) Moyen indirect de motiver les salariés Principale différence avec les stock options: Avantage financier certain pour les salariés

17 Parachutes Dorés

18 Les Golden Parachute Contrat passé entre lentreprise et le dirigeant Indemnités versées en cas dune éviction dun licenciement ou dune fusion Sadditionne a dautres indemnités de départ comme la retraite-chapeau En France : Lindemnité de départ moyenne représente 3 fois le salaire annuel (1 er rang mondial)

19 Les Golden Parachute Quelques Exemples Un outil de création de valeur ? AnnéePersonnePaysSociétéMontant Global 1989 F. Ross Johnson États-Unis Reynolds 58 millions US dollars 2002 Jean-Marie Messier France Vivendi Universal 20 millions euros 2003 Philippe Jaffré France Elf 30 millions euros 2003 Pierre Bilger France Alstom 4,1 millions euros 2005 Carly Fiorina États-Unis Hewlett-Packard 42 millions US dollars 2005 Daniel Bernard France Carrefour 38 millions euros 2006 Noël Forgeard France EADS 8,5 millions euros 2007 Serge Tchuruk France Alcatel 5,7 millions euros 2007 Antoine Zacharias France Vinci 13 millions euros

20 Le cas Messier / Vivendi A la fin des années 90 Jean Marie Messier est à la tête de Vivendi qui dispose de très importants capitaux Pari des nouvelles technologies Politique très agressive de rachat (Prix supérieur au marché) : En 2000, Rachat de Seagram (Universal) pour 8,2 Milliards deuros J2M devient J6M En , les pertes cumulées sétablissaient à 37 milliards deuros, et la dette à 35 milliards

21 Le cas Messier / Vivendi Les causes de léchec : - Mauvais choix du dirigeant (Explosion de la bulle internet) - Manque de contrôle : 1. Conseil dadministration composés damis de J2M 2. Actionnaires séduis par laura et le charisme de J6M Jean Marie Messier est remercié en 2002 Le groupe pour faire face a son passif, doit céder un certain nombre dactifs a fort potentiel de création de valeur (Veolia Environnement) Golden Parachute de 20 Millions d Euros Les actionnaires portent plainte et ont gain de cause en Décembre 2003

22 Président historique de Vinci (Depuis 1997) En neuf ans : - CA multiplié par 4 - Cours de laction multiplié par 10 Il est critiqué pour ses rémunération excessives (abus de stock options) "Je réalise avoir été le paravent honnête d'un homme qui a progressivement entrepris de s'enrichir au-delà de toute raison sur le dos de Vinci Xavier Huillard Remercié en 2006 alors quil réunissait le conseil dadministration pour licencier le DG « Xavier Huillard » Le cas Zacharias / Vinci

23 Prime de départ de Mr Zacharias : 2,7 millions (salaire plus jetons de présence) Retraite-Chapeau (annuelle) de 2,1 millions d'euros Parachute en OR de 13 millions deuros Aujourdhui, 2 plus tard, Mr Zacharias demande une indemnité compensatoire supplémentaire de 81 millions deuros Comment mesurer limpact du dirigeant sur les résultats dune entreprise ?

24 Les Golden Parachute Prime de départ fixée initialement donc non relative à un travail fourni Un moyen de rémunération déguisé Pratique très critiquée par les politique ainsi que par lopinion Française qui souhaite a 90% un cadre légal plus stricte Les Loi en ce sens tardent pourtant à arriver Comment limiter les problèmes dabus ? Une idée qui fait consensus : Subordonner le paiement du parachute doré à la réalisation dun objectif de résultat préalablement défini

25


Télécharger ppt "Sommaire Stock options 1) Définition 2) Origine des stock options 3) Théorie de lagence 4) Les intervenants 5) Limitation du rabais 6) Remise en cause."

Présentations similaires


Annonces Google