La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Présentation aux étudiants du cours de théorie financière Université Laval - Le 18 novembre 2002 Présentation aux étudiants du cours de théorie financière.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Présentation aux étudiants du cours de théorie financière Université Laval - Le 18 novembre 2002 Présentation aux étudiants du cours de théorie financière."— Transcription de la présentation:

1 1 Présentation aux étudiants du cours de théorie financière Université Laval - Le 18 novembre 2002 Présentation aux étudiants du cours de théorie financière Université Laval - Le 18 novembre 2002 Yvon Charest Président et chef de la direction

2 2 Agenda Démutualisation Création de valeur Gestion des communications Outils danalyse valeur intrinsèque provenance du bénéfice

3 3 Démutualisation POUR CONTRE Accéder aux marchés des capitaux Favoriser la discipline financière Favoriser la gestion des changements Améliorer le BRAND AWARENESS Gestion plus difficile du contrôle de la compagnie Pression sur les résultats à court terme Distraction (stock option, contrôle) Pour et contre

4 4 Stratégie de création de valeur …de lassurance aux services financiers Position de leader au CanadaAss. individuelle Position nichéeAss. collective Stratégie opportunisteRentes ind. et coll. Convergence dans la distribution des produits financiers

5 5 Most Direct Competitors Transamerica AIG Manu Sun Desjardins (Qc) Great-West Standard Canada Individual Life Group Insurance Wealth Management Empire Maritime

6 6 Key Success Factors Superb in:

7 7 Canadian Insurance Industry Top 10 Assessment 1 = Low 5 = High * Perspective mainly driven by a patient parent

8 8 Wealth Management Strategy Universal Life Seg Funds 1. Stock brokers with life licence: 63.5% 2. Life insurance agents with mutual fund licence: 65.0% Mutual Funds (MF) Securities Convergence Box GICs Savings Other fee-based products Bank Branches Stock Brokers Dedicated Salesforce Life Agents/Investors/Other direct Independent Advisors Ins. brokers/Mutual Fund Brokers 4. FSCO/OSC merger 5. Agence nationale dencadrement des services financiers 6. Early talk of merging MFDA and IDA Distribution: Regulation: 3. Institutions are offering one stop shopping for distributors In distribution, there is a strong trend toward convergence

9 9 Business Segment Analysis Assessment We have a substantial position We know how to manage distribution networks We are a low cost provider Challenges Keep momentum in the high income segment Watch for Consolidation in distribution Pricing pressure Individual Insurance

10 10 Business Segment Analysis Assessment We have upgraded the quality of the captive channel (accounts for 45% of business) Investment performance has steadily improved since NL joined IA/IAP funds in January 2002 Time to market for launching new products has improved ROE has moved down (from 17% to 14%) Challenges Convergence in distribution Competition from the investment fund product Individual Annuities

11 11 Business Segment Analysis Assessment We have substantially improved our servicing capability (integrated operations, leading-edge technology) Turnaround on premium growth is quite good (industry + 5%) Profitability: the GAP has narrowed (2/3 completed) Ex-Seaboard operation is a growing and profitable niche (SAL & SMG) Challenges Be seen in ROC as a Canada-wide organization Watch for Any moves from the major players on price and service Group Insurance

12 12 Business Segment Analysis Assessment We have substantially reduced the product gap with competitors Good progress in business development, but higher volume is needed to improve ROE National Bank Trust agreement has enhanced distribution capability Profit margin from MD has shrunk Challenges Results in Atlantic, Ontario Group Pensions

13 13 Market multiples: Where We Are

14 14 Gestion des communications avec les analystes …quand la transparence enlève lincertitude Principes Transparence Rien nest trop compliqué Dont pick and choose Défis Information privilégiée (pression interne) Mauvaise nouvelle Peur des réactions

15 15 Gestion des communications avec les analystes Exemples * Divulgation la plus complète à ce jour au Canada

16 16 Valeur intrinsèque…des usages multiples Reflète plus fidèlement la création de valeur que létat des résultats (PCGR canadiens) volume de ventes et profit unitaire Mesure la visibilité des profits futurs Encapsule le tout en un seul chiffre Va au-delà des frontières

17 17 Provenance des bénéfices Explique les profits de façon détaillée Indique les tendances récentes du profit espéré

18 18 Information complémentaire Présentation institutionnelle (site Internet) Communiqués Provenance du bénéfice (6 nov. 2002) Valeur intrinsèque (14 déc. 2000) Discours CIRI (27 mai 2002) Cercle finance et placements (28 mars 2002) Chambre de commerce (18 déc. 2001) Conférences CIBC Conference (26 sept. 2002) Scotia Capital Summit (11 sept. 2002)

19 Présentation détaillée de la valeur intrinsèque

20 20 Contexte Cinq grands assureurs canadiens se sont démutualisés au cours des trois dernières années Démutualisation = transformation d'une société mutuelle en société à capital-actions Phénomène au Canada et ailleurs dans le monde Les marchés financiers cherchent à mesurer la véritable valeur des sociétés d'assurance vie

21 21 Instruments traditionnels de mesure Ratio cours/bénéfice Ratio valeur marchande/valeur aux livres Pour les marchés boursiers

22 22 Multiples boursiers traditionnels e Estimation Source : Scotia Capital, le 4 novembre 2002

23 23 Les PCGR… une vue partielle Prudence inhérente aux contrats à long terme Les bénéfices futurs sont déjà dans le bilan Valeur des nouvelles ventes L'impact sur les résultats est EN CONTRADICTION avec l'impact sur la valeur de l'entreprise Les résultats annuels (PCGR) peuvent donc créer une fausse impression Limites des multiples boursiers traditionnels Notion à bien saisir : les sociétés d'assurance vie gèrent des contrats à long terme

24 24 « Plus vous vendez, plus vos profits diminuent! » (Millions $, avant impôts) Drain sur les ventes Profit sur l'en-vigueur Assurance individuelle Note : incluant Seaboard à compter de Analyse des gains et pertes

25 25 National Post 1 Source : National Post, le 20 juin 2001

26 26 Définition de la valeur intrinsèque Mesure la valeur des contrats en vigueur (polices d'assurance vendues dans le passé) Valeur escomptée des montants qui deviendront disponibles aux actionnaires Calcul séparé de la valeur des nouvelles ventes (polices d'assurance qui seront vendues dans l'avenir grâce au réseau de distribution)

27 27 Sensibilité de la valeur intrinsèque Impact des changements d'hypothèses sur la valeur intrinsèque

28 28 Comparaison de la valeur intrinsèque des sociétés d'assurance 1 La croissance est calculée en excluant les paiements de dividendes. * Valeur la plus élevée de l'industrie

29 29 Utilisation de la valeur intrinsèque Au Canada

30 Présentation détaillée Provenance du bénéfice

31 31 Composantes du bénéfice Bénéfice dexploitation Profit anticipé sur len-vigueur Gains ou pertes dexpérience Profit/perte sur les nouvelles ventes Changements dhypothèses actuarielles Revenus de placement sur le capital Impôts …données par trimestre et secteur dactivité

32 32 Profit anticipé sur len-vigueur Composantes Marges libérées pour écarts défavorables Honoraires de gestion Prix au renouvellement des contrats Mise en garde Dynamique varie par secteur

33 33 Un exemple Assurance individuelle


Télécharger ppt "1 Présentation aux étudiants du cours de théorie financière Université Laval - Le 18 novembre 2002 Présentation aux étudiants du cours de théorie financière."

Présentations similaires


Annonces Google