La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pour une économie libérale – pour le succès de la Suisse Non à l'initiative 1:12 des jeunes socialistes 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pour une économie libérale – pour le succès de la Suisse Non à l'initiative 1:12 des jeunes socialistes 1."— Transcription de la présentation:

1 Pour une économie libérale – pour le succès de la Suisse Non à l'initiative 1:12 des jeunes socialistes 1

2 Le modèle suisse Le succès caractérise la Suisse: La prospérité et le filet social sont possibles en Suisse grâce à une économie libérale. Au nom dune prétendue « justice redistributive », la gauche se mobilise contre notre économie libérale. Durant les deux à six prochaines années, nous voterons sur un grand nombre dinitiatives coordonnées et de référendums mettant directement en grave danger le futur succès de la Suisse. Les attaques contre la libre circulation des personnes, pilier central des accords bilatéraux, menacent également notre place économique. 2

3 Objets d'actualité Objets actuellement traités qui menacent le modèle suisse et le tissu économique: 1:12 - Pour des salaires équitables (Initiative 1:12) Pour la protection de salaires équitables (Initiative sur les salaires minimums) Contre limmigration de masse Halte aux privilèges fiscaux des millionnaires (abolition des forfaits fiscaux) Halte à la surpopulation – Oui à la préservation durable des ressources naturelles (initiative ECOPOP) Imposer les successions de plusieurs millions pour financer notre AVS (Réforme de la fiscalité successorale) 3

4 Nos arguments (1) NON à linitiative 1:12 des jeunes socialistes «Don't fix it – it's not broken!» Ne changeons pas un système qui fonctionne: o La prospérité et le filet social sont possibles en Suisse grâce à une économie libérale. o Nos standards de vie, notre faible taux de chômage et le répartition stable des revenus sont excellents en comparaison internationale. o Un sur-régulation conduit à des pertes de compétitivité pour la place économique suisse et à un marché du travail paralysé. o Si lon change les conditions-cadre en séloigna nt dun marché du travail libéral, moins dentreprises sétabliront ou se créeront chez nous et moins de places de travail seront créées. o Seul un marché du travail souple permet de maintnir notre modèle de succès; un succès dont nous profitons toutes et tous.. 4

5 Répartition des salaires Les initiants de linitiative 1:12 prétendent que les écarts salariaux seraient toujours plus importants et que les revenus du travail seraient répartis de plus en plus inégalement. Cest faux! En comparaison européenne, aucun pays narrive aussi bien que la Suisse à un tel niveau de prospérité tout en maintenant une répartition large des revenus. 5

6 Nos arguments (2) NON à linitiative 1:12 des jeunes socialistes Si linitiative est approuvée o les bas salaires naugmenteront pas. Les entreprises peuvent délocaliser les travaux faiblement rémunérés. Avec une relocalisation des places de travail, les personnes à bas revenus sont perdantes en ne pouvant plus bénéficier des meilleures conditions de prévoyance ou de développement des salaires des maisons-mères en Suisse. Autre possibilité: les places de travail payées sous le nouveau minimum sont supprimées et le chômage augmentera. o les profiteurs continueront à profiter. Les très hauts revenus pourront contourner la loi, en se faisant par exemple engager sous forme dun mandat de conseiller, se faire payer en plus pour des heures supplémentaires, ou comptabiliser un partie de leur travail par des succursales à létranger (où une autre règlementation est en vigueur). o le niveau général des salaires baissera. Une diminution des plus hauts salaires conduira à une adaptation des salaires intermédiaires afin de maintenir un échelonnement selon la hiérarchie. 6

7 Nos arguments (3) 7 NON à linitiative 1:12 des jeunes socialistes Si linitiative est approuvée o des pertes et des dépenses supplémentaires du secteur publique sont à prévoir. Un salaire plus bas pour les plus riches signifie des rentrées fiscales plus faibles pour lEtat. Le 1% des plus riches paie environ 40% de limpôt fédéral direct. o des pertes pour lAVS et laide sociale sont à prévoir. On se soucie depuis des années du financement durable de notre système social. Si linitiative est acceptée, des pertes en milions sont à prévoir pour les assurances sociales; ces pertes auront de lourdes conséquences immédiates et pour les générations suivantes. Linitiative menace notre système de retraites et les caisses de lassurance-chômage. o la somme de salaires et les rentrées fiscales baisseraient, ce qui devrait être compensé par une augmentation dautres impôts et taxes pénalisant encore davantage la population et la classe moyenne.

8 Chaque années, des milliards sont redistribués des plus hauts aux plus faibles revenus au travers des assurances sociales et des impôts. Si les hauts salaires sont plafonnés, cela conduira à des pertes immenses: il manqurait un demi-milliard pour les assurances sociales et un miliard pour les impôts. Pertes fiscales 88

9 Nos arguments (4) NON à linitiative 1:12 des jeunes socialistes Si linitiative est acceptée o lEtat fixerait les salaires et la liberté de contracter serait réduite. La fixation des modalités du contrat de travail doit rester laffaire des travailleurs et des employeurs (dans le respect de la règlementation). La performance doit payer. La liberté dentreprendre doit être garantie. o on assisterait à une augmentation de la bureaucratie. Le formulation ouverte et peu claire du texte de linitiative conduira à une avalanche dordonnances et de contrôles! o l'incitation à des performances exceptionnelles dans tous les domaines serait réduite. Des excès isolés dans 50 à 100 entreprises ne doivent pas conduire à un corsetage de la liberté économique dans les autres entreprises. 9

10 Devenez membre! Avec succèSuisse, nous voulons mobiliser toutes les forces libérales qui veulent sengager pour le modèle suisse, qui se base sur la liberté, la sécurité du droit, une société ouverte et sociale, la performance et la responsabilité individuelles. succèSuisse est organisé en simple association et, dans un premier temps, conçu comme projet jusquen 2015 est déjà soutenu par plus de 600 membres, en majorité des entrepreneurs, et par une direction renommée a des membres engagés, qui travaillent à un modèle libéral pour la Suisse, dans des cercles de connaissance, sur leur lieu de travail, à lapéritif ou dans des podiums et des manifestations publiques soutient les organisations et partis existants lorsque cela est utile et souhaité Plus dinfos et enregistrement comme membre: 10


Télécharger ppt "Pour une économie libérale – pour le succès de la Suisse Non à l'initiative 1:12 des jeunes socialistes 1."

Présentations similaires


Annonces Google