La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quelques accidents dûs à la consommation de drogues.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quelques accidents dûs à la consommation de drogues."— Transcription de la présentation:

1

2 Quelques accidents dûs à la consommation de drogues

3 SOMMAIRE 1 - Effets des drogues sur lorganismeEffets des drogues sur lorganisme 2 - Quels comportements adopter ? 3 - La loi, les sanctions encourues

4 Effets de lalcool sur lorganisme - Diminution de la faculté de perception - Difficultés dévaluation des distances - Diminution de la sensibilité à la couleur rouge - Difficultés dadaptation de la vue aux changements de lumière - Diminution de lattention et de la capacité de réaction - Perturbation du sens de léquilibre - Réduction du champ visuel

5 Effets de lalcool sur la conduite 0,2-0,5 g/l - Difficultés pour distinguer des sources de lumière en mouvement. - Difficultés dappréciation des distances. Augmentation de la tendance à une conduite plus risquée. Conséquences : Difficultés pour apprécier la distance des véhicules venant en sens inverse, conduite dangereuse (par ex. dépassements osés, conduite trop rapprochée). 0,5-0,8 g/l - Mauvaise évaluation des distances. - Diminution de la capacité dadaptation de la vue aux changements de lumière. - Affaiblissement de la sensibilité à la couleur rouge. - Importante diminution de lattention et de la capacité de réaction. - Perturbation du sens de léquilibre. Conséquences : Mauvaise appréciation de la distance à lapproche dun virage (risque de vitesse excessive). Difficultés pour reconnaître les feux rouges, les feux-stop et les feux arrières. Problèmes dadaptation à des conditions de lumières variables (passage des feux de route aux feux de croisement). Allongement considérable du chemin darrêt. Les conducteurs de deux-roues narrivent plus à rouler droit. 0,8-1,2 g/l - Début de leuphorie, disparition des inhibitions. - Surestimation de ses propres capacités. - Réduction du champ visuel (vision tunnel). - Perturbation sérieuse de ladaptation de la vue aux changements de lumière. - Aggravation des difficultés pour distinguer les objets et évaluer les distances. Perturbation du sens de léquilibre. Conséquences : conduite beaucoup plus risquée. Troubles de la vision après un éblouissement dû au trafic ou à la transition des feux de route aux feux de croisement. Présence de piétons, cyclistes ou de voitures parquées remarquée trop tard. Erreur dévaluation des distances latérales (heurt de véhicules lors de dépassements). 1,2-2,4 g/l -Début de lincapacité absolue de conduire. - Réduction aggravée de la capacité dévaluer les distances et de la faculté dadaptation visuelle aux changements de la lumière ambiante. - Diminution importante de lattention et de la concentration. Grande euphorie et perte des inhibitions, surestimation considérable de ses capacités. - Réactions fortement ralenties et perturbées. - Perte moyenne à grave de léquilibre. -Conséquences : conduite extrêmement risquée, gros problèmes dorientation, erreurs de manœuvre (par ex. accélération au lieu de freinage).

6 Alcool et risque daccident On estime que la durée moyenne du temps de réaction dans des conditions normales est évaluée à 1 seconde environ. En cas dalcoolémie même légère, le temps de réaction atteint environ 1,5 seconde. Ainsi, un véhicule roulant à 90 km/h parcourt 25 mètres en une seconde et 37 mètres en 1,5 seconde. Ce sont ces 12 mètres qui peuvent sauver une vie !

7 Effets des autres drogues sur la conduite Il n'y a pas de drogues douces au volant. Toutes induisent des effets plus marqués que ceux qui proviennent d'une alcoolémie à 0,5g/l. Le cannabis (kif, marijuana, herbe, haschisch) est considéré par certains adeptes de sa dépénalisation comme produit "soft". À tort : celui que l'on trouve aujourd'hui sur le marché est souvent un produit beaucoup plus actif qui entraîne une dépendance physique et provoque de véritables ivresses. -Il altère la vision et les capacités de coordination, - émousse les reflexes, - entraîne chez le conducteur un désintérêt pour son environnement. -Des doses fortes entraînent rapidement des difficultés à accomplir une tâche, perturbent la perception du temps, la perception visuelle et la mémoire immédiate, et provoquent une léthargie.

8 Effets des autres drogues sur la conduite Il n'y a pas de drogues douces au volant. Toutes induisent des effets plus marqués que ceux qui proviennent d'une alcoolémie à 0,5g/l. L'ecstasy, très prisée depuis quelques années dans les discothèques et volontiers associée à l'alcool dans le cadre des rave-parties, altère la vision et provoque un état euphorique, qui entraîne une sous-estimation des risques, et des troubles proches de l'hallucination (encore plus fréquents avec les nouvelles drogues synthétiques qui apparaissent régulièrement sur le marché).

9 Effets des autres drogues sur la conduite Il n'y a pas de drogues douces au volant. Toutes induisent des effets plus marqués que ceux qui proviennent d'une alcoolémie à 0,5g/l. L'héroïne et les hallucinogènes les plus puissants (LSD, etc...) présentent le plus fort danger objectif, mais concernent en réalité assez peu les conducteurs : ceux qui les consomment sont généralement désocialisés et rarement motorisés. La cocaïne entraîne une fausse impression de stimulation et développe l'agressivité au volant.

10 Médicaments et conduite Attention, certains médicaments ont des effets qui ne sont pas compatibles avec la conduite d'un véhicule. Effets affaiblissants : - endormissement, - perte d'équilibre, - trouble du raisonnement, - temps de réaction allongé... Effets stimulants : - l'euphorie, - oubli du risque Ce pictogramme est imprimé sur la boîte de certains médicaments pour prévenir des risques liés à l'activité de conduite. Ces 3 pictogrammes vont peu à peu remplacer l'ancien

11 Et surtout évitez l'association drogue + alcool !

12 SOMMAIRE 1 - Effets des drogues sur lorganisme 2 - Quels comportements adopter ?Quels comportements adopter ? 3 - La loi, les sanctions encourues

13 Quelle quantité dalcool nos boissons contiennent-elles ?

14 Quantité dalcool dans le sang HOMMES ET FEMMES NE SONT PAS EGAUX DEVANT lAlCOOL Un homme qui pèse 70 kg et boit 1 litre de bière (= env. 40 g dalcool), atteindra un taux dalcoolémie de 0,8 g/l. Une femme de 60 kg et boit 1 litre de bière (= env. 40 g dalcool) Son taux dalcoolémie atteindra 1,1 g/l. La teneur en liquide organique est plus élevée chez les hommes que chez les femmes (70% contre 60%).

15 Elimination de lalcool de lorganisme

16 Comment éliminer les effets de lalcool ? La nicotine et le café peuvent-ils atténuer les effets de lalcool ? Les cigarettes et le café peuvent certes stimuler le système nerveux, mais aussi réduire les réserves dénergie. La consommation simultanée dalcool, de café, de thé ou de nicotine ralentit même lélimination de lalcool, le foie devant aussi traiter les autres substances ! Le glucose, le fructose, les vitamines, etc., peuvent-ils agir contre lalcool ? Ces substances ne peuvent éliminer les effets de lalcool. Lorsque lalcool est bu au cours dun repas, lorganisme labsorbe plus lentement que sil est bu à jeun ; le pic dalcoolémie est donc atteint plus tard et lélimination est aussi plus tardive. Il nexiste aucun moyen daccélérer lélimination de lalcool du sang. Le foie lélimine à une vitesse allant de 0,1 à 0,15g/l/heure.

17 10 règles dor en matière dalcool au volant 1Renoncez à lalcool si vous devez prendre le volant ! Si, pour une raison ou pour une autre, cela nest pas possible, renoncez toujours au deuxième verre. 2Nincitez jamais quelquun qui doit prendre le volant à boire ! 3Avant de vous rendre à une fête, désignez une personne qui sengage à rester sobre et à tenir le rôle de " chauffeur " ! 4Veillez toujours à ce que lun de vos invités sabstienne de boire afin de pouvoir assurer le retour. En tant quhôte, vous êtes également responsable ! 5Refusez de monter en voiture avec quelquun qui a bu !

18 10 règles dor en matière dalcool au volant 6Utilisez les transports publics ou le taxi ! Cest mieux que dêtre impliqué dans un accident et coûte moins cher quune infraction pour conduite en état divresse. 7Noubliez jamais que lalcool sélimine lentement. Gare à lalcool restant au bout de plusieurs heures ! 8Gardez-vous de combiner alcool et médicaments : les effets sont imprévisibles ! 9Méfiez-vous des boissons dont vous ne connaissez pas la composition ! 10Laissez-vous tenter par les boissons sans alcool et habituez-vous à cette règle : " Qui conduit, ne boit pas " !

19 Temps délimination des autres drogues Comme pour l'alcool, la drogue met du temps avant d'être éliminée par l'organisme. Les effets peuvent durer de 2 à 7 heures pour le cannabis mais jusqu'à plusieurs jours pour les autres drogues.

20 SOMMAIRE 1 - Effets des drogues sur lorganisme 2 - Quels comportements adopter ? 3 - La loi, les sanctions encouruesLa loi, les sanctions encourues

21 Taux légaux pour lalcool et les autres drogues Alcool : 0,5g/l Autres : La conduite, ou l'accompagnement d'un élève conducteur, après avoir fait usage de substances ou plantes classées comme stupéfiants, est interdite, quelle que soit la quantité absorbée.

22 Sanctions encourues Amende maxi Retrait du permisPOINTS Alcoolémie égale ou supérieure à 0,50 g/litre de sang (0,25 mg/litre d'air expiré) et inférieur à 0,8 g/litre de sang (0,40 mg/litre d'air expiré) (CONTRAVENTION) 750 Suspension 3 ans maxi - 6 points Immobilisation du véhicule Alcoolémie supérieure ou égale à 0,8 g/litre de sang (0,40 mg/litre d'air expiré) (DÉLIT) 4500 Annulation jusqu'à 3 ans ou Suspension jusqu'à 5 ans et/ou Prison jusqu'à 2 ans - 6 points - Immobilisation du véhicule - travail d'intérêt général -Confiscation du véhicule (en l'absence d'homicide ou de blessures) De plus, si vous associez consommation de stupéfiants et d'alcool à un taux prohibé, vous encourez 3 ans d'emprisonnement et euros d'amende.

23 Sanctions encourues en cas dhomicide ou de blessures Concernant lassurance du conducteur : - blessé, il ne touchera rien au titre de la garantie "conducteur" ni des autres garanties individuelles accidents (invalidité, indemnités journalières...). - il ne sera pas remboursé des réparations de sa voiture. - il ne sera pas défendu par sa société d'assurances devant le tribunal correctionnel. Concernant le tribunal correctionnel : - Si vous provoquez un accident en conduisant sous l'emprise de l'alcool, l'amende sera portée à euros si vous occasionnez des blessures graves et vous serez passible d'un emprisonnement pouvant aller jusqu'à 10 ans et d'une amende pouvant atteindre euros si vous provoquez la mort d'un autre usager de la route.

24 Quelques campagnes contre lalcool au volant

25

26

27 Tous ceux qui ont été percutés par un conducteur ivre ne meurent pas


Télécharger ppt "Quelques accidents dûs à la consommation de drogues."

Présentations similaires


Annonces Google