La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DCOM/CMIA – janvier 2012 PSA PEUGEOT CITROËN. 2 Chiffres-clés (2010) Un chiffre daffaires de 56,1 Mds, 1,8 Md de résultat opérationnel courant 3 602 200.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DCOM/CMIA – janvier 2012 PSA PEUGEOT CITROËN. 2 Chiffres-clés (2010) Un chiffre daffaires de 56,1 Mds, 1,8 Md de résultat opérationnel courant 3 602 200."— Transcription de la présentation:

1 DCOM/CMIA – janvier 2012 PSA PEUGEOT CITROËN

2 2 Chiffres-clés (2010) Un chiffre daffaires de 56,1 Mds, 1,8 Md de résultat opérationnel courant véhicules vendus dans le monde en 2010 : Record historique collaborateurs dans le monde (chiffre au ) 2 ème constructeur en Europe avec une part de marché de 14,2% 39 % des ventes en dehors dEurope Leadership sur le marché des véhicules utilitaires légers, avec une part de marché à 21,9%

3 3 Reste du monde Europe (hors France) France Données au Les femmes et les hommes du Groupe Répartition par zones collaborateurs dans le monde Dont 61 % dans la division automobile Dont 57 % douvriers 29 % de recrutements féminins en 2010 contre 11% en 1999

4 4 Deux marques aux identités fortes et différenciées

5 5 Porto Real Buenos Aires Wuhan Kolin Trnava Rennes Poissy Mulhouse Sochaux Vigo Mangualde Madrid Aulnay Sevelnord Val di Sangro (Sevelsud) Val di Sangro (Sevelsud) Vesoul * Site en joint venture Vesoul : site de fabrication et dexpédition déléments détachés Site en joint venture Vesoul : site de fabrication et dexpédition déléments détachés * Des sites au plus près des marchés Kaluga

6 6 Porto Real Jeppener Site en joint venture Xiangfan Douvrin Caen Sept-Fons Mulhouse Saint-Ouen Valenciennes Trémery Metz Charleville Hérimoncourt Les usines Mécanique et Bruts

7 7 Financement Transport et Logistique Equipement automobile Les activités hors automobile

8 Le site de Rennes

9 : lusine de la Barre Thomas, 1 ère décentralisation de Citroën en province : inauguration du site Citroën la Janais 1961 : les premières AMI 6 sortent des lignes de montage 1989 : XM, 1 er véhicule haut de gamme produit à Rennes 2000 : la politique des plates-formes : le site de Rennes est dédié au moyen et haut de gamme 2003 : 1 ère Peugeot des lignes de production : la : 10 millions de véhicules produits à Rennes 2008 : lancement du projet Rennes : Lancement de la Peugeot 508 Historique du site : les grandes dates

10 10 Les véhicules historiques La Citroën C5 ( ) La Citroën XM ( ) La Citroën Xsara ( ) La Citroën Xantia ( ) La Peugeot 407 ( )

11 11 Les véhicules historiques La Citroën GS ( ) La Citroën BX ( ) La Citroën Visa ( ) La Citroën Ami 8 ( ) La Citroën Ami 6 ( )

12 hectares de surface foncière, m² dateliers

13 13 Depuis 2000, le site sest spécialisé dans la production des véhicules moyen et haut de gamme du groupe. La plate-forme est une base véhicule commune à plusieurs modèles. Les véhicules produits par une même plate-forme partagent au moins 60 % déléments en commun. Rennes : le site de la plateforme 3

14 14 Synthèse arrière Synthèse avant GMP Train Avant Train Arrière Echappement et canalisation Archi électrique Quest ce quune plate-forme ?

15 15 Les véhicules produits sur le site aujourdhui

16 16 Le flux de production Emboutissage Ferrage Montage Peinture

17 17 1 des 6 Emboutissages du Groupe 40 % de la production expédiée vers dautres sites du Groupe PSA PEUGEOT CITROËN. 10 lignes de reprise de fabrication 4 lignes de découpe 2 lignes de reprise MAP dédiée 31 millions de pièces frappées / tonnes dacier brut / jour EmboutissageEffectifs : 370

18 18 Taux de robotisation des points de soudure Peugeot 508 : 95,3% 508 SW : 95,2% Citroën C6 : 96,5% C5 : 93,1% C5 Tourer : 93,6% 800 robots en activité Une « caisse en blanc » est composée de 430 pièces, réunies par points de soudure Réalisation dassemblage par soudage laser Contrôle de la géométrie par 3 stations laser (soubassement, armature et caisse complète) FerrageEffectifs : 730

19 19 Production sur un process en monoflux 48 véh/h Le processus peinture - Passage en TTS, puis bain de cataphorèse - Etanchéité : insonorisation acoustique robotisée - Utilisation dapprêts hydrosolubles et de bases à leau Application peinture = 46 % des coûts « énergie » du site Temps de défilement : 9 heures PeintureEffectifs : 390

20 20 MontageEffectifs : systèmes de fabrication MontageBTU Ligne principale : 46 véh/h MontageBTU Mini Ligne : 2 véh/h Logistique C6 Logistique C5 C5 Tourer SW

21 21 Elabore les programmes de production du site Pilote le flux de production (de la réception des ordres de fabrication à l'expédition des véhicules correspondants) Lead Time moyen : 26 h sur la ligne principale 80% des véhicules neufs expédiés par route, 20% par rail 680 sites fournisseurs pour références de pièces France : 439 soit 64,6 % des achats dont 67 en Bretagne soit près de 10% des achats Étranger : 241 soit 35,4 % des achats 16 des fournisseurs en livraison synchrone dont 6 de Gefco Touche Tison : temps de réquisition 1h à 5h Capacité des parcs de stockage : véhicules Coordination Prod. & Log. Effectifs : 850

22 Les autres directions et services Unité technique et maintenance Qualité Communication Gestion Economique Relations Sociales et Humaines 22

23 Le Site de Rennes: Ses femmes et ses hommes en chiffres 23

24 HommesFemmesTotal IC ETAM Ouvriers Total Le Site de Rennes: Ses femmes et ses hommes en chiffres Féminisation Séniors Autres éléments de caractérisation de la population

25 Les accords dentreprise: Accord Séniors conclu en janvier 2010 pour une durée de 3 ans Reconnaitre la place des seniors dans lentreprise, considérer leur expérience comme un avantage pour la réussite du Groupe et à considérer la coexistence des générations comme un atout pour la cohésion sociale et lefficacité économique. enjeux : Préparer le renouvellement des générations et favoriser la transmission des savoirs Contribuer au maintien dans lemploi des seniors par lanticipation des changements professionnels Favoriser la diversité des âges au sein des équipes Maintenir des évolutions salariales et promotionnelles motivantes Adapter les conditions de travail à la présence des salariés âgés plus nombreux Aménager les fins de carrière et la transition activité/retraite. 25

26 Accord sur la prise en compte de la pénibilité Conformément à la loi du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites, des travaux de réflexion ont été engagés avec les partenaires sociaux dès novembre 2011 sur le volet « Pénibilité » de cette loi La pénibilité au travail est caractérisée par le fait dêtre ou davoir été exposé au cours de son parcours professionnel à des risques professionnels liés à des contraintes physiques marquées, à un environnement physique agressif ou à certains rythmes de travail susceptibles de laisser des traces durables, identifiables et irréversibles sur la santé. Les facteurs de pénibilité sont définis par décret Pour autant, les parties sengagent à élargir les mesures de prévention aux grandes familles de risque définies au sein du Groupe. La mise en oeuvre de ces mesures de prévention sont décrites dans un accord sur lamélioration des conditions de travail animé depuis 2001 et qui sera révisé en Chaque établissement établira un diagnostic quantitatif mesurant le nombre de salariés exposés pour chaque facteur de pénibilité. Ce diagnostic donnera des éléments objectifs pour la priorisation des plans daction afin dinstruire, avec le maximum defficacité, le plan de prévention de la pénibilité Les données de chaque établissement sont annexées au Document Unique et sont présentées en CHSCT annuellement. 26

27 Les séniors sur le site de Rennes 27

28 Les séniors et les diminutions de capacités 28

29 Les séniors et les diminutions de capacités 29

30 Actions spécifiques du service médical Les actions menées sont déployées en coopération avec les différents acteurs de lentreprise: Actions individuelles ALT Plan TMS Réunions employabilité Actions collectives Recommandations employabilité 30

31 Actions de lentreprise Séniors Laccompagnement des seniors sinscrit dans la démarche Employabilité du site initialisée par un 1 er chantier en février Définition: Lemployabilité décrit la compatibilité entre loffre des postes et la capacité de la population à tenir ces postes. Dans la continuité du chantier Employabilité de Février 2010, le site de Rennes a structuré sa démarche Employabilité en sinscrivant dans le SME : Second chantier les 22 et 23 mars 2012 : lun des défis porte sur la description des facteurs de lemployabilité dune population de 50 ans dâge moyen à lhorizon 2016 : caractéristiques des postes, organisation du travail, aspects managériaux

32 32 SME : Des marges de progrès importantes Position carte routière Employabilité Objectifs fin 2011 Situation DCPR Juin 2011 EMBFERPEIMONCPLQCP 1/ Communiquer sensibiliser et impliquer / Systématiser et tenir à jour l'état des lieux sur les sites / Appliquer le standard de management pour reclasser un salarié avec des restrictions / Anticiper et développer l'employabilité des OPUEP / ALT 2 SMST 6/ Intégrer l'employabilité dans toutes les évolutions vie courante / Intégrer l'employabilité dans les projets

33 …2012… 33 Poursuivre la diffusion des standards de lEmployabilité Notamment par la diffusion dune information à chaque salarié (diffusion prévue au printemps) Organisation dun chantier Employabilité le 22 et 23 mars 2012 Développer les postes adaptés Favoriser lemployabilité Inter UR


Télécharger ppt "DCOM/CMIA – janvier 2012 PSA PEUGEOT CITROËN. 2 Chiffres-clés (2010) Un chiffre daffaires de 56,1 Mds, 1,8 Md de résultat opérationnel courant 3 602 200."

Présentations similaires


Annonces Google