La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HISTORIQUE LORGANISATION DEPARTEMENTALE LOFFRE DEPARTEMENTALE LES ITINERAIRES DU 64 LA DEMANDE POIDS ECONOMIQUE ENJEUX A VENIR UN MASSIF, LES PYRENEES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HISTORIQUE LORGANISATION DEPARTEMENTALE LOFFRE DEPARTEMENTALE LES ITINERAIRES DU 64 LA DEMANDE POIDS ECONOMIQUE ENJEUX A VENIR UN MASSIF, LES PYRENEES."— Transcription de la présentation:

1

2 HISTORIQUE LORGANISATION DEPARTEMENTALE LOFFRE DEPARTEMENTALE LES ITINERAIRES DU 64 LA DEMANDE POIDS ECONOMIQUE ENJEUX A VENIR UN MASSIF, LES PYRENEES !

3 1870, le Club Vosgien entreprend le balisage ditinéraires. 1945, mise en place de la commission des sentiers de tourisme pédestre et élaboration des signes conventionnels. 1947, création du CNSGR (Comité National des Sentiers de Grande Randonnée) 1972, km de GR 1978, le CNSGR se transforme en FFRP

4 La deuxième loi de décentralisation relative à la répartition des compétences entre les communes, les Départements, les Régions et lEtat du 22 juillet 1983 (loi Deferre) prévoit que le Département établisse un PDIPR : Faciliter la pratique de la randonnée en garantissant la continuité des itinéraires. Protéger un patrimoine rural dune richesse considérable: les chemins ruraux.

5 Outil juridique de préservation Inscription des chemins ruraux par les communes Inaliénation des chemins inscrits au PDIPR Obligation de substitution en cas de vente

6 Collectivités Secteur associatif Secteur professionnel Organismes de tourisme

7 Aménagement et entretien des grands itinéraires départementaux Soutien technique et financier auprès des intercommunalités pour la mise en place des Plans Locaux de Randonnée (PLR) Finance le CDT pour la valorisation des itinéraires Subventionne le CDRP pour lentretien, les éditions…

8 Aménagement et entretien des Plans Locaux de Randonnées (réseau de boucles) Édition des guides et fiches Rando64 Financement des Offices de tourisme pour la valorisation des réseaux de chemins

9 Mise à disposition des chemins ruraux pour la randonnée Entretien de ces chemins Pouvoir de police et de réglementation

10

11 1 er GR® en er topo guide en 1955 (le tour du Mont Blanc) 3200 clubs et licenciés Un site internet :

12 Ses missions : Créer et baliser les itinéraires de randonnées pédestre Protéger et entretenir les sentiers : Editer les topoguides Défendre les intérêts des randonneurs et promouvoir la randonnée sous toutes ses formes

13 Son organisation : Un comité directeur Des comités régionaux Des Comités départementaux (CDRP)

14 En chiffres : adhérents bénévoles 120 comités régionaux et départementaux 73 départements « Ecoveille » 3200 associations ou clubs km de sentiers balisés 280 topoguides

15 29 clubs représentant 1321 licenciés sur le 64 (+ 135 randocartes) Ses missions : Entretenir les 800 km de GR Editer les topoguides Préparer lhomologation des nouveaux GR et lagrément des PR Animer et fédérer les 1500 licenciés et les 30 clubs du département Organiser des événements qui font connaître la randonnée Former les baliseurs et animateurs Gérer le programme Eco - veille

16 16 Comité Départemental de la Randonnée Pédestre des Pyrénées-Atlantiques – CDRP64 – 16

17 17 Comité Départemental de la Randonnée Pédestre des Pyrénées-Atlantiques – CDRP64 – 17

18 Nul ne peut enseigner, encadrer ou animer contre rémunération une activité physique ou sportive sil nest titulaire dun diplôme inscrit sur une liste dhomologation (Art 43 de la loi N° du 16 / 07 / 1984).

19 Le Brevet dEtat de Guide de Haute Montagne permet le droit dexercer contre rémunération les activités suivantes : Alpinisme, randonnée montagne, raquettes à neige, escalade, cascade de glace, ski de montagne et ski hors piste, canyon (si qualification) Guide / accompagnateur : dés lors quil y a utilisation de matériel dalpinisme (crampons, piolets, cordes, casques…) ou passage sur neige éternelle il sagira du domaine du guide.

20 8 guides de haute montagne référencés dans Un bureau des guides dans la vallée dOssau à Laruns ( ) Un site internet sur le massif : Engagement jour : 300

21 Le Brevet détat daccompagnateur en montagne permet dencadrer contre rémunération les activités suivantes : Randonnée montagne, raquettes à neige (si qualification), canyon (si diplôme avant 1995), vtt (si qualification)

22 56 accompagnateurs et structures recensés dans la base accompagnateurs syndiqués Engagement jour : 220

23 Le label RANDO 64 qualifie les hébergeurs sengageant sur des services et des aménagements dédiés à la clientèle des randonneurs. 94 hébergeurs engagés à ce jour dans la démarche

24 Comité départemental de tourisme Béarn – Pays basque : - Budget : Offices de tourisme (37 en Béarn et Pays basque)

25 4 types dactions 1) Assistance à la création, à la qualification de loffre 2) Conseil et élaboration doutils dorientation et daide à la décision 3) Animation et fédération 4) Communication/promotion et production/commercialisation

26 4 destinataires-cibles principales : 1) Conseil Général 2) Autres Collectivités locales, 3) Professionnels / opérateurs du tourisme, 4) Touristes actuels ou potentiels.

27 Edition guide rando : Salon Destinations Nature : Web rando – carto dynamique : Fiches PDF site rando : Webmarketing : 5000

28 Animation réseau : 5000 Rando et TIC : 4000 Communication rando : 9000 Mission photo : 6000 Budget total :

29 Les Tour Operators (La Balaguére, Terres dAventure…) Les organismes de tourisme (offices de tourisme) Les professionnels (hébergeurs, guides…) 39 séjours référencés sur

30 Un réseau de GR® et de sentiers dintérêt départemental Un réseau de boucles (Plans Locaux de randonnée) Des itinéraires non balisés (HRP)

31

32

33 Des itinéraires : 1000 km de GR et SID – 5000 km de PLR Des hébergements « rando » : Des professionnels : guides et accompagnateurs Des produits : journées et séjours Des services : portage de bagages Des outils « brochures, sites, topos guides…

34 15 millions de marcheurs en France ! 5 millions de randonneurs dont 1,5 million de pratiquants réguliers

35 Profil des randonneurs : ans : nette diversification (60% des licenciés FFRP ont + de 60 ans, désaffection des jeunes ans) Féminisation Population urbaine CSP + Activité conviviale : en couple ou en groupe

36 Les passionnées 20% : 50 ans et +, citadin, randonneur confirmé, en couple, en groupe (amis) activité sportive – convivialité – évasion Les curieux 21% : 50 ans et +, retraités, foyer de 2 pers, en couple, en groupe (enfants, petits-enfants). découvrir le territoire - visites de sites Les aventuriers solitaires 15% : - de 35 ans, célibataire, sportif, seul fuite du quotidien – solitude – sport intense (GR) La découverte en famille 8% : ans, citadin, en groupe (foyer de 3 pers.), à la campagne partager une activité avec ses proches - découvrir le territoire (visites)

37 Les opportunistes 17% : ans, famille avec enfants (foyer de 4 personnes), une fois sur place, pendant leur séjour, entre famille-amis, pratique douce, ont davantage recours à un accompagnateur. Partager une activité avec ses proches Les promeneurs du dimanche 20% : pratique douce, conviviale, en fonction de la météo, moins documentés (pas de topoguides), moins aguerris à lorientation. partager une activité avec ses proches, un moyen de fuir le quotidien Partager une activité avec ses proches, un moyen de fuir le quotidien

38 La dépense physique nest plus la principale motivation : Raccourcissement des étapes, fractionnement des grands itinéraires Services port des bagages Itinéraires en boucle, en marguerite Randonner pour se faire plaisir et découvrir une destination. Les motivations principales : la beauté des sites, découverte culturelle. Lintérêt des randonnées à thème. Activité déterminante mais pas unique : activités culturelles et sportives Evolution qualitative de la demande (expérimentés, exigeants) : Informations et balisage de qualité Confort des hébergements Services aux randonneurs

39 20 millions de nuitées françaises 2 millions de nuitées étrangères (GB 25 %, Pays Bas 17 %, Allemagne 14 %, Espagne 12 %) 1 milliard deuros de consommation touristique 57 % de nuitées en juillet – août

40 En vallée dAspe 2 millions deuros de juin à septembre euros en hors saison 70 % de séjournants 14 % ditinérants 16 % dexcursionnistes 5000 de retombée par km 508 dinvestissement par km

41 La randonnée comme motif principal de séjour génère : Entre 20 et 30 millions deuros de retombées économiques / an

42 Développement des services Engagement qualité Diversification de loffre Politique de promotion Rando et nouvelles technologies

43 Portage des bagages Greeters Mobilité

44 Laménagement des sentiers (balisage – signalétique…) Laccueil et linformation Lhébergement des randonneurs

45 Des sentiers pour tous : famille, sportifs, patrimoine, nature, handicapés… Des sentiers innovants : randocroquis, rando pieds nus, géocaching…

46 Site rando64 mobile Applications smartphone Développement flashcode

47 Le sentier des contrebandiers Une grande traversée VTT Une grande traversée équestre

48

49 Offrir aux touristes en séjour, aux populations locales, la possibilité de découvrir des itinéraires de randonnée de chaque coté des Pyrénées.

50 Les besoins du CDT pour un projet de valorisation commun: Un engagement sur la qualité et lentretien. Un engagement sur des référentiels communs. Une valorisation en commun.

51 CDRP 64 : E mail : CDT 64 : E mail :

52


Télécharger ppt "HISTORIQUE LORGANISATION DEPARTEMENTALE LOFFRE DEPARTEMENTALE LES ITINERAIRES DU 64 LA DEMANDE POIDS ECONOMIQUE ENJEUX A VENIR UN MASSIF, LES PYRENEES."

Présentations similaires


Annonces Google